Jennifer sur la plage d'Inis Mor - Aran Islands - Irlande
41

Eh oui, déjà terminé…

8 mois et 20 jours que je suis partie de la maison pour l’aéroport le lendemain d’une journée mémorable avec ma famille et mes amis. Presque 9 mois que je suis sur la route. J’ai du mal à y croire pour vous dire bien franchement. Ça a passé tellement vite. Panama, Argentine, Chili, Bolivie, Pérou, Taiwan, Thaïlande, Singapour, Vietnam, Cambodge, Malaisie, Turquie et Irlande se sont succédé rapidement. J’ai voyagé lentement selon les standards de certains, mais ce fut trop vite selon les miens. Ces gens rencontrés que je n’ai pas eu le temps de revoir, ces sourires gênés des marchands locaux qui commençaient à me reconnaître que je n’ai pu approfondir, ces pays que j’ai effleurés, le temps d’un instant, m’a-t-il semblé.

Jennifer sur la plage d'Inis Mor - Aran Islands - Irlande

Sur la plage d’Inis Mor – Aran Islands – Irlande

 

On planifie un voyage comme ça des mois durant, voire des années. On pense que c’est tellement long neuf mois. On s’imagine changer le monde, changer de peau, changer de vie. On s’imagine que le temps va s’écouler lentement loin du quotidien, on pense que plus jamais rien ne sera pareil… Peut-être est-ce ce qu’on espère, un peu?

En fait, le monde qui a changé, c’est le mien. Je ne suis plus qui j’étais, je suis métamorphosée subtilement comme à chacun de mes voyages, mais au fond, je suis toujours la même, juste plus peaufinée, plus sûre de moi, de ce que je veux de la vie. Ma peau, elle, est changée, mais c’est la faute des moustiques et des coups de soleil, pas d’un mal de vivre quelconque que tout le monde nous attribue quand on part pour si longtemps. La vie, elle, elle change. On abandonne un peu ceux qu’on aime, on rate des moments importants, on file des mauvais cotons à penser qu’ils nous ont peut-être un peu oubliée, le temps de notre voyage, mais, au fond, la vie est pareille, parce que ceux qui comptent, ils sont toujours là. Et le temps, le maudit temps qui passe trop vite, quoi qu’on en pense, à la maison comme sur la route.

Jennifer embrasse la Blarney Stone - Blarney Castle - Irlande

J'embrasse la Blarney Stone en Irlande, le vide sous ma tête!

 

J’ai raté des moments, mais j’en ai vécu 15 000 autres. Des moments que personne ne saura comprendre vraiment, même si je leur raconte avec des mots bruts, purs et pleins d’émotions, parce que des moments comme ça, en voyage, il faut savoir les vivre et on ne peut les comprendre complètement que si on y était ou qu’on vit la même chose…

Aujourd’hui, une porte s’ouvre, mais c’est comme si 1000 autres se refermaient à la fois… Je range dans ma petite boîte mes souvenirs pour en commencer d’autres… Mais ma boîte, elle explose…

Je suis contente de revenir, je vous l’ai déjà dit, j’ai l’impression d’avoir vécu à 100 % ce que je voulais vivre pour cette fois, mais comme pour toute étape qui se termine, j’ai au fond de moi une petite lassitude, un petit pincement qui me rappelle que je n’ai plus de gigantesque projet, je n’ai plus ce tour du monde sur lequel m’appuyer et espérer en laissant passer les mauvais jours.

Jennifer sur le Carrick-a-rede bridge - Irlande

La frousse sur le Carrick-a-rede bridge – Irlande

 

Quel sera mon nouveau projet? Vous devez commencer à me connaître, donc vous savez que je ne tarderai pas à m’ensevelir sous des projets, à prévoir 10 autres escapades et à me lancer dans des trucs qui me feront spinner le hamster, mais, au fond de moi, je crois qu’il y aura toujours cette fierté d’avoir réalisé ce voyage, celui que beaucoup m’ont dit insensé à mon âge ou en étant en couple et encore plus avec une carrière que j’ai plantée là… Ben oui, c’est possible!

Je suis fière de moi, de m’avoir écoutée, d’avoir vécu ce que j’avais à vivre pendant qu’il est encore temps, que je suis en santé et pleine de vie. Merci de m’avoir suivi dans cette belle aventure, car dans les moments difficiles, c’est vous qui m’avez remontée, c’est vous qui m’avez motivée à continuer. Merci!

Ce n’est pas fini, je vous le promets, j’ai encore tant d’aventures à vous raconter que les moments occupés sur la route ne m’ont pas permis de vous dire. Au fond, ça ne fait que commencer! 😉

Quel a été votre moment préféré de mon voyage?

 

Vous pourriez aussi aimer

41 commentaires

  • Commenter
    PEKALA MALLAMACI Sandrine
    19 octobre 2013 à 09 h 05

    j’ai juste envie de dire BRAVO!!!!

  • Commenter
    Catherine @TheGoFever
    19 octobre 2013 à 10 h 43

    Bon retour à toi et chapeau! d’avoir été jusqu’au bout, de l’avoir fait, d’avoir plongé.
    J’ai aimé te suivre à travers ton aventure!

