Chealsea District New York Manhattan
0

Guide pour un voyage à New York réussi, outil pratique!

Il serait injuste de croire que New York se visite en quelques jours. Cette ville bouillonnante aux multiples gratte-ciels est un réel monde en soi. Il vous faudra sans doute plusieurs voyages à New York pour avoir le sentiment d’avoir bien vu cette immense ville du nord des États-Unis. Sur Manhattan, il est impossible de s’ennuyer. Dans cette grande métropole multiculturelle, on retrouve une mosaïque de quartiers bien distincts, qui valent tous la peine d’être découverts. Sa diversité contrastante la démarque définitivement de ses villes sœurs américaines. Voici un guide pratique pour votre prochain voyage à New York réussi!

Visiter New York la première fois

Développée sur plusieurs siècles, du sud vers le nord, l’architecture de New York peut facilement être admirée, marquée par les différentes époques qu’elle a traversées. Lors d’une balade à New York, levez les yeux vers le ciel, c’est ainsi que vous constaterez la grandeur démesurée de cette ville.

À New York, il y a toujours quelque chose pour quelqu’un. On la visite pour une première fois, mais jamais pour une dernière fois.

Baie de New York - Skyline de Manhattan

Un peu d’histoire de New York

 Les Hollandais, premiers arrivants

C’est en 1624 que les Hollandais s’installèrent pour la première fois sur Manhattan, plus précisément sur l’île qu’on appelle aujourd’hui Governor Island, dans la baie de New York. Ils achetèrent Manhattan aux Autochtones pour quelques livres sterling et bidons d’alcool, pour ensuite coloniser la pointe sud de l’île où se trouve aujourd’hui le très populaire quartier des affaires.

Le mur: Wall Street

En s’installant, les Hollandais nommèrent leur nouveau territoire « New Amsterdam » et finirent par construire une palissade, d’est en ouest, pour se protéger de la menace des Autochtones et des Anglais. C’est seulement lorsque les Anglais, dirigés par le Duc de York, prirent possession du territoire que Manhattan fut renommé « New York » et que la palissade fut détruite, laissant place à une rue que l’on appelle aujourd’hui « Wall Street », la rue du mur.

La rue large: Broadway

Au fil du temps, on colonisa Manhattan en développant la terre toujours un peu plus vers le nord de l’île, en suivant le tout premier chemin de terre tracé par les Autochtones: « Broadway ». Ce chemin de 21 km serait la toute première route de New York et figure aujourd’hui comme étant la rue la plus visitée et achalandée de la ville.

New York à travers les époques

Manhattan a fortement connu toutes les époques. Son évolution est constante et passe par tous les soubresauts que les États-Unis ont vécus, de l’âge doré aux années folles, passant par la prohibition, la grande dépression, le débarquement massif des Irlandais dans Wall Street, celui des Afro-Américains à Harlem, sans oublier le « 9/11 » et la revitalisation de l’ouest de l’île grâce au nouveau développement de la Hudson Yard.

Ces quelques phrases ne sont qu’un minuscule effleurement de l’immensité historique que détient la ville qui ne dort jamais. J’espère que ce petit guide pratique de voyage à New York vous transmettra la piqûre pour cette ville éclectique, multiculturelle, vibrante et surtout, inoubliable.

Times Square New York Manhattan

Quoi faire à New York

Times Square

L’incontournable de New York, c’est Times Square. Ce minuscule quartier de quelques pâtés de maisons est sans contredit l’attrait #1 des touristes. Les visiteurs viennent de partout sur le globe pour mettre les pieds dans ce fameux petit quartier lumineux et bouillant d’énergie. C’est grâce à Times Square que le fameux dicton « New York, la ville qui ne dort jamais » est né. C’est aussi dans ce quartier que, chaque année, plus de 700 000 personnes célèbrent l’arrivée de la nouvelle année.

Times Square, c’est de la pure folie. Les écrans géants lumineux éblouissent. Derrière les affichages, on peut apercevoir des vestiges du passé comme les grands théâtres de Broadway où se déroulaient les tapis rouges du temps. Soyez attentif à ses détails, ils vous dévoileront un passé totalement différent de ce que Times Square est aujourd’hui.

Par exemple, juste au-dessus de l’emblématique restaurant Hard Rock Cafe, au coin de Broadway et de la 43e rue, on peut admirer l’ancienne affiche du Paramount, bien ancré dans la brique du bâtiment. C’est vraiment impressionnant!

