Photo de Kai Gradert sur Unsplash
11

Guide de voyage en Islande de A à Z

Si vous êtes sur cette page, c’est que vous pensez partir en voyage en Islande bientôt ou y rêvez devant votre écran! Préparez-vous, votre séjour en terre islandaise promet de vous en mettre plein la vue! Ayant rédigé le guide papier Explorez l’Islande et Reykjavik aux éditions Ulysse paru en 2017, j’ai passé énormément de temps à rechercher tout ce qu’il y a à voir et à faire en Islande, mais aussi à le vivre sur place afin de vous en parler de façon plus naturelle. Ce guide pratique de l’Islande est donc la somme de mes trouvailles et devrait vous aider à planifier votre votre en Islande en toute efficacité!

Guide Ulysse Explorez Reykjavik et l'Islande par Jennifer Doré Dallas

Signet Rabais de 10% guides Ulysse de Jennifer Doré Dallas

Avion

Billets d’avion et vols pour l’Islande

Première étape de la réservation d’un voyage dans cette terre magique : trouver des billets d’avion pour Reykjavik à bas prix! Ce n’est pas trop problématique, car des vols à rabais pour l’Islande, il y en a de tous les types maintenant. Depuis quelques ans, la compétition est féroce, particulièrement entre WOW Air et Icelandair, mais Air Canada rajoute également une liaison directe à partir de Montréal, et de nombreuses compagnies aériennes européennes desservent déjà le pays depuis un moment à des prix de plus en plus abordables, que ce soit sur des lignes régulières ou avec des compagnies aériennes à bas prix comme Eurowings ou easyJet.

Billets d’avion WOW Air ou Icelandair, à savoir avant de partir!

La fameuse question qui revient souvent… Est-ce vrai que l’on peut trouver des billets pour l’Islande à 99$? Ma réponse dans cet article : Vol pour l’Islande à rabais : voici comment! C’est de plus en plus difficile de trouver des billets à ce prix, mais on arrive à s’en sortir sous 500 $ à partir de Montréal et pour une centaine d’euros de la plupart des destinations françaises, mais ça varie selon la saison.

L’avantage de WOW Air (toute l’année) est sans conteste son prix, mais il faut quand même être conscient que le bagage en soute n’est pas inclus dans le prix et que le bagage carry-on est assez limité à moins de payer un supplément. Idem pour le repas que l’on doit débourser. Il faut donc comparer des pommes avec des pommes.

Avec Icelandair (mai à octobre seulement pour le Québec), par contre, le bagage de 23 kilos et le repas sont compris dans le prix. Un stopover allant jusqu’à sept jours de voyage en Islande est aussi possible pour les itinéraires Amérique du Nord/continent européen, vous permettant de visiter deux destinations d’un coup pour le même prix (souvent assez similaire à celui de son compétiteur principal).

fleurs mauves - Hofsos - Nord de l'Islande

Arriver/repartir de l’aéroport

Tous les vols internationaux arrivent à l’aéroport international de Keflavík dans la péninsule de Reykjanes, à plus ou moins 50 km du centre-ville de Reykjavík. Vous y trouverez de tous les types d’agences de location de voitures, mais je vous recommande de réserver bien d’avance!

Comparez les prix des locations de voiture sur Guide to Iceland en cliquant ici. Regardez aussi les options un peu plus loin dans cet article.

Pour rejoindre la capitale, le taxi est assez cher (comme tout en Islande, me direz-vous, héhé!). Un trajet vers le centre-ville coûte environ 21 000 ISK. Il y a deux navettes qui offrent également le transport à plus petit budget en environ 45 minutes : Airport Express (2100 ISK, aller-retour 3800 ISK) et Flybus (2200 ISK, aller-retour 4000 ISK). Vous paierez de 800 à 1000 ISK de plus pour vous faire déposer à votre hôtel ou auberge. Un autobus public, le 55, se rend au centre-ville en 1 h 15 pour 420 ISK par trajet), mais il ne passe que huit fois par jour.

Sud de l'Islande

Formalités et visas

Les habitants des pays membres de l’Union européenne n’ont qu’à présenter un passeport ou une carte d’identité. Pour les autres pays comme le Canada, un passeport valide pour au moins trois mois à partir de la date de retour prévue suffit. Les visas ne sont pas requis pour des séjours de moins de 90 jours.

Il est possible que l’on vous demande une preuve de billet de retour ou de sortie vers un autre pays en plus d’une assurance voyage valide. Dans certains cas plus isolés, on a demandé des preuves de ressources financières. Comme ça change en un clin d’oeil, n’hésitez pas à jeter un oeil aux sites du gouvernement canadien et des autorités françaises.

Bagages, quoi apporter en Islande?

Difficile de faire ses bagages pour l’Islande, car la température y change toutes les cinq minutes, et je n’exagère même pas! Vous aurez besoin d’autant de vêtements chauds que de t-shirts, en passant par l’imperméable et les bottes. Je vous ai préparé une liste de choses à mettre dans vos valises pour votre prochain voyage en Islande ici : Packing list : quoi mettre dans les bagages pour l’Islande? Suffit de l’adapter à la saison!

Packing list : quoi mettre dans vos bagages pour l’Islande?

Chutes et cascades

Symbole par excellence de la nature islandaise, les chutes et cascades de toutes envergures sont nombreuses et sublimes! On me demande souvent quelles sont les chutes incontournables à voir en Islande, mais ce n’est pas si évident à statuer, car elles ont toutes un je-ne-sais-quoi. Fort à parier toutefois que vous n’en pourrez plus des foss après quelques semaines! 🙂

Lisez L’Islande et ses chutes remarquables, mes 9 favorites!

