Boutiques colorees de San Juan del Sur
48

Le Nicaragua de A à Z – Méga guide de voyage pratique

En vogue comme destination, le Nicaragua fait rêver les voyageurs. Moins touristique que le Panama ou le Costa Rica, il offre le même genre d’attraits sans les foules. Avec les offres alléchantes des compagnies aériennes et le fait que le pays est sécuritaire, un nombre croissant de globe-trotteurs rajoute ce bijou d’Amérique Centrale à la bucket list. Lors de mon voyage au Nicaragua, j’ai tout à fait compris l’engouement et c’est pourquoi je vous ai préparé ce petit guide de voyage pratique, le Nicaragua de A à Z.

Vous pouvez aussi lire mes 10 bonnes raisons de visiter le Nicaragua et bientôt!

Mon guide de voyage au Nicaragua

Le Nicaragua, c’est le genre d’endroit qui a de tout pour tous les goûts. On peut aussi bien dévaler un volcan sur une planche que se prélasser dans un hamac au bord de la plage. Les gourmands passeront du temps dans les marchés locaux et apprécieront la cuisine de rue tandis que les sportifs surferont les vagues du Pacifique avec entrain. On peut même combiner tout ça en une journée! Impossible de s’ennuyer au Nicaragua et avec le sourire chaleureux des habitants qui ne sont pas encore blasés des touristes, je vous assure que c’est une destination à ne pas rater pour vos prochaines vacances.

Cathédrale de Granada, Nicaragua Coucher de soleil sur le volcan Concepcion vu de El Encanto, Ometepe, Nicaragua Les kiosques de nourriture sont légion à Leon, Nicaragua Jennifer sur le fort de Las Isletas, près de Granada au NIcaragua

Avion

L’aéroport international du Nicaragua est situé à Managua et il est facile de rayonner dans tout le pays à partir de cette ville.

Du Québec, les vols sont d’une durée de 8 à 10 heures avec une escale à Miami dans la plupart des cas. De décembre à mars, Air Transat offre aussi des vols directs vers Managua. Même si on trouve parfois des billets autour de 400 $ au mois d’avril (c’est ce qui m’a fait découvrir la destination!), comptez plutôt 700-800 $ si vous n’avez pas la chance de profiter d’un solde.

De l’Europe, il y a moins souvent de soldes et les billets tournent plutôt autour de 1200 $, mais en arrivant plutôt par le Costa Rica, le prix peut être réduit de beaucoup. Les vols durent entre 14 et 19 heures.

Vous aurez à payer en espèces un frais de visa de 10 $ US à votre arrivée à l’aéroport. Lisez toutefois les règles actuelles avant de partir, car elles peuvent rapidement changer.

Vue de lavion en arrivant au Nicaragua

Bagages

Avec la chaleur qu’il fait au Nicaragua, il est facile de voyager léger! Quelques vêtements d’été, des sandales, un maillot et voilà! Certains autres éléments s’avèreront toutefois utiles, d’autant plus que la variété d’activités qu’on peut y pratiquer entraîne quelques besoins.

  • vêtements en tissu synthétique qui sècheront mieux dans la chaleur nicaraguayenne, évitez le coton et les fibres naturelles;
  • sandales d’eau (comme les sandales Keen, par exemple) pour les sorties en lagunes ou les randonnées en saison humide;
  • housse protectrice pour le sac à dos en cas de pluie;
  • crème solaire, car elle est très dispendieuse sur place;
  • lampe frontale, pour les pannes d’électricité, les retours à l’auberge de nuit ou pour les bungalows à luminosité défaillante;
  • gourde pour filtrer l’eau grâce à votre SteriPEN et pour rester hydraté malgré la chaleur;

Québec, cliquez ici – Europe, cliquez ici

  • serviette en microfibre multifonctions pour la plage, le paréo et la douche.

Ah, et B, c’est aussi pour « bière ». Goûtez la Toña rafraîchissante!

Cacao

Sérieusement, qui n’aime pas le chocolat? Le Nicaragua, comme beaucoup de ses voisins, est un fier producteur de cacao. Les visiteurs peuvent explorer des plantations un peu partout au pays, mais si vous n’avez pas le temps de sortir des grands centres, le ChocoMuseo de Granada est pour vous. Situé dans le Mansion del Chocolate où vous pourrez manger, vous baigner, séjourner ou simplement admirer les détails de cette demeure ancestrale, le musée est petit, mais sympathique.

J’y ai passé quelques heures à apprendre les rudiments du métier de chocolatier, l’histoire du cacao, la façon dont il était consommé à l’époque, etc. J’ai même créé mon propre chocolat (on repassera pour mes talents…).

Chocolat a Granada Cours de chocolaterie - Granada - Choco Museo Restes des grains de cacao - Granada - Choco Museo

Devise et portefeuille

La monnaie locale du Nicaragua est le cordoba. Au moment de publier cet article, le taux de change était à 22,18 cordobas pour 1 $ CAD et 32,09 pour 1 €. Les guichets automatiques dispensent presque tous la devise locale, mais il est parfois possible de retirer des dollars américains, qui sont aussi utilisés.

