L'opéra de Budapest vu le soir
4

Fêter et récupérer à Budapest, Prague et Tišnov

Mon article était aussi en retard que peut l’être un train de nuit Köln – Prague, toutes proportions gardées. Il faut dire que le but premier de ce voyage était d’assister au mariage de mon amie Magdaléna à Tišnov, en République tchèque, mais que tant qu’à avoir fêté une fois, aussi bien continuer à Prague, même à Budapest. Après quelques mots sur le mariage, je vous ferai faire un tour de mes plans de fête les plus appréciés lors de mon séjour, ainsi que des nécessaires options de récupération.

L'hôtel de ville de Tišnov vu de la terrasse de l'hôtel Květnice (avec la fameuse Budvar)

L’hôtel de ville de Tišnov vu de la terrasse de l’hôtel Květnice (avec la fameuse Budvar)

Tišnov : avec les locaux

Fêter

Les Tchèques se marient plus que moins, et leur noce dure. Dans notre cas, les invités se sont rassemblés à 10 h 30 pour organiser le cortège et parer leur corsage de buis, et avaient perdu ces feuilles odorantes depuis longtemps lorsque la danse s’est terminée vers 3 h du matin.

La cérémonie, officiée par le maire, s’est tenue dans un champ au sommet d’une colline, dans un village près de Tišnov (pas loin de Brno, en Moravie). Déjà, on a eu droit au rosé tchèque et aux (immenses!) tartines de tout à la fois : fromages, charcuteries, tomates, cornichons. Le coup d’envoi était donné : la « soirée » s’est poursuivie par un copieux dîner cinq services où ne rien prendre à boire n’était pas une option (pas plus que ne l’était de demander de l’eau du robinet). J’en suis sortie en roulant dans ma robe déjà trop serrée.

Question de bien faire passer le tout, au lieu de se précipiter sur le buffet, plusieurs invités ont choisi de danser et de chanter toute la soirée sur des hits américains des années 80 et des succès tchèques de je ne sais quand. Je me suis fait entrainer dans des valses qui tournaient plus vite que les « et swingez votre compagnie! » – ce qui n’est pas peu dire – entrecoupées par des shots de Fernet (un alcool très amer à 40 %) et des verres de Muškát tchèque. Pendant ce temps, d’autres invités remplissaient verre après verre au fut de bière. Parce qu’après tout, en République tchèque, la bière n’est pas vraiment de l’alcool…

Récupérer

Dans la salle communautaire où était célébrée la noce, un salon de thé avait été aménagé à la demande de la mariée. Une gentille employée du salon Cesta čaje de Brno s’affairait à préparer une dizaine de thés selon la méthode traditionnelle chinoise, à ma grande et agréable surprise. Dans ce havre de paix, j’ai pu discuter avec des Tchèques et confirmer que malgré leur abord un peu froid, ils deviennent assez rapidement en confiance lorsqu’on manifeste de l’intérêt pour leur culture (ne serait-ce qu’en dansant sur les succès tchèques mentionnés ci-dessus!).

Le salon de thé mis en place pour le mariage

Le salon de thé mis en place pour le mariage

Un thé avec maitre Lu Yu à la Cesta čaje de Brno

Un thé avec maitre Lu Yu à la Cesta čaje de Brno

 

Sinon, la ville de Tišnov étant plutôt tranquille, j’en ai profité pour cuver mon vin et mon décalage horaire en dormant à l’hôtel, tout simplement. Ce n’est pas un spectacle hommage à U2 qui allait m’en empêcher.

Adresses

À Tišnov : Hotel Květnice (bien situé, bon service, restaurant pas mal), Námestí Míru 120, 666 01 Tišnov, hotel-tisnov-kvetnice@cz-hotel.eu

À Brno : Way of Tea / Cesta čaje, Novobranská 80/10, 602 00 Brno, +420 733 138 653 (gérant) ou +420 604 449 576 (massages!), cestacaje@seznam.cz, http://www.cestacaje.cz

Un aperçu de l'architecture tchèque en promenade à Tišnov

Un aperçu de l’architecture tchèque en promenade à Tišnov

Budapest : avec les expats

Fêter

À Budapest, ma résolution de bien dormir s’est sérieusement gâchée. Non seulement cette ville ne dort jamais, mais elle offre au regard tellement d’architecture riche et esthétiquement délabrée qu’il est impossible de vouloir garder les yeux fermés au matin. (De toute façon, la chaleur torride réveille, c’est connu.)