Gullfoss

En triangle, la trépidante chute de Gullfoss se retrouve en quasi permanence sous un arc-en-ciel, créant de jolies scènes photogéniques. Ce qui m’a le plus impressionné est la vibration qu’elle provoque dans le sol, que l’on sent bien avant de pouvoir poser les yeux sur ses flots.

Chute Gullfoss du Cercle d'Or - Quoi faire en Islande?Chute Gullfoss du Cercle d'Or - Quoi faire en Islande?

Dynjandifoss

Cette sublime cascade sur plusieurs paliers est située dans les fjords de l’Ouest et propose depuis son sommet une vue panoramique sur le fjord qu’elle surplombe.

Chute Dynjandifoss - Fjords de l'Ouest - IslandeChute Dynjandifoss - Fjords de l'Ouest - IslandeChute Dynjandifoss - Fjords de l'Ouest - Islande

Dettifoss et Selfoss

Voisines, ces deux chutes se visitent bien du même coup, mais la première, Dettifoss, est clairement plus spectaculaire que Selfoss. Nous avons eu la chance d’y être très tard dans la soirée alors qu’on n’y retrouvait personne d’autre. Un réel spectacle, mais attention aux embruns bien généreux!

Chutes de Dettifoss et Selfoss - Quoi voir dans le nord de l'islande?Chutes de Dettifoss et Selfoss - Quoi voir dans le nord de l'islande?Dettifoss et Selfoss, au nord de la Ring Road

Goðafoss

Sur ses deux rives, la chute Goðafoss se heurte à des falaises bien définies. On peut marcher le long de ces dernières, mais le pas est parfois plus risqué. Attention aux bords si vous tentez de prendre des images originales de la chute des Dieux!

Godafoss, la reine des chutes de l'Islande

Skógafoss

Sans contredit la plus populaire chute du sud, Skógafoss se visite au niveau du sol en contrebas autant qu’en hauteur où sa cascade commence.

Roche avec peinture de Skogafoss, chute d'Islande

Seljalandsfoss

Pas si extraordinaire de l’extérieur après qu’on ait visité autant d’autres chutes islandaises, Seljalandsfoss mérite toutefois le détour, principalement car on peut passer derrière son rideau d’eau, sublime à l’heure magique vers la fin de la haute saison.

Svartifoss

Définitivement la chute réputée pour laquelle il faut le plus travailler. Après une courte randonnée à partir du centre de visiteurs du parc national du Vatnajökull, le sentier débouche sur les orgues basaltiques où loge la Svartifoss.

Photo de Svartifoss - chute incontournable en Islande par Lucie Bataille

Photo : Lucie Bataille

Hraunfoss

Pas aussi facile d’accès, la Hraunfoss est toutefois parmi les plus originales, car elle est composée d’une multitude de petites cascades regroupées pour créer cet attrait.

Kirkjufellsfoss

Cette chute est surtout photographiée en duo avec le mont Kirkjufell, son voisin, le lieu le plus immortalisé de l’Islande.

*Des liens affiliés ont été inclus dans certains paragraphes. En achetant ces produits à partir du lien, vous m’aidez à faire vivre le blogue sans que cela ne vous coûte plus cher! Merci beaucoup pour votre soutien!

Devise, portefeuille et budget

On peut vraiment faire de tous les genres de voyages en Islande. Votre budget dépendra de votre niveau de vie. Êtes-vous plutôt camping, camper van, auberge de jeunesse, gîte, appartement ou hôtel? Allez-vous cuisiner vous-même ou manger au restaurant? Visiterez-vous les attraits par vous-même ou en groupe organisé ou tour guidé de quelques heures? Tous ces critères feront varier énormément le budget de votre voyage en Islande.

Pour avoir une meilleure idée de ce que ça m’a coûté en voyage « moyen budget », je vous invite à lire mon article : Mon budget pour un voyage de 3 semaines en Islande

À noter : le pourboire et les taxes sont toujours inclus dans les factures au restaurant. On laisse généralement quelques centaines de couronnes (ISK) pour un excellent service, mais ce n’est pas obligatoire, la plupart des Islandais ne le font pas.

Regardez les prix des hébergements sur Booking.com ou Hotels.com pour avoir une meilleure idée.

Vue sur fjord - Fjords de l'Ouest - Islande - guide ultime de l'Islande

Expériences incontournables

Comment choisir? C’est cruel! 🙂 Il y a tellement de lieux qu’il faut voir en Islande, c’est impossible de faire une liste exhaustive, mais voici, à mon avis, quelques découvertes incontournables ou activités à essayer!

Découvrez une foule d’activités à faire en Islande sur Guide to Iceland.

  • Pratiquer de la plongée (en apnée ou sous-marine) entre les plaques tectoniques de Silfra dans le cercle d’or si vous n’êtes pas frileux! Je n’ai pas pu l’essayer moi-même, mais les Lovetrotters ont raconté leur super expérience récemment.

Plongée dans la faille de Silfra - Quoi faire en Islande?

  • Goûter au savoureux pain cuit par géothermie en enfouissant le récipient de terre cuite dans la terre brûlante au centre thermal de Laugarvatn Fontana.
  • Parcourir les fjords de l’Ouest du nord au sud, ma région coup de coeur de mon voyage en Islande!
  • Repérer des lieux insolites par hasard, le long de la route, comme la douche en plein air sur le chemin menant au cratère de Viti.
  • Marcher entre les icebergs décollés échoués sur la plage de sable noir de Jökulsárlón, la lagune glaciaire fascinante. J’étais comme une enfant de cinq ans!
  • Localiser le fuselage de l’avion DC-7 écrasé à Sólheimasandur, où la longue marche pour s’y rendre rend la découverte de l’attrait encore plus incontournable.

