18

Émotions à vif à Bangkok

Je suis assise dans mon lit à regarder mon écran et à me demander si je devrais écrire cela. Mais en même temps, on ne peut pas toujours parler que des bons côtés du voyage, hein? Alors, voilà, je vous livre mes émotions à vif en ce 30 juillet. Par besoin de partager, je pense, par besoin de me sentir un peu moins seule. Je me tourne un peu vers vous, ça me console.

Ça fait des mois que je sais que je vais passer mon anniversaire seule à Bangkok et que j’ai prévu le coup en trouvant un bon petit resto de sushi où me régaler pour l’occasion, mais on ne peut jamais être vraiment préparé à des surprises émotives, il parait.

Ce matin, je me suis levée tôt pour me rendre à l’aéroport de Singapour. Mon vol était à midi pour Bangkok et tout s’est bien déroulé. Jusque-là, mon monde dormait encore et je n’avais pas trop l’impression que c’était une journée particulière. Hier, j’ai eu une conversation avec un blogueur qui était lui aussi à Bangkok et il s’est proposé de se joindre à moi pour mon festin cru. Génial, de la compagnie pour ma fête, beaucoup moins plate, alors je me suis mis en tête qu’il y aurait quelqu’un. Ça me semblait tout à coup moins drabe.

Nuages vus de mon hublot

Et là, j’ai mis les pieds dans la zone de taxis à l’aéroport Suvarnabuhmi de Bangkok. Bang! La gorge qui se noue, les yeux qui s’embuent, les émotions qui me surprennent violemment. C’est là que j’ai quitté mon amoureux il y a quinze jours. C’est là que j’ai embarqué dans le taxi en larmes et que je n’ai plus regardé derrière, n’en ayant pas la force… Je ne sais pas pourquoi ça m’a autant prise de court, mais toutes mes émotions sont remontées, comme si je revivais le moment, mais cette fois, c’est pour mon anniversaire que j’ai pleuré. On dirait que je me suis retrouvée encore plus seule tout à coup.

J’ai ravalé et je suis arrivée à l’auberge en un morceau où tout plein de vœux de bonne fête m’attendaient, les petits cachotiers! Ça m’a remis le moral d’aplomb et je me suis préparée à partir vers Sukhumvit 31 où se trouve le restaurant de sushi. J’ai attendu, attendu et attendu. Le blogueur n’est jamais venu. Assise là toute seule devant une table mise pour deux, les serveuses me demandant régulièrement si je voulais attendre ou commander, j’ai réalisé que je n’ai jamais passé un seul anniversaire loin des miens ou sans quelqu’un pour me fêter. Ça a fessé fort. Toute seule au bout du monde. Ben oui, la grande brave qui pensait que ça ne changeait rien d’avoir 29 ans, un jour comme un autre. Facile à dire quand il y a toujours quelqu’un que tu aimes pour te faire des surprises au cours de la journée. Bien différent quand t’es vraiment toute seule pour te fêter… Ça va mal demander un gâteau surprise pour toi-même, genre…

Je sais, je sais, rien de dramatique, mais c’est la première fois en six mois que j’ai un coup de cafard comme ça. La première fois que je rentre à l’auberge la gorge en boule et l’envie folle de me jeter sous la couette pour ne plus émerger avant demain. J’ai décidé de vous écrire, parce que c’est vrai qu’il y a des moments comme ça sur la route. Ils font réfléchir, ils nous font grandir, et pis, sûrement que demain ça ira mieux, non?

Ça vous est déjà arrivé?

