rue Mercière Strasbourg
9

Top 5 à voir à Strasbourg

Les cigognes en peluche abondent dans les étals, symboles de la région, les winstubs (bistros) ouvrent leurs portes aux visiteurs affamés après une balade le long des canaux et, au coin d’une ruelle, on tombe nez à nez avec la cathédrale qui se dresse en titan. Strasbourg, mon coup de coeur de France, visitée à de nombreuses reprises, est inscrite même au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Dans la capitale de l’Alsace, on trouve de tout pour tous; attraits touristiques, restaurants, boutiques, nature… Impossible de s’y ennuyer! Voici donc le top 5 à ne pas rater lors de votre visite :

Cathédrale gothique Notre-Dame de Strasbourg

Lorsque vous apercevrez la cathédrale rue Mercière entre les ancestrales maisons à colombages, je suis certaine que vous serez charmé par la complexité de sa façade. Au sommet de ses 142 mètres, la flèche de la cathédrale vous regarde de haut et, de loin, le bâtiment semble quelque peu décentré en raison de ce clocher unique. Il devait à l’origine y en avoir deux et les hypothèses sont nombreuses quant aux raisons de l’arrêt de la construction du deuxième (manque d’argent, incapacité du sol à supporter le poids additionnel, etc.).

rue Mercière Strasbourg

Visitez gratuitement l’intérieur jusqu’à 19 heures tous les jours de la semaine, sauf pendant les offices, auxquels seuls les croyants sont invités à assister. Des visites autoguidées sont possibles et des distributeurs automatiques se trouvent à l’entrée.

Surtout, à midi trente, ne ratez pas le superbe jeu des automates de l’horloge astronomique dont le mécanisme date de 1842. D’ailleurs, la légende voudrait que le Magistrat, après l’achèvement de l’œuvre, ait crevé les yeux du constructeur afin d’éviter qu’il puisse reproduire cette merveille ailleurs… Achetez vos billets (2 euros, gratuit pour les enfants de moins de 6 ans) au kiosque de cartes postales de 9 heures à 11 heures 30. La visite est gratuite les dimanches et jours fériés, mais il n’y a pas de visionnement de film à ce moment.

Cathédrale Strasbourg

Si vous êtes en forme, escaladez les 332 marches (66 mètres) jusqu’à la première plateforme de la cathédrale pour 5 euros (2,50 pour étudiants). L’ascension est gratuite le premier dimanche du mois et lors des journées du patrimoine.

Barrage Vauban et cathédrale

Vous pouvez également visiter la crypte, de juillet à septembre, à 15 heures (en français) pour 4 euros (gratuit pour les enfants de moins de 12 ans). Achetez votre billet le jour même. Pour plus d’informations sur des visites guidées, consultez l’office de tourisme juste à côté de la cathédrale.

Place de la Cathédrale

Le quartier de la Petite France

Ce n’est pas pour rien qu’on surnomme ce quartier la Venise du Nord! J’ai vite été charmée par l’ambiance d’époque qui y règne, par les petites ruelles et les nombreux canaux dans lesquels se reflètent des maisons à colombages de toutes les couleurs. Arrêtez-vous à un café, dégustez des pâtisseries ou achetez quelques cartes postales. Traversez les nombreux petits ponts en parcourant les rues Bains-aux-Plantes, du Fossé-des-Tanneurs, des Dentelles et nombreuses autres…

Venise du Nord

Un attrait incontournable du quartier est le barrage Vauban ainsi que ses Ponts Couverts, un assemblage de trois ponts-levis qui peuvent être visités ou observés de  la terrasse du barrage pendant votre visite. Construit comme moyen de protection de la ville contre l’ennemi, Vauban avait prévu inonder les terres du Sud en cas d’attaque afin d’éviter que les adversaires ne puissent se sortir des marécages ainsi créés et se rendre au centre de Strasbourg.

Petite France Petite France  Barrage Vauban

Le quartier politique européen

Le Parlement européen, près du Parc de l’Orangerie, se trouve tout près du Conseil de l’Europe et de la Cour européenne des droits de l’homme, démontrant bien la place de choix qu’occupe Strasbourg dans la politique. Si vous êtes fervent de politique, renseignez-vous sur les sites officiels, car les droits de visite changent régulièrement. Vous pourriez même assister à une séance, qui sait?

Sinon, une belle façon de découvrir le quartier est la croisière sur l’Ill, pendant laquelle vous apprécierez les bâtiments vus de l’eau tout en écoutant les commentaires à leur propos. Desservant les touristes à l’année, ces croisières coûtent autour de 10 euros par personne et sont généralement gratuites pour les bambins.

Le fameux marché de Noël

Si vous êtes de passage pendant le temps des fêtes (fin novembre au 31 décembre), ne ratez surtout pas le marché de Noël de Strasbourg, réputé de par le monde. On y trouve depuis 1570 vin chaud, marrons rôtis, décorations de Noël, artisanat en tous genres, foie gras, bredle (biscuits alsaciens) et santons, pour ne nommer que quelques-unes des trouvailles qui feront déborder vos bagages! N’oubliez pas de vous procurer des petits cœurs en tissu, en bois ou même en osier, souvenirs alsaciens bien répandus.

