Quoi faire au Québec cet été-
10

Quoi faire au Québec cet été? Plein de régions, plein d’idées!

Vous n’êtes pas encore convaincu que le Québec est une destination touristique impressionnante? Mais d’où sortez-vous? Haha! Sans rigoler, la province est un endroit de choix pour vos vacances estivales et je me suis donnée pour mission de vous le prouver cette année en le découvrant moi-même beaucoup mieux, alors voici un mini-guide par région (il est pas mal long en fait!) des attraits que j’ai testés et que je vous recommande chaudement pour planifier votre prochain voyage au Québec.

Les informations sont présentées par région, sans ordre particulier, afin de vous donner un meilleur aperçu de ce qui se passe au Québec. En plus, avec le taux de change qui joue en notre défaveur ces temps-ci, pourquoi ne pas séjourner chez nous? On ne manque de rien après tout! Pour les Européens, vous qui avez la monnaie forte, le Québec est également un excellent endroit à explorer plus longuement cet été!

Comme certains diraient par ici, aweillez donc, réservez tu-suite!

Plein de régions, plein d'idées!

Outaouais

Bonnes adresses à découvrir

Parc Oméga : Que vous parcouriez le site en voiture ou en voiturette de golf grillagée, vous êtes assuré de voir des animaux de tous genres (wapitis, ours, loups, chevreuils, bisons, caribous, etc.).  Pour en savoir plus : Petit guide pour une fin de semaine à Montebello et Parc Oméga + dodo en Wi-tente = on décroche en Outaouais!

Lieu historique national du Manoir-Papineau : Au bord de la rivière des Outaouais, le Manoir de l’homme politique Louis-Joseph Papineau est un excellent endroit à visiter pour en apprendre plus sur la région et l’histoire de la province, mais aussi pour profiter de la nature. Des parcours de géocachette permettent de s’amuser en famille, mais mon élément préféré est le thé dans les jardins! Cliquez ici pour en lire plus.

Manoir de Louis-Joseph Papineau - Outaouais

Nordik Spa-Nature : proche de Gatineau, il est le plus grand spa en Amérique du Nord. La variété de bains, de saunas, de bassins et de zones de détente permet de diversifier les plaisirs et de ne jamais rester au même endroit. Essayez la vedette KALLÄ, un bassin d’eau salée qui permet de flotter comme dans la mer Morte dans un silence absolu. Mon expérience ici!

Où manger?

Montebello, l’incontournable de l’Outaouais, a de nombreuses adresses gourmandes, dont je vous ai d’ailleurs déjà parlé dans l’article Montebello gourmand : 5 arrêts obligatoires.

Au Château Montebello dans le délicieux restaurant Aux Chantignoles; la fromagerie Montebello; l’économusée du chocolat ChocoMotive où on ne retrouve que du chocolat biologique et équitable, les Brasseurs de Montebello et le Délice Champêtre, un petit casse-croûte gourmet.

Visitez aussi la Maison de thé Cha Yi de la rue Eddy à Gatineau, la seule de la région, d’ailleurs. Mon article ici.

Boîtes de thé - Gatineau, Outaouais

À Gatineau, Le Forain, un restaurant à thématique de foire et de fêtes foraines des années 30. Ici, tout a été pensé en fonction du thème, léger, de bon goût, avec des couleurs vives et des petits accents rigolos comme le « pout-pout » de clown à l’entrée et la bibliothèque peinte dans les escaliers (mon coup de cœur!). Le musée des Brasseurs du Temps, la première brasserie à s’établir dans la région. Son emplacement sur le canal est parfait en été. Gainsbourg bistro-brasserie, un pub comme il se doit avec une ambiance festive et des gens de tous les âges qui savourent les bières locales. Brut Cantina Sociale avec des plats originaux d’inspiration italienne et espagnole. Je vous recommande d’y aller plus près du dîner, car les plats sont copieux et correspondent moins à l’idée qu’on se fait d’un brunch classique œufs-bacon parfaits le matin! J’ai testé tout ça pendant mon 48 heures en Outaouais – gastronomie, culture et trip de filles.

Où dormir?

Dans le plus connu des lieux d’hébergement de la région, bien sûr : le Fairmont Château Montebello. Je vous en parle plus longuement dans Une nuit dans le plus grand chalet en bois rond du monde!, d’ailleurs. Cet hôtel impressionne par sa grande taille et la quantité de bois qu’il a fallu pour le construire. Si vous n’y dormez pas, c’est aussi un endroit sublime où passer une journée à la piscine, dans les sentiers, se prélasser au soleil près de la marina, de faire du vélo et de jouer au mini-putt.