Solheimasandur - Islande

  • Visionner le film sur l’éruption de l’Eyjafjallajökull, l’imprononçable volcan, un documentaire mouvant sur ce moment qui a marqué l’histoire du trafic aérien européen il y a de ça quelques années.
  • Grimacer et se poser des questions bizarres en découvrant les nombreux pénis au curieux et insolite musée phallologique islandais.

Froid, pas froid? Climat islandais

Une vraie montagne russe, le climat islandais. Il change constamment, de minute en minute, de kilomètre en kilomètre. En hiver, il fait moins froid qu’au Québec, croyez-le ou non, malgré la latitude (jusqu’à -5 environ)! L’été en Islande, la température tourne entre 9 et 15°C, mais il fait parfois beaucoup plus chaud, comme lors de notre journée en shorts autour du lac Mývatn!

La meilleure chose à faire? Accumuler les différentes couches de vêtements pour pouvoir vous vêtir et vous dévêtir rapidement en fonction des préférences de Miss Météo. Les averses sont généralement courtes, mais le vent est assez stable, soufflant toute la journée, particulièrement au bord de l’eau.

Geysers et géothermie

Fumerolles, volcans, geysers et cratères… Ils ne sont certainement pas rares en Islande, royaume de la géothermie. D’ailleurs, c’est ainsi que l’on chauffe les résidences du pays! L’attrait le plus connu à ce niveau est le geyser de Strokkur et son voisin plus gêné, Geysir, à qui on doit le mot qui décrit ce phénomène naturel.

Sud de l'Islande

Hébergement : où dormir en Islande?

Se loger en Islande est assez facile, même si c’est coûteux. On retrouve des hébergements pour tous les goûts, d’Airbnb aux auberges de jeunesse modernes en passant par des gîtes douillets et des hôtels de grandes chaînes.

Consultez mon guide pour maximiser votre expérience Airbnb et recevez 30 euros pour l’essayer!

En plus des lieux que j’ai recommandés dans mon article 32 de mes bonnes adresses à Reykjavik, vous trouverez de nombreuses suggestions dans mon guide Ulysse. Ci-dessous, un peu plus loin, je vous propose les coups de coeur d’adresses visitées pendant mon séjour ou dans lesquelles j’ai logé pendant mon voyage en Islande.

Camping en Islande

Si vous prévoyez faire du camping en Islande, achetez la Camping Card de 14 080 ISK grâce à laquelle deux adultes et quatre enfants peuvent séjourner un total de 28 nuits à prix fixe dans plusieurs dizaines de terrains de camping autour du pays.

Camper van en voyage en Islande

Camping-car, campeur ou camper van, ce moyen de transport et de dormir est très répandu. C’est une excellente façon de rester libre de vos déplacements tout en ayant toujours à proximité votre cuisine et votre lit. Lisez l’article invité de Claudia au sujet de son expérience en Islande : Le tour de l’Islande en campeur, détails et conseils.

De mon côté, j’ai testé la compagnie GoCampers et j’ai été vraiment satisfaite. Leur service avant et après-vente est excellent! Les autres compagnies les plus courantes sont :

Comparez les prix des locations de campeurs sur Guide to Iceland en cliquant ici.

Découvrez-en plus sur mon choix de transport en Islande dans celui-ci : 3 semaines en Islande : itinéraire et budget prévus. Je vous partagerai bientôt une vidéo et des détails techniques au sujet de mon expérience en camper van en Islande. Si vous avez des questions, n’hésitez pas!

Jennifer en GoCampers - Louer un campervan en Islande

Meilleures auberges de jeunesse en Islande

Loft Hostel – Reykjavík

Bankastræti 7, +354 553 8140, www.lofthostel.is (voir le prix sur Booking.com ou Hotels.com)

À Reykjavík, j’ai dormi à l’auberge de jeunesse Loft Hostel du réseau Hostelling International, que je recommande vivement. En plein centre sur la rue Laugavegur, cette auberge de jeunesse est moderne, lumineuse et remplie de commodités prisées comme des prises personnelles, un Wi-Fi puissant et une cuisine bien équipée. Café-bar avec terrasse et lounge animé avec des activités différentes chaque jour, casiers personnels dans chaque dortoir, salles de bain dans les dortoirs et chambres individuelles ou familiales.

Bar du Loft Hostel HI de Reykjaviklit dans le dortoir du Loft Hostel Reykjavik IslandeLoft Hostel HI de Reykjavik - Salle à manger de l'auberge de jeunesseBar-lounge Bar du Loft Hostel HI de Reykjavik

Kex Hostel – Reykjavík

Skúlagata 28, +354 561 6060, www.kexhostel.is (voir le prix sur Booking.com)

Un peu excentrée, cette auberge de jeunesse moderne et dynamique sert des repas et des boissons originales dans ce qui était autrefois une usine de biscuits. On a le vaste choix de bières locales et de plats typiques comme les burgers d’agneau et les fruits de mer. Une auberge moderne et dynamique!

Kex Hostel - bibliothèque pleine de livresKex Hostel Reykajvik, auberge de jeunesse où dormir en IslandeOù dormir à Reykjavik? Kex Hostel

Reykjavík Downtown Hostel – Reykjavík

Vesturgata 17, +354 553 8120, www.hihostels.com/fr/hostels/reykjavik-downtown (voir le prix sur Booking.com ou Hotels.com)

Cette auberge de jeunesse abrite de grands dortoirs ainsi que des chambres pour deux personnes (salle de bain privée ou partagée), cuisine et salon-lounge ainsi qu’un café-bar à la réception. Soirées cinéma et concerts à l’année. Casier, Wi-Fi et literie incluse.

HI Reykjavik City Hostel Islande

The Freezer Hostel – Rif

Hafnargata 16, Rif, +354 865 9432, www.thefreezerhostel.com (voir le prix sur Booking.com ou Hotels.com)

L’auberge un peu bohème est une ancienne usine de congélation de poisson transformée en dortoirs et chambres privées. Elle inclut une grande salle de théâtre et de danse qui met de la vie dans votre séjour.