Les magasins et restaurants de New York

À Times Square, les grandes chaînes de restaurants et de magasins américains se succèdent aux boutiques de souvenirs, offrant aux visiteurs une expérience incomparable à Manhattan. Parmi les endroits les plus courus, on compte les grands classiques: M&M, Hershey, Disney Store, Old Navy, H&M, Sephora, MAC, Lids… de quoi distraire les accros du shopping! Côté restaurants, il y a toute une gamme de produits fidèlement américains. Outre le Hard Rock Cafe, on pense aussi à Bubba Gump, Planet Hollywood, Olive Garden, Applebee’s et bien sûr, le plus typique de tous: le McDonald’s!

Le grand escalier rouge de Times Square

Pour une première visite, l’activité à ne pas manquer est sans doute de s’installer dans le grand escalier rouge au coin de Broadway et de la 46e rue. Ces marches vous permettent d’avoir un point de vue inégalé sur Times Square. L’endroit est toujours bondé, mais c’est votre meilleur point de vue pour des photos réussies.

Times Square New York Manhattan  Times Square New York Manhattan

Grand Slam New York

L’envie de vous procurer un souvenir vous prend? Allez directement au Grand Slam New York sur Broadway, juste au pied de l’escalier. Les souvenirs de cette immense boutique sont moins chers qu’ailleurs.

Un drink avec panorama inclus

Pour prendre un verre, c’est au Marriott Marquis qu’on doit se diriger. Le bar de l’hôtel situé sur Broadway, au cœur de Times Square, partage une terrasse côté cour! Vous en aurez plein la vue, c’est garanti.

Messe gospel

Pour vivre une expérience différente, la Times Square Church, au coin de Broadway et de la 51e rue présente des messes gospel tous les dimanches à 10 h et à 18 h. Assistez aux 20 premières minutes de la messe pour entendre les chants.

National Geographic

Il y a plusieurs musées à Times Square, mais celui qui se démarque est le National Geographic Encounter. Souvent oublié par les touristes, il présente des expositions fascinantes sur les éléments naturels de notre planète. Ça fait changement du fameux (et défraîchi) musée de cire Madame Tussaud.

Off Broadway

En marchant sur Broadway, n’oubliez pas d’observer les petites rues transversales. Vous allez y voir tous les théâtres où sont présentées encore aujourd’hui des pièces. On appelle « theater district » ces petites rues entre la 42e et la 51e rue.

Bryant Park, en été comme en hiver

À l’extérieur des limites de Times Square, juste derrière la grande bibliothèque, il faut se rendre à Bryant Park pour y prendre une pause. Un lieu où les touristes, mais surtout les locaux, s’installent pour le lunch ou pour un café. C’est la nature totale, une échappatoire en plein cœur de la folie de Times Square. En été, spectacles et lectures de poésie se succèdent. En hiver, une patinoire (gratuite!) est aménagée et on y retrouve un immense marché de Noël.

Central Park, le poumon de New York

L’immensité de Central Park est déboussolante. Un parc entièrement construit des mains de l’homme couvrant le nord de l’île de Manhattan sur une superficie de 800 mètres en largeur et 4 km en longueur. Son histoire débuta en 1873, année de son inauguration. Il est possible d’y passer une journée entière tant il y a de sentiers pédestres.

Voici une proposition de visite de Central Park allant droit aux grands classiques de ce parc mythique:

Central Park New York Manhattan

Prenez un taxi et montez la 8e avenue. Débarquez à la 72e rue, côté ouest. Vous vous trouverez à ce moment sur Central Park West, aux abords du quartier Upper West Side.

Directement sur ce coin de rue se trouve le Dakota Building, l’endroit où John Lennon s’est fait assassiner le 8 décembre 1980. À cette hauteur, l’entrée dans Central Park propose le Strawberry Fields, un mémorial inauguré par sa femme, Yoko Ono. Au cœur du mémorial, trouvez la fameuse mosaïque noire et blanche « Imagine ».

Poursuivez votre chemin jusqu’à The Lake, le deuxième plus grand des 7 lacs artificiels du parc. Prenez une pause et observez la scène. Du côté ouest, le bâtiment San Remo parsème le paysage. Cet immeuble prestigieux contient 90 appartements luxueux évalués à plusieurs millions de dollars où de grandes personnalités habitent.

Regardez maintenant vers l’est, vous apercevrez le Bow Bridge, le deuxième plus vieux pont de fonte des États-Unis. Prenez une pause sur ce pont et imprégnez-vous d’un des plus pittoresques panoramas de tout Central Park.

Central Park New York Manhattan

En suivant les sentiers, le chemin vous mènera à la Voute, la Terrasse de Bethesda ainsi qu’à The Mall, un grand corridor clôturé d’arbres où les artistes de rues se produisent.