Fairmont Château Montebello en Outaouais

Wi-tente au Parc Oméga : C’est un mélange de yourte et de tipi que Lucie a raconté dans Parc Oméga + dodo en Wi-tente = on décroche en Outaouais! Elle est assez grande pour accueillir quatre personnes et est confortablement aménagée : deux lits, une table à dîner et une table pour les commodités. Les meubles d’inspiration québécoise ont été fabriqués en Ontario. Le soir venu, allez faire une marche sur la Passerelle où vous pourrez observer de très près les ours et les loups!

Il y a aussi plusieurs autres établissements à recommander dans la région, comme Le Petit Château, Aux Douceurs du Passant et Au Parfum des Saisons, sans parler du Crowne Plaza Gatineau-Ottawa en plein centre de Hull. (D’ailleurs, si vous prévoyez visiter également Ottawa, l’hôtel est très bien situé et les prix sont inférieurs à ceux du centre de la Capitale).

Expériences originales

  • Louez une des nouvelles habitations en pleine nature au parc Oméga pour dormir tout près des loups et des ours.
  • Conduisez un quad électrique du Camp Explora. Le côté silencieux des moteurs électriques permet d’apprécier la nature et le mont Wescott. On en apprend d’ailleurs beaucoup sur la région à chacune des 24 étapes du rallye sur iPad.

Au volant - Camp Explora - Montebello, Outaouais

Si vous avez envie de visiter plus longuement cette région, tous mes articles sur l’Outaouais se retrouvent ci-dessous :

Saguenay-Lac St-Jean

Où dormir?

Chicoutimi : Château Murdock. Ici, rien à voir avec un bed & breakfast ou un gîte comme vous avez peut-être déjà vu. Les chambres spacieuses sont réparties de manière à ce que l’on n’entende pas les autres visiteurs, les hôtes sont dans leurs propres quartiers. L’accueil y est aussi sympathique que le boudoir grandiose avec son escalier de bois. Au petit matin, les œufs du déjeuner sont fraîchement « volés » aux poules du jardin, l’été, les herbes et légumes proviennent du potager autant que possible. Si vous avez le temps lors de votre passage, déjeunez sur place, ça battra n’importe quel restaurant de brunch! Surtout que la décoration est agréable avec des toiles colorées de la dame de la maison, qui a aussi l’oreille musicale et un talent pour le design d’intérieur. Mon article complet ici.

La chambre Crème framboise - La Maison Banville - Saguenay-Lac-St-Jean Chambre - Château Murdock - Chicoutimi - Saguenay-Lac-St-Jean

St-Félicien : La Maison Banville est un gîte que je recommande vraiment si vous passez dans le coin. On y mange très bien et les chambres sont vraiment confortables. Le prix des chambres varie de 95 à 135 $ la nuit, petit-déjeuner inclus. Ma chambre était « La Charmante Crème Framboise » au coût de 115 $ avec lit queen et salle de bains privée, table de travail et chaise berçante. Lisez mon article complet ici : Saint-Félicien, bien plus que le zoo!

Où manger?

St-Félicien : le restaurant de la Maison Banville. Le midi, on sert dans le café bistro des paninis, cocottes, cafés et desserts, mais à la nuit tombée, la chef s’amuse en cuisine. Le menu 5 services est offert avec deux choix pour l’entrée et le plat principal. L’ambiance est simple, confortable et sans flafla. L’attention est mise là où c’est important : dans la cuisine et au service. Le prix du menu (45 $) est raisonnable pour la quantité de nourriture servie et on y passe un bon moment.

Saint-Prime : une classique poutine au restaurant Chez Perron, le fromager reconnu du coin. Profitez-en pour faire quelques provisions de fromage « skouik-skouik » délicieux!

Saint-Gédéon : ce n’est pas un restaurant à proprement parler, mais la fromagerie Médard est un arrêt parfait pour les collations sur la route. De délicieux choix de fromages et un service hors pair!

La Baie : même chose pour la fromagerie Boivin, un peu moins chaleureuse au premier abord, mais dont les produits sont certains de plaire pour un snack d’après-midi!

