Jérôme sur le pont de Drummondville avec vue sur la rivière
0

Week-end à Drummondville sans voiture, mon expérience Busbud

Pas facile de voyager au Québec sans voiture. Le Canada sans auto, c’est presque impossible.

Eh bien, non! Lors d’une récente campagne Busbud à laquelle j’ai participé, deux blogueuses et moi étions invitées à découvrir le voyage en transport en commun le temps d’un week-end afin de prouver que c’est plus simple que l’on pense et que beaucoup d’occasions de voyage sans voiture existent au Québec et à partir de Montréal. Fast forward sur mon voyage à Drummondville au Centre-du-Québec, où j’ai pu profiter d’une fin de semaine en bus et à pied pour relaxer au soleil!

Église Saint-Frédéric de Drummondville au Québec

Itinéraire d’une escapade à Drummondville sans voiture

Mon week-end à Drummondville sans auto commence en fin d’après-midi vendredi alors que je rejoins mon amoureux à la gare de Montréal pour un départ à 17h30 en autobus. Qui dit voyage en bus et escapade dit collations, cafés et grignotines, alors nous faisons le plein avant de monter à bord.

Notre trajet vers Drummondville est de seulement 1h45, mais comme il y a un peu de trafic sur l’autoroute (zéro stress, car on ne conduit pas, l’un des bienfaits du voyage en bus au Québec!), je profite de ce temps pour travailler un peu. Le bus est muni de prises électriques, de repose-pieds, de tablettes pour l’ordi et même de Wi-Fi (lent, mais fonctionnel).

Intérieur de l'autobus voyageur Busbud

Début de notre escapade à Drummondville sans auto

C’est vers 19h40 que nous arrivons à la gare de Drummondville. Comme notre souper est prévu vers 20h, nous prenons un taxi pour le gîte au lieu de marcher le 30 minutes jusqu’à notre hébergement. L’aller-retour à la gare est la seule fois que nous utiliserons du transport ce week-end, car il s’avère que Drummondville s’explore vraiment bien à pied! 

Bonne adresse pour manger et où dormir à Drummondville

La propriétaire du restaurant et gîte À la Bonne Vôtre nous accueille avec un grand sourire, puis nous indique le chemin de notre chambre douillette. Nous y déposons nos bagages et regagnons le restaurant pour un repas du terroir rempli d’ingrédients de producteurs locaux dans un décor intimiste d’une demeure ancestrale.

Comme la nuit tombe, nous choisissons une place à l’intérieur, mais la terrasse est aussi des plus invitantes. Nous aurons tout de même de l’intérieur une vue splendide sur l’église Saint-Frédéric, alors que le coucher de soleil fait varier les couleurs de ses briques, minute par minute.

saumon fumé et salade à la bonne vôtre - où manger à Drummondville au Centre-du-Québec

Où manger à Drummondville - Entrée de guacamole, charcuterie À la Bonne vôtre

Guacamole et charcuterie

Risotto au homard du restaurant à la bonne vôtre

Risotto au homard

Église Saint-Frédéric de Drummondville au Québec vue par le resto à la bonne vôtre

Festival de microbrasseurs Drummond en bière

Le ventre bien rempli, nous marchons à peine 6 minutes en traversant le centre névralgique de Drummondville pour rejoindre le parc Woodyatt où a lieu le festival Drummond en bière ce week-end. Munis de nos verres de dégustation, nous succombons vite à la tentation des dizaines de kiosques de microbrasseurs installés sur le site. Nous reviendrons trois fois au cours de la fin de semaine!

Gens qui boivent au festival de Drummond en bière Verres de bière - Dégustation à Drummond en bièrekiosque de bière - Festival Drummond en bièrekiosque de street food - Festival Drummond en bière

De retour au gîte À la Bonne Vôtre, le sommeil nous gagne rapidement. J’aime beaucoup le look de la chambre. Le décor a été conçu de manière chaleureuse sans être kitsch, avec des couleurs sobres et du blanc pour éclairer la pièce double. Un balcon et un salon communs sont également à disposition pour les invités des quatre chambres, qui se partagent aussi une grande douche.

Soyez sans crainte, nous avions aussi notre propre salle de bains, avec baignoire sur pattes et pommeau de douche (sans rideau)! Verdict? On a pensé aux détails, le lit est confortable et on retrouve juste assez mobilier pour s’y plaire. Seul bémol qui ne nous a pas dérangés outre mesure, mais qui pourrait moins convenir à certains: il n’y a pas de vraie porte aux toilettes, seulement un rideau.

Ce soir-là, nous sommes chanceux, le gîte est à nous, tout comme la grande table au déjeuner gourmand du lendemain!

