Église Karlskirche de Vienne
0

48 heures à Vienne, capitale de l’Autriche

Visiter Vienne, c’est une chance inouïe. Au premier coup d’œil, elle peut bien ressembler à toutes ces villes européennes, mais une fois qu’on la découvre, on y trouve une agglomération où l’art et la culture prennent tout leur sens. Vienne est une cité dans laquelle l’histoire est solidement imprégnée. À chaque grande intersection, des plazas présentes des statues et monuments, ici pour commémorer un ancêtre, là pour illustrer un moment marquant de la ville.

Lors de mon bref voyage à Vienne, je voulais bien sûr voir, mais surtout en apprendre le plus possible sur l’histoire de la plus grande ville d’Autriche. Je vous présente donc un itinéraire de 48 heures à Vienne très chargé, mais qui m’a permis de quitter la capitale d’Autriche avec plus de connaissances et une tonne de souvenirs.

Début d’après-midi au cœur de Vienne

Atterrie à Budapest en matinée, j’ai fait le chemin en voiture jusqu’à Vienne, ma première destination d’un roadtrip de 8 jours sur les routes de l’Autriche. Après m’être installée dans ma chambre d’hôtel, je la quitte immédiatement afin de commencer ma visite sans tarder. 48 heures, ça passe très vite, et je ne veux rien manquer!

Mon hôtel est situé dans le quartier Landstrasse, à proximité du parc Stadtpark, un des plus imposants endroits verts de la vieille ville. Le centre est accessible à pied en quinze minutes, ce qui me convient amplement. Ma première destination est bien entendu la vieille ville et la fameuse cathédrale Saint-Étienne de Vienne, ou Stephansdom.

Toit du Stephansdom de Vienne

Stephansdom

Il y a quelque chose qui m’attire énormément dans la visite de cathédrales. L’architecture est très différente de ce que j’ai l’habitude de voir, mais c’est surtout toujours imposant et impressionnant. Cette cathédrale, surnommée Stephansdom, est non seulement un héritage culturel, mais également un emblème pour le pays. Avec plus de 3 millions de visiteurs par année, elle est considérée comme la principale attraction de la ville. Elle est d’une beauté inégalée et se démarque de son entourage par son style gothique dans un quartier plutôt baroque. Étant situé directement sur Stephansplatz, l’endroit parfait pour commencer mon voyage à Vienne.

Intérieur du Stephansdom de Vienne en Autriche

Il ne faut pas oublier que j’ai passé la nuit dans un avion en provenance de Toronto et que mon corps est épuisé. Je décide donc pour le reste de l’après-midi de simplement déambuler les rues de la vieille ville. J’adore me promener, sans but, simplement découvrir l’entourage alors que je sillonne les rues. Je remarque des bâtiments de différentes époques qui se chevauchent, tout en ayant toujours une belle élégance. Vienne est une ville très propre, agréable et je me sens très en sécurité, même si nous ne sommes que deux filles.

Rue principale de la vieille ville de Vienne

Tranquillement, cette ville gagne mon cœur.

Un arrêt s’impose à la boutique Manner pour s’empiffrer de traditionnelles gaufrettes aux noisettes inventées ici même à Vienne en 1898.

Michaelerplatz de Vienne

Pour terminer la soirée, je me déplace vers Michaelerplatz. Beaucoup de points d’intérêts bourdonnent autour de cette plaza. Premièrement, si vous avez le budget ou si vous vous êtes procuré la passe d’attractions de la ville, c’est ici que vous pourrez visiter le musée de Sissi, les appartements impériaux ainsi que la collection d’argenterie de la Cour de Vienne. Pour ma part, je ne suis pas entrée dans ces musées, car j’avais décidé d’investir mes sous dans la visite de Schönbrunn prévue pour le lendemain.

Palais Hofburg de Vienne

J’étais satisfaite de ma décision. Ma seule présence à Michaelerplatz me rendait heureuse. Autour de Hofburg (le musée de Sissi), des chevaux attelés de calèches viennoises se promènent bonnement, tout comme si, d’un coup, on était retourné en 1720.