Chicoutimi : le déjeuner du Château Murdock est à se lécher les babines encore et encore, ne le ratez pas si vous dormez là-bas!

Saint-David-de-Falardeau : je n’ai pas mangé à L’Éternel Spa après ma visite, mais j’ai vu passer plusieurs assiettes et elles me faisaient plus qu’envie, alors je pense pouvoir affirmer que c’est un bon endroit pour vous rassasier!

Tulipe de framboises - Château Murdock - Chicoutimi - Saguenay-Lac-St-Jean Repas - La Maison Banville - Saguenay-Lac-St-Jean Dégustation de bières - Microbrasserie du Lac Saint-Jean - Saguenay-Lac-Saint-Jean

Les microbrasseries, en voici en voilà!

Microbrasserie La Chouape : vous pouvez y déguster de bonnes bières brassées localement! De la musique francophone inonde la pièce et l’ambiance est feutrée. Le local est petit et chaleureux.

Microbrasserie du Lac-Saint-Jean : à Saint-Gédéon, cette adresse est lumineuse, spacieuse et la fenestration abondante. On y mange très bien d’ailleurs!

Ce sont les seules que j’ai visitées pendant ma tournée et dont je vous parle dans 1 journée, 2 microbrasseries au Saguenay-Lac-Saint-Jean!, mais pour les fans, en voici d’autres :

  • Micro du Lac (Saint-Gédéon)
  • La tour à bières (Chicoutimi)
  • La voie maltée (Chicoutimi et Jonquière)
  • Le coureur des bois (Dolbeau-Mistassini)
  • HopEra (Jonquière)

Pour lire tous mes articles sur le Saguenay-Lac-Saint-Jean, c’est par ici :

Mauricie

Au-delà des paysages exceptionnels, des activités organisées et des lieux d’hébergement hors pair, ce sont la gentillesse et l’accueil dont ont fait preuve les habitants/employés qui ont retenu mon attention.

Quoi faire?

Parc National de la Mauricie : Prenez le grand air dans ce magnifique parc! Là-bas, les gens semblent avoir le cœur sur la main et ceux qui travaillent avec les touristes ou les vacanciers le font par passion, par envie de faire connaître leur région.

Passion Lavande : Faites un saut chez Passion Lavande, les champs sont impressionnants, peu importe la saison!

Vignoble Clos Sainte-Thècle : il se trouve en plein cœur du mignon village de Sainte-Thècle. Le panorama s’étale à perte de vue derrière les vignes. Leur rosé a conquis mon cœur et nous avons également rapporté de la fleur de sel aromatisée au vin et de la gelée de vin faite par Martine, la femme de notre hôte. Lors de votre visite, demandez-leur si le produit vedette au Nutella est sorti… Suspense!

Intérieur de la yourte - St-Elie-de-Caxton, Mauricie Mes 9 bonnes adresses pour une virée en Mauricie Paysage du Vignoble Clos Sainte-Thècle, Mauricie

Rien ne se perd : bon, d’accord, ce n’est pas vraiment une « sortie », mais cette boutique de designers québécoises m’a conquise. Je suis depuis une fan finie de leurs vêtements!

KiNipi spas et bains nordiques : un joli spa nordique situé à Trois-Rivières avec de nombreux espaces de relaxation. La nourriture y est également délicieuse!

Sorties originales

Potier de Saint-Élie-de-Caxton : dans le village bien connu grâce au conteur Fred Pellerin, Sébastien Houle confectionne de petites merveilles par centaines. Toutes les pièces sont dans les mêmes teintes, il produit des séries bien particulières. Les visiteurs venus faire un tour dans sa boutique ont même le loisir de l’observer à l’œuvre de l’autre côté de la « maison ».

Pur Safran est la première safranière commerciale de la province à Saint-Élie! Le safran est en fait le pistil de la fleur du crocus qui est récolté et séché pour devenir l’épice que l’on connaît! Au mois d’août, les bulbes sortent de leur dormance et c’est entre le début d’octobre et la fin de novembre que la floraison a lieu. Il est possible de goûter aux produits dérivés du safran comme la confiture, les gelées et les huiles en écoutant le récit de cette culture particulière!

Où manger et boire?

La Halte Café-Vélo du poste d’accueil du parc national de la Mauricie sert aux randonneurs de la nourriture santé, parfaite si vous prévoyez une visite au parc.

