Hawaii Big Island
9

Hawaii en solo pas cher : mes sweet spots sur Big Island

Je sais. Vous vous dites : Hawaii… en solo… pas cher…
Doigt dans l’œil, simagrée, voyons donc. Et bien, j’ai des petites nouvelles.

  1.  Tu veux aller à Hawaii dans ta vie. Va falloir que tu te fasses à l’idée.
  2. Un coucher de soleil dans une vallée tellement luxuriante qu’elle clenche toutes les tapisseries fleuries de tes tantes réunies… Ça reste ton plus beau ever, même en solo.
  3. Côté budget, à 25 $ la nuit pour une auberge de jeunesse propre, il y a moyen de moyenner. Et quand le billet d’avion te transporte au beau milieu du Pacifique pour 800 $, tu dis merci à la vie.
Hawaii Big Island

Big Island, la sauvage

Big Island, la sauvage

Avec ses gorges profondes et verdoyantes, ses eaux cristallines qui grouillent de vie, ses chutes qui se lancent dans le vide et ses volcans légendaires, Big Island fait partie de ces lieux qui ont du caractère, de la personnalité.

L’ile a clairement le droit de se péter les bretelles grâce à :

– Kilauea, le volcan le plus actif de la planète et le plus facile d’accès. Rugissante merveille.

– Son melting pot climatique : 11 des 13 climats connus dans le monde y cohabitent. On parle de neige au sommet de Mauna Kea, de collines verdoyantes, de déserts de lave, de forêts tropicales. Sublime et étonnant panorama.

– L’influence qu’elle a eue sur la culture hawaïenne. L’ile fourmille de légendes et de temples qui rendent hommage à Pele, la déesse du feu, à Kamehameha, souverain du royaume d’Hawaii et au capitaine Cook, célèbre navigateur qui y trouva la mort.

– Son authenticité. Moins touristique que Maaui et O’ahu, mais sans être complètement hors des sentiers battus, Big Island a ce je-ne-sais-quoi de fougueux, brut et rustique qui séduit.

Hawaii Big Island Kona  Hawaii Paysage

Mon top 5 des lieux à ne pas manquer

Waipi’O Valley, la « vallée des rois » 

Lieu sacré par excellence, Waipi’O Valley est la plus imposante des sept gorges qui sculptent  la péninsule de Kona. En d’autres mots : c’est la master-chef. Ses falaises de 2 000 pieds de haut surplombent des terres fertiles autrefois habitées par des milliers d’Hawaiiens. Ses bras enserrent une plage de sable noire accessible en 4 X 4 seulement.

Mais! Comme vous êtes « en solo pour pas cher », un peu de nerf, ça se fait bien à pied! La descente plutôt ardue vaut l’effort, parole de blogueuse qui en a sué un coup… avec un sourire béat d’admiration devant tant de beauté. Vous pouvez également profiter de la vue à partir du belvédère, mais c’est franchement moins satisfaisant pour votre côté aventurier.

Waipio_Valley_Hawaii_Big_Island

Waipi’O Valley, pure beauté. Crédit photo : SF Brit via Flickr

Le Parc national des volcans d’Hawaii

La perle noire. Fascinante étendue désertique sillonnée par des cascades de laves noircies, le Parc national des volcans est ponctué par 3 impressionnants cratères et des forêts de fougères géantes. Ici, j’ai vu le plus beau ciel étoilé de tous les temps. Oui, oui, de tous les temps. J’ai gambadé dans un tunnel de lave durcie, le Thurston Lava Tube, et sautillé devant la caldeira du Kilauea, le volcan le plus actif du monde. Une journée bien chargée est suffisante pour faire le tour du Crater Rim Drive en voiture où vous croiserez des paysages lunaires saisissants.

Avec un peu de motivation (élément que vous avez sans doute rendu là), dévalez la Chain of Craters Road pour rejoindre les splendeurs turquoise de l’océan. Le contraste avec les coulées de lave noires est frappant. En prime, vous pourrez admirer la Holei Sea Arch, une délicate arche marine battue par les vagues. Le dernier arrêt, obligé celui-là, se trouve au bout de la route… coupée par 10 km de lave durcie… C’est aussi ça Hawaii.

