Pollution lumineuse - aurores boréales au Yukon
5

Ma chasse aux aurores boréales au Yukon

On se fait tous des scénarios dans la tête avant de partir en voyage. En regardant les photos de mes hébergements réservés dans les environs de Whitehorse, je m’imaginais déjà les grands traits verts et mauves dansant par les fenêtres. Je suis même allée jusqu’à croire que les lueurs nocturnes des aurores boréales me réveilleraient, moi, la marmotte…

Arbres avec la lune et le ciel mauve - Yukon

J’avais bien préparé mes bagages pour tenir au chaud mon équipement photo et mes doigts et orteils pendant les heures et les heures d’observation d’aurores à venir par -20 à -35 degrés. J’étais prête, comme un scout.

J’ai téléchargé toutes les applications possibles et imaginables pour la chasse aux aurores boréales au Yukon. Je me suis abonnée aux groupes Facebook d’alertes et ai activé toutes les notifications.

Annie Lake Road de soir près de Whitehorse, Yukon, Canada

Annie Lake Road de soir près de Whitehorse

J’ai revalidé mes configurations d’appareil photo 1000 fois afin de m’assurer de les réaliser en quelques instants pour capter les danseurs du nord dès leur apparition. J’ai trimballé mon trépied de compet’ pour éviter les erreurs potentielles liées à mon petit trépied de voyager.

Go! Apportez-en des aurores boréales, les Yukonnais!

 

Fouin fouin fouin (imaginez-vous le son de l’échec….).

Mon voyage de 9 jours au Yukon s’est avéré MERVEILLEUX et magique. J’y retournerais en un claquement de doigts si je le pouvais. Lisez-en davantage sur mes premières impressions ici, d’ailleurs.

Mais….

Pas d’aurores boréales. Pas un peu, pas sous mes yeux, pas dans ma lentille, niet! Pendant ma semaine de voyage au Yukon, les Northern lights se sont cachés. Malgré des nuits très courtes à me lever toutes les heures pour enfiler mon habit de neige et partir à leur conquête dehors, rien.

« Est-ce que ça a gâché ton voyage à Whitehorse », m’a-t-on demandé. NON! Vraiment pas!

Pollution lumineuse - aurores boréales au Yukon

montagnes et ciel étoilé à , Whitehorse, Yukon en hiver

Vue du balcon du Gray Ridge Lodge

Étoiles dans le ciel du Yukon

ciel coloré et étoiles au Gray Ridge Lodge de Mount Lorne Yukon

Vue du balcon du Gray Ridge Lodge

Le Yukon en hiver, du moins les environs de la capitale du territoire, je le décrirais comme suit: de la barbe à papa immaculée distribuée allègrement sur les hauteurs des montagnes infinies, des champs et des pics de blancheur aux tons indescriptibles sous une lumière parfaite à laquelle les photos ne rendront jamais justice, des bouchées de bonheurs boréaux apprêtés avec fierté, des œuvres d’art aussi colorées que les gens qui les ont créées, des Sourdough accueillants aux histoires nombreuses comme de la musique à mes oreilles… Je continuerais longtemps, alors imaginez-vous donc ce que j’en dirais si j’avais pu observer les aurores boréales de surcroît… 🙂

Art autochtone de Carcross, Yukon

Carcross

vue de ma chambre au Northern Lights Resort and Spa

Northern Lights Resort and Spa – vue de ma chambre au petit matin

Northern Lights Resort and Spa - chalet principal

Northern Lights Resort and Spa – chalet principal

 

Au cours de nuits au ciel clair, j’ai eu droit à un spectacle d’étoiles hors du commun, à une voie lactée si pure que je n’ai même pas tenté de l’immortaliser, j’ai juste apprécié le moment dans le calme ambiant.

J’ai pu écouter la nature du Yukon résonner au loin dans le silence absolu de la nuit en forêt. Tester de nouvelles compétences photo. Fraterniser avec d’autres voyageurs aussi curieux que moi de ces aurores boréales qui jouaient à cache-cache…

Le Yukon, tu m’as fait triper fort, même sans aurores.

Je reviendrai chasser tes Northern Lights, promis! Toi et moi, ce n’est pas fini!

Pour en lire davantage au sujet des aurores boréales, je vous invite à consulter ces articles de mes « collègues » blogueurs :

Voler parmi les aurores boréales – La Yukonnaise

Passer la St-Valentin sous les aurores boréales – La Yukonnaise

Pourquoi et comment aller au Yukon – FromYukon

À la découverte du Yukon en hiver – Votre tour du monde

Whitehorse, capitale du Yukon – Seth et Lise

Pour d’autres articles hivernaux sur le Canada écrits de ma plume:

Vous êtes sur Pinterest?

Ma chasse aux aurores boréales au Yukon, Canada

Même si j’ai été invitée par l’Association franco-yukonnaise/Tourisme Yukon, les opinions demeurent les siennes et n’ont pas été influencées de quelque manière que ce soit. Apprenez-en davantage à ce sujet en lisant la politique éditoriale et mentions légales.

Vous pourriez aussi aimer

5 commentaires

  • Commenter
    Premières impressions d’un voyage au Yukon | Moi, mes souliers
    28 février 2019 à 02 h 45

    […] appris les rudiments de la chasse aux aurores boréales et plongé dans les eaux chaudes d’une station thermale jusqu’à en faire glacer ma chevelure. […]

  • Commenter
    Audrey
    2 mars 2019 à 01 h 41

    Oh non ! Je comprends ta déception : j’ai vécu la même en 2013. Pour notre voyage de noces, on avait choisi la Finlande, téléchargé toutes les applis possibles, scruté les cieux chaque soir depuis la colline locale (30 minutes de marche pour accéder au sommet, quand même). Tout au plus a-t-on vu une mini-aurore au loin. Et évidemment, le festival d’aurores deux jours après notre retour. Une seule solution… y retourner. (à ce jour, je n’ai toujours pas vu d’aurores boréales « pour de vrai ». Seulement deux autres de loin dans des vols transatlantiques.

  • Commenter
    Charlene
    10 mars 2019 à 01 h 00

    Quel dommage… J’espère qu’on sera plus chanceux, le Yukon est sur notre bucket list pour 2020.

  • Commenter
    Mon itinéraire de 9 jours de voyage au Yukon, le rêve! | Moi, mes souliers
    3 mai 2019 à 01 h 32

    […] sur les montagnes, le ciel reste clair et les étoiles scintillent. Il ne manquait plus que les aurores boréales… Un lieu magnifique à […]

  • Commenter

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.