Saint-Michel - Michaelerplatz - Quoi faire à Vienne

Église Saint-Michel de Vienne

À 19 heures pile, ce sont les cloches de l’église de Saint-Michel de Vienne qui se font entendre autour de la plaza. Le scénario est enchanteur et magnifique. C’est tellement beau que je veux simplement rester assise ici pour des heures encore.

Avant de partir, je fais un petit détour derrière Hofburg pour admirer la statue de Kaiser Franz 1. Je suggère également de faire une visite de la bibliothèque nationale autrichienne (Österreichische Nationalbibliothek). On demande 8 euros pour la visite, ce qui, à mon avis, est un peu trop dispendieux, mais on ne peut nier que cette bibliothèque est très impressionnante.

Café Central

Enfin, avant d’aller rattraper mon sommeil et vaincre mon jetlag, je m’arrête à deux pas de la Michaelerplatz, au Café Central, pour goûter à une viennoiserie et admirer l’architecture absolument incroyable de ce café très connu et convoité.

Café Central de Vienne

Où dormir à Vienne en Autriche?

Le choix de notre hébergement s’est arrêté sur l’Hôtel Spiess & Spiess, qui nous a invitées à tester une de ses chambres. L’hôtel n’est pas au cœur de la vieille ville, donc beaucoup plus raisonnable pour le budget que l’offre touristique autour de la Stephansdom. 

Spiess & Spiess est un hôtel boutique très chaleureux à deux pas d’une station de métro et d’un marché local. Moi qui n’aime pas beaucoup dépenser mon argent dans les restaurants, j’étais plus qu’heureuse de pouvoir m’acheter un petit quelque chose à mon retour et de le consommer sur le balcon de ma chambre d’hôtel, bien relax avec un verre de bière.

Chambre du Spiess Hotel Déjeuner au Spiess Hotel Chambre d'hôtel du Spiess à Vienne en Autriche Balcon de l'Hôtel Spiess de Vienne

Étonnamment, l’hôtel se trouve sur une rue très tranquille et j’avoue être charmée par le stationnement à 4 € la nuit, une rareté à Vienne! Mon véritable coup de cœur de cet hôtel est définitivement le déjeuner inclus dans le prix de la chambre. Un déjeuner comme je n’ai jamais eu de ma vie: 100% biologique avec seulement des produits locaux avec un service hors pair, directement aux tables. Honnêtement, je me sens comme une princesse dans un conte de fées et ma chambre (très confortable d’ailleurs) est mon château!

Bien que j’ai été reçue par l’Hôtel Spiess & Spiess pour mon séjour, les informations que je vous transmets présentement sont sincères et aucunement biaisées!

Deuxième journée de voyage à Vienne

Déjà une journée de passée dans la capitale autrichienne et aujourd’hui est ma dernière chance de m’imprégner de cette magnifique ville que j’aime déjà tant. J’ai des billets en poche pour la visite de Schönbrunn, le fameux château de Sissi, mais avant, j’ai quelques petites choses que je tiens absolument à voir à Vienne. Je quitte donc mon hôtel tôt le matin, je crois qu’il est seulement neuf heures trente lorsque je mets les pieds sur le trottoir.

Stadtpark et Karlskirche

Je marche en direction de la vieille ville, mais cette fois-ci, je bifurque dans le Stadtpark. Café en main, je ne trouve rien de plus ressourçant qu’un espace vert au cœur d’une ville pour commencer la journée. Je traverse le parc en direction de Karlskirche, une autre église iconique de Vienne.

Église Karlskirche de Vienne

Au milieu du parc, quelques monuments et statues nous en disent plus sur l’histoire de la ville. Bien sûr, le point d’intérêt de la plupart des touristes est celui du monument commémoratif du légendaire compositeur Johann Strauss.

À la sortie du parc, complètement à l’opposé d’où je suis entrée, je découvre un nouveau coin de la ville. J’aperçois quelques hôtels et beaucoup de cafés sur une avenue très occupée par les locaux qui se dirigent au travail. Par hasard, je vois le Musikverein, la salle de concert classique de Vienne, encore une fois, d’une architecture époustouflante.

La fin de l’avant-midi arrive très rapidement. Je marche beaucoup et me repose très peu, mais c’est comme ça que j’aime découvrir une ville! Il me reste un peu de temps avant de devoir me diriger vers Schönbrunn alors j’en profite pour déambuler sur Kärntner Strasse, la plus importante rue de magasinage de Vienne. De l’Opéra jusqu’à Stephansdom, cette rue est entièrement piétonne.

