Des pantalons pêcheurs - Siem Reap, Cambodge
19

Des mauvais plis, en voyage j’en ai pris!

Vous savez, le samedi, quand le soleil se lève et que vous réalisez que le réveil ne sonnera pas, qu’il n’est pas nécessaire de se lever tout de suite et que vous avez toute la journée devant vous, sans travail? C’est un peu ça, les vacances, non?

Inutile de vous dire que lorsqu’on part neuf mois en tour du monde, ce n’est pas toujours des vacances, il y a certes de la logistique et des aspects négatifs, mais c’est tout un voyage! J’ai pu aller ici et là comme bon me semblait, me décider à la dernière minute au gré de mes envies, me laisser aller à tous mes caprices (bon, j’étais seule…).

Au bout d’un moment, on s’habitue aux petits luxes de la vie de voyageur. Je m’y suis bien plu, mais il fallait bien que je revienne à un moment à la réalité du quotidien. J’ai vite compris que j’avais pris de mauvais plis sur la route, des petites habitudes de backpackeuse en congé.

Grosse paresse - Santa Fe, Panama

Paresse 101

La gourmandise permise

Quand je suis en voyage, je me permets tous les menus plaisirs gourmands, car je sais que je n’aurai peut-être plus jamais la chance de manger certaines spécialités locales. Par contre, quand on voyage longtemps, il devient facile d’engraisser à ce rythme!

J’ai été chanceuse, car en fin de compte j’ai maigri à force de marcher plusieurs heures par jour, heureusement! De retour à Montréal, et même encore aujourd’hui, je suis beaucoup plus grignoteuse que je ne l’étais avant de partir. J’ai envie d’essayer plein de trucs à toute heure comme je le faisais, un empanada par ci, un pad thaï par là… Je travaille encore à rétablir mes anciennes habitudes, mais ce n’est vraiment pas facile!

Salade - Siem Reap, Cambodge

Avec une pareille salade, impossible de résister, mais c’est pareil partout. Bonjour kilos!

Un peu moins coquette, la fille

Quand il fait 45 degrés, que tu recommences à suer en t’essuyant à la sortie de la douche et que les routes de terre te couvrent la peau de sable, sans parler des affreuses piqures de moustiques qui te balafrent le look, tu en viens vite aux conclusions que se mettre belle, se maquiller et se faire de belles coiffures lissées, ça ne sert absolument à rien.

Des pantalons pêcheurs - Siem Reap, Cambodge

Des pantalons pêcheurs, faux-pas de voyageuse, mais siiiiiiiiiii confortables…

Look de... rien - Angkor Wat

Look de… rien

 

C’est avec cette mentalité que j’en suis vite venue à me coiffer de mon célèbre pompon de cheveux sur le dessus de la tête. Avoir des cheveux longs est parfait pour ce genre de situation et ça évite d’avoir à se les laver aussi souvent dans les eaux glacées de la Bolivie!

Des trous, bah, pas grave!

Avant de partir, je travaillais à temps plein dans un bureau et je devais donc me revêtir d’une tenue de ville tous les jours. J’ai donc pris l’habitude des pantalons propres et des blouses. La fin de semaine, je portais des jeans, mais rarement du « mou »… Après avoir porté des vêtements confortables pendant presque un an, c’est maintenant impossible pour moi de supporter des vêtements qui le sont moins.

Joli look - Phuket, Thailande

Ouach 1 – Jen 0

 

J’ai retrouvé les tenues de ville, mais je privilégie le confort, je ne suis pas capable de me sentir comprimée dans mes vêtements. Dès que je suis de retour à la maison, je saute dans mes vêtements « mous », mon pantalon de yoga ou de pyjama. On dirait que j’ai développé une horreur des vêtements formels… Espérons que ça ne dure pas trop longtemps!

Qui a bombardé mon sac?

Qui a bombardé mon sac?