Les touristes ont tendance à utiliser la devise américaine et les prix sont souvent affichés comme tels, mais j’ai trouvé qu’il est souvent plus avantageux de demander le tarif en cordobas et de payer ainsi.

Afin de faciliter les transactions à votre arrivée au pays, ayez avec vous des petites coupures d’un dollar américain le temps de changer vos cordobas retirés à la banque.

Les cartes de crédit sont acceptées dans la plupart des établissements hôteliers et les boutiques touristiques plus dispendieuses, mais ne comptez pas sur cela pour faire vos achats. Certains villages n’ont pas de guichet automatique/distributrice de billets, il faudra donc que vous prévoyiez vos dépenses en conséquence.

Le pourboire est chose commune pour les guides et les chauffeurs touristiques, comme partout ailleurs, et les restaurateurs s’attendent à un pourboire d’environ 10 %. Il est d’ailleurs parfois inclus dans la facture, donc lisez bien avant d’en rajouter!

Marche public de Leon

Environnement

Ce n’est pas un mystère, le Nicaragua est un pays du sud, il fait donc presque toujours chaud. Pendant notre hiver, la température varie de 20 à 30 degrés Celsius avec un peu de pluie et, de mai à octobre/novembre, elle varie entre 22 et 26 degrés. Les périodes de pluie intense sont plus fréquentes. Le fait le plus important à noter est l’humidité quasi constante de 90 %, qui fait vite grimper le ressenti été comme hiver! La haute saison est de décembre à avril.

Il est déconseillé de boire l’eau dans beaucoup d’endroits, donc prévoyez un SteriPEN pour éviter l’achat de bouteilles d’eau (tant pour le côté écono que parce qu’il y a déjà assez de pollution due au plastique dans le monde!). Sinon, plusieurs auberges et guesthouses fournissent de l’eau filtrée dans des distributeurs gratuits ou à petit prix.

Lisez mon article à ce sujet : Steripen, à mettre absolument dans vos bagages.

Le recyclage est commun à Little Corn Island au Nicaragua

Finances et budget

Oui, le Nicaragua est encore un pays à petit budget, même si l’affluence des dernières années contribue à la hausse des prix.

Il est possible, voire facile, de voyager pour 25 $ et moins par jour, mais ça dépend beaucoup des activités que vous souhaitez faire et du niveau de vie que vous souhaitez maintenir.

Journée type à 25 $ et moins :

  • dortoir à 9 $
  • nourriture locale à 6 $
  • transport à 3 $
  • musées, activités, etc. à 5 $

Comme partout dans le monde, sky is the limit sur les dépenses que vous pouvez faire, du volcano boarding à Leon aux taxis privés d’une ville à l’autre, et j’en passe. Vous pouvez aussi vous balader en pleine nature sans rien dépenser. Je dirais donc que 50 $ par jour est un chiffre plus réaliste quand on fait la moyenne des journées, mais ça serait un voyage au Nicaragua assez « luxueux »!

Les festivités de Pâques sont colorées au Nicaragua, ici à Leon Première vue sur l'île de LIttle Corn Island, Nicaragua

Granada

J’ai tellement aimé cette ville! Reconnue pour ses couleurs éclatantes qui en font des arrière-plans de photos magnifiques, Granada rayonne. À un peu moins d’une heure de l’aéroport de Managua, elle est plus attrayante que la capitale et elle est donc plus souvent visitée comme première étape d’un voyage au Nicaragua.

On ne s’ennuie pas à Granada. J’ai déambulé dans les rues plusieurs journées de suite, fait un daytrip pour explorer le volcan Masaya et ses environs, navigué les jolies petites Isletas environnantes (en bateau ou en kayak, dans mon cas en excursion d’une demi-journée) et pris le temps de savourer la vie dans les cafés/bars de la ville. Selon moi, avec un après-midi en sortie aux environs et une demi-journée dans les Isletas, il faut consacrer au moins trois jours à Granada.

Pour des recommandations de restaurants et des idées d’où manger à Granada, cet article saura vous renseigner : Où et quoi manger à Granada, Nicaragua. Pour des activités tout autour, lisez Volcans, marché, artisans et paysages spectaculaires : une journée autour de Granada.

Trouvez une chambre abordable à Granada sur Booking en cliquant ici.

Cocktail sur la table devant guide Ulysse Nicaragua Jen devant le Lago NIcaragua a Granada Rues de Granada, Nicaragua

Hébergement

Vous trouverez de l’hébergement de toutes les qualités au Nicaragua, mais l’offre la plus généreuse se trouve au niveau des guesthouses ou des petits hôtels. Certains ajoutent aussi des dortoirs à ces mêmes établissements. Il y a des auberges de jeunesse sympathiques, mais beaucoup ont tendance à être plus américanisées, moins locales. Il faut bien faire ses recherches!

Consultez ma liste Où dormir au Nicaragua, mes bonnes adresses. Vous pouvez aussi voir la liste des hébergements disponibles sur Booking ou Hotels.com.