Auberge The Freezer Hostel - Péninsule de Snaefellsnes - IslandeAuberge The Freezer Hostel - Péninsule de Snaefellsnes - IslandeAuberge The Freezer Hostel - Péninsule de Snaefellsnes - Islande

Iceland Visit Hostel – Holmavik

Hafnarbraut 25, Hólmavík, +354 860 6670, (voir le prix sur Booking.com)

Moderne, cette auberge dispose de toutes les commodités. Il y a même des lits doubles en dortoir. Chaque lit dispose de son propre rideau et l’endroit est vraiment propre.

Iceland Visit Hostel - Auberge de jeunesse - Où dormir en Islande?

Akureyri Backpackers – Akureyri

Hafnarstræti 98, Akureyri, +354 571 9050, www.akureyribackpackers.com/fr (voir le prix sur Booking.com ou Hotels.com)

Ultra populaire, c’est l’auberge principale d’Akureyri. Simples et sans trop de déco, les dortoirs sont toutefois bien agréables et les chambres privées encore plus mignonnes. Petite cuisine, zone café-resto et même un sauna!

Auberge de jeunesse - Akureyri Backpackers - Nord de l'IslandeAuberge de jeunesse - Akureyri Backpackers - Nord de l'IslandeAuberge de jeunesse - Akureyri Backpackers - Nord de l'Islande

Dalvík Hostel – Dalvík

Vegamót, Dalvík, +354 865 8391, www.dalvikhostel.com (voir le prix sur Booking.com ou Hotels.com)

Les propriétaires chaleureux proposent des dortoirs et des chambres individuelles dans l’auberge, trois chalets, ainsi qu’une ancienne maison de ferme charmante. On s’y sent chez soi. Wi-Fi, cuisine.

Dalvik Hostel - Auberge de jeunesse au nord de l'Islande

Siglo Harbor Hostel – Siglufjördur

Tjarnargata 14, Siglufjörður, +354 897 1394, http://sigloharbourhostel.is

Le Siglo Harbor Hostel abrite des chambres abordables en occupation simple, double ou familiale avec salles de bain privées ainsi que des dortoirs avec salle de bain partagée. Deux appartements sont également disponibles. Cuisine, salon, lessive gratuite, Wi-Fi.

Mes hôtels coup de coeur en Islande

Hlemmur Square – Reykjavik

Laugavegur 105, +354 415 1600, www.hlemmursquare.com (voir le prix sur Booking.com ou Hotels.com)

Un hôtel qui mélange à merveille dortoirs de luxe et chambres avec salles de bains privées et partagées dans un joli immeuble spacieux et décoré avec élégance.

Buubble – Reykholt

Reykholt à Blaskogabyggd, www.buubble.com

Dormir à la belle étoile dans la forêt et admirer le soleil de minuit ou les aurores boréales dans une Buubble, une bulle transparente pour deux personnes.

Efsti-dalur II – Bláskógabyggð

801 Bláskógabyggð, +354 486-1186, http://efstidalur.is (voir le prix sur Booking.com ou Hotels.com)

Dormir à quelques pas d’une crèmerie… Moi, je dis oui! Dans ces chambres-chalets douillettes et lumineuses, tous les détails ont été pensés.

Hotel Efsti-Dalur - Où dormir en Islande?

ION Luxury Adventure Hotel – Þingvellir

Nesjavellir vid Þingvallavatn, Þingvellir, +354 578 3700, http://ioniceland.is (voir le prix sur Booking.com)

Un établissement de rêve et de luxe avec vue imprenable dans un décor lunaire. Un bel exemple d’architecture scandinave/du nord.

Kast Guesthouse – Helnnar

Snæfellsbæ, Helnnar, +354 693 4739, www.kastguesthouse.is (voir le prix sur Booking.com)

Le soir venu, le calme absolu règne au pied de la montagne. Le petit-déjeuner buffet inclut les délices du pâtissier. Tout près des bains publics pour en profiter longuement!

Hotel Horn – Isafjördur

Austurvegur 2, Ísafjörður, +354 456 4611, www.hotelhorn.is (voir le prix sur Booking.com ou Hotels.com)

24 chambres spacieuses avec ameublement moderne et douillet. L’hôtel est impeccablement propre. Wi-Fi, petite salle commune, petit-déjeuner inclus.

Hotel Horn - Isafjördur - Fjords de l'Ouest, Islande

Vogafjos Guesthouse – Reykjahlid/Myvatn

Vogar, Reykjahlíð, +354 464 3800, www.vogafjos.is (voir le prix sur Booking.com ou Hotels.com)

En pleine nature près du lac, cette maison d’hôtes à la ferme abrite 26 chambres, toutes de bois, avec de nombreuses commodités. Petit-déjeuner maison inclus, Wi-Fi, restaurant, boutique, visite de la ferme.

Kiljan Guesthouse – Blönduós

Aðalgata 2, Blönduós, +354 452 4500, www.kiljanguesthouse.com (voir le prix sur Booking.com)

Cette maison d’hôtes abordable possède toutes les commodités. Chambres en occupation simple, double et familiale ainsi qu’appartements modernes dont le décor est parfois extravagant. Restaurant.

Hunkubakkar Guesthouse & Farm Restaurant – Kirkjubæjarklaustur

Kirkjubæjarklaustri, +354 487 4681, www.hunkubakkar.is (voir le prix sur Booking.com)

20 chambres disposées en petits chalets autour de la propriété, vraiment cute comme lieu près d’une route F peu parcourue. Petit-déjeuner inclus, Wi-Fi au lounge, restaurant sur place.