Les nombreux Winstubs

L’ambiance est à s’y méprendre. Dès qu’on y met les pieds, on se croit dans une autre époque et on s’attend à entendre des habitués crier « Aubergiste! À boire! » d’une voix rauque enivrée. Parfois plutôt brasseries, autres fois restaurants un peu plus chic du terroir, ces lieux sont prisés pour les délices qu’on y sert, tant par les touristes que par les Alsaciens. Ne soyez pas surpris si on vous assoit à une longue table en bois, coude à coude avec le voisin! Suggestions : Le Clou ou encore Chez Yvonne (quoique plus dispendieux).

Strasbourg

Informations pratiques

Quoi manger?

Les gourmands ne seront pas en reste à Strasbourg, comme partout en Alsace d’ailleurs. À essayer absolument : la Flamm (ou Flammküeche) dont je vous avais parlé dans l’article Flamme & Co ou l’expérience culinaire alsacienne. Sinon, laissez-vous tenter par des plats traditionnels contenant de la choucroute (ou même une bonne potée, tarte à l’oignon, fromage blanc que l’on nomme bibeleskaes, le kugelhof, etc.),  sans oublier d’accompagner le tout d’une bonne bière ou d’une coupe de Riesling/pinot et d’un Gewurztraminer/muscat en dessert!

Où dormir?

Si vous passez la nuit, trouvez-vous une chambre dans les vieux quartiers, car c’est une ville qui se fait très bien à pied et vous pourrez donc rentrer un peu plus tard après avoir savouré votre repas. Vous trouverez très facilement un bel hôtel à Strasbourg. Personnellement, je privilégierais tout hôtel ou gîte sur la Grande Île, c’est-à-dire à l’intérieur de la ceinture créée par l’Ill (voir carte ci-dessous). Vous serez ainsi à proximité de tout et, bien que les nuitées soient un peu plus dispendieuses, vous économiserez sur les frais de transport.


Agrandir le plan

Transport

À seulement deux heures vingt de Paris, il est facile de visiter Strasbourg, même pour un court séjour, d’autant plus qu’elle est très bien desservie, notamment par le TGV. De la gare à la cathédrale, vous mettrez environ 15 minutes à pied. Une navette de l’aéroport vous permet également d’atteindre la gare en 9 minutes. Un passage de tram ou de bus coûte 1,60 euro, ou 4 euros pour 24 heures. À noter que si vous êtes plusieurs, il se vend le 24 h trio qui permet à 2 ou 3 personnes de se déplacer ensemble pendant 24 heures au coût de 5,70 euros. On se déplace également très facilement en vélo dans la ville et un service similaire au Bixi est disponible sous le nom de Vélhop.

Bonne visite à Strasbourg!

Jennifer

Avez-vous déjà visité la capitale de l’Alsace? Quel a été votre attrait favori?

 

Vous pourriez aussi aimer

9 commentaires

  • Commenter
    Christiane Francisco
    14 janvier 2013 à 10 h 34

    Je me souviens que mon père a passé en train un soir ou y avait les feux d’artifices du 14 juillet qui illuminait la cathédrale. J’imagine comment ca devait être beau!

    • Commenter
      Jennifer
      14 janvier 2013 à 10 h 40

      Ah, joli en effet, j’aimerais bien voir ça!

  • Commenter
    Michèle Thériault
    14 janvier 2013 à 08 h 20

    Sérieusement sur ma liste d’endroits à visiter. L’Alsace… un rêve de petite fille.

    • Commenter
      Jennifer
      15 janvier 2013 à 10 h 29

      C’est tellement joli! Je l’avais visitée avant de rencontrer mon chum qui est Lorrain, mais là, je redécouvre l’Alsace et je n’en suis que chaque fois plus amoureuse!

  • Commenter
    Christiane Francisco
    14 janvier 2013 à 08 h 26

    Et c’est une région de France que je doit visiter, car je n’ai jamais été la bas!

  • Commenter
    Romevisite.com
    25 janvier 2013 à 07 h 16

    Il faut absolument y aller en décembre pendant la présence des marchés de Noel. La ville brille de mille feux, c’est splendide. Mais il y fait froid !

  • Commenter
    Pierre Séb.
    29 janvier 2013 à 10 h 08

    J’ai visité, il y a longtemps! Mais je me souviens que c’était splendide! L’architecture amène une ambiance féerique. Je me souviens aussi d’un bourg, pas très loin au sud: Colmar. Il ne faut surtout pas manquer ça, une vraie perle!

    • Commenter
      Jennifer
      29 janvier 2013 à 06 h 12

      Oui, j’ai aussi visité Colmar, je vous en parlerai peut-être bientôt, mais c’est vraiment comme tu le dis : une vraie perle!

    Commenter

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.