Château de Neuschwanstein
2

Top 5 escapades d’un jour en Europe

Les grandes villes européennes comme Paris, Londres, Munich, Barcelone sont magnifiques et peuvent vous occuper pendant des jours; mais parfois, vous aventurer à une heure ou même un peu plus de ces villes vous fait découvrir de vrais petits bijoux. Voici certains de mes coups de cœur que j’ai su découvrir au fil des ans.

Paris : Le château de Versailles

Il suffit de 30 minutes à bord du RER de la ligne C à partir du centre de Paris pour atteindre le domaine du château de Versailles et se plonger dans une tout autre époque. Ce domaine n’a pas perdu de sa somptuosité, autant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Si vous voulez tout voir, pensez à arriver tôt le matin et à partir tard en soirée, encore là, je ne suis pas certaine qu’il est possible de tout faire en une journée. Pour ceux qui ont un horaire et un budget réduits, l’accès au domaine est gratuit. Vous pouvez donc passer l’après-midi à parcourir les jardins et voir le château de l’extérieur. À noter que les fontaines du parc ne fonctionnent pas en permanence, donc si vous voulez les voir en action, je vous recommande de vous informer à l’avance pour ne pas être déçu. J’ai visité Versailles à deux reprises, une fois en 1998 avec un groupe scolaire lors d’une visite guidée et une autre fois en 2006 à la toute fin de mon périple en sac à dos de trois mois. Lors de la deuxième visite, je me suis concentrée sur le domaine extérieur et j’ai été autant éblouie que la première fois lorsque j’ai fait la visite guidée à l’intérieur du château.

Jardins de Versailles

Jardins de Versailles en automne, certes pas aussi beaux qu’au printemps

 

Autre avertissement, des travaux de près de 440 millions d’euros sont en cours. Il est fort possible qu’à votre visite une partie ou une autre du château soit recouverte d’échafaudages. Même avec un intervalle de plus de 8 ans entre mes deux visites, je suis tombée sur des travaux. À moins que vous soyez extrêmement patient, ne changez pas votre itinéraire à cause de ces travaux, car ils se termineront qu’en 2020 selon les estimations. Le domaine est si vaste que cela en vaut vraiment la peine.

Versailles en construction

Versailles en construction en 2006, et ce, jusqu’en 2020!

 

Pour plus d’information en français : https://www.chateauversailles.fr/homepage

 

Londres : Brighton

Brighton, c’est le refuge de bien des Londoniens lors des beaux week-ends d’été, et avec raison. Cette ville au bord de la mer (en fait, c’est la Manche, mais ça change de la Tamise!) a tout pour séduire les estivants. À peine une heure de train à partir du centre de Londres et avec un billet de train aller-retour qui ne coûte que 10 £, Brighton doit absolument figurer à votre itinéraire. En plus des longues plages de galets, vous y découvrirez le Pier, où l’on trouve tout ce qui me rappelle mes vacances à la mer aux États-Unis : manèges, barbe à papa, diseuse de bonne aventure, chaises pliantes, parasols, et ce, sans oublier les goélands.

Plage de galets de Brighton

Plage de galets de Brighton

 

Entre la gare et la plage, il faut absolument parcourir les Lanes, ce sont de petites rues qui se croisent et s’entrecroisent où l’on trouve de merveilleuses petites boutiques et des restaurants. Quelques grandes chaînes de magasins ont pignon sur rue dans les Lanes, mais elles sont surtout peuplées de boutiques indépendantes. Dans mes coups de cœur, la boutique de déco et autres curiosités England At Home.

Parlant de curiosité, on trouve aussi à Brighton le Royal Pavilion, la demeure exotique du Prince régent, devenu par la suite le roi George IV. Le palais fut construit en plusieurs étapes entre 1787 et 1923, il s’agit d’un bâtiment remarquable par son style oriental, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Une autre raison de faire un détour par Brighton!

Royal Pavilion

Le Royal Pavilion, une touche d’exotisme dans cette ville typiquement britannique

 

Pour plus d’information en français : https://www.visitbrighton.com/

 

Munich : Neuschwanstein et Dachau

À ma troisième visite à Munich, je me suis dit qu’il fallait que j’explore la région au-delà des limites de la ville. Deux visites, l’une féerique, l’autre beaucoup moins, vous attendent : le château de Neuschwanstein et le commémoratif du camp de concentration de Dachau.