Hunkubakkar Guesthouse Farm-Restaurant, Kirkjubaejarklaustur au sud de l'Islande

Stracta Hótel – Hella

Rangárflatir 4, Hella, +354 531 8010, www.stractahotels.is (voir le prix sur Booking.com ou Hotels.com)

Des suites, studios, chambres épurées standards et supérieures sont ici proposés. Le service est attentionné et plusieurs activités sont organisées. Bistro, bar, boutique, Wi-Fi, sauna et bains chauds.

Iceland Farm Holidays – partout en Islande

adresses variées, +354 570 2700, www.farmholidays.is

Cette agence propose depuis une trentaine d’années la location d’hébergements en tous genres ainsi que des activités connexes permettant de découvrir la vie rurale islandaise. On retrouve plusieurs adresses dans le sud du pays.

Fjords de l'Ouest - Islande

Les Islandais

Des gens absolument magnifiques, accueillants et sympathiques, pourvu que vous respectiez leurs terrains privés et la nature qu’ils chérissent tant. Bien qu’ils soient peu à peupler le pays, on en rencontre facilement pour discuter lorsque le sourire est présenté en tout premier! C’est une des raisons pourquoi j’ai adoré mon voyage en IslandeRespectez leur espace, leur bulle, leurs traditions!

Jökulsárlón, la lagune glaciaire

Cet attrait touristique à visiter absolument en Islande est mon ultime coup de coeur : la lagune glaciaire de Jökulsárlón dans le sud du pays. Pouvant être observé des deux rives et de chaque côté du pont qui l’enjambe, le site est simplement magnifique. Se détachant du glacier Breiðamerkurjökull en amont, les petits icebergs s’échouent sur la plage de sable noir en se rendant à la mer, mais on peut aussi en photographier de gigantesques amas avant qu’ils ne se cassent en morceaux par la force des flots. C’est assez surréel de marcher entre les morceaux de glace sur la rive et de voir certains débris glaciaires se faire trimballer par les vagues avec autant de facilité!

lagune glaciaire de Jökulsarlon - Sud de l'Islandelagune glaciaire de Jökulsarlon - Sud de l'Islandelagune glaciaire de Jökulsarlon - Sud de l'Islande

Kaffi – Mes cafés préférés en Islande

The Laundromat Café de Reykjavík

Austurstræti 9, +354 587 7555, www.thelaundromatcafe.com

Dans un décor alternatif rempli de livres colorés, ce café-buanderie propose des mets simples et une ambiance détendue pour un repas rapide ou pour siroter un café pendant qu’on fait sa lessive (1650 ISK incluant le détergent). Malgré un service inégal, le lieu est apprécié pour sa zone familiale au sous-sol ainsi que ses portions généreuses.

The Laundromat Café, un chouette café à ReykjavikThe Laundromat Café, un chouette café à Reykjavik

C is for Cookie de Reykjavík

Týsgata 8, +354 578 5914, www.fb.com/cookie.reykjavik

On s’installe au café C is for Cookie comme à la maison, dans des canapés confortables ou à des tables décorées de fleurs fraîches. Les déjeuners sont copieux et les cafés délicieux. Ce sont toutefois les biscuits et les gâteaux qui font la renommée de cette adresse en dehors des rues passantes!

À l'intérieur du café C is for Cookie de ReykajvikUn des meilleurs cafés de Reykjavik, C is for Cookie

Café Braeðraborg d’Ísafjörður

Les pâtisseries disponibles tous les jours au comptoir et la pizza du vendredi font la renommée du modeste café Braeðraborg d’Ísafjörður. Le décor vintage est mignon, comme les cartes de l’Islande et du monde qui font le dessus des tables.

Café Braedraborg d'Isafjördur dans les fjords de l'Ouest - guide voyage IslandeCafé Braedraborg d'Isafjördur dans les fjords de l'Ouest - guide voyage Islande

IÐA Zimsen de Reykjavík

Située au centre de la capitale, IDA Zimsen est une librairie et un café à la fois, remplis d’objets choisis et de livre à lire (en anglais et en islandais) pendant que vous sirotez un bon café. La terrasse est jolie par temps doux.

Café Ida Zimsen, Reykjavik

Prímus Kaffi de Hellnar

Autour d’une table ou sur un canapé, on déguste les plats appétissants du reposant Primus Kaffi. Un lieu où il fait bon se reposer après la marche en bord de mer, ou se réchauffer après un long roadtrip.

Simbahöllin Café de Þingeyri

On y sert des mets simples et délicieux au cœur du fjord Dýrafjörður. Coup de coeur pour la bâtisse vert lime et l'emplacement près de l’eau. Sirotez votre café dans l’autobus reconverti ou sur le parvis. L’intérieur ne manque pas de charme non plus!

Simbahöllin Café à Thingeyri dans les Fjords de l'Ouest en Islande

Skaftfell Bistro de Seyðisfjörður

Jumelé à un centre d’arts visuels, ce café-resto-bistro ne manque pas d’atmosphère et de couleur. On y joue à des jeux de société ou on esquisse quelques croquis. Dans un petit village mignon, ne manquez pas le menu abordable.

Lagon bleu/Blue Lagoon, oui ou non?

Les eaux laiteuses du Blue Lagoon n’en finissent pas de faire jaser. Doit-on y aller? Est-ce réellement incontournable? Béatrice a bien répondu à la question, mais voici mon avis. Je comprends l’envie d’y aller, mais personnellement, ce n’était pas un lieu que je me devais de visiter. J’ai préféré visiter Laugarvatn Fontana et ses bains chauds naturels au bord d’un lac calme dans le Cercle d’Or. Moins de monde, moins connu, plus relax, pas de file d’attente.