Continuez direction sud pour croiser le populaire pont du film « Home Alone » (Maman j’ai raté l’avion) ou allez en direction nord pour vous rendre à la statue d’Alice aux pays des merveilles. Vous allez rencontrer en chemin le restaurant Boat House où il est possible de louer une embarcation pour une escapade sur le lac.

Votre sortie du parc se fera sans doute le long de la 5e avenue, position idéale pour déambuler la rue de shopping la plus prestigieuse de tout New York! 

Pensez à enregistrer cet article guide voyage à New York sur votre téléphone ou votre tablette avant de partir!

Harlem, Upper East Side, Upper West Side: quoi visiter au nord de Times Square?

Pour voir le vrai New York, il faut sortir du noyau touristique et se balader dans les quartiers plus résidentiels. Il vous faudra sans doute faire des choix si votre temps est compté, mais vous serez vraiment content d’avoir accordé du temps à ces quartiers bien ancrés dans l’histoire de Manhattan.

Upper East Side New York Manhattan

Le théâtre Apollo et l’explosion du Jazz dans Harlem

Lorsqu’on pense à Harlem, on pense à quoi? Basketball? Gang de rue? Communauté noire? Oui, entre autres. Mais Harlem, c’est bien plus que ces simples stéréotypes.

Au début des années 1920, l’expansion de Harlem fut marquée par la lutte du droit des noirs aux États-Unis et l’explosion de la musique jazz. D’ailleurs, si vous déambulez sur la 125e rue, vous croiserez l’Apollo Theatre qui a vu naître de grands artistes comme Jimmy Hendrix, Maria Carey et Duke Ellington pour ne nommer que ceux-ci.

Saviez-vous qu’il y a plus de 140 églises seulement dans le quartier de Harlem? Ceci équivaut à une église par pâté de maisons. À l’époque, les églises étaient carrément les lieux où la communauté se réunissait. Pour vivre une expérience 100 % Harlem, venez le dimanche matin pour assister à une des multiples messes gospel. Cette expérience sera beaucoup plus locale et unique que la messe gospel présentée dans Times Square.

Vous pouvez également acheter une visite guidée qui vous conduira au cœur des messes gospels de Harlem avec Hellotickets, un site qui vous permet de réserver facilement des billets pour des expériences à New York et partout autour du globe.

Votre passage à Harlem vous surprendra avec beaucoup de murailles et d’art de rue/street art, principalement dessiné par Franco The Great, aujourd’hui reconnu mondialement pour avoir revitalisé son quartier avec son art alors que ce dernier avait de la difficulté à se remettre de la grande dépression.

La richesse des quartiers Upper East Side et Upper West Side

Quartier Upper East Side

Les deux quartiers de millionnaires à New York longent les extrémités est et ouest de Central Park.

À l’est, les vedettes éphémères envahissent les petits (mais très luxueux) appartements 2 pièces. Les « nouveaux » riches s’y installent pour travailler dans des studios d’enregistrement, des studios de photographie ou d’art de toutes sortes. Ce n’est pas étonnant que l’on retrouve dans ce quartier le Lincoln Center et la Juilliard School, une des écoles de musique et d’art des plus prestigieuses des États-Unis. C’est dans le Upper East Side que l’on retrouve également le American Museum of Natural History.

À l’ouest, ce sont les familles de grandes fortunes que l’on retrouve. Les fortunes qui passent de génération en génération. Vous pouvez imaginer les grands et luxueux penthouses!

De ce côté, que l’on appelle l’Upper West Side, ne manquez pas le Museum Mile, la partie de la 5e avenue dédiée à plusieurs musées de New York: Le Metropolitan Museum of Arts, History of New York Museum, Guggenheim, The Frick Collection et plusieurs autres.

Cathédrale St. John The Devine et Université Columbia

Enfin, une visite au nord de Central Park n’est pas complète sans un arrêt à la Cathédrale St. John The Devine. Cette cathédrale atypique se démarque par son allure inachevée. Elle est si grande que la statue de la Liberté entre couchée à l’intérieur!

Université Columbia  Université Columbia

À quelques pas de la cathédrale, entrez sur le campus de l’Université Columbia, une des 8 universités des États-Unis faisant partie de la « Ivy League », aux côtés de Harvard et de Yale. Ses débuts datent d’avant l’indépendance américaine, œuvrant à cette époque sous le nom de The King’s College. Pourquoi ne pas tenter de retrouver le hibou caché dans l’emblème de l’Université, la statue Alma Mater?