Extérieur du Schloss Belvédère de Sissi

Château de Schönbrunn

Me voilà enfin sur le chemin du château de Schönbrunn, moment très attendu de ma visite à Vienne! Pour s’y rendre, il faut prendre le métro. Je me suis fait conseiller de laisser ma voiture à l’hôtel à cause des stationnements qui sont très rares et surtout très dispendieux autour du château de Sissi. Le transport en commun de la vieille ville au château est simple à utiliser, pourquoi ne pas en profiter? 

Pour une visite adéquate de Schönbrunn, il faut planifier une demi-journée, un avant ou un après-midi, au moins. Je ne suis pas une grande amoureuse de musées, mais pour moi, visiter le château de Sissi ne ressemble pas à une visite muséale. Fait intéressant: on vous remet un audioguide à l’entrée du château.

L’itinéraire de la visite vous fait traverser chaque pièce du château, vous situant dans l’histoire avec des anecdotes. Les pièces sont remplies d’artefacts, ce qui m’a permis de mieux imaginer les personnages au travers des pièces et de vraiment comprendre comment vivaient les gens de l’époque dans ce château. C’était à la fois instructif et enchanteur (parce que oui, les filles, on a toutes rêvé un jour d’être une princesse).

La visite du château dure environ une heure, dépendant de votre rythme. Bien sûr, on fait passer les visiteurs à travers un (beaucoup trop) énorme magasin de souvenirs avant de vous indiquer la sortie vers les jardins et l’observatoire.

Château Belvédère - Quoi faire à Vienne Intérieur du Schloss Belvedere de Sissi à Vienne

J’ai carrément adoré la portion des jardins et l’ascension vers l’observatoire, mais après déjà beaucoup de marche en matinée et au travers du château, je dois avouer que l’énergie est en chute libre. Je vous conseille d’apporter une petite collation dans votre sac à main pour mieux poursuivre votre tour de ville de Vienne.

La visite des jardins peut être infinie. Ils sont tellement grands qu’il faut absolument faire des choix. C’est impossible de tout voir, c’est trop immense.

Je bifurque ici et là au hasard avec un but précis en tête: faire l’ascension de la colline jusqu’au belvédère. L’ascension est difficile, la température frôle les 30 degrés Celsius et le soleil n’est pas près de disparaître. La récompense, par contre, en vaut le coup: un panorama exceptionnel sur la ville de Vienne!

Quoi manger à Vienne - Schnitzel en Autriche

À la sortie, c’est l’heure du souper, je suis affamée et c’est le moment pour moi de vivre une expérience typiquement autrichienne, c’est-à-dire manger des Schnitzels! En cherchant sur Google, je trouve une brasserie autrichienne à proximité, le Brandauers Schlossbräu.

Prater Park

Il ne me reste que quelques miettes d’énergie pour me rendre au Prater Park. On ne va pas à Vienne sans admirer la célèbre grande roue construite en 1897.

Quoi faire à Vienne en Autriche - Prater Wheel

C’est déjà l’heure de dire au revoir à une ville que je connaissais très peu, mais où j’ai appris beaucoup. Juste avant de partir, je vous invite à faire un détour pour admirer les Hundertwasserhaus, ces maisons d’architecture unique et originale qui me rappelle beaucoup les œuvres de Gaudi à Barcelone!

Quoique la visite fut très rapide, j’ai été complètement charmée par cette vieille capitale. Vienne fut mon introduction à l’Autriche et, après y avoir passé 48 heures, je suis vraiment très excitée de voir le reste du pays et surtout d’y découvrir ses endroits plus naturels. Le matin de mon départ, c’est vers le village médiéval de Dürnstein que je suis partie pour la poursuite de mon roadtrip sur les routes de l’Autriche!

Bon voyage à Vienne!

Vous êtes sur Pinterest?

Quoi faire à Vienne en Autriche 

Même si ma nuitée à l’hôtel fut une invitation, mes opinions demeurent les miennes et n’ont pas été influencées de quelque manière que ce soit. Apprenez-en davantage à ce sujet en lisant la politique éditoriale et mentions légales.

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.