Lever de soleil
0

Vols à bas tarifs : aubaine ou arnaque?

Lorsqu’il est temps de partir en voyage, personne n’a le même budget ni les mêmes priorités. Certains veulent bien manger et découvrir les grands restaurants y dépensant une plus grande partie de leur budget, tandis que d’autres économiseront sur l’hébergement en utilisant Couchsurfing et autres communautés de voyageurs pour pouvoir dépenser plus dans des activités, par exemple. D’un voyage à l’autre, certaines dépenses reviennent et pèsent lourd dans votre budget. C’est le cas du prix des billets d’avion, qui peut, selon la destination, représenter plus de la moitié des coûts reliés à votre voyage.

Lever de soleil Ryanair Maroc avion

Lever de soleil sur les ailes de Ryanair en direction du Maroc

 

On remarque depuis près d’une décennie une tendance qui gagne en popularité d’année en année : les transporteurs à bas tarifs, tels que RyanAir et EasyJet. Si c’est en Europe que la tendance s’est développée, on retrouve maintenant des transporteurs à bas tarifs, ou low cost dans le jargon, partout dans le monde. Si les tarifs présentés par ces compagnies sont très attrayants, il est facile de faire augmenter rapidement la facture sans même s’en rendre compte. Voici quelques trucs pour ne pas se faire avoir et payer le plus bas prix possible!

Les petits caractères

Premièrement, il faut savoir lire les petits caractères. Dans le métro de Londres et même sur la rue, on voit des dizaines d’annonces de multiples transporteurs qui desservent les quatre aéroports secondaires de la région. Par exemple, une offre pour un vol à 31,99 £ entre Londres (Luton) et Madrid, les petits caractères se liront comme suit :

Prix par personne, aller simple, taxes incluses, avec deux personnes voyageant sur la même réservation (paiement par carte de crédit). Des frais variables s’appliquent pour les bagages en soute. Au moins 4 places à ce prix par vol.

Donc, il s’agit d’un prix pour l’aller simple seulement. Le prix de l’aller-retour est calculé en fonction du prix de l’aller et du retour, donc ce n’est pas parce que l’aller est à 31,99 £ que votre retour sera au même prix. Une bonne chose dans ces petits caractères, c’est que les taxes sont incluses. Si vous avez déjà regardé le détail du prix d’un billet d’avion, vous avez sûrement déjà remarqué que les taxes sont souvent plus élevées que le prix du billet en tant que tel, donc pas de mauvaises surprises de ce côté. Il s’agit d’un prix basé sur une réservation double, alors si vous voyagez seul, on ne vous offrira pas ce prix, mais ne vous inquiétez pas, car le texte indique qu’au moins 4 places sont offertes à ce tarif, il y a de bonnes chances que vous ne soyez pas une des 4 premières personnes à acheter ce billet, surtout s’il est affiché dans le métro! Ensuite, j’aime bien que le « paiement par carte de crédit » soit entre parenthèses, ce qu’on ne vous dit pas, c’est qu’il y a généralement des frais pour le paiement par carte de crédit et même parfois pour les cartes de débit, selon les transporteurs. Souvent, seule la carte de crédit du transporteur vous permet d’économiser sur les frais de transaction. Et pour finir votre lecture en beauté, on vous informe que des frais peuvent s’appliquer pour vos bagages en soute. Je vous en parle plus bas. Cette offre alléchante vaut peut-être encore la peine, cela dépend de vous et de plusieurs autres facteurs.

Les options

Si ces petits caractères ne vous ont pas rebuté, vous passez donc votre commande sur le site du transporteur. Une autre façon d’économiser avec ses compagnies, c’est d’avoir des dates de voyage flexibles, lorsque vous aurez fait votre sélection d’itinéraires, on vous présentera les tarifs offerts pour les dates d’un à trois jours avant et après votre sélection. Il se peut fort bien que vous puissiez économiser davantage en modifiant les dates de votre séjour, si vous le pouvez. Une fois vos dates sélectionnées et confirmées, vous passez à la page des options, et c’est là que la facture peut vite augmenter.