Les quartiers Greenwich Village, SoHo, Chinatown et Little Italy: la diversité de New York

Il faut se déplacer vers le sud de l’île pour rencontrer tous ces quartiers, des quartiers qui sont très rapprochés les uns des autres, mais qui se distinguent tous par leur caractère unique. Ils se devaient de figurer dans ce guide voyage à New York!

Greenwich Village

Depuis Times Square, descendez la 5e avenue. Passez le Flatiron Building (22e rue) pour commencer votre exploration. Sur cette portion de la 5e avenue, vous remarquerez que les pancartes annonçant le nom des rues sont maintenant brunes (habituellement bleues). C’est parce que vous vous situez dans un quartier historique de la ville que l’on appelle le Lady’s Mile. Au début des années 1900, c’est à cet endroit que l’on retrouvait les grands magasins luxueux, avant qu’ils déménagent à leur emplacement actuel à la hauteur de la 50e rue.

Tournez vers l’est sur une rue de votre choix et rejoignez Bleecker Street. Vous serez alors en plein cœur de Greenwich Village. Quartier de la communauté homosexuelle de New York, il a joué un rôle excessivement important à l’émancipation de cette communauté à la fin des années 1960. C’est dans ce quartier que se sont déroulées les grandes émeutes de lutte pour les droits homosexuels. Les émeutes du Stonewall Inn ont à tout jamais marqué l’histoire du quartier et vous pouvez voir cet hôtel ainsi qu’un parc commémoratif au coin de Christopher Street, entre la 7e avenue et Waverly Place.

Greenwich Village, c’est aussi le quartier bohème de Manhattan. L’endroit par excellence pour des sorties entre amis et pour les soirées bien arrosées dans les boîtes de nuit. MacDougal Street est reconnue pour sa scène rock et ses bars mythiques. Faites-vous un devoir de visiter le Café Wha? où Bob Dylan et Jimmy Hendrix ont fait leurs débuts!

SoHo, à faire à New York

De retour sur Broadway, vous tombez immédiatement dans le quartier SoHo, acronyme très simple de « South of Houston Street ». SoHo, c’est les galeries d’art, les cafés et les tavernes huppés. C’est la grande classe et aussi un quartier très fréquenté par les locaux. Si vous avez envie de voir des New Yorkais dans leur quotidien, SoHo est une très bonne option.

Le quartier SoHo, c’est l’ancien Redlight de New York. Lorsque la ville a fait le « ménage » et enrayé la prostitution (en partie), des petites usines se sont installées dans le quartier. On dit que les conditions de travail étaient tellement intolérables que ces usines, surnommées « sweatshops » ont dû fermer leurs portes par manque d’humanité, laissant ainsi de grands bâtiments complètement vides et inutilisés.

Pour redonner vie au quartier, la ville a finalement proposé aux résidents de louer ces grands espaces et de les transformer en appartements. Le problème? Les façades défraîchies des usines étaient tellement affreuses qu’elles n’attiraient en aucun cas la population. On a donc décidé de produire des façades en fonte, qu’on est venu apposer sur les anciennes usines, afin de redonner un look attrayant et ainsi relancer l’économie dans le quartier.

SoHo est aujourd’hui le quartier contenant la plus grande collection de façades en fonte au monde, les «Iron Building». Une simple balade dans le quartier vous permettra d’admirer cette architecture unique et exceptionnelle. Vous en serez fort probablement ravis.

New York Chinatown

Ce qui distingue le quartier chinois de Manhattan des autres quartiers chinois d’Amérique, c’est sa population. Alors que la plupart des quartiers chinois des villes du continent ne sont que commerciaux, comme à Montréal par exemple, la population chinoise de Manhattan habite réellement à l’intérieur de son quartier.

Chinatown New York Manhattan

Il est très difficile pour la ville de chiffrer la population du quartier à cause de l’immigration clandestine. Dans ce quartier, où les loyers sont considérablement chers, on peut compter plusieurs personnes dans le même appartement. Plusieurs d’entre eux gagnent leur vie sur Canal Street, à vendre des souvenirs de New York à prix modique aux touristes.

Le cœur commercial du Chinatown se trouve sur Canal Street. En vous promenant sur cette rue, de Broadway jusqu’à Mulberry Street, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour rapporter des souvenirs à vos amis: t-shirts, porte-clefs, aimants, portefeuille, sac à main, alouette.

Pour une expérience plus locale, passez Mulberry et poussez votre marche jusqu’à Mott Street. Cette rue est très fréquentée par les locaux. On y retrouve beaucoup moins de boutiques touristiques et plus de petits magasins pour les résidents. Sur cette rue, presque tous les façades des magasins et noms de restaurants sont écrits en chinois, sans traduction anglaise. Il faut choisir son menu au hasard si on ne maîtrise pas la langue, dépaysement garanti!

