Intérieur de la yourte - St-Elie-de-Caxton, Mauricie
6

Ma virée en Mauricie, dans le coin de Saint-Élie!

Vous aviez hâte de connaître la suite, n’est-ce pas?

Je vous racontais récemment mon périple en Mauricie avec toutes les bonnes adresses que j’ai pu découvrir pendant mon court séjour de 36 heures. Voici donc la suite et la fin avec mes aventures du jour 2 qui commencent juste après le déjeuner dont je vous parlais dans Mes 9 bonnes adresses pour une virée en Mauricie et Mon initiation à la Mauricie, région trop souvent oubliée!

Mes 9 bonnes adresses pour une virée en Mauricie

Mon périple en Mauricie – Jour 2

Rien ne se perd

Bon, je vous avise tout de suite, je suis totalement vendue à « Rien ne se perd, tout se créé », la boutique de designers de vêtements québécois qui était notre premier arrêt lors de notre deuxième journée en Mauricie.

Je n’étais pas très motivée à magasiner des vêtements ce matin-là en y entrant par curiosité, parce que les vêtements de ce genre ne me font simplement jamais. Mal m’en prit de dire ça… Les propriétaires ont entendu l’appel des clientes un peu plus rondes et elles créent maintenant des dizaines de pièces originales en tailles fortes. Merci, merci, merci les filles!

Ouah, vous auriez payé cher pour me voir sauter sur place dans la boutique en répétant à Jérôme « ça me fait, ça me fait, tu réalises? »!

Soit dit en passant, j’ai totalement chamboulél’horaire prévu de la journée en essayant presque tout dans la boutique. Un coup parti, pourquoi pas? En enfant dans un magasin de bonbons, j’ai dévalisé le tout et Jérôme a même subtilement (même pas!) réussi à s’y insérer un foulard tissé à main dans le lot! J’ai appris seulement plus tard qu’ils ont plusieurs points de vente à Montréal. Oh, oh!

Rien ne se perd, tout se créé - Mauricie Robe - Rien ne se perd, tout se créé - Mauricie

Passion Lavande

En route vers notre prochain arrêt, nous avons fait une courte halte chez Passion Lavande qui était en train de déménager ses produits dans la boutique d’hiver. Les champs aux alentours étaient encore joliment tracés de lignes qu’on pouvait deviner éclatantes en pleine saison. Si vous avez le temps, la famille a aussi un vignoble à visiter presque en face.

Les champs de Passion Lavande - St-Elie-de-Caxton, Mauricie Passion Lavande à l'automne - St-Elie-de-Caxton, Mauricie

Saint-Élie-de-Caxton

C’est maintenant que je mentionne un village dont vous avez sûrement entendu parler : Saint-Élie-de-Caxton. Bien connu grâce au conteur Fred Pellerin, le village était ce jour-là vidé de ses touristes (vive le voyage en semaine et hors saison!) alors nous avons eu tout le loisir de l’explorer à notre guise, malgré le peu de temps que nous avions.

Je ne suis normalement pas très « contes et légendes », mais j’ai couru comme une fillette prendre en photo le panneau nous avertissant de la traverse de lutins! Quelques yeux ronds (peut-être un peu gênés aussi…) de Jérôme et nous arrivions à notre premier arrêt au village.

Traverse de lutins - St-Elie-de-Caxton, Mauricie Traverse de lutins à St-Elie-de-Caxton, Mauricie

Rond Coin

Ici, les gridchises sont à l’honneur!

Les quoi?

Ben oui, les gridchises, ce sont en fait des grilled cheese à la « locale », les fameux sandwiches au fromage de notre enfance, mais avec une twist, si entrer dans une yourte pour dîner ce n’est pas déjà assez original à votre goût!

C’est simple, j’ai fondu comme le fromage de mon sandwich à la vue des grosses bobines de fil industrielles utilisées comme table. J’en veux une! Bref, tout le mobilier était original, des tables aux tasses, des assiettes aux œuvres d’art sur les murs! Le personnel était tellement sympathique et le repas franchement bon tout en simplicité.

Ce n’est qu’à la sortie que j’ai remarqué la cabane de lutins dans le comptoir, une touche de mystère additionnelle dans ce petit village « où le fantastique est possible », comme ils disent!

