4

Hundertwasser, ce génie

De tous les architectes découverts au fil de mes aventures, celui que je m’apprête à vous présenter est sans conteste mon préféré. Original, incongru, coloré personnage, c’est à se demander ce qui lui est passé par la tête lorsqu’il a conçu les planchers ondulants, les murs à grosses bulles colorées et les damiers difformes qui ornent ses structures rocambolesques.

Friedensreich Hundertwasser, né Friedrich Stowasser, est un peintre, un artiste et un « médecin de l’architecture » né à Vienne en 1928 et décédé en 2000. Déjà, à 6 ans, ses professeurs rapportaient un sens inhabituel des couleurs et des formes. Globe-trotter, c’est au terme de plusieurs voyages qu’il choisit son nom d’artiste.

En 1959, il fonde le Pintatorium et, en 1975 à Venise, il écrit : « Ma peinture est, je crois, complètement différente parce qu’il s’agit de peinture végétative. […] Le paradis est là, mais nous le détruisons. Je veux montrer à quel point il est simple d’avoir le paradis sur terre. […] Seuls ceux qui pensent et vivent créativement survivront dans cette vie et au-delà. [   ] Tout est si infiniment simple, si infiniment beau. » (trad. libre).

L’expression parfaite pour décrire cet artiste serait sans doute le non-conformisme! Toute cette créativité a servi plusieurs causes, mais elle existe également pour le plaisir des yeux dans plusieurs pays du globe. Lors de votre prochain passage à Vienne, ne manquez surtout pas ces œuvres de Hundertwasser :

Hundertwasserhaus
Nonobstant la horde de touristes qui abondent, la Hundertwasserhaus demeure un endroit vraiment magique et, par le fait même, un des immeubles les plus admirés de Vienne (on ne peut visiter que l’extérieur). Tout y est irrégulier; les planchers, les murs, les couleurs, les jardins, etc. Construit dans les années 1980, cet immeuble renferme 52 appartements toujours habités et est situé sur la Kegelgasse, près du Kunsthauswien (voir carte). Découvrez plus de photos en cliquant ici et ici.

Hundertwasserhaus – Jennifer D.D.

En face de l’immeuble, ne manquez pas le Hundertwasser Village pour le magasinage et pour vous soulager à la Toilet of Modern Art (toilette d’art moderne).

KunstHausWien
Bien que les neuf euros requis pour y entrer m’aient au départ découragée, j’ai décidé de visiter tout de même ce musée, car j’étais tombée amoureuse de cet architecte et artiste complètement différent! Le KunstHausWien est consacré aux œuvres de Hundertwasser et on y présente une grande variété de ses esquisses, peintures et dessins. Les deux éléments qui attirent l’attention et font de ce musée un incontournable : les planchers ondulants dans un décor original ainsi que la fontaine de l’entrée qui coule à l’envers…

KunstHausWien – Jennifer D.D.

Fernwärme Wien
Cette usine est un incinérateur de déchets ainsi qu’une installation de chauffage quelque peu inédite! Au départ, Hundertwasser hésitait à s’impliquer dans le projet, mais il accepta, car le maire Helmut Zilk promit que seule une technologie hypermoderne et respectueuse de l’environnement serait utilisée.

L’édifice de la Fernwärme Wien vaut le détour! Vous ne verrez pas d’usine de ce genre à tous les coins de rue!

Voici un petit film pour vous donner un meilleur aperçu de l’endroit!

  

Photos du Fernwärme Wien par Jennifer D.D.

Autres chefs-d’œuvre

Voici également quelques autres endroits où vous pourrez admirer le talent de Hundertwasser :

Waldspirale

 

Hotel Rogner

Hundertwasser Markthalle

Jennifer

Vous pourriez aussi aimer

4 commentaires

  • Commenter
    Susie Doré
    7 juin 2012 à 12 h 38

    C’est vraiment magnifique, quel architecte! Mais j’imagine mal qu’on puisse trouver ce genre de construction ici, au Canada… Trop original! 😉

  • Commenter
    Catherine
    7 décembre 2012 à 10 h 30

    Dans le cadre de ma formation en enseignement au primaire, je suis présentement un cours de didactique des arts plastiques. Nous venons tout juste de vivre (dans l’intention de faire vivre une activité à nos futurs élèves) une situation d’apprentissage dans laquelle notre inspiration était justement cet artiste. J’ai eu la chance de voir quelques unes de ses oeuvres et de m’en inspirer pour créer. Quel talent et quelle originalité! Un style quelque peu enfantin, très accessible aux élèves, mais également une grande sensibilité. Merci de ce partage! 🙂

    • Commenter
      Jennifer
      7 décembre 2012 à 10 h 53

      Oh, ça a dû être une tellement belle activité ça! Je suis jalouse!

    Commenter

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.