Christian et Marie - Halte Café-Vélo du poste d'accueil du parc national de la Mauricie

La boulangerie Germain est un établissement centenaire où l’on peut déguster les produits comme une tartelette au sucre et un beigne glacé au chocolat dans leur joli jardin, le temps de faire une petite pause au soleil. On peut aussi y dîner, car plusieurs sandwiches et mets cuisinés ne demandent qu’à être mangés sur la terrasse avoisinante!

La microbrasserie le Trou du Diable à Shawinigan fut un méga coup de cœur pour sa « Saison du tracteur » aux arômes de fruits de la passion, où le fruit était bien présent et rafraîchissant. Je peux vous assurer que tout était délicieux. Je dirais même que la nourriture a surpassé nos attentes pour une microbrasserie! L’ambiance pour un soir de semaine était excellente aussi, je ne m’imagine même pas la fin de semaine!

Le Rond Coin de Saint-Élie-de-Caxton sert des gridchises, ce sont en fait des grilled cheese à la « locale », les fameux sandwiches au fromage de notre enfance, mais avec une twist, si entrer dans une yourte pour dîner ce n’est pas déjà assez original à votre goût!

L’éco-café Au bout du monde et le restaurant principal de l’Auberge le Baluchon de Saint-Paulin valent définitivement le détour, qu’on y séjourne ou pas! Je repense encore à cette soupe boréale…

Où dormir?

Le Domaine de la Baie à Shawinigan est une vieille maison ancestrale pleine de boiseries. Hormis le service impeccable des propriétaires, mon élément favori de l’endroit est sans conteste le déjeuner gourmand. Si ma mémoire ne me fait pas défaut, je dirais que c’est le déjeuner le plus généreux que j’aie mangé dans un gîte!

Impossible d’oublier l’Auberge le Baluchon dont les chambres luxueuses sont parfaites après une journée sur le domaine à profiter du grand air. Il y a une foule d’activités offertes sur place, ce qui fait qu’été comme hiver c’est un bon spot de vacances, car on n’a même pas besoin de bouger des lieux pour un séjour rempli!

Domaine de la Baie - Shawinigan, Mauricie

Ces deux adresses sont des plus recommandables, mais si vous préférez une aventure de glamping en pleine nature, essayez plutôt les tentes oTENTik du Parc national de la Mauricie. Barbecue, table de pique-nique, aire de feu, vaisselle, mobilier, presque tout est fourni. Il ne vous reste plus qu’à prendre vos sacs de couchage et votre nourriture pour une expérience complète!

Mes articles sur la Mauricie :

Laurentides

Sérieusement, je suis nulle… Je n’ai aucun article sur la région que j’ai probablement visitée le plus dans ma vie. OUF. Bon, il est grand temps d’inclure des sorties dans les Laurentides pour la Mission Régions 2015, ok? GO, mettez-moi au défi par ici : Mon défi 2015 : Mission Régions.

Mission Régions du Québec 2015

Bas-St-Laurent

Quoi faire?

Empruntez la route des Navigateurs où vous pourrez admirer des maisons ancestrales de dizaines de couleurs. Je n’arrêtais simplement pas de mitrailler!

Visitez les nombreux attraits du village de Kamouraska, mon coup de cœur à ce jour dans la région! Les couchers de soleil y sont absolument phénoménaux.

Passez la journée sur l’île aux Lièvres et si vous avez le temps, dormez-y! C’est un bel endroit pour faire de la randonnée et découvrir le fleuve à la fois.

Visitez Le Château Blanc, une famille apicultrice fort sympathique à Rimouski. Coup de cœur pour le popcorn au Caramiel. OH my my!

Un jetski au coucher de soleil, Kamouraska

Où dormir?

Auberge du Mange Grenouille à Rimouski : cette auberge, autrefois un magasin général, se distingue pas sa décoration pleine d’antiquités, de trouvailles de tous styles et de couleurs vives, des pièces uniques. Difficile à décrire, mais la copropriétaire m’a confié qu’un client comparait cette découverte à une chute dans le trou d’Alice au pays des merveilles. Ma chambre était décorée plus sobrement, mais tout aussi colorée et originale.

Salle à manger - Auberge du Mange Grenouille au Bic, Bas-Saint-Laurent

Auberge des Îles à Kamouraska : elle se dresse au-dessus du fleuve de façon spectaculaire, permettant d’admirer les vagues osciller sous la force du vent et les magnifiques couchers du soleil. Des chambres douillettes et un service hors du commun.