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      24 octobre 2013 à 02 h 24

      Merci Catherine, ça a passé tellement vite, mais ce n’est pas fini, j’ai encore 1000 trucs à vous raconter, j’espère que tu continueras à suivre!

  • Commenter
    Pierrick
    19 octobre 2013 à 11 h 32

    Bonne analyse de la vie de voyageur lol! En tout cas, je te remercie de m’avoir fait profiter de toutes tes petites histoires de voyages, conseils et autres choses qui m’ont soit fait sourire soit ému!

    Et hâte de suivre de nouvelles aventures!

    Merci 🙂

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      24 octobre 2013 à 02 h 25

      Merci, t’es chou, les prochaines idées d’aventure germent doucement. Je me refais un portefeuille et je vous en parle. Et toi, what’s next?

  • Commenter
    Béatrice
    20 octobre 2013 à 10 h 13

    Bravo et bon retour!

  • Commenter
    Joana@VeniVidiVoyage
    22 octobre 2013 à 11 h 18

    Je suis un peu comme toi, j’ai besoin de projets pour me laisser porter et avancer dans la vie. Mais c’est bien ! Ton tour du monde est termine mais comme tu dis des dizaines d’autres portes s’ouvrent a toi et puis qui sait, peut-etre qu’un de ces 4 tu repartiras…

    Bon retour, et au plaisir de lire la suite de tes aventures. Fais durer le voyage !

  • Commenter
    Solène - I love travelling
    22 octobre 2013 à 11 h 29

    C’est un nouveau début avec plein de nouvelles aventures à venir !!

  • Commenter
    Amandine@Unsacsurledos.com
    22 octobre 2013 à 11 h 33

    J’ai un petit pincement au coeur pour toi … Je comprends ton sentiment d’arrêt – de vide : plus de TDM en vue auquel se raccrocher, il est maintenant derrière toi.

    Mais si tu reviens avec le sentiment d’avoir vécu ce que tu souhaitais, toutes ces belles images en têtes et des graines de nouveaux projets à réaliser, je pense que tu as tous les ingrédients devant toi pour résister le mieux possible au blues du retour – ou dépression post-voyage 😉

    Et pour répondre à ta question sur le moment préféré de ton voyage … Difficile, je n’étais pas avec toi pour partager tous ces instincts magiques, difficiles, insolites, … Mais je garde de belles images et de bons souvenirs de ton séjour au Panama ! Ce sera une étape de mon prochain grand voyage (enfin, je crois … ).

    Bon retour et bon courage pour « l’aterrissage » 😉

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      24 octobre 2013 à 02 h 27

      Contente d’avoir pu te « marquer » et merci pour tes bons mots. Le Panama, bien que le premier d’une longue série de pays incroyables, est définitivement un endroit à voir avant qu’il ne change trop!

  • Commenter
    Romain
    23 octobre 2013 à 02 h 14

    Ca a du etre une expérience extra-ordinaire. Tu t’es enrichie comme peut de gens peuvent le faire. Il faut aller de l’avant et fructifier toutes ses belles expériences !

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      24 octobre 2013 à 02 h 28

      Oui, difficile de mettre les mots sur une pareille étape de vie, mais extraordinaire est pas mal! 😉 Merci Romain!

  • Commenter
    Laurent
    23 octobre 2013 à 03 h 40

    T’es contente ou nostalgique de rentrer ? Moi à la fin de mon année sabbatique sur les routes, j’étais content de rentrer. Content de pouvoir partager tout ce que j’avais vécu avec mes proches (amis, famille).
    Mais le problème comme tu le dis très bien, c’est que ce sont « des moments que personne ne saura comprendre vraiment ». C’est un peu frustrant du coup, mais on survit 😉
    C’est clair qu’avant le départ, ça semble une éternité de partir en voyage pour aussi longtemps. Mais au fond, c’est à la fois beaucoup et bien peu.
    Étant de l’autre coté de l’Atlantique, je ne peux guère de souhaiter un bon retour parmi nous, mais bon retour tout de même et bravo 🙂

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      24 octobre 2013 à 02 h 30

      Je suis un peu des deux, je dirais, même quelques jours après le retour. Contente de revoir tout le monde, nostalgique d’une époque qui se termine. On ne peut pas tout avoir 🙂

      Je suis chanceuse d’avoir des gens autour de moi qui comprennent ma passion et qui me soutiennent, mais aussi des gens qui l’ont vécu eux-mêmes, donc je peux en parler et partager pour soulager un peu ce trop-plein d’émotions.

      Merci pour tes bons mots 🙂

  • Commenter
    Indianajane
    24 octobre 2013 à 05 h 02

    Ton commentaire me ramène 10 ans en arrière. C’est vrai que ce type de voyage nous transforme, nous ouvre, nous donne une confiance accrue et des ailes qui portent loin.

    La partie difficile du voyage? Arrimer avec la vie d’ici. Avec ce qui n’a pas changé, en fait. Et rentrer les ailes si grandes déployées. On y arrive, entre 2 voyages, crois-moi. Et on continue l’aventure d’une autre manière.