Un lit en dortoir coûte environ 9 $ et une chambre privée de 20 $ à 45 $. Bien entendu, ce ne sont que des moyennes, mais ça vous donnera une bonne idée des montants à prévoir dans votre budget pour un voyage au Nicaragua.

Balcon hamac - Little Corn Island–Coolspot Graces Place

Little Corn Island – Coolspot Graces Place

Big Corn Island–Marthas Bed & Breakfast - Nicaragua

Big Corn Island – Martha’s Bed & Breakfast

Ometepe – El Encanto Garden Hotel

Ometepe – El Encanto Garden Hotel

San Juan del Sur – Hotel Estrella - Notre chambre au Nicaragua

San Juan del Sur – Hotel Estrella

Piscine - Leon - Nicaragua - Hostal Lazybones

Leon – Hostal Lazybones

Îles Corn/Corn Islands

Véritable paradis dans la mer des Caraïbes, Big Corn Island et Little Corn Island valent le détour, mais se prêtent mieux à un séjour de plus de deux semaines si on veut aussi avoir le temps de voir le reste du pays!

Il faut consacrer au moins quatre jours aux îles, je dirais : l’aller, le retour et deux jours complets pour Little Corn. Les journées de transport ont été passées sur Big Corn dans mon cas!

On accède à Big Corn Island par avion de Managua (La Costeña en 1 h 30) pour environ 170 $ US l’aller-retour. Il est aussi possible de se rendre par voie terrestre à Bluefield, sur la côte, et ensuite à Big Corn par traversier. Même si c’est plus économique, ça vous prendra bien plus de temps. Je vous recommande donc l’avion, mais attention aux limitations de bagages, elles sont assez strictes.

Big Corn est la plus grande des deux îles. Un panga (bateau local) transporte les visiteurs jusqu’à Little Corn Island quelques fois par jour pour moins de dix dollars. Préparez-vous à de la bruine et parfois même des déferlantes! J

La plus petite des deux îles est magique : pas de voiture, pas de stress, que de l’eau turquoise à n’en plus finir et une ambiance un peu hippie. Pour vous évader, c’est vraiment là qu’il faut aller. Apportez-vous un bon livre, votre maillot et votre sourire!

Un excellent article au sujet de cette destination est celui de Détour Local.

Première vue sur l'île de LIttle Corn Island, Nicaragua Little Corn Island - Nicaragua Spot parfait pour une siesta devant la mer - Little Corn Island, Nicaragua Poussée d'ananas un peu partout sur l'île - Little Corn Island, Nicaragua Vue du Lighthouse, Little Corn Island, Nicaragua

J’aime

Bon, j’ai un peu triché sur la lettre J, mais j’aime le Nicaragua d’amour! Mon voyage de presque un mois avec une amie a été un des plus beaux jamais faits, car j’ai totalement décroché. On a profité de nos journées pour visiter et relaxer en parts égales, un bon smoothie aux fruits frais à la main en terrasse, mon carnet de notes dans l’autre, à regarder les gens passer. Rien n’était précipité, ici il fait bon vivre. On vit des émotions multicolores, des moments chéris, des fous rires généralisés…

Smoothie a Granada au NIcaragua

Le Nicaragua est en voie de devenir un peu plus comme le Panama, qui lui duplique doucement le Costa Rica, très touristique. Je vous recommande donc d’y aller avant la construction du Canal du Nicaragua prévu en 2020 par les Chinois, car je prédis de gros changements par la suite. Mais bon, je ne suis pas Nostradamus non plus! 🙂

Kayak

Excellente façon de découvrir la nature nicaraguayenne, il n’est pas rare de voir des kayaks reposant sur la rive. À Ometepe, il est possible d’explorer l’isthme à son bord, à Granada, c’est plutôt les Isletas que l’on sillonne. Il y a des dizaines d’endroits pour en faire et tout autant d’agences qui organisent des sorties de kayak.

Tour de bateau dans les Isletas, Granada, Nicaragua

León

À environ trois heures de bus de Managua (3,50 $ US), León est une ville facile d’accès de partout au pays. J’ai eu un gros coup de cœur pour sa cathédrale au toit blanc comme neige qui détonnait contre le ciel bleu auquel nous avions droit ce jour-là. Le marché local est particulièrement coloré et on y mange comme un roi pour quelques dollars. La ville jouit d’une ambiance détendue et ça tombe bien, car c’est l’endroit où j’ai goûté aux meilleurs smoothies, sirotés sur un banc de parc à regarder la foule passer.

Capitale du mouvement sandiniste, on y sent encore une grande ferveur politique. Plusieurs murales ornent d’ailleurs les murs de la ville pour raconter l’histoire des opposants à la dictature Somoza.

Cathedrale de Leon et parque central Marche de Leon - Mamie qui mange une orange Murale de Leon Terrain de basket avec jeunes de Leon Marche exterieur et street food de Leon Rue de Leon - Nicaragua Panorama du toit de la cathedrale de leon Toit blanc de la cathedrale de Leon

Managua

On dit tellement de mal de Managua, et pourtant… Comme c’est l’épicentre du pays, tout passe par là et vous n’aurez pas le choix d’y aller à un moment ou à un autre, ne serait-ce que pour prendre l’avion ou le bus. Sa réputation n’est pas justifiée sous tous les angles. En une soirée, un chauffeur de taxi nous a conduites d’un attrait à l’autre et ce fut une belle découverte. Moins charmante que León ou Granada, Managua a quand même de quoi charmer ses visiteurs, mais il faut rester très prudent.