Certes, les eaux turquoise sont réservées au Blue Lagoon et à la station thermale de Mývatn Nature Baths, imprenables sous les reflets du soleil de minuit, mais les bains chauds se retrouvent partout autour du pays. Le hot pot de Reykjadalur d’où on peut admirer les marmites bouillonnantes et les fumerolles au loin ainsi que la source chaude de Seljavallalaug enveloppée de montagnes sont parmi les plus appréciés.

Sources chaudes - Laugarvatn Fontana, Islande

Manger en Islande, les incontournables à goûter au pays

Skyr

Très semblable à un yogourt, plus épais comme le yogourt grec, le skyr est un cadeau des Vikings maintenant mangé par les Islandais à toute heure du jour, mais surtout le matin. J’ai adoré ce produit acidulé, surtout mélangé avec du granola ou des fruits au petit-déjeuner, mais ce n’est pas tout le monde qui partage mon avis! 🙂 Disponible dans tous les commerces, épiceries et stations-service, c’était mon snack de service à petit budget!

Quoi manger en Islande - Skyr, yogourt islandais

Hot-dog

Bizarre comme « plat national », le hot-dog se mange partout, tout le temps et de plusieurs façons! Je n’ai pas pu m'empêcher de goûter aux pylsur, hot-dogs islandais, qui se commandent tout garnis si l’on veut respecter la tradition. L’adresse la plus connue est Bæjarins Beztu Pylsur dans la capitale, mais toutes les stations-service en proposent des bons, pas trop dispendieux.

Quoi manger en Islande - Hot dog de Baejarins Beztu Pylsur à ReykjavikQuoi manger en Islande - Hot dog de Baejarins Beztu Pylsur à Reykjavik

Crème glacée

On ne le croirait pas comme ça, mais les Islandais mangent énormément de crème glacée, même pendant la saison froide. Plusieurs kiosques proposent des saveurs locales, comme au skyr ou à la réglisse. Ma préférée, celle du Efsti-dalur.

Agneau

Pas étonnant quand on observe en si grand nombre les moutons dans les champs! L’agneau est préparé de toutes les façons, mais surtout en soupe épaisse remplie de légumes, la plupart du temps les légumes d’hiver. Ah, et on fait aussi bouillir la tête de mouton, mais ça je n’aurais pas trop osé goûter…

Moutons en feutre en souvenir - Reykjavik, Islande

Fruits de mer et poisson

Mes ingrédients favoris lorsque je visite une île consistent toujours en fruits de mer et poissons. Je ne m’en lasse jamais et les soupes de poisson ou de fruits de mer servis dans tous les restaurants d’Islande m’ont bien régalée! La popularité de Höfn, au sud-est, est due à la langoustine, que l’on appelle aussi le homard de Norvège, et tous les restaurants du coin la déclinent de mille façons pour les visiteurs.

Requin fermenté

Non, ce n’est pas bon, mais du tout, c’est même assez infect du hákarl (requin du Groenland fermenté), mais je parie que vous ne résisterez pas l’envie d’y goûter lors de votre visite au musée du requin de BjarnarhöfnWhen in Rome, qu’ils disent! 🙂 Je l’ai fait et je ne le regrette pas, mais…

Musée du requin - Hakarl - Péninsule de Snaefellsnes, IslandeMusée du requin - Hakarl - Péninsule de Snaefellsnes, IslandeMusée du requin - Hakarl - Péninsule de Snaefellsnes, Islande

Nord de l’Islande

La région du lac Mývatn et ses pseudo-cratères aux formes curieuses attirent beaucoup de touristes, comme la deuxième plus grande agglomération d’Islande, Akureyri. Je conseille de vous arrêter au moins quelques heures dans la grande ville, mais de concentrer vos efforts sur les pointes côtières et les champs géothermiques du nord.

Hverir-NamafjallChandail Sportive Plus en Islande à Hverir NamafjallHverir-Namjafall - IslandeRégion de Myvatn, cratères au nord de l'Islande

Fjords de l’Ouest

De loin, et je dis bien de loin, mon endroit préféré en Islande. À l’extérieur du classique circuit de la route 1, cette région du pays est moins visitée, mais elle possède tout autant d’attraits. En fait, il suffit de conduire sur ses routes à flanc de montagnes avec les fjords en contrebas pour que le détour puisse valoir la peine. Chutes à multiples niveaux, falaises de Latrabjarg remplies de macareux, plages longues de plusieurs kilomètres, hameaux de pêches aux maisons colorées… le paradis!

Photographie en voyage en Islande

  • Pensez à apporter des Ziploc/sacs congélation pour protéger votre matériel en cas de pluie.
  • N’oubliez pas les lingettes pour essuyer les gouttes dans la lentille. Les chutes et le vent, ça ne se mélange pas très bien!
  • Prenez plusieurs piles, car le froid en affecte la durée (et vous prendrez des milliers de photos!).
  • Réfléchissez bien au trépied, ce n’est pas toujours pratique, mais bien utile pour la photo de nuit ou les longues expositions de chutes.
  • Sortez à l’heure magique ou au soleil de minuit pour de meilleures lumières. En fait, en basse saison, vous aurez plus de contrastes qu’en plein été où il fait presque toujours clair.
  • Visitez l’Islande en basse saison, lorsque les aurores boréales colorent le ciel!

Jennifer à Jökulsarlon en Islande

Quand? Quelle est la meilleure période pour visiter l’Islande ?

Les avis diffèrent. J’ai fait mon voyage en Islande en juin et juillet et partout sauf dans le sud de l’Islande, j’ai trouvé ça pas trop plein de touristes. Le sud, OUCH. Par contre, j’avoue que si c’était à recommencer (un jour, j’espère), j’irais en octobre pour avoir des journées plus contrastées (les journées raccourcissent) et un potentiel d’aurores boréales, sans parler de moins de visiteurs.