    Qui sait où tu seras 10 ans après cette belle aventure?

    MarieJosée, globetrotter chocolatière et aubergiste 😉

    Psitt, pour les projets, rappelle-toi que la réalisation de l’un est la bougie d’allumage du suivant. Tu ne seras jamais en manque de projets! Et je gagerais que tu auras toujours la confiance de faire le premier geste pour les réaliser!

    Bon retour =)

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      26 octobre 2013 à 04 h 01

      Merci pour tes bons mots Marie-Josée! C’est bien vrai et bien beau cette histoire de bougie d’allumage!

  • Commenter
    Manu @ VoyageAvecNous
    26 octobre 2013 à 09 h 56

    Fin de cette aventure, mais pas fin de l’aventure

    Contente ou bien pas du tout de rentrer ?
    Car après 9 mois sur les routes on peut quand même être content de rentrer pour se poser un petit peu et pourquoi pas repartir un peu plus tard…

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      26 octobre 2013 à 10 h 54

      Oui, t’as raison. Je suis contente de rentrer, malgré tout. C’est la première fois que je voyage en ayant un amoureux qui m’attend à la maison et que je suis séparée de ma famille. C’est pas facile de voir les petits grandir au loin sans y être, ou voir que les gens ont une vie qui eux aussi continue alors qu’on rate des bouts. Par contre, ça vaut la peine, on revient changé. Je sais que les choses se mettent en place doucement, je prends le temps d’apprécier les petits plaisirs du retour : mon lit, une douche chaude, laisser ma brosse à dents sur le comptoir de salle de bains, etc.

      • Commenter
        Manu @ VoyageAvecNous
        26 octobre 2013 à 11 h 06

        Le lit avec sa propre odeur et la brosse à dents c’est le mieux

        On en rêve presque nous en Australie d’avoir à nouveau notre propre petit lit 😉

  • Commenter
    Manu @ VoyageAvecNous
    26 octobre 2013 à 11 h 07

    Le lit avec sa propre odeur et la brosse à dents c’est le mieux

    On en rêve presque nous en Australie d’avoir à nouveau notre propre petit lit 😉

    • Commenter
      Jennifer
      26 octobre 2013 à 11 h 28

      J’ai eu mon propre lit en chambre privé, mais il n’y a rien de pareil à son propre lit!

  • Commenter
    Pierre
    28 octobre 2013 à 05 h 43

    Bon retour à la nouvelle-ancienne vie et ravi que tu n’aies aucun regret sur ton voyage. Ravi également de t’avoir croiser à Dublin également.

    • Commenter
      Jennifer
      28 octobre 2013 à 09 h 20

      Un plaisir partagé! Merci pour tes souhaits, je me réintègre doucement!

  • Commenter
    Laurence - Le Fil de Lau
    28 octobre 2013 à 06 h 50

    Les billets écrits avec le coeur sont toujours émouvants. Bon retour à toi.

  • Commenter
    annick
    1 novembre 2013 à 11 h 42

    Et moi aussi j’y vais d’ un « Bon Retour » et….en espérant te rencontrer bientôt..je pense que tu as encore un peu de mal à descendre de ton nuage !

  • Commenter
    Globestoppeuse
    3 novembre 2013 à 02 h 10

    Waouh ! On va se voir à Montréal dans pas long alors ! Moi ça fera six mois que je serai partie… je pense ! 🙂

  • Commenter
    Nath'
    16 novembre 2013 à 04 h 07

    Hello,

    Pas facile de rentrer, même si on est content de retrouver quelques repères qui ont manqué… Alors ça va, tu te ré-habitues ?… Ou tu as déjà envie de repartir ?
    Bonne soirée

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      17 novembre 2013 à 04 h 00

      Je commence tranquillement à m’y faire. J’ai surtout hâte d’avoir un autre projet, de savoir où et quand je repars, mais pour le moment je suis heureuse de savourer mes moments à la maison! 😉

  • Commenter
    sejour-newyork.fr
    16 novembre 2013 à 09 h 05

    Félicitations pour ce tour du monde et bon retour!

  • Commenter
    Lucie Couture
    1 décembre 2013 à 05 h 14

    Bravo ! je t’ai suivi avec avidité et grand intérêt, puisque dans mes projets futurs je veux partir pour un long time… mais, j’ai deux fois ton âge, alors, il n’y a pas d’âge pour vivre ses rêves… ça prend juste du coeur et l’instinct et ça tu en avais, tu es une source d’inspiration…

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      1 décembre 2013 à 06 h 57

      Oh la la Lucie, que de beaux compliments que tu me fais là, je suis très touchée! Et c’est bien vrai, il n’y a pas d’âge!

  • Commenter
    Top 10 des photos les plus populaires sur Pinterest
    5 mai 2015 à 04 h 46

    […] Blarney Stone – Blarney Castle, Irlande […]

  • Commenter
    Ce qui a attiré votre attention en 2013 | Moi, mes souliers
    22 août 2018 à 09 h 48

    […] 11. Eh oui, déjà terminé… […]

  • Commenter

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.