Oeuvres lumineuses de Managua

Mini ville de Managua - Nicaragua

Mini ville de Managua

Nature

L’un des points les plus marquants du voyage au Nicaragua est sa nature luxuriante et variée. On passe d’un champ desséché à la jungle en quelques instants. Entre les lagunes et les volcans, les contrastes sont saisissants. En quelques minutes, vous passerez de la plage à la montagne sans quitter la ville. Il y a de tout pour tous les goûts et cette même nature permet aux amateurs de faune et de flore comme aux amateurs zénitude ou de plein air de passer de superbes vacances!

Vue de l'avion Nicaragua Little Corn - vue de locean - Guide de voyage au Nicaragua Little Corn - Maisons typiques

Ometepe

Magnifique Ometepe! Cette île au beau milieu du Lago Nicaragua est un bel exemple de ce que la nature du pays offre aux voyageurs. Des étendues orangées plus sèches aux lagunes verdoyantes, Ometepe est variée et enivrante. De mon hamac au sommet de la colline, je pouvais apercevoir un petit nuage au-dessus d’un des deux volcans de l’île. Quoi demander de mieux comme destination?

On s’y rend en bateau de Granada ou de San Jorge (Rivas). Une fois sur l’île, vous pourrez vous déplacer en vélo ou en taxi, mais la plupart des gens y louent un scooter pour plus de liberté. Dans mon cas, je résidais tout près de la plage, alors j’ai plutôt utilisé mes pieds!

Les principales choses à faire à Ometepe sont naturelles, en plein air. Les plages, notamment Santo Domingo et son sable noir, sont longues et planes avec une vue sur les deux volcans insulaires. Ne ratez pas l’Ojo de agua, une piscine naturelle rénovée où il fait bon se prélasser dans la chaleur nicaraguayenne. Il y a aussi la réserve Chaco Verde visitée pour sa population de singes hurleurs.

Le bateau qui vous emmène de Granada à Ometepe est le même qui se rend à San Carlos, au sud-est du pays, en pleine jungle, si jamais vous souhaitez poursuivre votre route.

Coucher de soleil - El Encanto - Ometepe, NicaraguaOjo de Agua - Ometepe, NicaraguaPaysage de El Encanto, Santa Cruz - Ometepe, Nicaragua Des petits airs d'ange - Volcan Concepcion - Ometepe, Nicaragua Nos ombres sur la plage de Santo Domingo - Ometepe, Nicaragua On the beach - Ometepe, Nicaragua

Plein de couleurs

Il suffit de voir des photos des rues de Granada pour comprendre à quel point le Nicaragua est coloré. Ça ne s’arrête pas là! Il y a aussi les fleurs qui nous sont si exotiques, les fruits et légumes dans les étals du marché, les tons de vert dans la nature… Ah, et les différents smoothies que j’ai pu boire de nombreuses fois par jour!

Le voyage au Nicaragua, c’est un arc-en-ciel qui plaira aux voyageurs-photographes, aux gourmands explorateurs et aux amants du plein air en leur en mettant plein les pupilles!

Anne de Montreal Addicts dans les rues de Granada Cocktail a Granada

Questions en rafale

Est-ce sécuritaire le voyage au Nicaragua?

Oui! C’est l’un des pays d’Amérique Centrale les plus sécuritaires pour les voyageurs. J’y suis allée avec une amie et jamais nous ne nous sommes senties en danger, même avec nos gros appareils photo. Les gens sont curieux, il commence à y avoir des vendeurs insistants et des stratagèmes pour duper les voyageurs, mais sinon, il suffit de respecter les règles de logique d’usage et vous passerez un beau séjour!

Devrais-je y voyager en solo?

Oui! C’est même assez facile d’y rencontrer des gens de la place ou d’autres touristes. Les transports sont accessibles et des auberges sont déjà bien en place. On en construit d’ailleurs de plus en plus. C’est donc une bonne destination pour un voyage en solo pas trop dispendieux!

Si j’aime la nature, suis-je mieux d’aller au Costa Rica?

Ça dépend. Le Costa Rica est reconnu pour ses attraits écotouristiques et le Nicaragua n’est certes pas rendu là, mais à ce que j’en sais, ce dernier n’a rien à envier au Costa Rica. La diversité des paysages sans les hordes de touristes en fait un lieu intéressant à voir avant qu’il ne change trop!

Est-ce qu’on y mange bien?

Oui, mais avec certaines réserves! Ce n’est pas le pays du foodie par excellence, mais on y mange bien et varié si on se donne la peine de sortir des artères touristiques. D’abord, il faut aimer les fèves et le riz, gallo pinto, plat typique du Nicaragua. Si ce n’est pas votre truc, vous retrouverez beaucoup de plats pour les carnivores et beaucoup de fruits et légumes frais au marché. On mange le mieux pour le moins cher au comedor, la cafétéria du coin où la comida corriente sert de plat du jour. Suffit de pointer ce que vous voulez. Goûtez au nacatamales, vigoron, indio viejo, quesillos, chicharrones et autres spécialités pour plus de variété!

