Signpost in the Stirling Point, Bluff, New Zealand
7

Ce qui m’irrite en voyage

Le titre dit tout! Allez, je me lance!

Signpost in the Stirling Point, Bluff, New Zealand

 

  • Les aéroports qui n’ont pas encore pris le tournant technologique et qui n’offrent pas de connexion Wi-Fi gratuite. Pire, ceux qui offrent l’internet gratuit pour naviguer uniquement sur certains sites présélectionnés…
  • Les gens qui se ruent au comptoir d’embarquement dès le premier message annoncé à l’interphone afin d’être certains d’être les premiers à bord, même si au fond, ils font partie du dernier groupe à pouvoir embarquer, ce qui contribue à bloquer le passage pour tous ceux qui, eux, ont des raisons d’y être.
  • Même remarque concernant les gens qui sont pressés de débarquer de l’avion, tous debout dans les allées avant même l’ouverture des portes et qui font tout leur possible pour passer en premier la porte de l’avion. Je me dis qu’ils veulent éviter de rater une connexion, alors je les excuse un peu, mais un peu plus loin dans le couloir, je les croise qui marchent doucement…
  • Le fait que tout ce qui est vendu dans un hôtel coûte 15 fois le prix de ce qu’il coûte normalement. Une bouteille d’eau dans le mini-frigo à 5 $? Allez, vous exagérez!
  • Les Québécois qui applaudissent à l’atterrissage d’un avion, on ne voit ça qu’au Québec, jamais les autres ne le font. Mais, au fait, qu’est-ce qui nous pousse à faire ça?
  • Les gens qui s’attendent à ce que les populations locales leur parlent dans leur langue maternelle ou en anglais. Pourquoi veulent-ils qu’on leur parle français, anglais ou autre alors qu’au Québec ils ne sauraient pas les accueillir en italien, portugais ou autre?
  • Les voyageurs qui croient que tout leur est dû parce qu’ils ont un gros portefeuille.

Et bien d’autres irritants, mais il faut dire que malgré tout cela, j’adore voyager, j’adore rencontrer des gens et les côtés négatifs du voyage sont si minimes en comparaison avec tout ce que l’aventure m’apporte. Ça fait quand même du bien de se vider le cœur en votre compagnie.

Et vous, qu’est-ce qui vous énerve en voyage?

Jennifer

 

Vous pourriez aussi aimer

7 commentaires

  • Commenter
    Le Fil de Lau
    18 décembre 2012 à 06 h 10

    Hmmm malheureusement, beaucoup de gens dans d’autres pays applaudissent à l’atterrissage. Ce mal est partout.

    Les connexions wi-fi payantes m’énervent aussi, ainsi que les gens (souvent des français, d’ailleurs) qui se font remarquer en braillant dans une église, en ne respectant pas une tradition, en s’infiltrant une file d’attente.

    • Commenter
      Jennifer
      18 décembre 2012 à 09 h 07

      Ah oui? Je n’avais jamais vu ça ailleurs. Bon, ça me rassure un peu tout en me décourageant beaucoup! 🙂

  • Commenter
    Haydée
    18 décembre 2012 à 08 h 01

    Je rajouterai les milliers de taxi dans les pays sous développés qui se ruent sur toi et qui insistent milles fois pour que tu rentres dans le leur, quand bien même tu leur as répondu autant de fois que tu n’avais pas besoin de taxi.

    • Commenter
      Jennifer
      18 décembre 2012 à 09 h 08

      Ah oui, c’est vrai ça! Et les vendeurs de visites organisées et de bracelets, tra-la-la qui ne nous lâchent pas!

  • Commenter
    Lise Roy
    18 décembre 2012 à 05 h 37

    Arriver à l’aéroport 3 h d’avance et partir avec 4 heures de retard – SANS EXPLICATION.

  • Commenter
    Catherine
    21 décembre 2012 à 08 h 58

    Faire fouiller mes valises au complet sur un comptoir, devant tout le monde! (Lire ici: étaler mes sous-vêtements sur un comptoir) Ça m’est arrivé 2 fois lors d’escales aux USA. Je comprends l’aspect « sécurité maximale » et les fouilles aléatoires… Mais cela pourrait peut-être se faire dans un local fermé et non devant tous les voyageurs!! haha

  • Commenter

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.