Berbère/Touareg dans le désert du Sahara au coucher de soleil de Merzouga
4

Ma nuit dans le désert du Sahara au coeur de Merzouga au Maroc

Au loin, la caravane s’avance déjà à la limite de la première dune, sillonnant sa crête définie. Mais comment donc vais-je embarquer sur cette haute bête pataude? Mon dromadaire est bien calme, vieillissant, avec 15 années au compteur; je monte finalement sur son dos sans tracas et prends doucement mes repères alors que nous commençons notre avancée. Derrière, notre riad Azawad de Merzouga et, devant, l’immensité du désert du Sahara au cœur duquel nous dormirons ce soir en bivouac. Nous roupillerons dans notre tente entourées d’arène, d’étoiles et de calme entrecoupé par les gémissements des dromadaires.Mon ombre sur les dromadaires au Maroc Jennifer avec dromadaires-chameaux vers le bivouac Azawad dans le Sahara

À mesure que nous avançons (j’ai le privilège d’être en tête de peloton), le ciel change d’allure, les dunes se transforment en surfaces dansantes orangées, jaunâtres et brunes sous l’ombre du coucher de soleil. Derrière, le sable reflète les rayons dans un beige pâle qui pique les yeux. De chaque côté de grands amoncellements ocres apparaissent d’autres caravanes rejoignant leurs bivouacs pour la nuit tombée. Nous en croisons quelques-unes que j’utilise comme sujet photo.

Ici, tout s’immortalise, chaque cliché plus beau que le précédent. Les poissons de sable laissent de petits X dans le sable à côté des traces des dromadaires beaucoup plus grandes que je les avais imaginées. Les « chameaux », comme on les appelle ici, avancent stoïquement, machinalement; ils sont dans leur élément. Quand nous nous arrêtons, ils semblent jouer à la statue, ils n’avancent pas d’un poil alors que rien ne les retient.

Berbère/Touareg dans le désert du Sahara au coucher de soleil de Merzouga

Heureuse d’avoir joué à la touareg avec mon chèche d’un bleu berbère qui contraste avec le sable orange, je m’amuse à quelques égoportraits d’une main pendant que l’autre me retient sur la bête. C’est plus facile que ça en a l’air, mais sans les étriers d’équitation, il faut tout de même faire attention à ne pas perdre l’équilibre dans les descentes.

Je constate à quel point c’est vrai que tout se mêle dans le désert, que les distances sont impossibles à calculer à l’œil. Alors qu’un monticule semble approcher, nous mettons une éternité à l’atteindre en réalité. Je n’ai pas de mal à croire aux folies des mirages et des tempêtes de sable…

Le petit vent nous berce sans nous fouetter de grains, mais le soleil est brûlant, même en ce mois d’avril. Plus il tombe, mieux nous sommes pour le reste de la marche de la caravane.

Juste avant d’atteindre le bivouac Azawad tenu par le riad où nous avons dormi la veille, d’immenses dunes nous encerclent. Le guide berbère qui m’a précédé tout le trajet s’arrête et nous fait descendre. Nous escaladons la dune pour voir les derniers balbutiements du coucher de soleil dans le désert du Sahara.

Jennifer avec chèche berbère dans le désert et les dunes du Sahara - Quoi faire au Maroc, les incontournables Jennifer avec chèche berbère dans le désert et les dunes du Sahara Jennifer assise sur une dune de sable dans le désert du Sahara près de Merzouga au Maroc

Inutile de vous dire que ce n’est pas tous les jours qu’on peut vivre de pareils moments… Assise dans le sable, je refoule des sanglots. Que voulez-vous, je suis une voyageuse émotive. L’instant est parfait, à l’exception des autres groupes au loin qui hurlent en dévalant les pentes et dont l’écho résonne puissamment.

C’est bientôt l’heure de remonter à dos de dromadaire pour parcourir les dernières centaines de mètres avant d’atteindre notre gîte dans le désert. Juste avant d’entrer sur le site décoré de tapis à même le sable et de tentes luxueuses, je me retourne pour apercevoir une fabuleuse image qui me restera toujours en tête, une caravane sur la crête, en contrejour avec ce qu’il reste du soleil, la rendant toute noire sur un fond rose-orangé. Magique!

En nous extasiant sur les installations franchement supérieures à ce que j’aurais pu imaginer lorsque décrites par notre agence organisatrice Allo Destinations, nous avons reçu l’assignation de notre tente, au bout du campement. À l’intérieur, un grand lit aux couvertures moelleuses (mais le matelas bien (trop) dur comme nous avons eu partout au pays), des tapis multicolores et des murs de tissu aux dorures rappelant les mille et une nuits. Imaginez-vous que nous avions même une salle de bains complète avec douche et toilette « normales » dans nos quartiers!

Nos tentes de Bivouac Azawad - nuitée de luxe dans le désert du Marocvue de la tente du bivouac Azawad - Nuit dans le désert du Sahara à Merzouga au MarocNotre tente de luxe au Bivouac Azawad avec Allo Destinations - Voyage au Maroc dans le désertToilette dans le bivouac du désert marocainChants berbères et feu de camp dans le désert du Sahara

Je ne sais toujours pas comment décrire adéquatement cette expérience de luxe dans le désert marocain; ce fut tellement magnifique comme site, avec un spectacle musical offert par nos hôtes autour du feu après le repas délicieux, et la danse des étoiles avant le dodo. Le wifi était certes de trop (mais qui s’y serait attendu!) pour un moment qui pour moi exige la déconnexion, mais tout le reste était fabuleux.