Dejeuner typique avec riz et feves - NicaraguaVigoron - plat typique du Nicaragua

Réservations ou pas?

Faut-il réserver de l’hébergement d’avance lors d’un voyage au Nicaragua? La réponse à cette question dépend de la période de l’année et de votre flexibilité. Je réserve toujours les premières nuitées pour ne pas avoir à me casser la tête. Par la suite, à moins d’être en saison haute, je présélectionne quelques adresses et je vais les visiter pour mieux négocier. Si c’est complet, je passe au suivant. À moins de vouloir dormir dans un hôtel/une auberge en particulier, c’est une méthode qui fonctionne bien!

Chambre du Hostel Entre Amigos Granada

Hostal Entre Amigos, Granada

San Juan del Sur

LA ville à visiter au Nicaragua si vous aimez le surf, la plage et le party. Personnellement, je l’ai trouvée un peu trop ‘backpacker-style’, sans trop de saveur locale. Comme je ne fais pas de surf, j’ai trouvé que San Juan del Sur avait peu à m’offrir, mais beaucoup de voyageurs adorent cette bourgade détendue connue pour son esprit festif.  Si vous êtes en ville le dimanche, je vous garantis de la folie au Sunday Funday, une tournée des bars d’auberges qui vire souvent au délire.

Il faudra toutefois sortir de la ville pour découvrir de belles plages, car celle du centre est plutôt morne. Mario de Blogue Bon Voyage décrit plus longuement ce qu’il y a à faire à San Juan del Sur dans cet article.

Boutiques colorees de San Juan del Sur Boulangerie de San Juan del Sur Coucher de soleil San Juan del Sur San Juan del Sur - rues colorees Plage de San Juan del Sur

Transport

On se déplace facilement au Nicaragua et de plein de façons! Le plus commun et le plus économique est le bus local, le chicken bus, qui ne coûte que quelques dollars par trajet (ex. Managua/Granada pour 2 $ US). Attendez-vous à de vieux bus jaunes redécorés et des itinéraires un peu cahoteux, mais sinon, les « gares » centralisées sont fonctionnelles et permettent des déplacements aussi efficaces que l’Amérique Centrale ne puisse le permettre. Des minibus collectifs sont une alternative intéressante si vous n’aimez pas les foules. Ça ne veut pas dire pour autant que ce n’est pas enrichissant comme expérience!

De nombreux hôtels, auberges de jeunesse et agences de voyage organisent des groupes composés d’individus souhaitant partir dans la même direction, qu’ils transportent en minivan. Certes, c’est plus cher que les bus locaux, mais c’est souvent direct, donc vous n’aurez pas à chercher le terminus ou votre hôtel, car on vous y déposera bien souvent. Prévoyez au moins 10 $-20 $ US par trajet.

Les taxis sont aussi très communs pour les longues distances, les prix ne ressemblent en rien à ce qu’on paierait chez nous, donc ça peut être avantageux si vous voyagez à plusieurs et n’avez pas envie de vous casser la tête. Ici, ce n’est pas l’argent que vous économiserez par contre, mais plutôt temps et organisation. Comptez environ 50 $ par trajet pour quelques heures de route (c’était le prix pour Managua/León). Ça varie beaucoup d’un circuit à l’autre et en fonction de vos capacités de négociation!

Chauffeur de taxi prive de Managua a Granada - Nicaragua

Contact du chauffeur de taxi de Granada

Coordonnées du chauffeur de taxi que nous avons utilisé pour autour de Granada

Beaucoup de gens louent une voiture pour un voyage au Nicaragua, mais à moins de sortir des sentiers battus, je dirais que ça ne vaut pas le casse-tête, même si c’est un choix personnel.

Comme le pays est petit et que les principales villes touristiques sont faciles d’accès, ça ne sert à rien d’envisager l’avion intrapays, mais si vous souhaitez visiter la côte Atlantique qui est plus reculée, ça peut être une bonne idée!

Un peu de photos, pour le plaisir des yeux

Jen et Anne dans le bus Comedor - Cafeteria du Nicaragua Billets davion Little Corn Corn Islands Nicaragua Coucher de soleil Las Isletas pres de Granada Ometepe vu de loin en bateau Traversier ferry de Ometepe

Volcans

Parallèles à la côte ouest, les volcans s’alignent majestueusement tout le long du pays, portion de la ceinture de feu du Pacifique. Ils ponctuent le paysage et sont un sujet photo bien intéressant. Vous aimez la randonnée? C’est au pied des volcans que commenceront la plupart de vos escapades. Il y en a de nuit comme de jour, pour tous les goûts.

Un incontournable d’un voyage au Nicaragua est sans doute le volcano boarding, la planche à voile sur pierre volcanique. En gros, on s’assoit sur une planche une fois en haut du volcan et on glisse jusqu’en bas pour des sensations fortes! Ce sport est pratiqué dans la région de León et la plupart des établissements de la ville offrent ces excursions.