Pour fuir la zone commerciale et rencontrer des locaux, arrêtez-vous au Columbus Park. Ce parc est un lieu de rassemblement pour la communauté chinoise locale, pour y jouer au mah-jong et pratiquer le tai-chi. Columbus Park est aussi reconnu pour avoir été un lieu de rassemblement dangereux à l’époque, mais cette époque est bel et bien révolue. « Five Points » se trouve juste derrière.

Little Italy de la Grosse Pomme

Petite Italie New York Manhattan

Contrairement au quartier chinois, la Petite Italie de New York est aujourd’hui qu’une rue purement commerciale. Bien que les restaurants sont gérés par des Italiens, ceux-ci ont depuis longtemps quitté le quartier pour s’installer ailleurs dans la ville.

Le quartier chinois prenant de plus en plus d’expansion, la Petite Italie se voit ainsi de plus en plus restreinte. Vous pouvez remarquer le phénomène en marchant sur Mulberry Street, la rue principale du quartier, depuis Canal Street. En marchant vers le nord, vous voyez les deux quartiers se chevaucher pour laisser tranquillement place aux restaurants italiens.

Parcourir Little Italy peut se faire rapidement, mais avant de partir assurez-vous de déguster un décadent plat de pâtes fraîches. La plupart des restaurants italiens de la Petite Italie fabriquent leurs propres pâtes et sauces, et c’est toujours un pur délice.

Les amateurs de Noël seront enchantés par l’immense boutique « Christmas in New York» située en plein centre du quartier sur Mulberry Street.

La 34e rue et le Midtown New York

Beaucoup de choses se passent autour de la 34e rue et voici pourquoi le détour en vaut la chandelle, un incontournable pour ce guide voyage à New York:

Au coin de la 34e rue et de la 8e avenue se trouve le Madison Square Garden, la maison des Rangers de New York. Quoiqu’il est plutôt improbable que vous puissiez entrer (à moins que vous ayez des billets pour une partie de hockey ou un concert le soir même), une petite visite autour du bâtiment est tout de même satisfaisante. L’extérieur du bâtiment est agréablement aménagé et l’immense structure ronde est assez impressionnante.

Madisson Square Garden New York Manhattan

Tandis que les amateurs de hockey s’attardent au Madison Square Garden, les accros du shopping peuvent se rendre au Macy’s de New York. Le Macy’s a déjà figuré dans le livre des Records Guinness pour avoir été le plus grand magasin du monde. Ce magasin grande surface s’étend sur 9 étages et couvre un immense pâté de maisons. Si vous prenez la peine de vous y perdre, vous pourrez faire de belles économies sur les vêtements et accessoires de marques.

Le Macy’s est très populaire pendant les Fêtes; l’entreprise expose de magnifiques décorations sur toute la façade du magasin, au grand plaisir des touristes, lui méritant du même coup une place au palmarès de ce guide pratique de New York.

Macy's New York

La 34e rue, c’est la rue par excellence pour les magasins à rayons et grandes surfaces, beaucoup moins prestigieuse que la 5e avenue. Les visiteurs y trouvent leur compte avec les rabais alléchants des boutiques. Gravitant autour du Macy’s sont Victoria’s Secret, DSW Shoes, Sephora, Skechers et bien plus. Anecdote rigolote pour attirer les copains aux Victoria’s Secret: pendant que les filles magasinent leur lingerie, les gars sont invités à écouter le défilé des anges de Victoria’s Secret sur écran géant. Intéressante façon d’attirer la gent masculine au shopping!

Au coin de la 34e rue et de la 5e avenue, impossible de manquer l’Empire State Building. Vous pouvez acheter des billets directement sur place. Avant de partir, prenez une pause pour goûter aux bières de la microbrasserie Heartland Brewery, située au pied de l’observatoire.

Hudson Yard, du nouveau à voir à New York

Le Vessel

Le nouveau développement commercial de la Hudson Yard à New York a récemment fait beaucoup de bruit avec l’ouverture du Vessel, un nouvel observatoire extérieur atypique pour la ville. Il est fait en forme de ruche d’abeilles ou d’un vaisseau spatial (l’interprétation est large pour une telle structure!) et des billets réservés d’avance sont nécessaires pour y avoir accès.

La Hudson Yard, c’est aussi 16 nouveaux gratte-ciels imposants qui ont vu le jour ces dernières années. Le but de ce nouveau centre névralgique est d’élargir le commerce du quartier Midtown vers l’ouest de l’île.

