Luang Prabang, Laos
3

Luang Prabang, Laos

Luang Prabang est possiblement la ville d’Asie du Sud-Est que j’ai le plus aimée. S’y rendre par la terre est déjà une expérience en soi. Si vous pouvez privilégier l’avion, faites-le. Sinon en arrivant de la capitale vous pouvez faire un arrêt à Vang Vieng pour couper le trajet en deux. Ce n’est absolument pas obligatoire quoique ça vous fera des trucs à raconter au retour.

Luang Prabang, Laos

 

Pour ma part, c’est ce que j’ai fait. J’ai pris un minibus entre Vang Vieng et la magnifique Luang Prabang. Cinq heures de route en cordons, de sillons et de tournants en tête d’épingle qui arracheront des maux de cœur aux plus robustes d’entre vous. Mais une fois sur place, c’est tout oublié et la magie commence.

La petite ville est inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1995 et bordée d’un côté par le puissant Mékong et de l’autre par la rivière Nam Khan qui se jette dans la première. Dans sa partie la plus fine, vous pourrez passer d’une rive à l’autre en quelques enjambées, car à peine deux cents mètres les séparent.

Luang Prabang, Laos

 

La vie ici y est absolument calme et relaxante. Haut lieu de la spiritualité bouddhiste du pays, la ville est envahie (si je puis m’exprimer ainsi) par de jeunes moines qu’on appelle monk. Déambulant souvent pieds nus dans les rues, vêtus de leur typique tunique orangée, on peut les voir s’affairer à la quête du matin ou effectuant quelques emplettes au marché local. J’ai eu la chance de les entendre chanter ou plutôt psalmodier des prières. Je suis restée environ trente minutes, silencieuse, les yeux fermés sur le pas de la porte du temple comme hypnotisée devant tant de beauté.

Anciennement sous le joug des Français, Luang Prabang a conservé de cette époque une adorable architecture et l’amour de la baguette de pain frais. D’ailleurs, parlant cuisine, les restaurants (les BONS restaurants, devrais-je dire) foisonnent autant que les kiosques de bouffe de rue qui rivalisent d’originalité. Une des spécialités que vous pourrez déguster partout au pays est le riz gluant que l’on façonne en petites boulettes à l’aide d’une main et que l’on trempe dans une préparation d’aubergines ou de poivrons, au choix. En dessert, le riz gluant noir, cette fois-ci servi chaud avec du lait de coco et des bananes. On râpe une bonne quantité de canne à sucre par-dessus et vous avez là un plat des plus cochons. J’en ai mangé jusqu’à un point tel que mon bouton de pantalon menaçait de voler en l’air à tout moment.

Luang Prabang, Laos Luang Prabang, Laos

 

Tous les soirs, la rue principale devient piétonnière et le marché de nuit s’installe alors que les innombrables foulards de soie brillent de mille feux sous un soleil jaune presque ocre. On dit même de lui qu’il est le plus beau marché d’Asie. Des statues, des tapis, des tableaux, des vêtements. Des dizaines de personnes s’entassent sous des tentes pour essayer de vous vendre leur butin. Comme je suis demeurée en ville durant toute une semaine, j’ai largement contribué à l’essor de quelques artisans.

Luang Prabang, Laos Luang Prabang, Laos

 

Au départ de Luang Prabang, on peut également faire une petite croisière (très rudimentaire, on s’entend) sur le Mékong pour se rendre à la grotte de Pak Ou qui abrite des milliers de bouddhas (environ 3000).

Luang Prabang, Laos

 

Je serais bien restée une semaine supplémentaire, mais j’avais un vol à prendre, car il n’était aucunement question que je refasse le trajet en minibus en sens inverse…

Isabelle Charette
voyageasie2011@gmail.com

 

Vous pourriez aussi aimer

3 commentaires

  • Commenter
    Hamel Léane
    3 décembre 2012 à 09 h 49

    Toujours aussi intéressant de te lire et de un peu voyager avec toi,vitement le prochain

  • Commenter
    circuit au laos
    26 juin 2019 à 04 h 11

    Luang Prabang est un endroit paisible. C’est la capitale royale du royaume du Lan Xang qui s’est formée il y a près de 7 siècles. C’est un endroit qui rappelle aux visiteurs les vieilles rues où sont passés les pas du moine, des jolies petites maisons évoquant l’architecture française de la vieille ville.

  • Commenter
    aller au laos
    9 août 2019 à 04 h 28

    La ville de Luang Prabang est un endroit paisible. C’est la capitale royale du royaume du Lan Xang qui s’est formée il y a près de 7 siècles. C’est un endroit qui rappelle aux visiteurs les vieilles rues où sont passés les pas du moine, des jolies petites maisons évoquant l’architecture française de la vieille ville.

  • Commenter

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.