Le « V », c’est aussi vaccins. Vous n’aurez pas besoin de particuliers pour organiser un voyage au Nicaragua, mais les mises à jour de base sont recommandées, en plus des hépatites A et B ainsi que la typhoïde, des classiques pour voyageurs. Une visite chez votre médecin ou un spécialiste du voyage est toujours recommandé.

Lisez mon article à ce sujet : Volcans, marché, artisans et paysages spectaculaires : une journée autour de Granada.

Volcan Concepcion vu de El Encanto, Ometepe, Nicaragua Le volcan Concepcion sans nuages - El Encanto - Ometepe, Nicaragua Volcan Maderas - Ometepe, Nicaragua Dans les environs de Granada - Guide de voyage au Nicaragua

Web

Quelques blogues avec des articles sur le voyage au Nicaragua que je trouve intéressants pour poursuivre votre planification voyage :

XOXOXO

Je suis en amour avec le Nicaragua. Les couleurs, les saveurs, les odeurs, les sourires. Ce pays m’a marquée et j’espère qu’il aura le même effet sur vous!

Yéééé!

Bon, ce n’est pas original du tout, mais partir au Nicaragua, c’est la garantie de belles découvertes, de paysages naturels impressionnants, de couleurs étincelantes et de bouchées nouvelles. C’est donc un Yééééééé!

Zénitude

Du fond du hamac à quelques pas de la plage ou des volcans, vous verrez que la vie est belle au Nicaragua. Il est donc très facile de passer des vacances zen ou actives, à votre guise!

La morale de l’histoire? Il est temps de planifier votre voyage au Nicaragua. J’espère que ce guide de conseils pratiques vous aura convaincu qu’il est facile et sécuritaire d’y aller. Vous reviendrez la tête pleine de beaux souvenirs!

Vous avez des questions sur le voyage au Nicaragua? N’hésitez pas!

Bon voyage!

Pour d’autres articles sur le Nicaragua, quoi manger ou quoi faire autour de Granada ou d’autres villes du pays :

Vous êtes sur Pinterest?

GUIDE DE VOYAGE AU NICARAGUA DE A A Z GUIDE DU NICARAGUA DE A A Z

*Certains liens dans cet article sont affiliés, c’est-à-dire que je reçois une petite commission si vous achetez par leur intermédiaire sans que cela vous coûte pour autant plus cher et ça m’aide à garder le blogue gratuit du même coup. Je vous invite à lire ma politique éditoriale pour plus de détails sur les partenariats que j’accepte.

Vous pourriez aussi aimer

48 commentaires

  • Commenter
    Jessica
    9 mai 2016 à 04 h 54

    Très complet cet article ! Je n’ai jamais envisagé de visiter le Nicaragua, cet article me donne vraiment envie d’aller découvrir ce pays.

  • Commenter
    Voyage Nord du Perou
    24 mai 2016 à 01 h 35

    Ouahh, c’est un guide complet en effet, bravo. On a vécu dans les pays voisins, pasau Nicaragua. Mais bon, à prévoir pour un futur voyage. Philippe

  • Commenter
    Perry
    2 août 2016 à 04 h 18

    Merci! C’est certain que tes recommandations vont être
    Utiles, c’est ma prochaine destination de surf
    Bravo tres bon travail ????

  • Commenter
    Constance
    14 août 2016 à 03 h 29

    Coucou ! Tout d’abord merci pour ce guide complet et détaillé, cela devrait nous aider considérablement !
    J’aurais cependant une petite question en rapport avec le vol interne pour les Corn Islands: j’ai lu sur certains sites que le bagage en soute devait se limiter à 12kg (15,88kg selon le site de La Costeña) et le bagage à main semble très limité. Pouvez-vous me confirmer ces informations ? Comment les touristes ont-ils l’habitude de s’organiser (laisser des bagages à l’hôtel de Managua, à l’aéroport, règles plutôt flexibles ou non, etc…) ??
    Merci d’avance ????

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      14 août 2016 à 05 h 40

      Bonjour Constance,
      Je sais que nous n’avions pas eu de problèmes, car nous avions prévu le coup et gardé les bagages au strict minimum, mais je ne me souviens pas s’ils ont pesé à l’aller ET au retour. Ils avaient en effet pesé au départ et on était ok. J’avais mis quelques trucs plus lourds dans mes poches donc ça avait réduit le poids de mon bagage à main. Comme je n’avais pas mon ordi, je n’ai pas trop eu de problème avec le carry-on, mais il faut en effet réduire le plus possible le poids. Certains hôtels prendront tes choses en consigne si tu y reviens, alors si ça t’inquiète et tu dépasses de beaucoup, j’emploierais cette méthode, mais assure-toi de recevoir un reçu ou de le faire dans un endroit ‘reputable’.