 

Vous pourriez aussi aimer

18 commentaires

  • Commenter
    Lily@EnTerreAndine
    30 juillet 2013 à 02 h 50

    Je t’envoie mes pensées les plus chaleureuses! Car si il m’est arrivé plusieurs fois de fêter mon anniversaire à l’étranger (22 et 24 ans en Inde, 23 ans au Népal), j’ai toujours été accompagné par une amie ou… deux allemandes rencontrées la veille, qui m’ont fait la surprise au petit dej d’acheter des viennoiseries et de planter une allumette dedans! Alors, en ce jour de fête mais de solitude, tu peux simplement penser que tu te souviendras toute ta vie d’où tu étais pour ton Nième anniversaire 🙂

    • Commenter
      Jennifer
      2 août 2013 à 03 h 30

      AH, c’est chou ça les viennoiseries! Et oui, je m’en souviendrai longtemps!

  • Commenter
    Lili
    30 juillet 2013 à 02 h 51

    Alors tout d’abord : Bonne fête !
    Tu sais, ce n’est qu’un anniversaire ! On en a plusieurs dizaine dans une vie. J’ai passé plusieurs anniversaire loin de ma famille et de mes amus – bon en vivant depuis 4 ans à Montréal, normal et puis j’ai d’autres amis maintenant. je crois que je n’ai jamais vraiment fêter mon anniversaire depuis l’adolescence alors cela ne me gène pas de toute manière. Par contre, mon premier Noël loin de ma famille, j’étais en Australie et je travaillais… Mais j’avais la gorge nouée toute la soirée… cela fait bizarre donc je comprends bien ton sentiment.
    Mais une chose est sûre, tous tes amis et ta famille ont pensé à toi 😉
    Bises

    • Commenter
      Jennifer
      2 août 2013 à 03 h 29

      C’est vrai que c’est différent quand on se recréé un réseau, mais c’est tout de même pas facile, j’en conviens! Et oui, ils ont pensé à moi comme je pense à eux! 😉

  • Commenter
    The Green Geekette
    30 juillet 2013 à 03 h 18

    C’est jamais évident de passer un anniversaire seule alors je t’envoie plein de bonnes ondes, courage!

  • Commenter
    Kass
    30 juillet 2013 à 03 h 33

    Salut jenny, et joyeux Anniversaire !! Pour te remonter le moral, je m’engage à te chanter Joyeux anniversaire en Yaourt : A ti beur des youyou ! A ti beur des Youyou A ti beur des Youyou jenny, A ti beur des Youyou !! Bon je ne maîtrise pas parfaitement le yaourt mais même si nous ne nous connaissons pas, quelques part, des bonnes ondes te feront sourire j’espère et te feront sortir de ta couette, en plus il fait trop chaud ! Allez, demain c’est jour en I, Mercredi, tu pensera à moi qui va se faire la pot pourri des vaccins spécial tour du monde ! Aieeee !!!

    • Commenter
      Jennifer
      2 août 2013 à 03 h 28

      hahhaah merci pour ce chant des plus… hum… particuliers! 😉 Alors, ces vaccins?

  • Commenter
    Cedric
    30 juillet 2013 à 07 h 44

    J’ai fêté mes 30 ans à Wellington, en Nouvelle Zélande, avec une bande de « presque inconnus-amis-connaissances ».

    Résultat ?

    Aucun proche, aucune pression sociale et une putain de belle soirée.

    Des fois, se couper du cercle intime, ça a du bon !

    • Commenter
      Jennifer
      2 août 2013 à 03 h 24

      Façon de voir les choses, c’est vrai, même si je ne ressens pas de pression de la part de mes proches, mais bon, je comprends 😉

  • Commenter
    vanessa
    31 juillet 2013 à 02 h 25

    Allez il y en aura d’autres des anniversaires. avec un jour de retard JOYEUX ANNIVERSAIRE.:) regarde la chance que tu as de voyager comme ça, de parcourir le monde, faut mieux être seule à bangkok que plusieurs ici, enfin ça c mon point de vue. Perso que ça soit les anniversaires, noel ou le nouvel an ça me fait ni chaud ni froid, les anniv je les ai trés peu fêtés.
    Une chose est sure écrire fait du bien et tu as eu raison de le faire si ça a pu te soulager un peu en te disant que le fait d être lu te donnait l’impression de te sentir moins seule. Je sais que je suis pareille à ce niveau. Partager tes émotions, tes humeurs, tes coups de bluzz comme tes joies
    bonne continuation
    espère que les sushis étaient bons au moins 😉

