Oeil d'éléphant - Safari en Afrique
10

Rencontre du 3e type

Des gros yeux ronds rivés droit sur les miens. Le sang qui se glace dans mes veines, le cœur qui bat à tout rompre dans ma poitrine. À quelques mètres de moi à peine, se dresse l’animal qui pourrait m’écraser sans effort, mon souffle est coupé.

Le fameux pachyderme

 

Dès notre premier safari au Kenya, nous voyons au loin un troupeau d’éléphants traverser la route à la queue leu leu. Notre chauffeur-guide s’avance lentement afin de positionner le 4×4 à distance raisonnable des exceptionnels pachydermes. Nous les admirons et les regardons passer lentement, l’un devant l’autre, en les mitraillant de nos appareils photo.

Le troupeau d’éléphants qui passe au loin

 

Les petits bébés accompagnent leurs mères et ne les quittent pas d’une semelle. Leurs grandes oreilles chassent les moustiques ou les oiseaux de leurs dos et claquent au vent. Le silence absolu nous entoure, le seul bruit que nous entendons est celui de leurs pas et de leurs cris. Le spectacle est exceptionnel, nous voilà conquis.

Alors que s’éloigne le troupeau et que disparaissent à l’horizon les dernières bêtes, je tourne la tête et j’aperçois une dizaine d’éléphants à quelques mètres de nous. Pendant que nous étions concentrés sur la bande qui s’éloignait, une autre s’est approchée sans que nous nous en soyons rendu compte. L’image est saisissante. Jamais nous n’aurions pu souhaiter être si près des Dumbos en chair et en os.

 

Cette peau épaisse, ces rides gigantesques, cette démarche pataude envoûtante et ces yeux, ces yeux immenses qui me regardent à moins d’une distance de trompe. Je fige. Mon sang se glace. L’éléphant pourrait se ruer contre le 4×4 et nous renverser. Il se dirige droit sur nous, décidé. Nous courons un réel danger, mais la bête n’a visiblement pas d’intention hostile. Elle poursuit tranquillement son chemin en contournant le véhicule, doucement, tendrement même. Je respire à nouveau et couine d’excitation d’avoir vécu une telle aventure que je pourrai raconter à mes petits-enfants!

Bon safari!

Découvrez tous mes articles traitant de safaris:

Vous pourriez aussi aimer

10 commentaires

  • Commenter
    Christelle
    25 mai 2012 à 11 h 08

    Il nous est arrivé la même expérience avec un troupeau en Afrique du Sud : http://niokiontheroad.fr/2011/07/06/lattaque-des-elephants/
    Et machinalement j’ai continué à photographier !

  • Commenter
    Nath'
    24 juin 2012 à 04 h 28

    Bonjour,
    Comme je partage ton ressenti face à ces pachydermes ! Lors d’un safari, pour moi, chaque rencontre avec un animal est un instant magique dont on se souvient des années après…
    Quel que soit l’animal rencontré, j’ai toujours mon coeur qui bat à tout rompre, cette excitation à nulle autre pareille…
    Les safaris sont vraiment une expérience à vivre, au moins une fois dans sa vie !

    • Commenter
      Jennifer
      25 juin 2012 à 03 h 01

      En effet! Je le conseille aussi fortement à tous! As-tu également lu les autres articles sur le périple?

  • Commenter
    Nath'
    25 juin 2012 à 04 h 09

    Non pas encore, je viens de découvrir le site !

    • Commenter
      Jennifer
      25 juin 2012 à 04 h 59

      Bienvenue! N’hésite pas à laisser des commentaires et nous dire ce que tu en penses!
      Au plaisir!

  • Commenter
    2012 en photos
    30 décembre 2012 à 09 h 34

    […] Rencontre du 3e type Pour le regard de ce pachyderme qui me rappelle de si beaux souvenirs […]

  • Commenter
    Partir en safari en Afrique : à quoi s’attendre?
    9 février 2014 à 11 h 23

    […] Rencontre du 3e type […]

  • Commenter
    Blog Voyage | Best of blog - Moi, mes souliers | Evaneos.com
    21 octobre 2014 à 03 h 01

    […] sa raison d’être. Mon premier départ pour l’Europe? Mes nouvelles amitiés en Argentine? Ma rencontre du 3e type en Afrique? Impossible de n’en garder qu’un, il me les faut […]

  • Commenter
    Faire ses bagages - Quoi apporter en safari?
    15 décembre 2018 à 08 h 29

    […] Rencontre du 3e type […]

  • Commenter
    Vol au-dessus du Serengeti | Moi, mes souliers
    15 décembre 2018 à 08 h 37

    […] Rencontre du 3e type […]

  • Commenter

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.