  • Commenter
    Où voyager en sac à dos? 5 destinations faciles à découvrir | Expériences voyages
    25 août 2016 à 06 h 02

    […] Les vastes plages en croissant de lune voisinent les forêts tropicales luxuriantes et les villages aux maisons colorées. On y trouve de tout pour tous les goûts, du surf aux hamacs, des lagunes aux volcans à grimper. Les Nicaraguayens cuisinent des plats riches et nourrissants pour seulement quelques euros et il est encore possible de trouver de l’hébergement à modique somme. Un réseau de transport interrégional permet de se déplacer à peu de frais en toute simplicité, le tout à la sauce locale! Apprenez-en plus sur cette contrée avec ce guide de A à Z. […]

  • Commenter
    Josée
    22 septembre 2016 à 04 h 06

    Bonjour
    Ma fille de 18 ans veut partir pack sac au Nicaragua avec 3 amies… Moi ça m’inquiète ! Pensez-vous que c’est assez sécuritaire pour 4 jolies jeunes filles sur les routes ? Merci de me renseigner un peu…

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      26 septembre 2016 à 01 h 03

      Bonjour Josée,
      Je me suis sentie bien en sécurité au Nicaragua. Beaucoup des risques dépendent de l’attitude (ne pas se promener le soir dans certains quartiers, se retrouver dans des ruelles non éclairées, boire trop, etc.). Je ne dis pas que ça ne peut pas arriver sans ça, mais je ne pense pas que les risques soient pire au Nica qu’ailleurs. L’idéal est de ne pas ‘flasher’ avec trop de matériel cher, de bijoux, etc.

  • Commenter
    Emylie
    5 octobre 2016 à 04 h 33

    Wow, ça a du te prendre du temps écrire cet article-là! Mon billet est réservé pour janvier! 😀 Encore une fois je suis venue faire un tour sur ton site pour m’inspirer et j’ai trouvé plein d’infos! Merci pour l’article très complet!

    • Commenter
      Jennifer
      5 octobre 2016 à 04 h 41

      Quelques heures, disons, mais je pense qu’il est vraiment utile 🙂 J’aurais aimé avoir ça avant de partir! Bon voyage, tu m’en donneras des nouvelles!

  • Commenter
    Nathalie
    22 novembre 2016 à 08 h 40

    Mon fils a pris un autobus pour se rendre a l’aeroport, paye 3$ comptant. Sa planche de surf a ete installe sur le toit du bus, mais malheureusement mal attaché, elle a ete perdue. Un rapport de police a ete fait, et il a du egalement aller en mediation avec le chauffeur, qui lui a donne 150$ a force de negociations, sachant tres bien qu’il avait un avion a prendre donc il n’avait plus de temps pour les negos…….. que doit il faire? Car la valeur du surf, et sac et tous les items dedans, est bien plus eleve que le 150$.

  • Commenter
    Hélène
    8 janvier 2017 à 05 h 08

    Bonjour Jennifer, Tes articles sur le Nicaragua donnent vraiment le goût de découvrir davantage ce pays! J’ai été déjà au tout inclus dans Montelimar, le seul je crois, à trois reprises et à chaque fois, j’ai été charmée par les gens et par la végétation luxuriante.
    J’ai une question concernant la langue. Parles-tu espagnol? Est-il possible de fonctionner avec le français ou l’anglais? Merci d’avance pour ta réponse et au plaisir de te lire à nouveau.

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      8 janvier 2017 à 05 h 30

      merci Hélène, c’est gentil! Oui, je parle espagnol, mais je pense qu’il est possible de se débrouiller avec l’anglais ou le langage des signes international : le sourire!
      Au plaisir!

  • Commenter
    Yohann
    26 janvier 2017 à 05 h 20

    Bonjour ,

    Nous partons 15 jours avec mon épouse et notre fille de 7 ans .

    Nous avons pris plaisir à lire votre article .
    Merci beaucoup.

  • Commenter
    Georgie
    30 janvier 2017 à 01 h 30

    Mille mercis pour cet article très complet! Ça donne envie…

  • Commenter
    Jessica
    18 février 2017 à 10 h 21

    Merci beaucoup pour cet article très utile ! Je visiterai ce pays prochainement et j’ai très hâte d’y être 🙂 J’aimerais savoir quelle caméra utilisez-vous ? Merci 🙂

  • Commenter
    Mathilde
    2 mai 2017 à 08 h 22

    Bonjour je voulais savoir si vous vous êtes faites vacciner avant de partir?

  • Commenter
    17 destinations où voyager sans voiture - Taxi-Brousse
    15 mai 2017 à 09 h 48

    […] Comme quoi l’herbe n’est pas toujours plus verte…! ???? Pour en savoir plus sur le Nicaragua, lisez ce billet […]

  • Commenter
    Céline
    1 juin 2017 à 04 h 22

    Merci pour ce guide, qu’elle aide. As-tu visité le Costa Rica?

  • Commenter
    MARION
    16 juin 2017 à 01 h 25

    Bonjour Jennifer, merci beaucoup pour cette belle description. Le Nicaragua est un pays qui nous attire énormément avec mon conjoint, cependant, nous avons nos vacances au mois d’août (3 semaines). Ce n’est pas la meilleure saison pour ce pays en raison de la saison des pluies si je ne me trompe pas. Avez vous séjourné au Nicaragua au mois d’août ? Pensez-vous que nous pouvons tout de même partir et profiter à la fois des lieux de visite, des plages… ?
    Merci d’avance pour votre retour , les vacances approchent et il faut que nous nous décidions !