Phare de l’île du Pot à l’Eau-de-vie/Île aux lièvres : Ça vous dirait de dormir dans un phare ou sur une île? Voilà la solution. On peut également dormir dans un sous-marin dans la région au site historique maritime de la Pointe-au-Père, mais je ne l’ai pas encore testé!

Hôtel Le Saint-Germain : envie d’un peu de glam en ville? Cet hôtel studio en plein cœur de Rimouski est parfait comme base pour explorer les environs. Les chambres sont gigantesques et modernes.

Où manger et boire?

Une véritable institution dans la région du Bas-Saint-Laurent et dans la province, le restaurant de l’auberge du Mange grenouille est reconnu pour sa table gastronomique. La salle à manger dégage une ambiance feutrée, chaude, illuminée à la chandelle. Les plats servis offrent une véritable une expérience plurisensorielle qui justifie leurs prix.

La Microbrasserie Tête d’Allumette vaut le détour avant tout pour le panorama à couper le souffle depuis son immense terrasse colorée. À l’intérieur, les murs, le bar, les chaises, tout est en bois dans cette maison ancestrale. Bien entendu, la bière fait qu’on y reste et retourne!

Une petite halte à la fromagerie des Basques de Trois-Pistoles vaut toujours le détour.

La terrasse - Microbrasserie Tête d'Allumette - Kamouraska

À Kamouraska, faites une pause pique-nique à la Chocolaterie La Fée Gourmande pour dessert après avoir grignoté aux Pêcheries Ouellet (leurs merrines sont exquises!), fait vos provisions au Magasin général ou acheté votre pain à la boulangerie Neimand. Le Jardin du bedeau est aussi un excellent point de ravitaillement.

SI vous préférez un repas en restaurant, le bistro Côté Est offre des produits régionaux apprêtés avec brio et la terrasse offre une vue imprenable sur le fleuve.

Pour des fruits de mer, c’est définitivement au bistro de la mer de la Poissonnerie Lauzier qu’il faut s’arrêter. Encore mieux, si la température est clémente, prenez votre lunch pour emporter et assoyez-vous près de la mer!

Pour lire tous les articles du blogue sur le Bas-Saint-Laurent, rendez-vous ici :

Lanaudière

Quoi faire?

Vous cherchez une activité originale? Montez à bord du bus le Tortillard gourmand pour découvrir  le terroir québécois. Les tortilles (circuits de dégustation) sont offertes au départ de Longueuil, Montréal ou Joliette : foie gras, courge, gigot, et plein de nouveautés. Chacune inclut une visite (avec dégustation, bien sûr!) chez quatre producteurs et dans un vignoble lanaudois, dont un vous accueille pour une activité culinaire plus approfondie sur le thème de la tortille choisie!

Visitez la ferme de brebis La Bergerie des Neiges de St-Ambroise-de-Kildare, une jolie maison ancestrale à côté de la grange aux accents roses. Il se vend des charcuteries, saucisses, terrines, pâtés, cretons, merguez, pièces de viande et autres délices qu’on peut se procurer à la boutique.

Biscuits de pain d'épices pour emporter - Lanaudière, Québec La Courgerie - Lanaudière, Québec

Rendez-vous à la Chèvrerie Barbe Bouc où vous pourrez voir de mignons petits chevreaux boers! Je ne connaissais pas du tout cette viande, mais nous avons dégusté de la saucisse, des terrines et du pâté de foie lors de notre visite avec le Tortillard et ça m’a beaucoup plus!

La Courgerie : Il existe 800 espèces de courges, dont 300 sont cultivées dans cet énorme jardin. L’idéal est de venir en fin d’été, quand les champs sont remplis de cucurbitacées. Mais vous pourrez en tout temps déguster des produits préparés sur place. La ferme peut être visitée en balade guidée et les courges sont vendues au kilo en saison de récolte.

Où manger?

Le café Bis-Cuit de la Maison du Pain d’Épices à St-Jean-de-Matha recèle de petits charmes : en plus de déguster votre chocolat chaud et vos biscuits fraîchement préparés, vous contribuerez à une cause extraordinaire en appuyant la fondation sous le même toit, dont la mission est d’accroître l’éducation des enfants par la lecture et des ateliers éducatifs, entre autres. Le centre d’interprétation vous permettra de découvrir toute l’histoire du pain d’épices!

