Ployes du Nouveau-Brunswick
6

La ploye d’Edmundston, sa petite histoire!

À seulement 30 minutes de la frontière québécoise dans l’Acadie des terres et forêts, il y a une petite ville qui se nomme Edmundston. J’ai pu y passer quelques jours l’été dernier à la découverte du Madawaska, belle région connue pour ses arbres et ses rivières. Vous me connaissez toutefois, je ne peux pas oublier mon côté gourmand… J’étais donc à la recherche des spécialités culinaires du Nouveau-Brunswick et c’est la ploye qui m’a séduite.

Ployes du Nouveau-Brunswick

La quoi? La ploye

Oui, oui, une ploye! Un peu comme une plogue, dit vite avec un gros accent québécois, pour ceux que ça aiderait à prononcer le tout. Sinon, je vous explique un peu plus bas en vidéo.

En somme, la ploye, c’est une galette de sarrasin (pas celui tout sablonneux que mon grand-père me faisait manger, thank God!) un peu jaunâtre que l’on cuit d’un côté sur une plaque, comme une crêpe, mais qu’il ne faut surtout pas retourner. Aucune idée pourquoi, d’ailleurs!

Ploye en train de cuire

Les puristes la mangent un peu comme du pain avec un bouilli ou des plats en sauce, ou bien toute seule avec un peu de beurre. Les vrais amateurs la consomment avec de la cassonade (sucre brun) ou du sirop d’érable, mais les vrais de vrais, les tops experts de la ploye, eux, la recouvrent de cretons bien généreusement et l’engloutissent semi-roulée!

Ça mange quoi en hiver, une ploye?

Vous comprendrez mieux en regardant cette vidéo :

Mais pourquoi la ploye?

Pourquoi suis-je tant en amour avec une simple galette de sarrasin, me demanderez-vous… C’est plus complexe que ça. Ce que j’adore, c’est ce qu’elle représente : l’unité entre tous les gens de la région et même à l’extérieur des frontières du Madawaska. Tout le monde s’entend pour dire que la ploye, c’est la spécialité culinaire, l’incontournable à goûter au Nouveau-Brunswick une fois que l’on réalise qu’il n’y a pas que le homard! Je n’ai rencontré que du monde bien fier des ployes, toujours en me disant bien gentiment que celles de leurs mères, grand-mères ou tantes sont bien meilleures, of course!

Comme le pot-en-pot aux îles de la Madeleine, les loukoumades en Grèce ou la quiche lorraine dans la belle-famille, la ploye, ça rassemble les gens, ça donne envie de faire connaître Edmundston et les environs et ça permet aux locaux de se vanter un peu; exactement ce qui me réjouit quand je voyage. Voilà pourquoi j’aime donc la ploye, comme tout autre truc « à goûter absolument », parce que c’est une immersion culturelle en même temps!

Paysage du Madawaska, Nouveau-Brunswick

Ploye 2.0

En janvier dernier, j’ai assisté à une conférence du célèbre chef Jean Soulard (anciennement aux fourneaux du Château Frontenac) organisée par Acadie Gourmet, dont le thème était la cuisine locale. La ploye avait donc une place de reine accompagnée de têtes de violon, de homard, de camerise, de merguez et d’autres aliments populaires au Madawaska. S’en est suivi un délicieux repas d’autant plus local au Frank’s Bar & Grill, où le chef Keith Bowser a apprêté la ploye en dessert avec du mascarpone et des petits fruits. Un vrai délice!

Tout ça m’a fait rêver au jour où Edmundston aura son restaurant de ployes. Le fort engouement pour ce plat local après l’élocution de Jean Soulard me laisse espérer que cette énergie saura encourager le local dans les restaurants du coin et qu’une adresse dédiée à cette petite crêpe gourmande verra le jour. Oh, God, j’imagine déjà les ployes salées à profusion sur ma table.

Ploye du Frank's Bar & Grill - Edmundston, Nouveau-Brunswick

Bon, j’ai faim! Je vous laisse donc découvrir mes autres articles sur Edmundston et le Madawaska en espérant vous avoir convaincu que cette région méconnue vaut le détour, car elle recèle de secrets à découvrir et de gens fascinants à jaser!

Bon voyage au Nouveau-Brunswick!

Vous êtes sur Pinterest?

Quoi manger au Nouveau-Brunswick? La ploye! ploye à goûter à Edmundston au Nouveau-Brunswick

Envie de visiter le Nouveau-Brunswick ou de nouveaux coins que vous ne connaissez pas? Voici d’autres articles qui pourraient vous intéresser :

 Grand-Sault, Nouveau-Brunswick

*Invitée de Tourisme Edmundston, Nouveau-Brunswick et Acadie Gourmet, les opinions partagées sont entièrement miennes et n’ont pas été affectées de quelque manière que ce soit. Si ce n’était pas cool, je n’en parlerais pas, même si c’est une invitation!

Vous pourriez aussi aimer

6 commentaires

  • Commenter
    Voyage Nord du Perou
    2 mars 2016 à 12 h 54

    La ploye ressemble à un crêpe Baghrir au Maroc, avec du miel et du beurre – tout simplement un délice !!!

  • Commenter
    Odette
    8 avril 2016 à 01 h 13

    Allo Jennifer, je suis Brayonne et habite en Montérégie et comme toute bonne brayonne qui se respecte j’ai toujours de la farine de sarrazin (buckweat) donc si tu passes dans l’coin je te fais des ployes…????

  • Commenter
    Acadie Gourmet : 9 adresses gourmandes à Edmundston, Nouveau-Brunswick
    18 avril 2016 à 12 h 01

    […] Au menu, salades, sandwiches, crêpes salées et sucrées, desserts et « méga ployes » (découvrez ici mon article au sujet des ployes, incontournable […]

  • Commenter
    Nord du Nouveau-Brunswick : activités incontournables | Moi, mes souliers
    24 août 2017 à 05 h 32

    […] pour goûter aux spécialités locales tout en découvrant les secrets du coin. Microbrasserie, ployes, fromage, limonade et […]

  • Commenter

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.