Avec de nouveaux amis expatriés français, roumains, allemands et finlandais, j’ai fait la tournée des bars à ne pas manquer deux soirs consécutifs – après tout, n’est-ce pas ce que font tous ces jeunes débarqués pour une fin de semaine dans ce nouvel Ibiza? Même s’ils sont peuplés de douchebags, les bars en eux-mêmes, immeubles complets où plusieurs pièces thématiques s’enchaînent autour d’une cour intérieure fermée ou non, valent la peine (d’autant plus que l’entrée en est gratuite) : Szimpla, meilleur bar au monde avec son bric-à-brac de vieilleries et ses sièges originaux (dont une voiture); Instant, bar fermé dont la déco léchée comprend une volée de lapins au plafond, une boule disco en forme de phacochère et des renards qui forniquent au-dessus d’un bar; Anker’t, à l’ambiance lounge et aérée, plus minimaliste que les autres.

Budapest - La cour intérieure du bar An'kert

Budapest – La cour intérieure du bar An’kert

La fameuse boule disco en forme de phacochère du Instant - Budapest

La fameuse boule disco en forme de phacochère du Instant – Budapest

La volée de lapins qui traverse le bar Instant - Budapest

La volée de lapins qui traverse le bar Instant – Budapest

 

Pour boire, si vous êtes déjà en mode récupération, je vous recommande les limonades (sans alcool), pressées au bar et agrémentées d’un ingrédient intéressant comme le gingembre, l’eau de rose ou le basilic. Le fröccs (prononcer « freutche »), mélange de vin blanc ou rosé et de soda, n’est pas mal non plus. Sinon, un verre de Tokaji (vin blanc hongrois) ou de bière tchèque.

Récupérer (pour vrai)

La gueule de bois force à rester tranquille; dans ce cas, pourquoi ne pas marcher lentement jusqu’aux bains? À la suggestion de mes amis, j’ai essayé ceux de Szechenyi plutôt que ceux de Gellert, recommandés par Lonely Planet. Dans un immense bâtiment jaune aux dômes et fioritures invitants se cachent de nombreux bains intérieurs aux températures variant de 20 à 40 degrés Celsius, des saunas… ainsi qu’une vaste cour intérieure aux trois piscines plus ou moins chaudes, conçues pour la relaxation ou la nage.

L’alternance bain chaud – douche froide – repos se pratique ici, mais la plupart des gens semblent laisser tomber le froid… et pratiquer le repos dans le bain. Après tout, quoi de mieux que d’observer un magnifique bâtiment sous le soleil, les fesses dans l’eau à 38 degrés?

Apportez une serviette, votre maillot de bain, du savon, du shampoing, des gougounes si vous êtes dédaigneux, et 4300 florins (environ 22 dollars) pour l’entrée la fin de semaine. Pas besoin de cadenas : il y a un système de verrouillage des casiers par bracelet ma foi très efficace.

Pour plus d’informations, lisez l’article de Vanessa à ce sujet (Expérience thermale à Budapest).

Adresses

Szimpla kert, Budapest, VII., Kazinczy u. 14, +36 1 352 4198, http://www.szimpla.hu (ouvert jusqu’à 3 h)

Instant, Budapest, VI., Nagymezö u. 38, +36 1 311 0704, http://instant.co.hu/en/ (ouvert jusqu’à 3 h)

Anker’t, Budapest, VI., Paulay Ede u. 33, +36 30 360 3389, https://www.facebook.com/ankertbar (ouvert jusqu’à 4 h)

Szechenyi, H-1146 Budapest, Állatkerti krt. 11 (dans le parc de la ville, côté Pest), +36 1 363 3210, http://www.szechenyibath.com

Gellert, H-1118 Budapest, Kelenhegyi út 4 (côté Buda), +36 1 466 6166, http://www.gellertbath.com

Un aperçu des façades délabrées mais si belles de Budapest

Un aperçu des façades délabrées mais si belles de Budapest

L'opéra de Budapest vu le soir

L’opéra de Budapest vu le soir

Prague : avec les touristes

Fêter

La nuit suivante ayant été passée dans un train, j’avais à nouveau le diable au corps lundi soir à Prague… et quoi de mieux qu’un lundi soir pour sortir, n’est-ce pas? Surtout après une dure journée à me frayer un chemin entre les hordes de touristes dans le labyrinthe des rues de Prague. J’avais entendu dire qu’au Roxy, dans le quartier Staré Město, à 10 minutes à pied de mon hôtel bateau, les Free Mondays étaient particulièrement chauds. Je me suis pointée un peu tôt au bar Nod, situé juste au-dessus, pour écrire et prendre mon premier Beton de mon voyage en République tchèque. Ce cocktail, que j’ai souvent bu au Bílý Kůň à Montréal, est un mélange de Becherovka, alcool aux herbes, et de tonique, d’où son nom. Il fallait aussi fumer quelques clopes, puisque c’est encore permis… D’ailleurs, on peut acheter des cigarettes dans la plupart des bars de République tchèque (et de Budapest aussi, soit dit en passant).

