Je voyage en solo Jennifer Moi, mes souliers
32

Je voyage seule, ne t’en fais pas

Tu pars toute seule? Tu n’as pas peur de ce qui pourrait t’arriver?

Ton chum te laisse partir?

Si t’étais ma fille, je ne te laisserais jamais faire ça.

Tu vas revenir plus vite que tu ne le crois, tu verras.

C’est dangereux, là-bas. Tu vas te faire attaquer, ou pire, violer.

Je connais quelqu’un qui connait quelqu’un qui s’est fait (insérer un verbe horrible ici) dans telle ou telle ville.

Ces phrases sont des incitatifs à rester, des mots que l’on prononce sans se rendre compte de leur portée quand quelqu’un partage son rêve et ses projets avec nous. Ces mots sont porteurs de peur, d’angoisse, de fermeture d’esprit et même de préjugés.

Saviez-vous que plus de femmes se font violer chez elles, au Canada, que sur la route? Et par des gens qu’elles connaissent bien plus souvent que par des inconnus.

Saviez-vous que des vols, des attaques, des brusqueries, de la violence, quoi! il y en a tous les jours dans les métropoles d’Amérique que vous jugez si sécuritaires?

je-voyage-en-solo-Jennifer-moi-mes-souliers

Mon gâteau lors de ma fête de départ en tour du monde. Merci à tous!

 

Vous qui me jugez parfois, savez-vous que lorsque je voyage, je ne me mets pas plus en danger qu’à la maison? Je suis prudente, je ne me balade pas dans les ruelles ni seule ni accompagnée et je ne sors pratiquement pas une fois la nuit tombée. Je barre la porte de ma chambre à clé, demande à changer de dortoir si des gens louches y dorment, regarde toujours derrière moi, ne sors pas mon argent en public, etc. Mon radar est toujours allumé.

Pourtant, quand je reviens d’une soirée entre amis en métro à minuit et que je marche seule dans Montréal pour me rendre chez moi, personne ne s’inquiète ou ne me traite de naïve…

La peur de l’inconnu, c’est normal. L’inquiétude aussi. Mais laisser la peur nous submerger et nous empêcher de faire ce dont on rêve, c’est échapper à la vie, faire l’autruche.

Je ne dis pas qu’il n’y a pas de risque à voyager. Je suis consciente qu’il y a des histoires d’horreur ici aussi. Je sais qu’il pourrait m’arriver quelque chose loin des gens que j’aime, mais, chaque jour, je découvre un peu plus de moi-même, je vis des expériences incroyables que je peine à raconter tellement elles sont merveilleuses. Si je laissais la peur m’envahir, je manquerais tout ça. Je resterais chez moi, dans mon métro-boulot-dodo à me dire que les autres sont tellement « chanceux », eux!

Ces derniers temps, trois histoires ont été très médiatisées : celle de la femme violée en Inde, de la jeune femme tuée en Turquie et du couple décédé dans un accident de vélo en Asie. Chaque article qu’il m’a été donné de lire contenait tellement d’insinuations que j’ai simplement arrêté de me renseigner. Sans parler des commentaires : « Comment son mari a-t-il pu la laisser partir? Cette idée aussi de faire du vélo en Asie, ils n’ont même pas de routes asphaltées. Qu’est-ce qu’elle faisait dans un bus plein d’hommes? »

Pourquoi ne parle-t-on pas plutôt de la violence qui se fait de plus en plus fréquente, du fait que de tels gestes soient commis et des raisons derrière ces agissements, plutôt que de blâmer les victimes pour leur comportement, d’englober une civilisation entière dans un acte isolé? Pourquoi ne souligne-t-on pas le grand nombre de visiteurs par pays versus le nombre d’actes criminels dont ils sont victimes? On verrait bien que de telles horreurs sont rares et qu’un touriste ne risque généralement rien de bien plus grave que de se faire dérober son portefeuille.