Est-ce nécessaire de dormir dans un bivouac de luxe pour apprécier la nuit dans le désert près de Merzouga? Absolument pas, mais quand on se paie la traite en voyage, ça vaut le coup de se gâter de temps en temps et le Sahara en vaut la peine, laissez-moi vous le dire!

Au petit matin:

Matin dans le désert du Sahara de notre tente - Voyage avec Allo Destinations Petit matin au bivouac de Merzouga - Nuit dans le désert du Sahara au Maroc

À savoir avant de partir/réserver une nuitée dans le désert au Maroc

  • Informez-vous sur le nombre de tentes présentes dans le campement. Trop de voisins peut atténuer l’effet magique de l’expérience, comme pour le groupe qui partageait le gîte avec nous et qui n’avait aucun respect pour le silence de la nuit ni du matin. Heureusement, ils sont partis avant le lever du soleil, donc nous avions le site à nous par la suite, jusque vers 9h.
  • Les toilettes sont-elles très loin de votre tente si vous n’en avez pas dans la chambre? Ceux qui doivent se lever la nuit voudront connaître ces informations.
  • Le campement est-il très près d’un autre ou à bonne distance, pour donner l’impression d’être seul au monde?
  • Quel type de divertissement y offre-t-on le soir venu, si vous en souhaitez?
  • Devez-vous prévoir un petit sac de jour ou apporteront-ils vos bagages au bivouac en 4×4?
  • Repartirez-vous aussi en dromadaire ou bien en 4×4? La plupart des gens ont choisi cette dernière option, plus rapide. J’ai été très étonnée d’ailleurs de la proximité du camp avec Merzouga en 4×4. Ceux qui ne voudraient pas faire de randonnée à dos de dromadaire peuvent quand même vivre l’expérience. Et moi qui croyais naïvement que la caravane était la seule manière d’y arriver et d’en repartir! Le mythique campement berbère nomade est à vous retirer de la tête, il s’agit d’une machine touristique bien huilée, mais tout de même vraiment intéressante si l’on s’assure de faire des choix qui nous ressemblent quand vient le temps de réserver. Il y a de tout; des tentes sommaires presque à la belle étoile et de quasi-riads avec piscine et spa au milieu des dunes. Votre budget déterminera ce que vous pouvez/voulez vivre comme expérience, mais je vous conseille de mettre un peu plus de sous pour éviter les mauvaises surprises. Et si vous tripez solitude désertique, sachez que c’est aussi possible de partir plus loin, sans campements, pour vivre la vraie nuit dans le désert, si c’est ce que vous souhaitez, mais il faudra payer l’exception! 🙂
  • Une nuitée de base inclut le dromadaire aller-retour, le repas du soir et le petit-déjeuner et la plupart du temps de la musique autour du feu. Vous pourrez aussi prendre votre douche au Riad affilié au bivouac une fois de retour à Merzouga si votre campement n’en compte pas.
  • Je vous conseille de travailler avec une agence pour rendre votre aventure dans le désert et les environs plus intéressante, car que la nuitée ne suffirait pas à vivre l’expérience! Nous avons travaillé avec Allo Destinations pour notre première semaine au Maroc et avons beaucoup aimé notre chauffeur, l’organisation, les activités incluses et le prix. À recommander!

Des images du Riad Azawad, où nous avons dormi la première nuit avant de partir pour notre expérience dans le désert au Bivouac Azawad Luxury Desert Camp:

Vue du Riad Azawad dans le désert du Sahara au Maroc - Merzouga Piscine au Riad Azawad de Merzouga au Maroc Où dormir dans le désert du Maroc - Riad Azawad à Merzouga - Erg Chebbi Notre chambre au Riad Azawad à Merzouga près d'Erfoud, Maroc

Avez-vous déjà rêvé de passer une nuit dans le désert du Sahara au Maroc?
Bon voyage au Maroc!

Vous voulez lire mes autres articles sur le Maroc?

Vous êtes sur Pinterest?

Nuit dans le désert du Sahara à Merzouga - Voyage au Maroc  Nuit dans le désert du Sahara à Merzouga - Voyage au Maroc

J’ai reçu un rabais sur le prix de ma semaine avec Allo Destinations payée avec mes sous pour mon partenariat avec l’entreprise, mais les opinions demeurent les miennes et n’ont pas été influencées de quelque manière que ce soit. Apprenez-en davantage à ce sujet en lisant ma politique éditoriale et mentions légales.

Vous pourriez aussi aimer

4 commentaires

  • Commenter
    France Painchaud
    4 mai 2019 à 09 h 08

    Tu es très inspirante.

  • Commenter
    kitesurf
    13 mai 2019 à 09 h 16

    Tes photos sont une réelle invitation au voyage! Hâte de faire un tour dans ce pays magnifique!

  • Commenter

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.