Enfants qui chantent l'hymne national malgache
11

Premières fois à Madagascar

« Ça pousse dans la terre? », m’exclamai-je. Le visage de la guide s’illumina tout bonnement. Surprise de mon étonnement (et de mon manque de connaissances en matière d’arachides, avouons-le), elle agrippa la plante et la déracina pour me montrer les cacahuètes pleines de terreau. Découvrir que les peanuts ne poussent pas dans les arbres n’est que l’une des notions que j’aurai apprises pendant mon voyage de premières fois à Madagascar.

Plant de cacahuètes déraciné à MadagascarGuide malgache dans un champ de cacahuètes à Madagascar Guide malgache tient un plant d'arachides à Madagascar

Mes premières fois à Madagascar en voyage

Voir des lémuriens à Madagascar, facile?

À Anjozorobe, la guide, Valisoa, et son sourire timide me charment dès la première rencontre. Nous nous apprêtons à commencer mon initiation à la randonnée de nuit dans la dense forêt du parc Antsahabe Miray. Valisoa et Jules, son collègue, avancent patiemment, les yeux rivés au ciel dans l’obscurité. Seule une minuscule lampe torche perce la canopée. La mienne est plutôt dirigée vers le sol pour éviter les racines protubérantes. Heureusement, car ainsi je découvre un scorpion lilliputien que nous examinons quelques instants. Dans un arbre non loin de là pend un caméléon dont la queue enroulée apparaît des plus mignonnes. Absorbée à le photographier, je rate d’abord l’annonce du grand tête-à-tête.

On découvre une petite grenouille sur une branche dans la forêt malgacheUn caméléon sur la branche dans la forêt du parc national Mitsinjo

 

« Tu vois ses yeux? »

Et là, à quelques mètres au-dessus des premières branches, j’aperçois derrière le feuillage de ténues billes luisantes, obnubilées par la lumière. Un lémurien nocturne. Je ne suis pas convaincue qu’éblouir un animal en pleine nuit soit la méthode idéale, mais c’est comme ça que l’on fait ici Si je rêvais de l’île rouge depuis si longtemps, c’est en grande partie à cause de ces petites bêtes curieuses qui font le renom de Madagascar, puisqu’elles en sont endémiques. Vous saviez qu’on en compte 101 espèces?

Photo prise le lendemain par Aurélie - Curieuse voyageuse

Photo prise le lendemain par Aurélie – Curieuse voyageuse

 

Aurélie et moi restons longtemps figées à observer son corps pataud dans l’obscurité. Alors que nous poursuivons notre chemin, nous découvrons un autre spécimen qui, lui, joue un peu moins à cache-cache. Je perçois bien son derrière et ses pattes et parfois même sa tête entière. Pour une première sortie dans la forêt, deux lémuriens, c’est toute une réussite!

Au bureau de la directrice!

Le lendemain constitue une occasion de visiter le village d’Anjozorobe en compagnie de Jules et Valisoa. Le 4×4 s’arrête devant l’école et le personnel vient à notre rencontre. Je n’en mène pas large quand on nous invite à entrer dans la première classe. Aurélie et moi nous jetons des regards embarrassés, ne sachant pas trop comment réagir, que dire, car nous n’avons rien préparé, n’étant pas au courant de cette visite. Heureusement, Aurélie a fait imprimer des photos de Paris et de sa famille avant de partir pour Madagascar.

Commence donc la présentation spontanée devant une trentaine de paires d’yeux ronds, rieurs, curieux et franchement craquants. Un trait que tous les enfants du monde partagent! Ce jour-là, passant d’une classe à l’autre, je me suis promise que ma prochaine tournée scolaire serait préparée, car malgré le contact avec les enfants toujours aussi agréable, je préfère leur laisser une trace plus durable de mon passage (comptine, cours de géographie, explications sur le Québec, etc.).

Aurélie de Curieuse voyageuse devant la classe à Anjozorobe, Madagascar Classe pleine d'élèves à Anjozorobe, Madagascar Les enfants de Madagascar devant nous dans la classe d'Anjozorobe, Madagascar Sourires d'enfants malgachesEcole d'Anjozorobe à Madagascar Enfants devant la fenêtre de l'école à Madagascar Enfants qui chantent l'hymne national malgache

À la fin de la visite, alors que nous faisons part de notre malaise à la guide, elle nous rassure qu’il n’y a pas de raison de l’être et me semble sincère. Peu de touristes se donnent le temps de vivre avec eux de tels moments. Néanmoins, pensez vous aussi à apporter des photos de votre cadre de vie en voyage, même si on n’y songe plus avec la technologie. Elles permettent d’entamer des discussions intéressantes et de briser la gêne initiale lors de rencontres avec autrui. Merci, Aurélie de m’avoir apprise cette belle façon de communiquer!

Des grains de riz encore et encore!

Dans une jolie maison du hameau, nous nous asseyons tous sur des poufs tressés pour le repas du midi. Au menu, le traditionnel riz que l’on mange trois fois par jour à Madagascar, et ce, en portions gargantuesques. Cette fois, un délicieux bouilli de viande et de légumes l’accompagne.