L’hiver me tente beaucoup, mais c’est moins propice aux explorations hors de la Ring Road en raison des potentielles tempêtes!

Visiter l’Islande en juin, j’arrive!

Ring Road, route 1 ou la route circulaire

Lisez mes suggestions ici d’abord : Mes suggestions : le tour de l’Islande par la Ring Road

Reliant toutes les régions, la fameuse ring road ceinture le pays. Elle est jalonnée de nombreux attraits, en fait, de presque tous les attraits principaux. Quelques boucles y commencent et valent le détour, mais si vous faites le tour de l’Islande par la route 1, vous aurez déjà un très bon aperçu des incontournables. Ce serait toutefois dommage de ne jamais la quitter!

Longue de plus de 1 300 km, il faut compter une dizaine de jours pour en faire le tour, mais je recommande deux semaines.

Chute le long de la ring road dans le sud-ouest

Soleil de minuit

Imaginez une journée éternelle, une luminosité présente en quasi permanence. C’est ce à quoi vous aurez droit en été en Islande. Jamais de réelle noirceur… Cette photo a été prise vers minuit au solstice du 21 juin. Trente minutes auparavant il n’y avait pas du tout de coucher de soleil. L’avantage de tout voyage en Islande en été est que vous pourrez visiter 24/24h, donc éviter les foules en autobus qui s’arrêtent de visiter vers 17h.

Soleil de minuit Blonduos Islande

Transport/Se déplacer en Islande

De mon côté, j’ai testé la compagnie GoCampers et j’ai été vraiment satisfaite. Leur service avant et après-vente est excellent!

Les autres compagnies les plus courantes sont :

Le tour de l’Islande en campeur, détails et conseils!

Informez-vous des différentes assurances proposées (routes de gravier, cendres et sable volcaniques) et les routes que vous pouvez parcourir sans véhicule tout-terrain.

L’Islande en autobus

L’autocar est un bon moyen de transport pour découvrir l’Islande en solo ou à petit budget, surtout pour les voyageurs, particulièrement en haute saison (juin-septembre), grâce au réseau bien développé
qu’on y retrouve. Un trajet ou des laissez-passer à durée limitée pour des circuits préétablis sont disponibles selon vos besoins. On propose également des forfaits afin de descendre de l’autobus et de le
reprendre aux arrêts de votre choix sans frais supplémentaires.

On retrouve les compagnies suivantes Reykjavík ExcursionsIceland by BusSBA-Norðurleið et Strætó. À noter que certaines routes sont fermées en hiver et qu’alors le transport en autocar devient moins intéressant.

Auto-stop en Islande

Le covoiturage, le pouce ou l’auto-stop sont très répandus en Islande. C’est l’un des pays les plus sécuritaires au monde, rendent le stop facile à essayer. La plateforme Samferda met en relation des automobilistes avec des passagers pour partager les frais de déplacement. J’ai moi-même embarqué mes premiers auto-stoppeurs en Islande et j’ai récidivé plusieurs fois au cours du voyage. Pourquoi ne pas faire pareil pour des rencontres intéressantes?

Kuku Camper Espace conduite

Se déplacer à Reykjavík

Le réseau de bus de Reykjavik s’appelle Strætó. On achète un billet individuel (420 ISK), à la carte de 20 passages (8 000 ISK), d’un jour (1500 ISK, déplacements illimités pendant 24h) et de trois jours (3500 ISK, déplacements illimités pendant 72h). La Reykjavík City Card (3500 ISK/24h, 4700 ISK/48h, 5500 ISK/72h) à de nombreuses activités, comme les musées de la ville, en plus de permettre les déplacements en transport en commun à Reykjavik.

Découvrez une foule d’activités à faire à Reykjavik sur Guide to Iceland.

Un brin de tourisme responsable

L’Islande fait rêver et ça a occasionné un achalandage de plus de 250 % de la capacité des sites du pays. Imaginez-vous ce que ça donne quand chaque voyageur tente de prendre une photo que les autres n’ont pas en s’aventurant à l’extérieur des sentiers…

La mousse islandaise met parfois plus de 150 ans à se régénérer, donc un seul pas affectera l’écosystème pour de nombreuses générations à venir. Multipliez ça par des millions de visiteurs et ça fait réfléchir. Faites donc attention de respecter les sentiers balisés, de ne pas piler n’importe où et de ne pas laisser de déchets derrière.

Je vous invite d’ailleurs à signer cet engagement ou promesse de respect de l’environnement, une belle initiative d’Inspired by Iceland en réaction au nombre de touristes qui affluent en Islande.

Idiots qui marchent hors des sentiers battus en Islande - Tourisme responsable

L’Islande ou la nature à son meilleur

Vikings… Sur les pas d’une civilisation disparue

Les Vikings ont marqué l’histoire de l’Islande et vous en retrouverez des traces partout au pays, des musées aux légendes que racontent les ancêtres. Les elfes, le petit peuple, sont également bien vivants; gardez l’oeil ouvert!

Petit peuple, les elfes du sud de l'Islande

WTF?

L’Islande ne manque pas de trucs bizarres ou de moments «WTF». Une douche insolite en plein air, une distributrice à boissons en pleine vallée, des traverses de mouton drôlement balisées, un musée des pénis… Bref, elle vous réserve des tonnes de surprises!

Attrait insolite - Douche en plein air au nord de l'Islandeguide de voyage Islande insolite, affiche de caca au sud de l'IslandeGants abandonnés à Reykjavik, Islande

3 semaines en voyage en Islande – itinéraire et budget prévu
Un nouveau projet qui m’enchante!

XOX – Mes coups de coeur de mon voyage en Islande en rafale

  • La péninsule de Snaefellsnes et son glacier central

Phare orange - Péninsule de Snaefellsnes - Quoi voir en Islande?