J’ai écrit une foule d’autres articles sur Lanaudière, car je contribue au blogue de l’office de tourisme de la région. Vous retrouvez tous mes articles en cliquant ici.

Gaspésie

Quoi faire?

Loin d’avoir visité toutes les régions de la Gaspésie, je peux tout de même vous recommander chaudement le Parc National de Gaspésie où j’ai passé trois journées mémorables l’an dernier. Parfait pour les randonneurs, campeurs, pêcheurs, gourmands ou ceux qui veulent simplement relaxer en pleine nature, dans le luxe ou dans le bois!

Banc de pêche de Paspébiac : Plus qu’un simple site historique, ce lieu relate avec couleurs et émotions le mode de vie des pêcheurs jersiais des 18 et 19es siècles. Découvrez par exemple comment étaient construits les bateaux de pêche, comment on fabriquait les tonneaux et ce qu’on importait et exportait à l’époque. Vous aurez même la chance de voir comment on forgeait les clous carrés qui tenaient solidement les bateaux en un morceau!

Chambre rénovée - L'Auberge Gîte du Mont-Albert, Gaspésie Petit chalet de pêcheurs - Parc national de la Gaspésie

Érigée en 1928 sur la marina de L’Anse-à-Beaufils, La Vieille Usine est d’abord et avant tout une histoire de pêche. On y faisait sécher et saler le poisson ramené des côtes, essentiellement la morue. Les murs du café-bistro rendent d’ailleurs hommage à cette industrie en présentant des photos qui témoignent du labeur des ancêtres gaspésiens. C’est en 1998 qu’un groupe de citoyens entreprend de donner un second souffle à cette vieille usine en la transformant en un paradis culturel et touristique.

Les amoureux de la nature et les adeptes de sport en plein air ne pourront aucunement être déçus des activités qui se pratiquent sur la rivière Bonaventure, l’une des dix rivières les plus claires au monde (rien de moins!). En effet, Cime aventures propose des descentes en kayak ou canot au rapide Malin (où l’eau est tellement limpide et propre que l’on peut la boire), des nuits en tipis, yourtes et autres campings, des tours en hélicoptère, de la détente et de la relaxation à la Zone Spa et bien d’autres activités.

Un autre incontournable bonaventurien est le Bioparc. Ce jardin animalier regroupe la faune et la flore gaspésienne dans cinq écosystèmes différents : la forêt, la toundra, la rivière, la baie et le barachois.

Où dormir?

Auberge Le Gîte du Mont-Albert dans le Parc national de la Gaspésie : Si vous aimez le plein air, la nature à perte de vue et le cocooning comme il se doit, c’est l’endroit tout désigné pour vous. Chaque soir à l’auberge, le chef prépare de délicieux plats composés des spécialités locales comme le saumon, le cerf et les épices boréales. Au déjeuner, un buffet américain est servi et permet de prendre des forces pour la journée à venir. Puisque vous risquez d’être dans les sentiers le midi, il est possible de faire préparer un petit lunch que vous emportez avec vous. Des chambres fraîchement rénovées, un service remarquable et une pensée tournée vers la nature : exactement ce qu’on recherche dans un parc national même si on n’a pas envie de faire du camping!

Où manger et boire?

Microbrasserie Pit Caribou. Pour en faire une production 100 % locale, les propriétaires brassent leur bière avec de l’orge et du houblon qu’ils cultivent eux-mêmes. Blanche, blonde, rousse ou noire, les membres de cette famille colorée sauront satisfaire tous les palais, qu’ils soient à la recherche de douceur, de fraîcheur, d’exotisme ou d’amertume. La 475 Blanche de Pratto avec sa touche de coriandre et d’agrumes est délicieuse!

Halte_municipale_de_Bonaventure

Bonaventure: la boulangerie La Pétrie (pour son choix de savoureux pains bios) et la Chocolaterie du village (pour ses délicieuses roches au chocolat).

Voici quelques articles rédigés de ma plume et de celle de Lucie :

Québec région

Quoi faire?

Découvrir Québec sous un tout autre angle avec le service de bus rouge. Vous connaissez les autobus à escales libres qu’on appelle aussi hop on hop off? Les Tours du Vieux-Québec offrent ce service de tour de ville à montée-descente libre en plus de leurs visites traditionnelles. Il ne faut donc plus s’étonner de voir un gros bus rouge sillonner les rues étroites de la vieille ville! Un « vrai » guide est à bord du bus pour fournir les informatiques touristiques et répondre aux questions des clients, ce qui ajoute une touche personnalisée au circuit d’environ deux heures.