Pourquoi remet-on en cause les femmes qui voyagent seules? Croyez-vous vraiment que les hommes ne sont pas victimes de violence sur la route? Justement, le fait que les hommes n’aient pas peur et qu’on ne stigmatise pas leur liberté les rend encore plus propices à être la cible de tels gestes, car ils n’ont pas peur, eux. Ils ne surveillent pas leurs arrières comme nous, les femmes, avons été habituées à le faire.

Je ne changerai pas ici une mentalité. Je ne convaincrai pas les femmes de partir seules si elles n’en ont pas envie. J’espère toutefois vous avoir permis de réfléchir un peu, de réaliser que le danger, il n’est pas toujours ailleurs et que l’inconnu n’est pas un trou noir; il est aussi la source de découvertes incroyables, de rencontres hors du commun et de rêves réalisés.

Mesdames, demeurez prudentes, restez à l’affût et écoutez votre sixième sens, mais ne laissez pas la peur s’immiscer entre vous et vos projets!

Sur ce, je retourne sur la route! Pour plus de renseignements sur le voyage solo et une foule d’autres articles à ce sujet, je vous invite à suivre le mot-clic #WeGoSolo sur Twitter! Racontez-nous vos histoires de voyage en solo!

Et vous, croyez-vous que les médias nous font peur inutilement? Êtes-vous confronté à des personnes qui vous font peur parce que vous voyez plus grand, plus loin?

Vous êtes sur Pinterest?

Je voyage seule, ne t'en fais pas!

Vous pourriez aussi aimer

32 commentaires

  • Commenter
    Stéphanie
    18 mars 2013 à 07 h 09

    ouf! c’est tellement vrai! Ton article m’a vraiment fait sourire ce matin. Je m’y reconnais tellement! C’est vraiment dommage de devoir se justifier chaque fois qu’on part! Et encore plus, la façcon dont la femme seule est perçu.Chose certaine je te souhaite un très beau voyage et j’ai bien hate de lire le reste de tes aventures,

    • Commenter
      Jennifer
      18 mars 2013 à 05 h 11

      Merci Stéphanie! Tes mots me touchent. Soyons solidaires. C’est vrai que c’est différent, mais à force d’en parler, on y arrivera!

  • Commenter
    Myriam - voyager-plus.fr
    18 mars 2013 à 09 h 34

    Jennifer, merci pour cet article et comme je valide ce que tu dis !

    J’aime bien voyager seule, et parfois en stop, et j’en ai aussi entendu de bien belles crois moi !
    La pire étant pour moi: « ton copain te laisse partir seule ? » > en même temps, je lui demande pas son avis !
    Et j’en ai assez de devoir expliquer aux gens que je ne suis ni inconsciente, ni téméraire, ou particulièrement courageuse, que je ne cherche pas les emmerdes, simplement de belles expériences de voyage, bref, marre de devoir me justifier.

    Espérons, qu’à force d’être de plus en plus nombreuses et visibles (notamment sur la toile) les voyageuses solo ne soient plus considérées comme des bêtes curieuses ou des insensées, mais simplement comme des voyageuses, parmi tant d’autres !

    • Commenter
      Jennifer
      18 mars 2013 à 05 h 12

      Exactement! Merci pour ton commentaire. Comme si on demandait la permission. Certes, c’est bien d’avoir son appui, mais on n’est pas des enchaînées chez nous non plus là! 😉 On peut voyager prudemment et vivre de si belles expériences. Continuons à conscientiser!