Étant une zone purement industrielle à l’époque, l’ouest fut longtemps laissé à l’abandon. L’ouverture d’une nouvelle ligne de métro permettant l’accès plus facilement à la zone, les résidents et commerçants de New York ont rapidement été charmés. Le quartier est présentement en pleine croissance et deviendra fort probablement un endroit des plus prisés dans les prochaines années.

La Highline

Depuis Hudson Yard, embarquez sur la Highline, ce parc linéaire de 2,4 km aménagé sur un ancien chemin de fer surélevé, pour vous rendre jusqu’au Chelsea Market. Sur la Highline, vous allez rapidement comprendre à quoi ressemblait la zone industrielle de l’époque. On y a laissé beaucoup de vestiges. Cette balade vous en mettra plein la vue. Les usines désaffectées sont transformées en condos et si vous regardez au sol, vous verrez des bouts du chemin de fer toujours présents.

Lisez aussi : Une journée à pied en voyage à New York

Le Chelsea Market

Chelsea Market New York Manhattan

Vous mettrez une vingtaine de minutes pour vous rendre au Chelsea Market depuis Hudson Yard en empruntant le chemin de la Highline. Cette section de New York est un véritable coup de cœur pour plusieurs visiteurs, car elle est à mille lieues de tout ce que vous avez visité jusqu’à présent. Le Chelsea Market, c’est un marché public épicurien et clairement le paradis des « foodies » de ce monde.

Anciennement l’usine Nabisco (c’est là qu’on a inventé le biscuit Oreo!), le marché offre aujourd’hui une gamme complète de produits pour satisfaire toute une population: épicerie italienne fine, boucherie, boulangerie, café, fromagerie, marché d’épices, dégustation de vins et plus encore. C’est la crème des marchés publics et, en plus, la décoration est incroyable.

Plein la vue sur New York: meilleure point de vue sur Manhattan

Si on visite New York pour la première fois, une chose à ne pas manquer est la chance d’observer la ville en hauteur. Une telle perspective sur New York est hallucinante et ne doit pas être mise de côté, même si les prix des ascensions sont, en général, assez imposants. Payez-vous ce luxe, vous ne serez pas déçu.

Voici quelques détails sur vos différentes options qui vous aideront à faire un choix pour la meilleure vue sur New York. Les prix pour chacun des observatoires varient entre 30 $ et 40 $ US.

Empire State Building

Le plus connu et le plus mythique des observatoires de New York. Choisissez-le si vous voulez être surpris par la présence des gratte-ciels tout autour. Vue époustouflante sur Times Square et Central Park. Vue panoramique jusqu’au sud de l’île avec au loin une vue sur la One World Trade Center.

Empire State Building Empire State Building

Top of the Rock

Principalement la même vue que l’Empire State Building sauf qu’il est le seul observatoire où l’on peut justement voir l’Empire State Building de proche. Plus près de Central Park, la vue y est superbe aussi.

One World Observatory

One World Observatory Tour  Panorama One World Observatory

Situé dans le quartier des affaires, cet observatoire offre une vue d’ensemble sur l’île. Les gratte-ciels de Times Square y sont moins imposants, mais vous aurez une excellente vue sur les ponts de Brooklyn et de Manhattan ainsi que la meilleure vue qui soit sur la baie de New York, la Statue de la Liberté et une partie du New Jersey. Choisissez cet observatoire pour l’expérience complète. L’ascenseur de la One Word Tour est excessivement rapide. On monte une centaine d’étages en moins de 50 secondes!

Marriott Marquis

Choisissez cette option si vous voulez observer Times Square tout en sirotant un verre. La plateforme du Marriott Marquis n’est pas définie comme un observatoire en soi, mais la vue sur les lumières de Times Squares est époustouflante. Visite à considérer si vous ne voulez pas payer le prix d’entrée d’un observatoire (seulement le coût de votre consommation vous sera chargé).

Où manger à New York City

Pour l’expérience: Ellen Stardust Diner

Pour vivre une expérience musicale de Broadway, rendez-vous au restaurant Ellen Stardust Diner situé sur la 51e rue au coin de Broadway. Ce restaurant sous le thème rétro des années 50 regorge de souvenirs nostalgiques. Le plus intéressant, c’est le spectacle en continu dans le restaurant! Les serveurs et serveuses sont de futures stars de la scène et performent devant vous, tout en servant vos plats.

Peu importe le temps que vous restez, vous aurez assurément la chance de chanter et danser avec eux! Ce restaurant est très populaire à Times Square, il faut planifier en moyenne 60 minutes d’attente pour obtenir une table.

