19

Petit guide de voyage pour Kampot, Cambodge

Mon chouchou du Cambodge, mon spot préféré, j’y retournerais demain : Kampot.

Plusieurs personnes m’avaient parlé de Kampot, parfois en bien, parfois en mal, mais tous disaient que c’était un endroit très touristique. Je peux le comprendre, mais j’ai pourtant eu une expérience totalement différente. Pour moi, Kampot c’est une ville tranquille, agréable, verte et pleine de petits recoins à découvrir. J’ai adoré les six jours que j’y ai passés après mon petit séjour à Kep, dont je vous ai parlé dans Kep à dos de moto : poivre, crabe et repos!

Route de Kep à Kampot, Cambodge

Entre les moments les pieds dans l’eau à lire un bon livre, la navigation jusqu’à la cathédrale verte, les fruits de mer délectables, la beauté des lucioles au coucher du soleil, la visite du marché aux poissons aux petites heures et les discussions spontanées avec les habitants sympathiques, je ne saurais dire ce que j’ai préféré, mais Kampot m’a marquée.

Noirceur totale et silence complet

Mon premier soir à Kampot, la réceptionniste des Manguiers (voir ci-dessous) m’a offert de participer à un petit « tour guidé » pour voir les lucioles. Aucune idée de quoi il s’agissait, mais je me suis dit pourquoi pas, d’autant plus qu’il n’en coûtait que 2 $.

Dès que la nuit est tombée, je me suis jointe à deux autres invités et nous sommes montés à bord de la « pirogue » conduite par un Cambodgien tout sourire qui ne parlait pas un mot anglais. Ainsi, nous sommes partis dans la noirceur au son du moteur, sans vraiment savoir ce qui nous attendait. Tout à coup, le guide s’est exclamé sans que je comprenne quoi que ce soit. Soudainement, des milliers de lucioles sont apparues à gauche autour d’un arbre. Au loin, pas un son, pas une lumière autre que celle des petites bestioles. Un de ces moments originaux dont je me souviendrai longtemps. Une nuit complètement noire et des milliers de petites lumières!

Coucher de soleil - Kampot, CambodgeSortie aux lucioles - Kampot, Cambodge

La Cathédrale verte en bateau avec Bart

Un chef-d’œuvre de la nature que cette cathédrale de palmiers d’eau que l’on peut visiter tranquillement le long de la rivière. La végétation y est riche et on arrive à mieux s’y faufiler en kayak (boucle de 3,5 km), mais j’en ai fait la visite lors de mon tour de bateau avec Bart, un Belge hippie qui est installé à Kampot depuis de longues années.

La visite est tranquille et il n’y avait absolument personne sur l’eau lorsque j’y étais, une ambiance bucolique parfaite. L’eau était basse et nous avons pu nous arrêter dans un des petits canaux pour patauger doucement.

Cathédrale verte - Kampot, Cambodge En barque avec Bart - Kampot, Cambodge En bateau avec Bart - Kampot, Cambodge Fleur de palmier - Kampot, Cambodge La Cathédrale Verte - Kampot, Cambodge

À la recherche du durian géant

C’est bien beau le changement d’air après Phnom Penh, mais il me fallait bien explorer Kampot à pied. On m’avait prévenue qu’il n’y avait pas grand-chose à voir… Et pourtant!

Je suis tombée sur le roi des fruits : un monument en durian géant au beau milieu d’un rond-point. Assez impressionnant, quoiqu’un peu bizarre pour les non-initiés, de voir une telle importance accordée aux fruits.

J’ai également apprécié ma balade le long de la rivière au coucher de soleil, parfaite juste avant que les discothèques se mettent en branle et que les restos commencent à harceler les touristes pour les attirer dans leurs établissements!