  • Commenter
    Guylaine Doré
    18 mars 2013 à 09 h 51

    Salut ma petite-cousine,
    Très intéressant ton article. Non, tu ne m’as pas convaincu de partir en voyage seule, mais tu me rassures toutefois dans tes propos très justes et éclairés, merci. Et, je suis tout à fait d’accord de ne pas laisser nos peurs nous paralyser afin de pouvoir réaliser nos rêves… même les plus fous! 😉
    Amuse-toi et à bientôt!
    Guylaine xx

    • Commenter
      Jennifer
      18 mars 2013 à 05 h 14

      Hhehe merci, Guylaine! L’idée n’est pas de dire que c’est fait pour tout le monde, certains n’en ont pas envie et c’est ok comme ça, mais ceux qui ont envie devraient pouvoir le faire sans autant de « jugement »! 😉 Merci pour ton commentaire!

  • Commenter
    Nadine
    18 mars 2013 à 11 h 54

    c’est simplement que l’on s’inquiète pour les personnes qu’on aime et pas seulement quand elles partent en voyage seules.

    • Commenter
      Jennifer
      18 mars 2013 à 05 h 24

      Je suis d’accord avec toi Nadine que c’est le rôle de parents de s’inquiéter, même chose pour la famille, mais il ne faut pas non plus rendre créer chez les gens qui vivent leurs rêves un malaise! 😉

    • Commenter
      Linda
      6 février 2017 à 09 h 07

      L’amour a parfois le dos large. C’est nous-mêmes qu’on aime quand on rend nos proches coupables de notre propre inquiétude. ????

  • Commenter
    Martin
    18 mars 2013 à 05 h 51

    Super Article Jennifer! Quand les gens nous disent de faire attention, c’est souvent par peur je crois. Soit leur peur de nous perdre, soit simplement un manque de confiance en eux qu’ils nous projettent. Moi je crois que c’est beaucoup plus risqué de ne pas partir. Tu risquerais de ne pas t’épanouir et être malheureuse de ne pas voir toutes les belles choses que les voyages nous offre.

    • Commenter
      Jennifer
      18 mars 2013 à 06 h 05

      Tu n’as jamais si bien dit. La peur projetée! Tellement vrai!

  • Commenter
    Sophie
    18 mars 2013 à 06 h 25

    ah, le « Si t’étais ma fille, je ne te laisserais jamais faire ça », j’y ai eu droit : et j’ai rép : « Mes parents pensent qu’il faut que je m’en passe l’envie », et même si j’en doute, et qu’au contraire ça va la nourrir, la renforcer, ils ne m’en empêchent pas du tout.
    Pour revenir sur les médias, de tels agissements ne peuvent pas non plus être passés sous silence, que ce soit au bout du monde ou au coin de la rue. Seulement il faut en prendre et en laisser (dans le traitement de l’info), certains « généralisent » comme tu le dis si bien. Après, être vigilante, si ce n’était qu’en voyage justement…
    C’est bien de mettre les points sur les I en tout cas !

    • Commenter
      Jennifer
      18 mars 2013 à 06 h 57

      Au moins, je n’ai pas inventé des trucs, hehehe! ) Merci pour ton commentaire, à nous tous, on arrivera à changer les moeurs. ET oui, bien sûr, il faut que ça soit médiatisé pour s’assurer que ça se reproduise le moins possible, mais n’empêche qu’on en fait un tel scandale que ça devient vraiment fatiguant à la longue.

  • Commenter
    Haydée@Travelplugin
    19 mars 2013 à 12 h 39

    Salut Jennifer,
    Je suis bien d’accord avec toi 🙂
    Lorsque je suis partie seule la première fois on me disait que j’étais folle, mais d’autres personnes savaient aussi me dire « aller fonce » heureusement !
    Pour parler de prudence, lors de mon dernier voyage, je suis restée seule pendant les 4 premiers mois et il ne m’est rien arrivé. Une fois à Paris, après une semaine, on me vole mon téléphone portable à l’arraché, j’ai vraiment halluciné ! Certainement parce que j’étais moins prudente que dans ces pays lointain, comme tu le mentionnes.