Chambre jaune où dormir à Drummondville À la Bonne VôtreChambre au gîte À la Bonne Vôtre

Deuxième journée de notre escapade à Drummondville sans voiture

Déjeuner digne de mention pour une gourmande dans mon genre, friande de produits locaux. Nos assiettes regorgent de bons ingrédients du Centre-du-Québec et la présentation est plaisante; chapeau!

Déjeuner-brunch d'ingrédients locaux À la Bonne Vôtre de Drummondville

J’aime beaucoup le cachet et le charme des gîtes, auberges et B&B, mais si vous cherchez plutôt des hôtels, ceux-ci sont recommandés pour une nuitée à Drummondville: Le Dauphin et le Best Western Hotel Universel.

Bien que l’on se déplace facilement à Drummondville en autobus de la ville (voir au bas de l’article pour les informations pratiques), nous avons choisi de marcher partout comme il faisait vraiment beau lors de notre passage et que les distances ne sont pas si grandes.

Marché public de Drummondville

C’est ainsi que nous avons rejoint le Marché public de Drummondville qui battait son plein en ce samedi matin. Un petit café de la Brûlerie des Cantons à la main, nous avons arpenté les allées de ce marché public convivial. Depuis mon déménagement sur la Rive-Sud de Montréal, j’avoue que j’ai un peu délaissé les marchés locaux et ça m’a redonné envie d’y aller plus souvent. Le marché public de Drummondville est très propre et appétissant; on y retrouve autant de maraîchers et producteurs locaux que de bouchers et de fromagers, entre autres. Je n’ai pas su résister aux oreilles de crisse qui me rappellent à tout coup les sorties à la cabane à sucre de mon enfance!

Affiche à l'extérieur du marché public de DrummondvilleAffiche de prix de cafés à la Brûlerie des cantons au marché de Drummondville Intérieur du marché public - Quoi faire à Drummondville, QuébecÉtalage de fruits et légumes au marché public de Drummondville

Expos photo au musée national de la photographie

Non loin du marché se trouve le musée national de la photographie, un établissement que je souhaitais visiter depuis longtemps. Pour la petite histoire, l’amoureux et moi faisions partie d’un club photo à Montréal il y a quelques années et nous avons raté quelques sorties à Drummondville pour visiter les expositions phares du musée. Inutile de vous dire que nous avons profité de notre séjour à Drummondville pour visualiser celles en cours, dont Enfant de la terre sur le thème du voyage, du renommé Samian, artiste autochtone, puis Le Royaume des fluides de François Desrosiers, et l’exposition créative de Sylvie Pinsonneault.

On y retrouve aussi un inventaire imposant d’appareils photo de toutes les époques ainsi qu’une petite portion muséale retraçant l’histoire de la photo. C’est rigolo d’y dénicher le vieux modèle d’appareil que j’ai eu adolescente, ou encore le 3D View Master que nous avons presque tous eu enfant. Vous vous en souvenez?

Photo de petit garçon africain à l'exposition de Samian

Photo de la photo de Samian

Intérieur du musée national de la photographie de Drummondville Exposition photo de Samian, artiste autochtoneCollection d'appareils photo vintage au musée de la photo du Québec

Après notre visite au musée, nous avons repris notre marche vers le centre-ville de Drummondville, puis par le pont de la Traverse qui offre une belle vue sur la rivière et les petits rapides.

Jérôme sur le pont de Drummondville avec vue sur la rivière

Vue du pont de la Traverse de Drummondville à pied

Vue du pont

Sortie au Village québécois d’antan

De l’autre côté du pont se trouve le Village québécois d’antan, bien connu au Québec. J’y suis allée il y a plusieurs années, mais mon amoureux ne connaissait pas. C’était donc l’occasion parfaite de lui faire découvrir une partie de notre patrimoine québécois tout en profitant d’une nouvelle fois de cette activité incontournable à faire à Drummondville.

Nos ventres criaient famine et nous avions besoin d’un peu de répit du soleil, alors nous avons rejoint le restaurant du village pour un classique: une bonne vieille poutine! Saviez-vous que Drummondville se dispute le titre de lieu d’invention de la poutine au Québec? Il paraît que c’est au Roy Jucep qu’elle vit le jour. Toutes les raisons sont donc bonnes pour en manger pendant mon voyage au Centre-du-Québec! 🙂

Les hommes forts de la province étaient en visite au village à l’occasion d’un événement spécial (il y en a souvent, comme le village illuminé des fêtes, le village hanté d’Halloween, etc.). Nous avons déambulé d’une maison à l’autre, de l’imprimeur au boulanger en passant par la caisse populaire et les résidences de quelques habitants mieux nantis comme le pharmacien local, pour ne nommer que ceux-là.