Bouilli de viande malgache à Anjozorobe, Madagascar Riz rouge dans un bol à Anjozorobe, MadagascarManger chez l'habitant à Anjozorobe, Madagascar

À la sortie de la demeure, pendant ma balade dans le village, je constate le produit des rizières aperçues le long de la route à l’arrivée. De grandes bâches jonchent les espaces libres entre les bâtiments. On y a étalé les grains de riz à sécher au soleil tout juste à côté des arachides chauffées par les rayons. Comme je questionne mes hôtes au sujet du riz rouge mangé à midi, une dame écrase de son talon quelques poignées de riz pour m’expliquer plus clairement. De l’intérieur des coques glissent des grains rougeâtres différents de ce que je connais chez moi. Avez-vous déjà goûté au riz rouge? J’ai appris qu’il s’agit d’une variété de riz bien particulière à l’est de Madagascar, très riche en antioxydants et vraiment nourrissante. N’oubliez pas d’en commander si vous êtes de passage!

Dame malgache qui écrase des grains de riz à Anjozorobe, Madagascar Riz séchant au soleil à Madagascar Tapis avec riz rouge qui sèche au soleil à Madagascar Lit de riz séchant au soleilArachides fraîches dans la main d'Aurélie Tapis d'arachides séchant au soleil à Madagascar Deux enfants malgaches tout sourires pour ma première fois à Madagascar Vue sur le village d'Anjozorobe à Madagascar Charette typique de Madagascar

Mon voyage de premières fois à Madagascar aura été difficile à mettre en mots. Je cherche toujours comment exprimer ce que j’y ai vécu. Doucement, des bribes ressortent, des anecdotes, des souvenirs… Ce qui reste surtout comme notion apprise là-bas, c’est que je n’ai entraperçu que la pointe de l’iceberg. Je me dois d’y retourner pour pousser l’exploration vers l’allée des baobabs, les grandes montagnes comme le bord de mer, en passant par les petits villages colorés.

Bonnes premières fois à Madagascar!

Mes autres articles à propos de Madagascar :

Vous êtes sur Pinterest?

        Premières fois à Madagascar en voyage - Pinterest

Merci à Village Monde pour l’invitation à participer à ce défi blogueurs en voyage solidaire à Madagascar, ainsi qu’à la Fondation Air Canada et à LOJIQ qui m’ont également permis de réaliser ce périple malgache dont je me souviendrai bien longtemps! Merci aussi à MahayExpédition qui a organisé le tout sur place. Même si j’ai été invitée, les opinions demeurent les miennes et n’ont pas été influencées de quelque manière que ce soit. Apprenez-en plus à ce sujet en lisant ma politique éditoriale et les mentions légales.

Vous pourriez aussi aimer

11 commentaires

  • Commenter
    Stephanie
    12 mai 2017 à 11 h 25

    C’est génial de découvrir des endroits qu’on ne connait pas! On apprend tellement de trucs différents !

  • Commenter
    nicole
    15 mai 2017 à 09 h 05

    j’ai adoré ton reportage ma jolie Jennyfer jet’envoie plein de bisous

  • Commenter
    Sauvazine
    18 mai 2017 à 06 h 31

    Magnifique article !
    J’avoue que je ne savais pas non plus que les cacahuètes poussaient sous terre… (en même temps je ne m’étais jamais posée la question) 🙂
    Lors d’un de mes voyages, je me suis aussi mise à discuter avec des locaux sans rien avoir à leur montrer, j’ai trouvé ça dommage de ne pas avoir de photos, maintenant j’ai toujours avec moi quelques photos pour montrer d’où je viens 😉

  • Commenter
    Le Canal des Pangalanes
    21 mai 2017 à 02 h 37

    […] Je tiens à remercier Jennifer, ma chouette compagne de voyage. C’est elle qui a prise ces trois dernières photos. Erreur de débutante : j’ai effacé une journée entière de voyage de mon appareil photo, pensant l’avoir copié en amont sur mon ordinateur… alors que non ! Merci à Jennifer pour ce prêt d’images. Et rendez-vous sur son blog pour prolonger le voyage à Madagascar… […]

  • Commenter
    Dounya
    25 mai 2017 à 05 h 02

    On a tellement hâte d’y être surtout après lu votre article! ca a l’air veritablement reposant et en plus tres joli Vos photos sont magnifiques!

  • Commenter
    Charly
    29 mai 2017 à 04 h 52

    Une jolie entrée en la matière ! Je te souhaite réellement que tu puisses revenir à Mada pour continuer à découvrir ce magnifique pays ! C’est pas souvent de le voir apparaitre sur les blog de voyage ! Ca fait plaisir !
    Et peut être que si tu repasses dans le coin, on pourra se partager une petite THB. 😉

  • Commenter
    Eric Tour Guide Lovemada
    5 juin 2018 à 10 h 12

    J’y croix pas, beaucoup d’entre vous ne connaissent pas que les cacahuètes poussaient sous terre ? Pour ceux qui veulent apprendre des nouveaux trucs, on vous invite à visiter Madagascar et nous les malgaches, nous sommes heureux de vous accueillir sur notre humble et magnifique Ile pleine de belles surprises

  • Commenter
    Palette de peintre ou paysages malgaches | Moi, mes souliers
    15 novembre 2018 à 05 h 23

    […] Premières fois à Madagascar […]

  • Commenter
    Monique
    7 décembre 2018 à 05 h 56

    Très jolies photos ! Moi seule, j’ai déjà visité Madagascar pendant 2 mois, dont 1 mois à Nosy-Be et 1 mois à Majunga lors de la saison d’hiver. C’est vraiment un très beau pays, avec ces cultures et traditions intéressantes. Il est parmi les meilleurs des pays touristiques dans le monde en terme de diversité, des faunes et des flores spécifiques. Un de ces jours, je souhaiterai d’y reviendrai en famille.

  • Commenter
    Harris Madagascar Tourisme
    19 décembre 2018 à 11 h 46

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour cet article très intéressant avec des belles photos !

  • Commenter

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.