  • Les fabuleux, magnifiques, incroyables fjords de l’Ouest
  • Le mont emblématique Kirkjufell et sa chute voisine

Mont Kirkjufell, péninsule de Snaefellsnes, Islande

  • La plage de sable noir du Reynisfjara à Vik
  • Le petit village de pêcheurs de Siglufjörður

Siglufjördur - Nord de l'Islande - Où aller en Islande?Siglufjördur - Nord de l'Islande - Où aller en Islande?

  • La lagune glaciaire de Jökulsárlón et ses petits icebergs flottants
  • La carcasse de l’avion abandonné à Sólheimasandur

Solheimasandur - Islande

  • La zone géothermique de Hverir/Námafjall, ses bouillons intermittents et ses colonnes de vapeur odorante
  • La ville bouillonnante de Reykjavik

Yes! Une destination que je recommande

Cinq excellentes raisons de choisir l’Islande comme destination

Si vous lisez encore après autant de mots dans le guide, je pense que vous êtes déjà convaincu que l’Islande vaut le détour et vous l’avez ajoutée à votre bucket list.

Je vous recommande vraiment ce pays malgré tout l’engouement qui pourrait vous refroidir. Planifiez votre voyage autour de la haute saison, évitez les méga foules, mais voyez quand même le pays sous son meilleur jour!

Cratère de Viti en voyage en Islande

Zen… complètement zen au retour !

Comment ne pas revenir relax d’une pareille destination bourrée de paysages incomparables et lunaires, d’un autre monde? Je suis revenue de mon voyage en Islande complètement sous le charme et je parie que ce sera pareil pour vous!

J’espère que ce petit guide pratique de l’Islande vous sera utile pour planifier votre voyage en terre de feu et de glace.

Vous avez des questions? N’hésitez pas à m’écrire ci-dessous, je rajouterai au fur et à mesure les réponses à vos questions dans ce méga guide de voyage en Islande!

Pour une foule d’autres adresses que je recommande à Reykjavík, je vous suggère de lire mon article sur 32 de mes bonnes adresses à Reykjavik. Vous y trouverez où manger, boire et vous divertir!

Si jamais vous en voulez davantage, avec cartes et images à l’appui, mon guide Ulysse Explorez Reykjavík et l’Islande est disponible dans toutes les bonnes librairies, même en France. En l’achetant avec le lien précédent, utilisez le code MOI10 pour épargner 10 %.

Ces articles sur l’Islande devraient aussi vous intéresser :

Signet Rabais de 10% guides Ulysse de Jennifer Doré Dallas

Vous êtes sur Pinterest?

Guide de l'Islande de A à Z - Méga guide pratique

https://www.moimessouliers.org/wp-content/uploads/2017/12/quoi-faire-en-islande.jpg

*Des liens affiliés ont été inclus dans certains paragraphes. En achetant ces produits à partir du lien, vous m’aidez à faire vivre le blogue sans que cela ne vous coûte plus cher! Merci beaucoup pour votre soutien! Même si j’ai été invitée par certains partenaires à tester leurs services, les opinions demeurent les miennes et n’ont pas été influencées de quelque manière que ce soit. Apprenez-en davantage à ce sujet en lisant ma politique éditoriale et mentions légales.

Vous pourriez aussi aimer

11 commentaires

  • Commenter
    Stephanie
    18 décembre 2017 à 07 h 04

    Je ne te le dis pas assez mais j’aime toujours autant tes articles de grande qualité ! Et celui-ci ne fait pas exception !

  • Commenter
    MARINA
    4 janvier 2018 à 07 h 00

    Bonjour,

    Merci pour cet article c’est super je pars en Mai en Islande.

    Pourrais-tu me communiquer la référence de ton appareil photo car j’en cherche un et le tiens à l’air parfait?

    Merci

    Marina

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      4 janvier 2018 à 11 h 40

      Salut!
      Je ne sais pas où tu es située, alors je te mets deux liens Amazon.
      C’est la Sony A6500 que j’ai. Les photos ont été prises en Islande avec la A6000. Les 2 font d’excellentes photos, mais je conseille la A6500 si tu veux avoir une entrée audio éventuellement (pour mettre un micro). C’est la seule raison pour laquelle j’ai changé!

      Canada : http://amzn.to/2CqwviW
      France : http://amzn.to/2Aq6s9R

      • Commenter
        Marina
        16 janvier 2018 à 11 h 25

        Merci beaucoup 🙂 et merci pour cet article très complet je languis de partir.

  • Commenter
    Laura
    14 janvier 2018 à 07 h 30

    Coucou Jennifer !

    Wow alors ça c’est complet ! Je rêverai d’y aller, mais je n’ai hélas pas le budget !
    Pour 3 (deux adultes un enfant), je pense que ça chiffre vite non ?
    En tout cas, c’est magnifique ! J’aime tellement les paysages de glace comme ça !

    Belle journée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

  • Commenter
    Floriane
    17 janvier 2018 à 12 h 09

    Magnifique article ultra-complet ! Nous arrivons pour vivre au Canada durant deux ans et nous allons en profiter pour faire un tour en Islande. J’ai imprimé cet article et il sera parfait pour nous accompagner dans notre préparation. Merci d’avoir pris le temps de donner autant de conseils précieux !

    Floriane

  • Commenter
    Philo
    9 février 2018 à 05 h 18

    7 rue de la Bièvre

  • Commenter
    Philomène
    9 février 2018 à 05 h 22

    Bravo pour le guide et tes articles sur l’Islande hyper complets ! Je viens d’envoyer ta page à un ami qui prépare son voyage là bas. J’espère y aller un jour également !!
    Bons futurs voyages à toi 🙂

  • Commenter

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.