Kilauea Parc National Volcan Hawaii

La caldeira de Kilauea, le volcan le plus actif de la planète. Parc National des Volcans d’Hawaii.

Kealakekua Bay

Pour ses splendeurs sous-marines, ses poissons-perroquets, ses dauphins qui viennent vous saluer en toute liberté. Bref, ça grouille dans le coin! Et ça multicolore la vue pas pire aussi.  La baie est un parc marin renommé pour ses eaux limpides, alors pas besoin de vous dire que le port du masque-tuba est un atout non négligeable ici. Pour économiser, jouez-vous-la explorateur en louant un kayak pour 20 $ du côté sud de la baie, au bout de la sinueuse et oh combien charmante Napo’opo’o Road.

Pendant que vous y êtes, attardez-vous au monument élevé à la mémoire du navigateur James Cook, mort à cet endroit suite à une échauffourée qui a décidément mal tourné. Dernier conseil : louez votre équipement pour la semaine chez Snorkel Bob, qui vous fait le kit tuba, masque, palmes et sac de transport pour 25 $. Un bon deal, d’autant qu’à Hawaii, vous aurez toujours le goût de vous mouiller pour voir ce qui gigote sous l’eau. Toujours.

Tortue Hawaii Big Island Kealakekua Bay

Kealakekua Bay Kayak Hawaii

 

 Akaka Falls State Park

La fille qui tripe sur les chutes a été servie pas à peu près avec l’Akaka Falls. Gracieuse et puissante, elle se jette en bas d’une falaise sur 422 pieds. Le grand saut………………………………………

C’est la plus haute cascade d’Hawaii, facilement accessible par un sentier en boucle qui prend grosso modo 30 minutes à parcourir. Le plus-meilleur, c’est que vous croisez aussi la chute de Kahuna, qui dégringole de  400 pieds. Le seul hic est que l’angle permet difficilement de l’apprécier à sa juste valeur. Croisez vos doigts pour que le débit d’eau soit à son apogée, faites des prières, la danse du dieu des chutes. On ne sait jamais.

Akaka Falls State Park Hawaii Big Island

L’Akaka Fall est tout simplement grandiose

 

Ka Lae, le point le plus au sud des États-Unis

J’avoue, je tripe sur les points d’intérêt qui sont les plus-plus quelque chose. Ça et la crème glacée à la vanille. Bref! Le point le plus au sud des États-Unis a de la gueule avec ses falaises ocres fouettées par les vagues, ses éoliennes qui vous saluent au passage, sa route cahoteuse et étroite qui se faufile jusqu’au Pacifique. Parlant de cette route, vous n’avez théoriquement pas le droit d’y aller avec une voiture de location… Je dis ça de même. Pour ceux qui seraient tentés de rejoindre la Green Sand Beach une fois sur place et qui n’ont pas un 4 X 4, je ne le conseille pas, mettons. La route est vraiment douteuse. Bonne chance!

Ka Lea Hawaii Big Island Ka_Lea_Hawaii_Big_Island_Cheval

 

 

 

 

 

 

 

Sur ce, merci de m’avoir lue jusqu’au bout!

Est-ce que ça vous a donné le goût de partir en solo à Hawaii?

Si vous avez besoin de conseils ou de précisions, la section commentaire est là pour ça. Hop hop!

À la prochaine les tripeux!

Voyage à Hawaii en solo Hawaii - Voyage en solo

 

Vous pourriez aussi aimer

9 commentaires

  • Commenter
    Florence
    17 juin 2014 à 02 h 34

    Bonjour Anne Marie! Merci pour ce texte qui fait rêver! Ma mère et moi envisageons d’aller à Hawaii en décembre/janvier prochain, et nous prenons en note vos précieux conseils. J’ai eu le souffle coupé en constatant le prix de votre billet d’avion! À quel moment de l’année y êtes-vous allée, et comment avez-vous trouvé une aubaine pareille?
    Merci énormément, à bientôt
    Florence xx

  • Commenter
    Anne Marie
    27 juin 2014 à 10 h 53

    Bonjour Florence, merci pour les bons mots sur mon texte! J’y suis allée la dernière semaine de mai et la première de juin, qui est une période pas tellement touristique là-bas. J’ai utilisé le site Kayak.com pour trouver un billet. J’avais quelques escales aussi, ce qui a probablement baissé le montant du billet, mais le but est de se rendre non? 😉

    J’espère que vous trouverez également une aubaine pareille, bon voyage à vous!