La terrasse de Dobrá Čajovna - Prague

La terrasse de Dobrá Čajovna – Prague

 

Entre 23 h et minuit, la fête battait son plein au club Roxy. Deux DJ mixaient les succès américains de l’heure, et la foule qui dansait était plutôt jeune… et non tchèque. J’y ai rencontré deux Californiens… qui ne se connaissaient pas. L’un d’eux étudiait à Prague, quand même, et l’autre était de passage.

Parce que le Beton assomme un peu, tout de même, l’option jus est à conseiller, surtout lorsqu’un verre ne coute que 34 couronnes (1,70 $) et qu’on peut prendre une paille beaucoup trop large et haute pour le verre. Ça donne un drôle d’air et permet d’engager facilement la conversation.

Récupérer

Sortir jusqu’à 5 heures, c’est bien, mais quand on ne veut pas manquer le déjeuner gratuit à l’hôtel et qu’on doit donc se lever tôt, c’est discutable. Le salon de thé Dobrá Čajovna offre un cadre idéal pour se reposer en marge du flot de touristes. Situé dans une cour intérieure accessible par la place ultra passante Václavské náměstí, il est l’inspiration des fondateurs du Camellia Sinensis à Montréal. Dans le vestibule, des photos de leurs 22 salons en République tchèque et des autres ailleurs (dont celui de Burlington, Vermont) montrent que malgré l’air tout simple de l’endroit, il s’agit d’un empire. Mais bon, rien de tout cela ne parait lorsqu’on est attablé sous un parasol avec une théière d’un bon thé japonais, un bol de riz furikake et Facebook sur son téléphone (grâce au WiFi).

La carte des thés y est très diversifiée : thés blancs, verts, wulong, noirs et puers, thés aromatisés. Il y a toutefois peu d’options sans caféine : je n’y ai recensé qu’une infusion de gingembre pas piquée des vers. Le fan de tisane devra aller ailleurs. Par ailleurs, les options bouffe sont variées aussi, allant du gâteau aux carottes au petit gâteau japonais en passant par le pita et son hoummos.

Il semblerait que le thé et les maisons de thé soient à la mode en République tchèque; trouver un endroit pour prendre le thé n’est donc pas très difficile. Celui-ci en est un bon : dobrá veut « bonne » en tchèque, et čajovna, « maison de thé »; on ne peut donc pas se tromper.

Adresses

Hotel Florentina, Dvořákovo nábřeží, Praha 1, +420 739 002 550, http://florentiahotelprague.hotelswhiz.info (hé non, il n’y a pas d’erreur dans l’URL)

Roxy (et Nod juste en haut), Dlouhá 33, Praha 1, http://roxy.cz

Dobrá Čajovna, Václavské náměstí 778/14, Praha, +420 224 231 480, https://www.facebook.com/dobracajovnapraha

On ne peut pas non plus se tromper en allant séjourner en République tchèque ou à Budapest. En plus de bâtiments hallucinants, soit propres et pastel ou gris et en décrépitude, on y retrouve des gens prêts à faire la fête et amateurs des choses simples de la vie. Ce serait du gaspillage de ne pas y retourner; déjà, j’ai mon billet pour le festival Colours d’Ostrava, et je compte bien y faire d’autres belles découvertes!

 Avez-vous testé une de ces adresses? Quels autres endroits pour sortir recommandez-vous?

 

Vous pourriez aussi aimer

4 commentaires

  • Commenter
    Vanessa Lajeunesse
    1 septembre 2013 à 04 h 44

    Je confirme, Szimpla est vraiment un bar génial et de tout ce qu’il y a de plus hétéroclite!!!

  • Commenter
    Elisa
    2 septembre 2013 à 07 h 11

    Je garde tes bonnes adresses!
    Un aricle qui me semble super:)
    Amitiés
    Elisa, en Argentine

  • Commenter
    Trois choses que j’ai apprises de mon récent périple seule
    3 mars 2014 à 05 h 56

    […] un sac à dos). L’itinéraire n’était pas établi au départ, sauf pour ce qui est du mariage en République tchèque. Je ne savais pas alors que j’irais à Budapest. Ni à Munich. Ni que je retournerais deux […]

  • Commenter

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.