    • Commenter
      Jennifer
      2 août 2013 à 03 h 22

      C’est vrai, plein d’autres en bonne compagnie! J’ai toujours adoré les anniversaires, les Fêtes, etc. Que veux-tu… on aime ou on n’aime pas! Oui, ça a fait sortir le méchant de partager. Tout va mieux maintenant! 😉 Et les sushis étaient DÉLICIEUX!

  • Commenter
    Mamanglobetrotteuse.com
    31 juillet 2013 à 03 h 08

    Jennifer, cet anniversaire sera mémorable pour le reste de tes jours !!! Il sera gravé comme celui où tu étais seule à l’autre bout du monde, et il te rappellera tous ces beaux endroits, toutes ces émotions et tout le « guts » que tu as ! parce que, foi de Maman Globe-trotteuse, il en faut ! Donc, je t’envois plein de voeux chaleureux du Costa Rica xxx

    • Commenter
      Jennifer
      2 août 2013 à 03 h 18

      Merci! 😉 C’est vrai qu’il sera spécial malgré tout! Bon voyage au Costa Rica!

  • Commenter
    Anick-Marie
    5 août 2013 à 11 h 07

    Le jour de mon anniversaire, j’essaye toujours de faire quelque chose qui me plaît, d’abord et avant tout.

    J’en ai passé des anniversaires seule, à l’aéroport ou sur la route ces dernières années ! J’en ai passé 3 sur la route en auto-stop, et toujours j’ai fait une pancarte « …… pour ma fête » avec le nom de la ville, en langue locale. Je me suis payé un resto gastronomique une fois. Cette année, j’étais en CouchSurfing en train de boucler un guide, dans le rush.. et les colocs ont invité leurs amis et fait un BBQ. Si je ne leur avait pas dit, ils n’auraient pas su…

    En fait, je me rappellerai toujours d’une grande leçon que j’ai apprise à mon anniversaire de 17 ans. J’étais en appartement depuis 6 mois, la seule de mon école secondaire dans cette situation. Pas l’âge d’être dans les bars, mes parents ne m’ont pas écrit ni appelée, et j’ai eu un coup de cafard comme toi. Je suis allée sur IRC et je me suis vidée le coeur. Une inconnue m’a invitée à manger une pointe de gâteau. 3 autres nous ont joint. On a passé un bon moment, et puis je suis allée danser seuleet je suis sagement rentrée à la maison. Cette femme m’a dit : « J’ai organisé une grosse fête pour mon fils, on a vraiment dépensé beaucoup d’argent, je peux bien te donner une pointe de gâteau !

    La leçon que j’ai apprise ?

    On est des anges pour les autres quand on sait que l’on peut leur faire plaisir.

    Exceptionnel ? Une chance ? Figure-toi qu’à mes 30 ans, une femme que je ne connais pas, de CouchSurfing, a cuisiné un gâteau et l’a partagé avec tout le monde sans rien demander en retour. Je ne l’ai jamais revue !

    Si tu repasse une journée comme ça, parles-en, entoure-toi. Dis-leur que c’est une journée spéciale pour toi. Et si ça ne suffit pas, rappelle-toi-le et sois cet ange pour toi-même.

    (Comme mon amie imaginaire Amy qui m’encourage quand je suis sur le vélo et que la batterie est morte, et qu’il reste 10 km…)

    • Commenter
      Jennifer
      6 août 2013 à 06 h 03

      Merci pour tes bons mots Anick-Marie! 😉 Et fonce avec Amy!

  • Commenter
    Où dormir à Bangkok : 3 budgets, 3 options
    27 novembre 2016 à 08 h 51

    […] Émotions à vif à Bangkok […]

  • Commenter

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.