Coucher de soleil - Kampot, Cambodge Coucher de soleil - Kampot, Cambodge Rue de la Java Bleue - Kampot, Cambodge Restaurant Rikitikitavi - Kampot, Cambodge Le durian - Kampot, Cambodge

Marché aux poissons

4 h 45. Trop tôt, surtout en voyage. Hier, Jean-Claude, le propriétaire de la Java Bleue (voir ci-dessous) m’a convaincue de le rejoindre au lobby aux petites heures pour qu’il puisse m’emmener voir le marché aux poissons. Projet douteux, surtout avec les yeux encore collés, mais dès mon arrivée au bout de la ville, au bord de l’eau, j’ai su que j’avais bien fait de me lever si tôt!

Le soleil se levait à peine sur les bateaux fraîchement accostés alors que nous observions les dizaines d’espèces de poissons déversées sur le sol, prêtes à être vendues. Nous étions les seuls Caucasiens, on nous ignorait. Après tout, que pouvions-nous bien faire là? Cette visite reste gravée comme l’un des plus beaux moments de mon voyage au Cambodge

Bateaux du marché aux poissons - Kampot, Cambodge Coquillage - Kampot, Cambodge Vente au marché aux poissons - Kampot, Cambodge Requin - Kampot, Cambodge Marché aux poissons - Kampot, Cambodge Femmes au marché aux poissons - Kampot, Cambodge

Autres activités possibles

Différentes excursions peuvent être organisées à partir des auberges et des gîtes ou des agences en ville, mais comme j’avais déjà visité une bonne partie des environs à partir de Kep, je suis plutôt restée sur place.

Il est possible de visiter le Bokor Palace sur la montagne lointaine ou en apprendre plus sur le poivre chez Farmlink, louer des kayaks pour explorer la rivière par vous-même ou avec un guide. Si c’est la bonne saison, il est également possible de visiter des marais salants.

Chaque semaine, des films étrangers sont présentés au petit cinéma local. L’horaire se retrouve dans le journal local distribué pour les expatriés qui y sont nombreux. Si vous évitez les touristes, ce n’est peut-être pas le meilleur moyen, mais on y présente quand même des activités intéressantes.

Où dormir

Les Manguiers

Assise sous la paillote au-dessus de l’eau, je sens venir à mes narines l’odeur des confitures que préparent les employées de l’endroit. Mon dîner arrive et c’est une assiette remplie de fruits de mer. Que peut-on demander de mieux?

Kayaks à louer, sorties pour voir les lucioles, vélos et organisation d’activités en tous genres dans un décor bucolique. C’est en quelque sorte le « resort » de Kampot, sans le kitsch et la horde de touristes bruyants. À quelques minutes à vélo du centre, c’est un endroit parfait pour éviter les foules.

Les prix des chambres et maisons d’hôtes varient entre 11 et 23 $ et sont raisonnables pour la qualité de l’endroit. Il est également possible de louer des bungalows au prix de 30 à 55 $ (ils sont en retrait du pavillon principal). Notez toutefois que le déjeuner n’est pas inclus.

Terrasse - Les Manguiers - Kampot, Cambodge Première chambre - Les Manguiers - Kampot, Cambodge Deuxième chambre - Les Manguiers - Kampot, Cambodge Carte du terrain - Les Manguiers - Kampot, Cambodge

La Java Bleue

Après autant de relaxation, j’avais envie d’un peu plus d’action alors je me suis payé un peu de luxe et je suis déménagée à la Java Bleue, une maison de trois chambres joliment décorée. J’ai testé la chambre chinoise et tout était parfait : meubles sculptés, vue de la terrasse, air conditionné, salle de bains moderne, etc.

Mon endroit préféré est la terrasse sous laquelle je me suis réfugiée à maintes reprises pendant les pluies. La nourriture qu’on sert à la Java Bleue est succulente et les propriétaires sont vraiment sympathiques. Essayez le déjeuner granola en regardant couler la vie cambodgienne ou demandez à Jean-Claude de vous emmener au marché aux poissons… On y prend goût.