7.Toits de Québec

Visiter l’Île d’Orléans à vélo. Apportez le vôtres ou louez-en sur place. N’oubliez pas de vous arrêter rendre hommage à Félix Leclerc, le « créateur » du nom de ce blogue!

Parc national de la Jacques-Cartier, nommé ainsi en l’honneur de la rivière qui y coule, qui elle-même doit son nom au « découvreur » du Canada, Jacques Cartier. À un peu plus d’une heure de la ville de Québec, ce parc est facilement accessible par l’autoroute. Faites de la descente de rivière en tube!

Où manger?

Le parcours des saveurs avec Tours Voir Québec est une excellente visite pour ceux qui aimeraient découvrir les petits lieux foodies de la capitale!

Vous êtes de passage à l’heure du brunch? C’est au Café du monde qu’il vous faut aller. Des assiettes généreuses et une terrasse donnant sur le port!

Pour un bon verre de vin et une petite pause en après-midi ou même en soirée, c’est au Bar à vins Le Moine Échanson qu’il faut s’arrêter.

Les fervents de crêpes bretonnes seront servis à Le Billig, l’endroit était plein à craquer chaque fois que j’ai passé devant.

Où dormir?

Nous avions la chance d’être logés au Germain-Dominion de la rue Saint-Pierre lors de notre dernière visite à Québec, un luxueux hôtel réputé qui m’avait été chaudement recommandé. J’étais loin de me douter que cet établissement resterait à jamais gravé dans notre histoire et nos mémoires… Pour les curieux, c’est ici : Qui aurait cru que c’est dans un hôtel que ça m’arriverait?

Salle à manger du Germain-Dominion

D’autres articles sur la région de Québec :

Laval et Montréal

Ce n’est certes pas parce que j’y vis que je n’en vois pas le potentiel touristique! Ces deux villes regorgent d’endroits parfaits pour vos vacances d’été ou même pour des idées de sorties estivales. Voici une liste des endroits que j’apprécie dont je vous ai déjà parlé :

Pétoncles - Restaurant Ikanos, Vieux-Montréal, Québec Lucie_Montreal

Charlevoix

Quoi faire?

Charlevoix est encore une des régions que je connais trop peu… Elle regorge de petits villages tous plus beaux les uns que les autres, mais c’est Baie-Saint-Paul qui me charme le plus avec ses nombreuses galeries d’art, sa microbrasserie et son économusée du fromage. On peut se rendre sur le bord du Saint-Laurent en faisant une petite marche. C’est l’idéal pour un pique-nique improvisé et pour apprécier le paysage.

Visiter la maison du Bootlegger, une maison qui date de 1860 (du temps de la prohibition de l’alcool dans certains États chez nos voisins du sud) qui est maintenant transformée en restaurant et vous pouvez y faire une visite guidée de son labyrinthe bien spécial.

Quai de Baie-St-Paul au printemps - Charlevoix

Où dormir?

La Ferme à Baie-Saint-Paul offre des chambres au style épuré, des lits confortables. Le spa Le Verger de l’hôtel n’est pas un spa gigantesque, mais c’est un lieu douillet bien organisé. L’hôtel est un endroit particulièrement agréable pour se gâter, pour une sortie entre filles ou une fin de semaine d’amoureux, et il y a de quoi se régaler à proximité si vous aimez la gastronomie du terroir.

Où manger?

Le restaurant Les Labours de l’hôtel La Ferme, en plein cœur de l’hôtel, offre des plats divins, notamment la poutine au foie gras, la chaudrée de fruits de mer et le gigot de chevreau.

Le Mouton Noir, sur la rue Ste-Anne à Baie-Saint-Paul. Ce petit restaurant semble tout droit sorti d’une autre époque avec sa décoration un peu vieillotte, mais on nous a servi de bonnes assiettes avec des portions généreuses, quoique l’entrée de saumon nous ait plutôt déçues.

Pour le récit de mon weekend à Charlevoix, cliquez ici.