De nombreuses compagnies vous offrent des visites de groupe pour ces deux destinations, encore une fois je n’ai pas été déçue par New Munich, que je vous recommande fortement (malheureusement, les visites ne sont offertes qu’en anglais et en espagnol). Il est aussi possible de vous y rendre par vos propres moyens, mais cela est beaucoup plus compliqué et pas nécessairement plus économique. De plus, les guides vous en donnent pour votre argent avec leurs explications et vous feront découvrir des choses qui seraient peut-être passées inaperçues si vous étiez parti seul!

Notre guide sans qui le voyage aurait totalement été différent

Notre guide sans qui le voyage aurait totalement été différent

 

Commençons par la visite féerique, celle de Neuschwanstein. Le nom ne vous dit peut-être pas grand-chose (si vous arrivez à le prononcer comme il faut!), mais vous avez tous déjà vu ce château. C’est LE château bavarois, le château dont Walt Disney s’est inspiré pour créer le château de la Belle au bois dormant, qui deviendra par le fait même le logo du studio d’animation. Il faut vraiment compter une journée complète pour faire une visite à Neuschwanstein. La ballade en train est assez longue, près de 2 heures et c’est à très basse vitesse. Au moins, le paysage est joli et rustique par moments. Après notre ballade en train, on arrive dans la petite ville de Füssen où il faut prendre un bus pour atteindre le château. Alors juste côté transport et orientation, ça vaut la peine de faire une visite organisée.

Campagne bavaroise

Vue sur la campagne bavaroise dans le train menant à Neuschwanstein

 

Premier conseil, soyez bien chaussé, le château est quand même situé dans les Alpes d’Allgäu, donc le terrain est assez escarpé par endroits. Une bonne partie de la visite se trouve à l’extérieur et comme aucune réservation n’est requise pour cette visite guidée, je vous recommande fortement d’y aller quand il fait beau.

La visite guidée n’inclut pas la visite du château à l’intérieur, en fait aucune compagnie ne peut inclure le prix du billet d’entrée du château dans son forfait. Elles peuvent cependant vous offrir un tarif réduit et un accès à un guichet sans file d’attente. Le guide nous a bien avertis que l’intérieur n’était pas si somptueux que l’extérieur et il avait bien raison, donc si vous voulez économiser 15 euros, je vous conseille de ne pas faire la visite à l’intérieur. Vous serez fort probablement déçu comme moi je l’ai été. La visite à l’intérieur se fait par un guide allemand qui en fait répète son texte appris par cœur en anglais et ne sera peut-être même pas capable de vous répondre si vous posez une question.

Ne vous inquiétez pas, vous réussirez à avoir une photo du château digne de cartes postales, le guide vous montrera le chemin vers la passerelle qui vous permet d’avoir cette vue splendide sur le château.

Château de Neuschwanstein

Château de Neuschwanstein, version carte postale

 

La deuxième visite est quant à elle pénible et nécessaire. C’est du tourisme à saveur historique qu’il ne faut pas négliger. Si vous avez déjà visité un ancien camp de concentration, vous pouvez laisser tomber celui-ci. Les histoires sont aussi terribles que celles que vous avez entendues dans les autres camps en Allemagne, en Pologne et ailleurs. Je crois que la visite d’un ancien camp de concentration est nécessaire, une fois dans sa vie, mais qu’une fois c’est suffisant.

Situé à un peu plus de 30 minutes de Munich, ce site commémoratif comporte énormément de bâtiments originaux, en plus de certaines reconstructions pour agrandir le musée. La visite guidée était très intéressante, mais les informations souvent lourdes et peu joyeuses.

À l’arrivée sur le site, on nous avertit qu’il est permis de prendre des photos partout, mais de ne pas poser dans ces dernières, question de respect. Vous verrez que je n’ai pas pris beaucoup de photo pendant cette journée, et c’est bien, car je n’y voyais pas le point. Oui les photos sont permises, mais est-il vraiment nécessaire d’avoir une photo de chambre à gaz, de cellule de torture ou de four crématoire? Le guide nous a dit qu’il a déjà vu un néonazi se faire prendre en photo dans la chambre à gaz le sourire fendu jusqu’aux oreilles avec deux « thumbs up »… malaise!

Arbeit Macht Frei

Arbeit Macht Frei

 

La visite peut parfois devenir très émotive, selon des personnes. Pour avoir étudié l’histoire, la culture et la langue allemandes au début des années 2000, j’ai trouvé la visite très éprouvante par moment. Le guide nous expliquait qu’il ne visitait d’ailleurs plus les cellules ni la chambre à gaz, et avec raison. Ce sont de loin les endroits les plus difficiles à voir.