Java Bleue - Kampot, Cambodge La Java Bleue - Kampot, Cambodge Terrasse de la Java Bleue - Kampot, Cambodge Vue de la terrasse de la Java Bleue - Kampot, Cambodge

Autres articles intéressants sur Kampot et les environs :

Pour découvrir mes autres articles sur le Cambodge, c’est ici!

Alors, êtes-vous plutôt luciole, cathédrale verte ou marché aux poissons?

voyagez_pascher_Fabrice_Dubesset

Vous pourriez aussi aimer

19 commentaires

  • Commenter
    Aurélie
    27 août 2014 à 10 h 02

    Merci pour les deus liens vers mon blog !
    Je vois que ton hôtel à Kampot était un plus sympa que le mien. Enfin non … Vraiment mieux ! 🙂
    Je ne suis restée que deux jours pour ma part. Et je vois qu’il y avait vraiment beaucoup choses à faire !

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      27 août 2014 à 11 h 48

      Un plaisir! J’aime beaucoup tes articles. Haha, oui, il était très sympa tant au bord de la rivière que celui en ville, mais je suis certaine qu’il était plus cher!

  • Commenter
    Tugdual@visa_pour
    28 août 2014 à 12 h 03

    Kampot (et Kep je le rajoute aussi) sont aussi mes endroits préférés du Cambodge et au final sans un séjour à kampot, je ne pense pas que je serai revenu au Cambodge. Je n’ai aps non plus trouvé non plus Kampot ultra touristique (ce n’est pas Siem Reap), on y croise beaucoup de backpackers et quelques couples, mais c’est encore très préservé et bon enfant. La campagne y est vraiment magnifique aussi 🙂 Merci pour ce bel article et à bientôt.

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      28 août 2014 à 08 h 40

      Plaisir! C’est vrai que moi aussi Kep et Kampot ont « fait » le Cambodge pour moi, surtout après Phnom Penh qui ne m’a pas impressionnée.

  • Commenter
    Marie-France
    29 août 2014 à 07 h 54

    Kampot a certainement été pour moi un coup de cœur: les lucioles au Manguier reste un souvenir impérissable. Très tranquille par contre; avis aux voyageurs en quête d’action!

    J’ai aussi bcq aimé les déjeuner au petit resto servi par des personnes sourdes et Kep sous toutes ses facettes.

    Ahhhhh que j’y retournerai…

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      30 août 2014 à 12 h 25

      Oui, c’était vraiment relax là-bas, mais c’Est ce que je cherchais!
      Moi aussi j’y retournerais, on y va? 😉

  • Commenter
    Hien
    4 mars 2015 à 04 h 44

    Bonjour,
    Merci pour votre blog qui est très interressant. Je suis en train de préparer pour mon voyage au Cambodge en oct. Nous serons 4 avec 2 enfants de 3 et 6 ans. Louer un bungalow chez « les manguiers » me tente beaucoup. La simplicité et le calme qui règnent dans les photos sont exactement ce que nous cherchons. Le seul bémol est qu’il n’y a pas de piscine. Savez-vous si l’on peut nager (avec les enfants) à la rivière sans danger et si ça se fait beaucoup ? Merci d’avance de votre aide. Cdlt

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      9 mars 2015 à 06 h 56

      Bonjour Hien,
      Wow, ce sera vraiment une belle aventure en famille. Bon choix pour les Manguiers, c’est parfait avec les enfants. Perso, je ne pourrais dire si le courant est fort pour les enfants, mais oui, il est possible de se baigner là. Ce n’est toutefois pas une plage, plutôt un quai d’où on saute, donc je recommanderais d’écrire directement aux proprios des Manguiers (ils parlent français) pour leur demander!