Ce que j’aime du Village québécois d’antan, c’est qu’on y rencontre des personnages en costume qui déambulent dans les rues (qui recréent une réelle paroisse d’époque) et qui animent les différentes bâtisses pour que les visiteurs puissent poser des questions et en apprendre davantage sur l’histoire du Québec. Les enfants adorent pour le côté ludique et peuvent même réaliser une chasse aux indices, et les adultes se remémorent les anecdotes de leurs parents et grands-parents!

Maison ancestrale au village québécois d'antan Personnage assis au Village québécois d'antan, un incontournable à faire à Drummondville Personnages sur balcon du village québécois d'antan - quoi faire en week-end à drummondville Dame qui explique l'histoire du village québécois d'antan

Ambiance dynamique à L’Établi Brasserie urbaine

Qu’est-ce qui récompense des voyageurs mieux qu’un gin-tonic et un Bloody Ceasar après une journée de découvertes à pied? Un souper généreux! Après notre visite du Village québécois d’antan, nous sommes revenus sur nos pas pour déguster un repas à L’Établi Brasserie urbaine, un resto de type pub branché au centre de Drummondville. Portions généreuses (surtout le trio de tartares), décor splendide et moderne, bonne sélection de boissons et variété intéressante de plats sur le menu. Je vous le recommande définitivement pour l’apéro!

Décor intérieur du restaurant l'Établi Brasserie Urbaine

Entrée d'avocat avec crevettes de l'Établi Brasserie Urbaine - Où manger à Drummondville Québec

Avocat et crevettes

Assiette de trio de tartares et frites de l'Établi Brasserie Urbaine

Triois de tartares et frites

Nous avions encore quelques heures d’énergie à dépenser alors nous nous sommes baladés, puis sommes tombés sur le Joker Pub ludique, un café-resto dédié aux jeux de société où il suffit de payer des frais d’entrée de 6$ pour jouer des heures durant. Comme nous aimons tous les deux ce genre d’activité, nous nous sommes défiés à plusieurs nouveaux jeux pendant que je sirotais un bubble tea. Je ne vous dévoilerai pas qui a le plus gagné avant de rejoindre de nouveau les bras de Morphée À la Bonne Vôtre… 🙂

Bubble tea et jeux de sociétés au Joker Pub Ludique

Dernier jour en voyage au Québec sans voiture

Pour notre dernier matin, nous en avons profité pour faire la grasse matinée avant de savourer un autre déjeuner copieux au gîte. Puisqu’il ne nous restait qu’une heure avant le départ pour la gare de bus de Drummondville en taxi, nous avons siroté un café devant la place principale, au Café Morgane.

Nous avons repris la route pour Montréal en autobus à 12h30, au cours d’un trajet encore plus rapide qu’à l’arrivée, nous déposant à la gare centrale, le sourire aux lèvres et bien reposés de notre week-end sans voiture #ExperienceBusbud!

Comment se rendre à Drummondville en bus?

J’ai réservé mes billets sur le site de l’agrégateur de billets d’autobus Busbud. Vous y trouverez une multitude d’horaires pour les dates qui vous conviennent, pour un trajet Montréal-Drummondville, d’autres destinations sans voiture au Québec, mais aussi dans plus de 80 pays autour du monde. Pratique de tout réserver rapidement en un seul endroit quand on ne connaît pas les noms des compagnies locales d’autobus!

Il vous en coûtera 50,88$ l’aller-retour pour adulte à partir de la gare de bus de Montréal, située à la station de métro Berri-UQAM, coin Berri et Ontario.

Une fois à Drummondville, vous pourrez vous déplacer à pied ou en taxi, mais aussi en autobus de ville. Pensez à avoir de la monnaie sur vous, car on ne peut payer qu’avec de l’argent comptant (tarifs).

Gare de bus de Montréal, Québec, Canada

Je vous recommande vraiment de vivre ce genre de week-end même si vous avez une auto, c’est le fun de voir la « vie d’escapade » autrement, marcher alors qu’on aurait conduit, ne pas se tracasser pour le trafic et le stationnement, etc. J’ai adoré!

Bonne découverte du Québec sans voiture!

Vous êtes sur Pinterest?

Drummondville, Québec sans voiture, en bus

Lisez d’autres articles sur le voyage au Centre-du-Québec et d’autres villes du Québec qui se visitent bien en transport en commun sans voiture à partir de Montréal:


Même si j’ai été rémunéré par Busbud et invitée par Tourisme Centre-du-Québec par l’entremise de Voyage numériQC, les opinions demeurent les siennes et n’ont pas été influencées de quelque manière que ce soit. Apprenez-en davantage à ce sujet en lisant la politique éditoriale et mentions légales.

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.