  • Commenter
    Marie Turgeon
    19 mars 2013 à 07 h 10

    Félicitations Jennifer, très beau texte et surtout très inspirant. Je suis partie seule en voyage récemment, dans un « genre » de voyage organisé mais malgré ça plusieurs personnes étaient étonnés que je voyageais seule. Je pense, comme toi, que c’est important de dépasser nos peurs pour réaliser nos rêves. Bonne route pour la suite de ton voyage 🙂

    • Commenter
      Jennifer
      20 mars 2013 à 02 h 08

      Merci Marie, on n’a pas fini de les étonner, hein? 🙂

      Merci pour tes souhaits, je profite bien de chaque jour!

  • Commenter
    Christiane Francisco
    25 mars 2013 à 09 h 37

    J’ai aussi entendu des commentaires genre t’as pas peur de partir seule, comment tu fait, tu trouve pas ca dangeureux, et au contraire, les fois ou je suis partie seule ont été les fois ou j’ai le plus aimé mes voyages!

  • Commenter
    Sophie l'économe
    10 avril 2013 à 07 h 39

    Merci pour cet article bien sympathique. J’ai bien aimé le second degré.
    Cela ne veut pas forcément dire que le fond ne traite pas d’un aspect intéressant du voyage. Voyager seul, c’est la garantie de se ressourcer sans prise de têtes. Croyez m’en, j’ai essayé !

    • Commenter
      Jennifer
      13 avril 2013 à 10 h 17

      Merci Sophie! C’est vrai que parfois, vaut mieux en rire 🙂 Où as-tu voyagé seule?

  • Commenter
    Ce qui a attiré votre attention en 2013
    29 décembre 2013 à 06 h 56

    […] 7. Je voyage seule, ne t’en fais pas […]

  • Commenter
    Sandrine
    5 mars 2014 à 04 h 37

    Bonjour Jennifer,
    je voulais te dire que je suis admirative devant tous les voyages que tu fais seule. C’est génial d’avoir le courage de le faire ! Peut être que les personnes qui mettent en garde aimeraient elles aussi pouvoir faire la même chose que toi… Moi je rêverais d’avoir le courage de partir seule. D’ailleurs j’y réfléchis de plus en plus sérieusement moi qui adore voyager… Je n’ai jamais voyagé seule jusqu’à présent…
    Voilà je voulais juste te dire, continues ! tu as bien raison de profiter.
    Je t’embrasse

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      5 mars 2014 à 04 h 57

      Bonjour Sandrine,
      Très chouette de lire ça, merci! Si c’est un projet qui te titille, il faut que tu le fasses. Ne laisse pas ton anxiété t’empêcher de réaliser tes rêves. Je te suggère fortement de partir pendant une fin de semaine ou bien quelques jours dans une ville pas trop loin. Tu apprendras à te connaître comme voyageuse solo et tu verras si c’est quelque chose qui te plait. Sinon, commence par un voyage de groupe, mais toi seule dans le groupe, apprivoise le tout tranquillement. Sinon, méthode un peu plus brusque : jette-toi dans la gueule du loup et je suis certaine que tu reviendras heureuse! 😉

      • Commenter
        MONDON Sandrine
        27 mars 2014 à 04 h 05

        Bonjour Jennifer,
        Ca y est, je l’ai fait. Je suis partie une semaine seule sur le Bassin d’Arcachon (3 heures de chez moi). Bon j’ai un peu triché… deux amis sont venus le premier week end avec moi… mais ensuite, j’étais seule. J’ai loué une chambre chez l’habitant et je me suis fait mon programme de la semaine. J’ai fait des randonnées, une visite guidée… J’ai apprécié être seule ! Bien sûr c’est mieux de partager avec d’autres, mais finalement seule c’est bien aussi… c’est un autre voyage. Et puis cela m’a obligée à m’ouvrir aux autres, ne serait ce que pour demander mon chemin… Expérience positive donc. Au final je suis plutôt fière de moi !
        Merci Jennifer de m’avoir encouragée… 😀

        • Commenter
          Jennifer Doré Dallas
          30 mars 2014 à 06 h 23

          Wow! Là tu fais ma journée. J’adore lire ce genre de truc. Tu as tellement bien fait de tester la solitude, tu vois, c’est pas si mal? 🙂 Je suis trop contente que tu aies aimé ça et j’ai hâte que tu me racontes tes prochains périples!