  • Commenter
    5 destinations romantiques où voyager à la St-Valentin | Expériences voyages
    3 février 2016 à 06 h 06

    […] verte en bateau ou en kayak, c’est merveilleux. Pour plus d’infos, vous pouvez lire mon petit guide de Kampot […]

  • Commenter
    Lionel
    13 août 2016 à 08 h 01

    Et puis dans « Kampot », il y a « Kam » !…

  • Commenter
    charlieandgrr
    5 mars 2017 à 10 h 01

    Que de souvenirs, je suis d’accord avec toi, Kampot m’a vraiment plu, je ne sais pas vraiment pourquoi non plus mais bon! Nous y sommes restés plus que prévu.
    Les lucioles, seule attraction pour touriste, c’était drôle (on n’a pas vraiment vu de lucioles mais la balade était chouette).
    Par contre nous n’avons pas vu énormément de touristes. Des papys expat oui mais pas de touristes blancs dans les rues. peut être une histoire de saison ( nous y étions en novembre).

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      5 mars 2017 à 02 h 09

      Meric Charlie! Oui, ça doit dépendre de la période. En tous cas, moi j’ai vu les lucioles et c’était fascinant 🙂

  • Commenter
    Authentik Vietnam
    13 septembre 2017 à 10 h 58

    Je n’ai pas visité Kampot, mais je sais toujours que c’est une destination magnifique à visiter 😉
    Votre bel article me donne envie de le découvrir tout de suite!
    Merci bien.

  • Commenter
    Martine
    26 octobre 2017 à 04 h 30

    Bonjour,os récits vont rêver et ça donne envie d’y aller…
    Je vais partir au Cambodge pendant les vacances de février 2018 et je souhaiterai faire un saut à Kampot.
    J’ai entendu dire qu’en se baignant dans la rivière de Kampong Bay, on peut voir des organismes bioluminescents sur soi. Est-ce vrai? Où peut-on réserver pour faire une balade en bateau avec « Bart »?
    Quelle distance et temps entre Kampot et Kep? Je souhaiterai goûter le crabe au poivre (il paraît qu’il est excellent) et il me semble qu’il faut aller à Kep pour ça.
    Il me semble que c’est au marché de Kampot que l’on peut se procurer du poivre moins cher? On peut en emporter sans risque pour le retour en France?
    Merci pour vos beaux récits de voyage et continuez à nous faire rêver.

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      29 octobre 2017 à 12 h 31

      Bonjour Martine,
      Ça ne m’est pas arrivé pour la bioluminescence, mais ça me semble plausible.
      Avec Bart, je ne sais pas s’il en fait encore, alors je demanderais simplement à l’hébergement du coin si oui, c’est Bart le Belge 😉
      Je n’irais pas à Kep que pour manger, c’est un peu trop loin pour ça, une bonne 30-45 de tuk tuk si je me souviens bien, alorsj ‘irais profiter de la plage aussi, de l’île à côté, etc.
      Je n’ai eu aucun problème pour le poivre au Canada, donc je suppose que c’est ok en France aussi. Pour s’en procurer, on peut visiter un producteur et en acheter sur place, comme ça c’est plus direct et ça encourage l’économie locale de façon plus durable, sinon oui, il y en a au marché.
      Bon voyage!

  • Commenter
    Claire
    19 avril 2018 à 11 h 37

    Comme toi j’ai adoré Kampot! 🙂
    Ton blog est super, bravo!

  • Commenter
    Aimee Petit
    6 septembre 2018 à 04 h 03

    Je vois que ton hôtel à Kampot était un plus sympa que le mien. Enfin non … Vraiment mieux ! Kampot a certainement été pour moi un coup de cœur: les lucioles au Manguier reste un souvenir impérissable. Très tranquille par contre; avis aux voyageurs en quête d’action!

  • Commenter
    Voyage en inde
    7 septembre 2018 à 06 h 29

    Ce sont des conseils très utiles pour les voyageurs combodia.Je vais planifier un voyage au Cambodge pendant les vacances de février 2019 et je souhaite faire un saut à Kampot.Je n’ai pas visité Kampot, mais je sais toujours que c’est une destination merveilleuse à visiter. Merci de continuer à partager.

  • Commenter

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.