Carcross
3

Mon havre yukonnais : Carcross

On m’annoncerait que je gagne un voyage à Vegas que je ne serais pas plus fébrile qu’à l’idée d’une escapade à Carcross. À 45 minutes au sud de Whitehorse, cette ville – hum… ce village, dis-je – est mon endroit de prédilection pour briser mon train-train quotidien au Yukon. Dommage pour les hordes de touristes pressés qui ne s’y arrêtent souvent que le temps d’une photo, car derrière son visage photogénique se cache une riche personnalité. Comme une belle fille cultivée, Carcross a de quoi en charmer plus d’un : il suffit de se donner la peine de la découvrir!

Le lac Bennett

Carcross

Pour les assoiffés d’histoire et de culture

Ceux qui s’intéressent à la ruée vers l’or du Klondike savent sans doute que Carcross était un important point d’arrêt pour les chercheurs en quête de la sainte pépite. À bord de leur canot surchargé, ils traversaient le lac Bennett avant de poursuivre leur route sur le fleuve Yukon vers Whitehorse, puis Dawson.

Bennett Lake

Le lac Bennett

 

Le village tient son nom de « Caribou Crossing », car il se trouvait autrefois sur le passage de la migration d’une horde de caribous. Or, comme ce ne sont pas les caribous qui manquent dans la région, on a abrégé le nom afin d’éviter toute confusion avec les autres municipalités qui portaient des noms semblables. Le village, qui compte aujourd’hui 431 habitants (!), se trouve sur le territoire de la Première nation de Carcross/Tagish.

Pour les amateurs de plein air et d’aventure

Montana Mountain, qui surplombe le village, est au vélo de montagne ce que la muraille est à la Chine : un incontournable. C’est d’ailleurs la principale raison pour laquelle je me rends régulièrement à Carcross. Près de 40 km de pistes de différents degrés de difficulté attendent les cyclistes aguerris comme les débutants qui peuvent s’en donner à cœur joie pendant des heures et des heures.

Montana Mountain, Carcross

Montana Mountain, le paradis des cyclistes de montagne

 

Outre à Montana Mountain, dont certaines pistes sont également ouvertes aux marcheurs, plusieurs randonnées d’une journée sont possibles dans les environs. À deux pas se trouve Nares Mountain, dont le sommet offre une vue à couper le souffle, et qui peut être grimpé en une demi-journée. Le gentil personnel du centre d’information touristique se fera un plaisir de vous renseigner sur les différentes options qui s’offrent à vous et à vos souliers.

Si ce sont plutôt les sports aquatiques qui vous passionnent, le lac Bennett se prête bien à une promenade en canot ou en kayak. Et avec le vent qui souffle la plupart du temps, les kitesurfeurs ne sont pas en reste!

Adressez-vous aux compagnies locales pour la location d’équipement. Si vous êtes en voiture, l’option de louer de l’équipement à Whitehorse est également à considérer.

Pour les photographes (experts ou amateurs)

Nichée entre les montagnes, Carcross regorge de paysages qui raviront les amateurs de photographie. En fait, il est possible de passer du désert à la plage en passant par la montagne, et ce, dans la même journée… Difficile de trouver mieux!

Le désert de Carcross

Le désert de Carcross, surnommé le plus petit désert du monde

 

Envie d’une balade à travers les dunes? Le désert de Carcross, dont on dit qu’il est le plus petit du monde, se trouve à proximité. Avec ses 2,6 km2 de superficie, on fait vite le tour! Pourquoi ne pas prolonger le plaisir en y faisant un pique-nique? Loin de la pollution lumineuse de la ville, c’est aussi un bon endroit pour admirer et photographier les aurores boréales.

Et que dire de la riche couleur turquoise des lacs environnants et du fleuve Yukon, sinon qu’elle est du bonbon pour les photographes. De quoi rendre les vacanciers des plages du sud jaloux!

Mes adresses préférées

  • Le terrain de camping de Carcross, au kilomètre 106.2 (12 $ la nuit et, comme dans tous les campings gérés par le gouvernement du Yukon, le bois est inclus);
  • La petite boulangerie Chilkoot Trail Authentic Sourdough Bakery (pour du café… gratuit!);
  • Le Caribou Crossing Coffee (pour du bon café, pas gratuit);
  • Boréale Biking (pour être hébergé dans une belle yourte ou pour profiter de l’un des nombreux forfaits offerts par cette entreprise dynamique).

Bref, le petit village pittoresque de Carcross a tout pour plaire, c’est pourquoi j’aime m’y rendre chaque fois que j’ai envie de me ressourcer, de m’amuser et, oui, d’avoir une bonne dose d’émotions fortes à vélo!

Et vous, quelle est votre destination favorite pour vous échapper du quotidien?

 

Vous pourriez aussi aimer

3 commentaires

  • Commenter
    Rachel @ Blog voyage Découverte Monde
    30 septembre 2014 à 04 h 37

    Super intéressant et magnifique ce petit coin de pays 🙂 Malheureusement le lien de son site web ne fonctionne pas. Il faudrait mettre la bonne adresse, car je serais bien curieuse à aller voir son site.

  • Commenter
    Émylie T.M.
    30 septembre 2014 à 04 h 40

    Merci Rachel! Tu peux y jeter un coup d’oeil par ici : http://www.mymyleapresmilles.tumblr.com

    Au plaisir!

  • Commenter
    Cedric
    1 octobre 2014 à 03 h 18

    Oh le bel article sur Carcross.

    Je me rappelle la tête des gens quand je leur disait que j’allais leur montrer « le plus petit désert du monde »… au fin fond du Canada !

    Je garde un bon souvenir de mes périples là-bas 🙂

  • Commenter

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.