Gridchises du Rond Coin - St-Elie-de-Caxton, Mauricie Intérieur de la yourte - St-Elie-de-Caxton, Mauricie Intérieur du Rond Coin - St-Elie-de-Caxton, Mauricie Yourte du Rond Coin - St-Elie-de-Caxton, Mauricie

Potier de St-Élie

Rouge, jaune, orange, bleu… Des couleurs éclatantes fusent de partout partout dès que nous entrouvrons la porte! Dans cet atelier de potier du village, Sébastien Houle confectionne de petites merveilles par centaines. Toutes les pièces sont dans les mêmes teintes, il produit des séries bien particulières. À force d’en faire, le potier sait ce qui marche bien, mais il veut surtout s’amuser encore et encore tout en faisant son métier.

Les visiteurs venus faire un tour dans sa boutique ont même le loisir de l’observer à l’œuvre de l’autre côté de la « maison ». Je suis totalement sous le charme et je repars avec une belle grosse tasse rouge pour mes prochains cafés de pigiste à la maison, Jérôme avec un beurrier breton. Il y en a de tous les genres pour les amants de couleurs vives et en plus, ça va au lave-vaisselle!

Un dernier arrêt avant de quitter la Mauricie, mais non le moindre…

Potier de St-Elie - St-Elie-de-Caxton, Mauricie Simon, le potier de St-Elie-de-Caxton, Mauricie

Pur Safran

Saviez-vous que l’on produit du safran au Québec? Je ne le savais pas non plus, mais j’ai découvert la première safranière commerciale de la province à Saint-Élie! Le safran est en fait le pistil de la fleur du crocus qui est récolté et séché pour devenir l’épice que l’on connaît! Au mois d’août, les bulbes sortent de leur dormance et c’est entre le début d’octobre et la fin de novembre que la floraison a lieu.

Nous n’étions malheureusement pas à la bonne période pour observer les « crocus sativus » lors de leur floraison subite, mais nous nous sommes fait un plaisir de goûter aux produits dérivés du safran comme la confiture, les gelées et les huiles en écoutant le récit de cette culture particulière!

Pur Safran - St-Elie-de-Caxton, Mauricie

Ça passe très vite 36 heures, mais nous en avons vu de toutes les couleurs en Mauricie, même en si peu de temps. J’ai vraiment trouvé que cette région mérite d’être explorée plus en profondeur et j’espère y retourner cet hiver ou en 2015 pour apprendre à la connaître un peu mieux. Et il faut que je retourne m’acheter des vêtements de la nouvelle collection, après tout! 🙂

Vous ai-je donné envie de découvrir la Mauricie?

Pour plus d’infos sur la région, consultez ce guide Ulysse (obtenez 10 % de rabais en utilisant le code MOI10), Le Québec authentique, Lanaudière et Mauricie :

Le Québec authentique

Bon voyage!

*Cette fin de semaine a été organisée avec l’appui de Tourisme Mauricie, mais les opinions exprimées sont les miennes et n’ont pas été influencées de quelque manière que ce soit.

 

Vous pourriez aussi aimer

6 commentaires

  • Commenter
    sylvie julien
    12 décembre 2014 à 10 h 04

    tres tres bel article qui nous donne le gout de s’y rendre merci

  • Commenter
    La Mauricie toute en rencontres!
    6 mars 2015 à 12 h 02

    […] Ma virée en Mauricie, dans le coin de Saint-Élie! […]

  • Commenter
    Quoi faire au Québec cet été? Plein de régions, plein d’idées!
    22 mai 2015 à 12 h 02

    […] Ma virée en Mauricie, dans le coin de Saint-Élie! […]

  • Commenter
    Mon 2014 - Voyages et rétrospective | Moi, mes souliers
    24 août 2018 à 08 h 51

    […] Ma virée en Mauricie, dans le coin de Saint-Élie! […]

  • Commenter
    Week-end gourmand à Trois-Rivières | Moi, mes souliers
    6 avril 2019 à 01 h 11

    […] Ma virée en Mauricie, dans le coin de Saint-Élie! […]

  • Commenter

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.