Nostalgie madelinienne ou le spleen des îles
15

Nostalgie madelinienne ou le spleen des Îles-de-la-Madeleine

3 mois et demi. Près de 4 mois que je suis revenue des Îles-de-la-Madeleine et je n’ai toujours rien publié sur ma visite. Croyez-moi, ce n’est surtout pas parce que je n’ai rien à dire ou parce qu’elles ne sont pas une destination coup de cœur. C’est plutôt parce que je n’arrive pas à mettre de mots sur mes émotions, sur ce que j’y ai vécu et sur l’immensité des paysages que j’ai croqués avec mon appareil photo. D’ailleurs, je n’ai toujours pas fait le tri complet des milliers de fichiers photo dans mon ordinateur, je n’y arrive pas…

DCIM102GOPRO

C’est comme si je n’avais pas le mot juste pour rendre hommage aux Îles, les expliquer, les raconter à leur juste valeur… J’étais fébrile juste à penser que j’y allais avant même d’y mettre les pieds. Alors que je regardais des photos sur Pinterest et lisais les articles d’autres blogues, je trépignais d’impatience!

J’ai entendu souvent les gens autour de moi déclarer n’être jamais allés aux Îles-de-la-Madeleine parce que c’était trop cher de s’y rendre et trop loin. Je me suis donc donné la mission de prouver qu’il était possible de visiter l’archipel sans trop de dommages financiers.

Bâteaux aux îles-de-la-Madeleine, Québec Traversier des îles-de-la-Madeleine, Québec

Comme toute destination insulaire, il faut d’abord trouver le moyen de s’y rendre et c’est souvent là qu’on engloutit la majeure partie du budget. J’ai découvert un moyen beaucoup moins cher que l’on pense pour se rendre à Cap-aux-Meules, d’où on peut rejoindre les autres îles. Après cela, l’hébergement et le transport sur place sont au palmarès des dépenses, mais encore là j’ai trouvé une solution. Côté bouffe, il y en a vraiment pour tous les goûts, donc ça ne m’a pas non plus posé problème. Je vous le dis (et je vous le prouverai), il est possible de visiter les Îles-de-Madeleine pour un prix très raisonnable!

îles-de-la-Madeleine

Maintenant, il ne me reste plus qu’à traiter toutes ces images, à transformer en encre (virtuelle, certes) mon ressenti et mes impressions de ces îles qui donnent une sensation de bout du monde, là où l’air salin transforme de courtes vacances en séjour qui ne nous quitte jamais vraiment.

Je vous promets d’y arriver bientôt!

Vous voulez lire quoi en premier?

Je vous invite à lire d’autres articles sur les îles de la Madeleine:

Pour plus d’infos sur la région, consultez ce guide Ulysse (obtenez 10 % de rabais en utilisant le code MOI10 en ligne ou en magasin), Îles de la Madeleine :

Îles de la Madeleine
 ****AIEEEE! Mea culpa aux Madelinots, je viens d’apprendre qu’on dit Nostalgie madelinienne, non pas madelinotte, mais  le masculin est bien madelinot!

 

Vous pourriez aussi aimer

15 commentaires

  • Commenter
    Maman Globe-Trotteuse
    19 janvier 2015 à 08 h 22

    Wow, en tout cas un départ invitant! Continue….on en veut plus!

  • Commenter
    Lucie Bataille
    19 janvier 2015 à 09 h 07

    En premier, je veux connaître les plus beaux endroits, selon toi, des Îles! Ensuite, ce que tu as mangé de local. Puis là où tu as dormi. Ah, pis je veux aussi voir des photos, bien entendu. 🙂

  • Commenter
    Carole Lemay
    20 janvier 2015 à 06 h 05

    Tes photos sont très belles et ton intro nous fait déjà rêver!! j’ai bien hâte de te lire !

  • Commenter
    Michel
    20 janvier 2015 à 06 h 10

    Bien hâte de te lire. Le montréalais que je suis y est allé, genre, 10 fois depuis 20 ans. Trucs et secrets … je suis à l’écoute …

  • Commenter
    annie simard
    20 janvier 2015 à 07 h 12

    Que je te comprends !!! J’y suis allée cet été et en janvier là là !! Ça fait 2 semaines que je suis revenue et été ou hiver les îles sont merveilleuse !!! Je me considère comme futur fille des îles !!! Bien hâte de voir la suite de ton blogue

  • Commenter
    Seule au monde en bord de mer…
    20 mars 2015 à 11 h 30

    […] Nostalgie madelinienne ou le spleen des Îles-de-la-Madeleine […]

  • Commenter
    Diane Vigneau
    21 mars 2015 à 06 h 36

    Résidente et amoureuse des Iles, toujours en émerveillement, et aux quatre saisons.

  • Commenter
    Conseils et drôleries sur la traversée du Canada en auto – partie 2
    7 mai 2015 à 12 h 02

    […] avions déjà plusieurs kilomètres communs à notre actif, entre autres pour se rendre aux Îles-de-la-Madeleine et sur la Basse-Côte-Nord, des p’tits 2000 kilomètres tout simples parcourus en été. […]

  • Commenter
    Archipel, demande-moi juste de rester... | Moi, mes souliers
    20 juin 2017 à 04 h 25

    […] Nostalgie madelinienne ou le spleen des Îles-de-la-Madeleine […]

  • Commenter
    Quoi faire aux îles de la Madeleine? L'archipel autrement!
    27 mai 2018 à 11 h 39

    […] Nostalgie madelinienne ou le spleen des Îles-de-la-Madeleine […]

  • Commenter
    Comment se rendre aux Îles de la Madeleine pour tous les budgets | Moi, mes souliers
    22 août 2018 à 08 h 42

    […] Nostalgie madelinienne ou le spleen des Îles-de-la-Madeleine […]

  • Commenter
    Île d'Entrée, un incontournable aux îles de la Madeleine | Moi, mes souliers
    28 mars 2019 à 12 h 36

    […] Nostalgie madelinienne ou le spleen des Îles-de-la-Madeleine […]

  • Commenter
    Pêche aux coques, ou le bonheur aux Îles de la Madeleine!
    28 mars 2019 à 12 h 38

    […] Nostalgie madelinienne ou le spleen des Îles-de-la-Madeleine […]

  • Commenter

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.