Parmi les options qu’on vous offre, il y a tout d’abord les bagages en soute. Pour éviter les frais de bagages, il faut voyager léger, car le transporteur vous donne droit à un seul bagage à main d’un poids maximal de 10 kg. Et quand je dis un c’est un, pas question ici d’un sac à main ou un sac d’ordinateur en surplus, tout doit rentrer dans un seul bagage qui doit respecter les mesures prescrites. Les employés n’hésiteront pas à vous demander de mettre votre bagage dans le gabarit pour vérifier le tout. Attention : si votre bagage n’entre pas dans le gabarit, vous devrez l’enregistrer, et ce, à des frais beaucoup plus élevés que si vous aviez opté pour un enregistrement de bagage en soute lors de l’achat de votre billet sur Internet. Alors si vous avez beaucoup de bagages et comptez acheter des souvenirs, il vaut mieux prévoir le coup. Évidemment, plus la franchise de bagages enregistrés est élevée, plus les coûts le sont aussi.

Les autres options communes sont l’enregistrement et l'embarquement prioritaire ou la présélection de sièges pour éviter ces frais, il suffit vraiment d’arriver à l’avance à l’aéroport et de faire la file dès qu’elle se forme au lieu de rester assis. Si vous êtes à la dernière minute, il se peut que vous ne puissiez choisir une place à votre goût, donc pas de hublot ou d’allée, mais plutôt un siège au centre, et encore là, vous serez peut-être séparé de votre ou vos compagnons de voyage. C’est à vous de voir si cette option est nécessaire ou non.

Les transporteurs aériens vous offriront aussi une assurance voyage facultative. Encore là, à vous de voir si vous en avez besoin, vous êtes peut-être déjà couvert par une autre assurance que ce soit grâce à votre carte de crédit, votre employeur ou même votre assurance habitation. Pour les grands voyageurs, les assurances de voyages individuels ne sont pas rentables, il vaut mieux avoir une couverture à l’année. Il est important de se renseigner à cet effet avant d’acheter quoi que ce soit.

Les compagnies nationales, une autre option?

Ce n’est qu’une fois que vous aurez passé à travers toutes ces étapes et ces options que vous obtiendrez le prix final pour votre vol, mais votre réflexion ne s’arrête pas là! La compétition dans le monde des compagnies aériennes est de plus en plus féroce. Les grandes compagnies nationales (British Airways, Lufthansa, Air France, etc.) ont vu leur clientèle baisser à l’arrivée des transporteurs à bas tarifs et ils font maintenant tout en leur pouvoir pour récupérer cette clientèle. En comparant, vous remarquerez parfois que les compagnies nationales sont une option à considérer, surtout si vous avez un peu de marge de manoeuvre dans votre budget.

Si les compagnies nationales sont parfois plus coûteuses de prime abord, les avantages qu’elles offrent peuvent peser dans la balance. Elles exploitent leurs vols des aéroports principaux des grandes villes, qui sont souvent mieux situés et plus accessibles en transport en commun, donc cela vous fait économiser en route vers vos vacances. Leurs horaires sont souvent plus pratiques, pas besoin de vous lever en plein milieu de la nuit pour arriver deux heures à l’avance à l’aéroport pour votre vol qui décolle à 6 h du matin! On vous servira sûrement un repas à bord de l’avion pour les vols de 2h et plus, sinon ce sera une collation et vous pourrez aussi enregistrer un bagage en soute, le tout sans frais. Le confort est aussi un avantage à prendre en compte, vous aurez beaucoup plus de place pour vos jambes et vous pourrez ajuster le dossier de votre siège.

Les mauvaises surprises à l’aéroport

Aussi, les frais additionnels des compagnies à bas tarifs ne se limitent pas aux options sur Internet. Si vous oubliez d’imprimer votre carte d’embarquement, on vous demandera pas moins de 60 £ pour l’imprimer au comptoir d’enregistrement, ce qui pourrait revenir plus cher que le prix de votre billet d’avion! De plus, comme mentionné plus haut, si votre bagage ne rentre pas dans le gabarit, on vous forcera à l’enregistrer comme bagage en soute à un prix astronomique ou à laisser des articles derrière vous jusqu’à ce que le bagage réponde aux normes du transporteur.

En conclusion

Donc pour toutes ces raisons, il est bien important d’examiner les options qui s’offrent à vous avant d’acheter un vol. Cet article résume les conditions qui se retrouvent en général chez la plupart des transporteurs à bas tarifs et les compagnies nationales, il est donc à titre indicatif seulement. Il est important de se renseigner auprès de votre compagnie aérienne pour connaître les conditions exactes afin d’éviter de mauvaises surprises.

Bon voyage!

Vanessa Lajeunesse

Vous êtes sur Pinterest?

Vols à bas tarifs, aubaines ou arnaques?

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.