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      17 juin 2017 à 03 h 43

      Bonjour Marion,
      Malheureusement, je ne connais le pays qu’en avril, je ne peux donc pas t’en dire plus, mais je regarderais sur les forums en ligne. Tu peux aussi poser la question dans le groupe Les 6 à 8 voyage sur Facebook, une communauté de voyageurs que j’ai fondée.
      Au plaisir!

  • Commenter
    Luc
    6 août 2017 à 01 h 46

    bonjour jennifer
    Est ce possible d avoir acces a des coffres forts au nicaragua, ou principalement a Leon? Je provois partir en solo pour quelques mois.

  • Commenter
    Serge
    12 décembre 2017 à 08 h 10

    allo Jennifer,
    super intéressant ton blog, est ce que tu peux me dire quand tu dit exemple 40$/nuit pour l’ébergement si c’est le même prix pour une ou deux personnes…

    Merci et encore Bravo pour ton blog il est super…

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      13 décembre 2017 à 01 h 20

      Bonjour Serge!
      Oui, dans mon cas pour le Nicaragua c’était toujours des chambres avec lit double ou 2 lits! 🙂 Bon voyage et merci pour tes bons mots!

  • Commenter
    Serge
    17 décembre 2017 à 07 h 07

    allo Jennifer,
    encore une fois bravo pour ton site, dans notre planification de voyage nous sommes a planifier le retour de Ometepe vers managua le 21 janvier en vue de prendre l’avion de (Costena air line) direction Big Corn island départ prévu a 14:30, ma question est la suivante ?, est ce que nous aurons le temps de revenir sur managua pour le départ et quelle est la meilleur façon de s’y rendre,
    encore une fois merci pour ton aide… 🙂

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      22 décembre 2017 à 09 h 48

      Bonjour Serge,
      Merci beaucoup!
      Je reviendrais un jour avant, car le retour peut être long et interrompu pour plein de raisons.
      Pourquoi ne pas revenir en bus vers Managua?

  • Commenter
    Emma
    15 janvier 2018 à 05 h 22

    Merci pour ton article !! j’hésitais à faire du Nicaragua mon prochain voyage mais grâce à toi c’est sur j’y vais en Mars !!!!!

  • Commenter
    Xavier
    22 février 2018 à 05 h 04

    Merci Beaucoup pour cet article magnifique !!! ça donne envie !!

    Penses tu que le nicaragua puisse être une destination adapté au mois de mai 2018 avec notré bébé de 10 mois ?

    L’aspect sécurité et sanitaire est biensur tres important !

    Merci

  • Commenter
    Clementine
    6 mars 2018 à 10 h 42

    Merci pour ce très jolie article ! Je vais au Nicaragua au mois d’avril et ton article me donne déjà envie d’y etre 🙂

  • Commenter
    Maria
    9 avril 2018 à 08 h 58

    Bonjour,
    Merci pour tous ces articles enthousiastes et bien écrits.
    J’envisage de m’y rendre en novembre. Je voyage seule, j’ai 60 ans, pensez-vous que je me sentirai à l’aise et en sécurité?
    Un grand merci pour votre réponse

  • Commenter
    Julie
    22 avril 2018 à 10 h 23

    Bonjour, croyez-vous que le mois de mai-juin est une bonne période pour 2 jeunes femmes d’y voyager? Devraient-elle faire valider leur itinéraire pour s’assurer que les endroits fréquentés ne sont pas dangereux en lien avec les récents affrontements du mois d’avril? Connaissez-vous un guide ou une personne de confiance qui pourrait les accompagner ou être une ressource là-bas pour elles? Merci beaucoup!

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      23 avril 2018 à 03 h 01

      Oui! Pourquoi pas, c’est une bonne période, ça dépend des activités et des lieux visités.
      Je dirais de vous tenir à l’écart des manifestations, de rester informées tout au long de votre voyage, etc. Malheureusement, je ne connais pas de guide local!
      Bon voyage!

  • Commenter
    Eunice
    24 mai 2018 à 03 h 10

    Salut 🙂 je suis tombée par hasard sur ta page et je suis positivement surprise, ça me donne l’envie d’y aller. J’aurais juste une question…combien de temps il suffit pour vraiment en profiter!? En sachant que j’ai 26 ans et j’ai l’intention d’y aller seule.

  • Commenter
    Billets d'avion pas chers ou en erreur de prix : comment les trouver?
    22 août 2018 à 08 h 49

    […] Le Nicaragua vous intéresse? Lisez Le Nicaragua de A à Z — Méga guide de voyage pratique. […]

  • Commenter
    12 pays, 12 plats à goûter absolument autour du monde | Moi, mes souliers
    11 novembre 2018 à 08 h 23

    […] de chou, de yucca et de chicharonnes (chips de porc), est une collation parfaite à manger en voyage au Nicaragua. Souvent, on le trouve dans les bouis-bouis dans les parcs ou les marchés locaux. Rien de […]

  • Commenter

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.