Ellen Stardust Dinner

Pour l’histoire: Playwright Celtic Pub

Pour s’imprégner de l’histoire du quartier Hell’s Kitchen, c’est le Playwright Celtic Pub qu’il faut fréquenter. Il y a deux succursales à Times Square: une sur la 8e avenue au coin de la 45e rue et une directement sur Broadway au coin de la 49e rue. Pourquoi aller dans un pub irlandais à New York? Simplement parce que Hell’s Kitchen, le quartier adjacent à Times Square, était à l’époque un quartier ouvrier d’immigrants irlandais. Avec les années, plusieurs ont ouvert des tavernes qui sont devenues des restos-pub légendaires. L’avantage de ces pubs est que les prix sont beaucoup plus raisonnables que les restaurants de chaînes américaines situés directement sur Broadway. Une bonne façon d’économiser des sous à New York!

Pour un classique new-yorkais: Junior’s Cheesecake

Savez-vous que le gâteau au fromage de chez Junior’s Cheesecake à New York est apparemment le meilleur du monde? C’est à valider, certes, mais il en demeure tout de même un grand classique new-yorkais. Deux succursales à Times Square: sur la 45e rue et sur la 50e rue, coin Broadway!

Little Italy: Zia Maria

Zia Maria restaurant dans Little Italy  Zia Maria restaurant dans Little Italy

Bien que la plupart des restaurants de la Petite Italie soient excellents, mon coup de cœur est le Zia Maria (138 Mulberry Street). Propriétaire sympathique, décoration moderne et, surtout, des pâtes fraîches fabriquées sur place et de la pizza cuite au four à bois absolument décadente. Essayez la sangria maison, vous ne serez pas déçu!

Quartier des affaires: Eataly

Lorsque je flâne au quartier des affaires, j’adore fréquenter le Eataly (coin Liberty Street et Trinity Pl.). Un marché italien où petites bouchées et dégustations deviennent rapidement un repas complet et satisfaisant. Parfait pour un repas à emporter, il y a aussi une deuxième succursale en face du Flatiron Building (coin 5e avenue et 23e rue).

Pour étirer le budget: Roast Kitchen

Cette chaîne de restaurants rapides est absolument délicieuse et une excellente option pour un repas sur le pouce et santé. On y offre une gamme de plats de style « fais ton propre bol » où il est possible d’ajouter les ingrédients de votre choix. Super efficace, rapide, pas cher. Pour une fringale entre deux activités, c’est génial. Plusieurs succursales, dont une à Times Square, une au Midtown, une dans le quartier des affaires et une à proximité de Central Park.

Où dormir à New York

La question qui tue: où dormir à New York? On va mettre quelque chose au clair, oui, c’est cher, partout, tout le temps. C’est une des villes les plus visitées du monde, rares sont les périodes creuses donc les prix sont toujours très élevés. C’est pourquoi il y a des options pour tous les budgets à Manhattan et aux environs.

En voici quelques-unes à retenir pour trouver de l’hébergement que je tenais à inclure dans ce guide voyage à New York:

Pour payer le moins cher possible: le New Jersey

Le prix des hôtels situés au New Jersey est facilement la moitié de ce que l’on retrouve sur Manhattan. Vous pouvez donc louer quelque chose de ce côté et utiliser le service de navette que la plupart des hôtels offrent. Il faut toutefois vérifier l’existence de cette navette directement avec l’hôtel choisi ainsi que son prix (habituellement entre 10 $ et 20 $ pour un aller-retour).

Quelques exemples d’hôtels:

Pour vivre l’expérience ultime à Times Square: Le Marriott Marquis

Avec une vue directement sur Times Square, cet hôtel de luxe, le Marriott Marquis vous coûtera probablement un voyage à Cuba, mais restera à tout jamais dans vos souvenirs. Un hôtel idéal pour célébrer un évènement majeur ou pour se sentir comme une star de Broadway l’instant d’une fin de semaine.

Pour étirer le budget: Les Pod Hotels

Si on veut rester sur Manhattan sans se ruiner pour les deux prochaines années, la chaîne d’hôtel Pod est une excellente option avec des prix variant entre 125 $ et 200 $ la nuit. Vous trouverez un Pod Hotel à Times Square, un à proximité du Madison Square Garden, un à proximité de Central Park et un à Brooklyn.