Lucie teste le lit - La Ferme du Massif de Charlevoix

Îles-de-la-Madeleine

J’ai entendu souvent les gens autour de moi déclarer n’être jamais allés aux Îles-de-la-Madeleine parce que c’était trop cher de s’y rendre et trop loin. Je me suis donc donné la mission de prouver qu’il était possible de visiter l’archipel sans trop de dommages financiers. Je me suis fait prendre à mon propre jeu, cette région est si magnifique que je n’ai pas encore réussi à la coucher sur papier… Il y a donc très peu d’articles sur Moi, mes souliers à son sujet et c’est outrageux parce que c’est un endroit où il faut absolument aller au moins une fois dans sa vie (je vous mets au défi de ne pas vouloir y retourner!)

Découvrez les îles par bateau, vous pourrez explorer la côte et les falaises de grès rouge autour des différentes îles. Attention aux vagues folles qui happent de plein fouet.

Îles-de-la-Madeleine, Québec Îles-de-la-Madeleine, Québec

Aux Îles-de-la-Madeleine, les rochers se vêtissent d’une teinte ocre, presque rouge, qui s’effrite doucement avec le temps, parfois trop rapidement. Le temps ne s’arrête pas pour les éléments… Prenez bien le temps d’explorer la nature, les côtes, les vallons, chaque recoin.

Mes récits et images vous expliqueront mieux pourquoi vous devriez voyager aux Îles cet été :

Et toutes les autres régions, elles?

Honte à moi, je n’ai pas encore visité toutes les régions de ma belle province. Je crie haut et fort ici comme à l’étranger que nous n’avons absolument rien à envier à ailleurs et c’est si vrai. Le Québec a tout ce qu’il faut pour un court comme un long séjour, qu’on soit Canadien ou étranger, gourmand ou sportif, poule de luxe ou amant de la nature!

J’en ai fait ma mission de découvrir ces coins que je ne connais pas en 2015 et je n’ai pas encore fini. À date, j’ai exploré un peu de la Montérégie, un brin de Chaudière-Appalaches (mi-mai) (sans encore avoir écrit d’article), je pars pour l’Abitibi-Témiscamingue début juin, Centre-du-Québec début juillet, les Cantons-de-l’Est en août et il me reste une tonne de récits et d’images à vous partager pour vous inspirer à visiter mon Québec adoré!

À quand la Côte-Nord-Duplessis-Manicouagan, la Baie-James, Eeyou Istchee et le Nunavik? Bien hâte de le découvrir!

Psssst! J’accepte encore vos idées, défis, suggestions pour Mon défi 2015 : Mission Régions qui se poursuivra sans doute en 2016 si je ne réussis pas à la compléter!

Alors, vous ai-je convaincu de partir sur les routes du Québec cet été?

Pour d’autres sources d’inspiration, je vous invite à visualiser mes épingles Pinterest sur ce tableau Québec :

Abonnez-vous au tableau Québec de Jennifer Doré Dallas sur Pinterest.

Bon voyage!

Vous pourriez aussi aimer

10 commentaires

  • Commenter
    Marie Turgeon
    22 mai 2015 à 09 h 11

    J’attends impatiemment tes articles sur l’Abitibi-Témiscamingue. J’ai rencontré des gens de cette région lors de mon voyage au Maroc et j’aimerais bien leur rendre visite à la fin de l’été. Je compte sur toi pour me donner pleins de bons tuyaux!!!!

  • Commenter
    JC
    22 mai 2015 à 06 h 00

    À noter qu’à Bonaventure, le bistro Le Fou du Village est fermé depuis quelques années. L’an dernier l’établissement a été réouvert sous le nom de Pub St-Joseph avec un concept différent, genre Cage aux Sports.

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      22 mai 2015 à 06 h 33

      Aie aie aie, j’ai repris les éléments de mes articles, mais en effet, je viens de voir ça. OUCH! Je retire!

  • Commenter
    Suzanne Cloutier
    22 mai 2015 à 08 h 42

    J’ai bien aimé ton reportage

  • Commenter
    Nicole Boisvert
    22 mai 2015 à 09 h 00

    Merci. J’avoue n’avoir pas été difficile à convaincre. J’adore les vacances ou les longs congés au Québec. Je garde précieusement ce lien en référence et je partage avec mes amis.

  • Commenter
    firstlabelgroup
    11 juin 2015 à 07 h 14

    J’ai trop aimé votre article !

  • Commenter
    » Six conseils pour réussir sur Pinterest
    9 juillet 2015 à 11 h 56

    […] Source : moimessouliers.org […]

  • Commenter

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.