Pour plus de renseignements sur les visites et les activités de New Munich en anglais : http://www.newmunichtours.com/

 

Barcelone : Montserrat

Montserrat est un massif rocheux isolé, situé à une soixantaine de kilomètres de Barcelone, qui abrite en son sein une abbaye. Si vous vous rendez à l’office du tourisme de Barcelone situé à Plaça de Catalunya, vous pourrez obtenir un billet pour Montserrat pour la journée qui couvre le transport et les frais d’admission. Un téléphérique vous amène en haut du complexe, mais si vous avez le vertige, le train à crémaillère est une meilleure option pour vous. Il n’est pas nécessaire d’effectuer une réservation pour cette excursion, vous pouvez donc décider de partir le matin même après avoir vérifié que la belle température sera de votre côté!

Abbaye de Montserrat

Abbaye de Montserrat

 

Nul besoin d’être religieux pour effectuer ce pèlerinage, l’abbaye n’est qu’une petite partie de la visite. En fait, on y va pour le paysage qui est à couper le souffle. Si vous voulez parcourir les sentiers qui entourent l’abbaye, soyez bien chaussé, le sol est très inégal et les parois souvent abruptes. Je ne sais pas si c’est habituel, mais quand j’y suis allée, il ventait très fort, et malgré le soleil, l’air était froid, j’aurais bien voulu avoir une petite veste de plus!

Abbaye vue de loin

Abbaye vue de loin

 

Aussi, je vous recommande d’apporter un petit goûter avec vous, vous trouverez certainement un bel endroit pour faire un pique-nique. Autrement, il y a un restaurant sur place pour vous dépanner, mais les prix sont assez chers en raison de la demande.

Pour plus d’information en anglais : https://www.montserratvisita.com/en/index.html

 

Malaga : Nerja

Si Malaga a la réputation d’être une ville balnéaire, les habitants de la ville font plus de 60 km en voiture sur la côte pour profiter de bien plus belles plages. Les malagueños vous conseilleront vivement de prendre le bus pour vous rendre à Nerja, cela prend un bon 45 minutes, voire une heure, le billet aller-retour coûte moins de 8 euros, mais ça vaut la peine.

La plage de Nerja

La plage à gauche du balcon, il faut savoir s’aventurer entre les rochers pour trouver des plages intimes

 

Nerja est un petit village qui franchement vit de la plage. Toutes les boutiques vendent des jeux de sables, des maillots de bain, des serviettes et bien sûr, des souvenirs. La place publique de Nerja débouche sur le «Balcon de l’Europe», un belvédère d’où l’on peut contempler toute la beauté des environs. Je vous suggère de suivre les recommandations d’amis espagnols et d’aller vous prélasser sur la plage qui se trouve à la gauche du balcon. Si elle paraît plutôt petite vue de haut, c’est qu’il faut marcher entre les rochers pour trouver des petits bouts de plage plus intimes ici et là.

Le balcon de l'Europe

Le balcon de l’Europe

 

Entre deux baignades, je vous encourage à retourner dans le village et à faire une pause en vous rendant à un des bars à gelato. J’ai rarement vu autant de saveurs différentes, difficile de faire son choix!

Détail important si vous vous rendez en bus, même s’il s’agit d’un billet sans retour fixe, vous devez quand même vous présenter à la billetterie pour confirmer votre heure de retour. L’agent vous émettra un billet à heure fixe à ce moment.

Pour plus d’information en anglais : http://www.nerjatoday.com/

Avez-vous des escapades d’une journée mémorables à partager avec nous?

Vous êtes sur Pinterest?

Top 5 escapades en Europe

Vous pourriez aussi aimer

2 commentaires

  • Commenter
    "Du Monde au Tournant"
    15 août 2013 à 09 h 29

    Je reviens d’Edimbourg et, lors de notre dernière journée, nous sommes allés voir des Highland Games organisés à North Berwick.
    Nous avons passé la journée dans cette charmante petite ville côtière, sur ses plages, dans ses parcs et dans ses ruelles. Ce n’était queà 30 min en train d’Edimbourg.

    Même chose, à Dublin, ne manquez pas une journée dans les Wicklow Mountains.

    • Commenter
      Jennifer
      17 août 2013 à 09 h 04

      J’y serai en septembre (Dublin), je n’y manquerai pas!

    Commenter

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.