  • Commenter
    FAQ sur mon tour du monde
    26 mars 2014 à 04 h 48

    […] que tout puisse arriver, vigilance ou pas, je pense que voyager seule ne présente pas plus de risques qu’être à deux ou en groupe. Au contraire, quand on est […]

  • Commenter
    Nic
    12 avril 2014 à 10 h 50

    Bonjour Jennifer.

    Merci d’aider à démystifier le voyage féminin en solitaire. Je suis une femme dans la cinquantaine et je voyage seule depuis 3 ans. Je loue des apparts ou des chambres avec kitchenette, je fais mes course aux marchés locaux et je cherche les coins « off the beaten path » afin de découvrir la vraie nature des coins que je visite.

    En tant que femme seule, il est certain que j’ai changé certaines habitudes, j’ai appris à voyager différemment mais je n’ai plus à faire de compromis. 🙂

    Truc chouette à faire: les free walking tours ex. http://www.newamsterdamtours.com/ en Europe et http://www.freetoursbyfoot.com/new-york-tours/ à new York que je recommande fortement. Il y en a beaucoup en Europe et aux USA. C’est une façon agréable et peu couteuse de découvrir les lieux avec des gens de la place et de partager d’autres gens souvent seuls.

  • Commenter
    Laure
    20 août 2015 à 03 h 21

    Merci pour ces quelques lignes qui rejoignent bien ce que je pense ! Je ne suis pas une voyageuse solo mais si j’étais seule, je ne me priverai pas de voyager ! Je regrette tellement que les gens soit aussi repliés sur eux-même, à l’affut de tout ce qu’on peut voir ou entendre dans les médias…
    L’information passe son temps à nous faire peur, comme si le but caché de tout cela était de faire en sorte que les gens ne croient plus en l’humanité et en la solidarité. Chacun est bien chez soi et ne s’occupe plus des autres autour de lui…

    Ton article me fait aussi penser à un article que j’ai écrit juste avant notre semaine en Algérie. On parle de la voyageuse solo mais certaines destinations font aussi très peur au grand public et c’est parfois regrettable d’en arriver là… Si ça t’intéresse : http://onpartquand.fr/terrorisme-securite-faire-le-choix-dun-voyage-dans-ces-pays-ou-lon-a-peur-daller/

    A bientôt
    Laure

  • Commenter
    Cindy
    19 octobre 2016 à 03 h 26

    Il m’a fallu énormément de temps pour passer par-dessus les préjugés face aux dangers que représente de voyager seule et particulièrement étant une femme. Dès que j’osais en parler, mon entourage se faisait une mission de me dire toutes les horreurs qui se sont passées dans tel ou tel endroit, etc. Toutes ces peurs proviennent des médias qui recherchent le sensationnalisme et qui effraient les gens pour rien.

    Maintenant, grâce à des gens, comme toi, qui a traité de la question avec de nombreux arguments et en expliquant plusieurs situations, je suis fière de dire que j’ai pris mon courage à deux mains et je voyage maintenant seule ! J’ai même envoyé ton article à une amie pour la convaincre que ce n’est pas dangereux de voyager seule 🙂

  • Commenter
    Meilleurs conseils pour voyager au féminin
    28 décembre 2016 à 12 h 02

    […] Je voyage seule, ne t’en fais pas […]

  • Commenter
    Voyager seul : 30 meilleurs conseils pour partir en solo
    5 février 2017 à 10 h 58

    […] mon article Je voyage seule, ne t’en fais pas, j’avais abordé le thème du voyage en solo après avoir été inondée de commentaires avant de […]

  • Commenter

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.