Une trouvaille: le Nyma

Le Nyma, le New York Manhattan Hotel, est un hôtel situé dans le quartier Koreatown, tout près de l’Empire State Building. Cet hôtel budget (environ 150 $ la nuit) est une rareté sur l’île. Peu connu, mais excessivement bien positionné, très propre et accessible, il est un réel bijou. C’est mon « spot » secret quand je vais à New York.

Il y a toujours d’autres options, comme les appartements Airbnb (recevez jusqu’à 43 euros sur votre prochaine réservation en cliquant ici pour ouvrir un compte avec un nouveau courriel – lisez aussi le guide Airbnb pour en apprendre plus au sujet de ce type d’endroit où dormir à New York ou faites une recherche sur Hotels.com ou à l’aide de cet outil et aidez du même coup Moi, mes souliers à continuer sa mission de vous fournir des conseils gratuits!

Booking.com

Méli-mélo de trucs pour économiser à New York et infos pratiques

Des billets de spectacle à rabais au TKTS

Sous le grand escalier rouge de Times Square, le gigantesque kiosque TKTS liquide des billets dernière minute pour les spectacles en cours. Il suffit de faire la file et d’attraper au passage des billets pour une représentation le soir même. Souvent, le spectacle débute dans les minutes qui suivent l’achat, mais les prix sont incomparables.

Un don pour un musée: programme d’accessibilité à la culture de New York

La ville de New York a mis sur pied un programme d’accessibilité à la culture en permettant aux visiteurs de faire un don personnel en guise de prix d’entrée pour certains musées sur Manhattan. Par exemple, au American Museum of Natural History, il suffit de mentionner le désir de faire un don lorsque vous arrivez au guichet afin de bénéficier de cet avantage. C’est une option à prendre si votre temps est compté et que vous savez que vous ne profiterez pas à 100 % du musée. Allez-y avec jugement!

Mini croisière gratuite à New York

Le traversier de Staten Island situé au sud de l’île est gratuit! Faites un aller-retour pour admirer la statue de la Liberté sans frais!

Statue de la Liberté

Les pourboires et factures dans les restaurants

Chose intéressante à savoir afin de ne pas froisser les serveurs dans les restaurants sur Manhattan. Le pourboire suggéré dans les restaurants oscille entre 18% et 22%. Soyez attentif, ce montant est bien souvent déjà présent sur votre facture. Ne payez donc pas deux fois!

D’ailleurs, si votre table désire recevoir des additions séparées, il faut le mentionner avant la commande des plats puisqu’une fois le service entamé, les serveurs de New York ne sont pas très heureux d »apporter des modifications aux additions.

Les évaluations qualité des restaurants

Pour assurer la salubrité, tous les restaurants de Manhattan sont classifiés par la santé publique et gradés des lettres de A à D, la lettre A étant parfaite et la lettre D étant la moins bonne classification. Ces grades sont toujours affichés dans la porte ou la fenêtre principale du restaurant. Soyez attentif!

Les taxis jaunes et verts de New York

Taxi jaune Manhattan

Pour une course sur Manhattan, il est très important de toujours embarquer à bord d’un taxi de couleur jaune. Vous allez remarquer la présence de taxis verts partout sur l’île: ces taxis sont dédiés à sortir de l’île pour se rendre dans les arrondissements, comme à Brooklyn, par exemple.

S’orienter dans les rues et les avenues de Manhattan

Finalement, voici un petit truc pratique pour estimer les distances de marche entre 2 points d’intérêt. Lorsqu’on observe une carte de la ville, on comprend rapidement que les rues et les avenues forment un quadrilatère. Il devient donc très simple de naviguer sur l’île, surtout à pied. Pour estimer les distances à pied, vous pouvez calculer environ 2 minutes de marche entre chaque rue et environ 4 minutes de marche entre chaque avenue. Génial, non?

Lisez aussi Carte de métro ou circuit touristique à New York? MMS vous répond!

Ce guide voyage à New York devrait vous être utile pour votre prochain séjour à Manhattan. Si vous avez besoin d’informations supplémentaires, posez-moi vos questions ci-dessous. Vous pouvez aussi consulter ces articles sur New York ou vous procurer un guide Ulysse New York avec un rabais de 10% avec le code MOI10.

Vous êtes sur Pinterest?

Guide pratique voyage à New York

Même si cet article-guide voyage à New York est présenté en collaboration avec Hellotickets, les opinions demeurent les siennes et n’ont pas été influencées de quelque manière que ce soit. Certains liens dans cet article sont affiliés, c’est-à-dire que je reçois une petite commission si vous achetez par leur intermédiaire sans que cela vous coûte pour autant plus cher. Apprenez-en davantage à ce sujet en lisant la politique éditoriale et mentions légales

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.