  • Commenter
    Andrée-Anne
    28 juin 2014 à 07 h 46

    Bonjour Anne-Marie, merci pour ce beau texte qui me laisse tenter d’aller dans ce coin du monde. Moi et non conjoint prévoyons y aller 2 semaines en août et avons trouvé des billets d’avion à bon prix! Pour ce qui est des auberges jeunesses as tu des recommandations??
    Merci beaucoup!

    Andrée-Anne

    • Commenter
      Anne Marie
      6 mai 2015 à 10 h 52

      Salut Andrée-Anne! Tu me ramènes à de bons souvenirs 🙂 J’y suis allée il y a un petit bout de temps déjà et je ne me rappelle plus exactement toutes les ambiances et les emplacements, mais voici tout de même quelques lieux visités :

      Sur Big Island, l’aéroport est à Kona, j’avais loué une voiture pour me déplacer sur l’île. J’ai dormi au Koa Wood Hale. De mémoire, c’était très bien, mais disons que je passais mon temps dehors, c’est Hawaii quand même 😉

      L’autre « ville » principale de l’autre côté de l’île est Hilo, je me rappelle très bien le Hilo Bay Hawaii Youth Hostel, un petit bijou à mon avis.

      Sur l’île de Kauai, j’ai dormi au Honu’ea International Hostel Kauai, j’y ai rencontré des gens sympathiques et il me semble que c’était bien situé aussi.Par contre, le proprio était un peu « stiff » alors ce n’est pas tellement un endroit de party. Avec une voiture, tu peux facilement te promener sur l’île et revenir à l’auberge en soirée. Le village de Kapaa est aussi à voir 🙂

      J’espère que ça t’aide, bon voyage!

  • Commenter
    Top 10 des photos les plus populaires sur Pinterest
    5 mai 2015 à 05 h 05

    […] Akaka Falls State Park Hawaii Big Island […]

  • Commenter
    Jeremy
    25 août 2016 à 07 h 22

    Bonjour
    Je voyage en général en Amérique centrale…Cet hiver je prévois d’aller à big island un mois pour courir marcher et découvrir. ..Ma blonde me rejoint pour deux semaines….Et j’aurais besoin de conseils si tu existe toujours?!

  • Commenter
    Stéphane
    13 avril 2019 à 08 h 55

    Je pensais aller à Hawaii cette année en solo mais quand j’ai réalisé que ça me coûterais environ 150$ par jour (pour la voiture la moins cher à cause des assurances) x 10 jour en location de voiture j’ai dû changer de destination :(. 1500$ juste en location d’auto c’est beaucoup d’argent et Hawaii sans voiture ça se fait pas… Tu as fais quoi?

    • Commenter
      Anne Marie Brassard
      23 avril 2019 à 07 h 45

      Salut Stéphane! J’avais trouvé un rabais dans un vieux guide de voyage de la bibliothèque nationale à Montréal pour les assurances… je ne pourrais vraiment pas me rappeler c’était quel guide par contre (mais pas un classique du type Lonely Planet). Mon copain s’est déplacé sur le pouce il y a 2 ans, ça se fait très bien si c’est ton genre de voyage. Sinon, j’ai déjà vu des gens louer en gang à partir d’une auberge de jeunesse (babillard sur place ou groupe Facebook avant d’arriver). Je n’ai jamais essayé, mais peut-être que ça se négocie tout dépendant si tu y vas dans une saison haute ou basse (j’y étais en mai). J’espère que ça te donne des pistes de solution. Peut-être que Jennifer aura d’autres conseils à te donner!

    Commenter

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.