Se coucher à pas d’heure

Bien entendu, je n’avais pas la télé, mais je me faisais un petit plaisir de télécharger mes séries favorites quand le Wi-Fi me le permettait. Ça a fait en sorte que lorsque je commençais à en écouter vers 22-23 heures avant d’aller au lit, ça dégénérait facilement en une chaîne d’épisodes et je finissais par me coucher aux petites heures. Ou bien, je jasais avec d’autres voyageurs dans les salles communes de l’auberge, ne me couchant pas tellement plus tôt…

J’ai gardé ce rythme à Montréal, il m’a fallu plusieurs mois avant de m’habituer à ne pas vivre de nuit, sans parler du décalage horaire qui n’a pas aidé.

Le confort du lit comme bureau de travail

Le confort du lit comme bureau de travail

 

Sur une note plus positive, je dois dire que j’apprécie tellement plus les petites choses de la vie qui m’ont manqué sur la route : l’eau chaude, les serviettes moelleuses, un lit douillet et mon chum pour me coller!

Et vous, le voyage, ça vous fait quoi? Prenez-vous des mauvais plis?

 

Vous pourriez aussi aimer

19 commentaires

  • Commenter
    chrissand
    24 mars 2014 à 11 h 49

    C’est clair ce sont plein de mauvaises habitudes. J’en prends pas trop le pli car nous voyageons toujours sur des durées plutôt courte (1mois maxi). Cela facilite le retour à notre vie « métro-boulot-dodo »

    • Commenter
      Jennifer
      24 mars 2014 à 01 h 28

      C’est vrai que c’est plus facile quand on part moins longtemps, ça ne me fait pas autant ça pour les petits séjours, en effet!

      C’était quoi votre dernier endroit?

  • Commenter
    Catherine B.
    24 mars 2014 à 03 h 19

    Je crois que les voyages sont précisément faits pour déroger de nos routines et s’accorder des petits plaisirs coupables! 🙂 Tu as bien fait de goûter tous les plats qui te faisaient envie et de ne pas te fixer d’horaire précis. Ça fait partie de l’expérience!! Pour ma part, je dirais que mon mauvais pli en voyage est de boire beaucoup moins d’eau que normalement, ce qui n’est pas très bon pour ma santé. Chez moi ou au boulot, je bois plusieurs verres d’eau par jour. En voyage, je me force à boire moins, car les salles de bain sont souvent difficiles à trouver, lorsqu’on part pour toute la journée dans des excursions ou qu’on décide de se promener un peu n’importe où dans les villes étrangères… Je me souviens particulièrement d’un voyage à Paris en plein mois de juillet, avec ma mère et ma soeur, en 2009. Nous ne buvions vraiment pas assez et nous souffrions un peu de la chaleur, mais nous savions que les toilettes n’étaient pas toujours accessibles facilement. Bref, tout cela fait partie des voyages et ça ne m’empêchera certainement d’en refaire prochainement!! 🙂

    • Commenter
      Jennifer
      24 mars 2014 à 03 h 45

      Ah les fameuses toilettes! 😉 Je fais pareil, c’est vrai que je ne bois pas assez, pourtant quand il fait chaud, c’est la pire chose à ne pas faire!

  • Commenter
    Myriam
    24 mars 2014 à 03 h 48

    ha oui oui oui les pantalons informent mais tellement confortables!!!!!! J’ai du mal à remettre un jean maintenant évidemment..
    Et comme toi quand je suis dans mon pays d’origine je change de tenu 3x par jour: quand je m’habille, quand je sors, quand je rentre. Ca fais du bien de ne pas voir que je suis la seule à faire ça!!!!!

  • Commenter
    Myriam
    24 mars 2014 à 03 h 50

    ah oui, le maquillage, la coquetterie, les cheveux bien coiffés évidement on oublie. J’oserai jamais sortir en France comme je suis sortie ce matin à Kolda (en pyjama ^^.

    Bon a tous un peu les mêmes mauvaises habitudes en fait!!

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      24 mars 2014 à 04 h 34

      hahaha en pyjama, elle est bonne celle-là! Il n’avait pas de gros coeurs ou des petites grenouilles dessus j’espère? 😉

      • Commenter
        Myriam
        25 mars 2014 à 05 h 40

        Noooon quand même pas!! Débardeur et sarouel, je venais de me lever, les cheveux pas coiffés, bref.. et il y a un mec qui m’a dit « tu es très belle ».

        Attends de moi voir un peu apprêté mon coco, tu vas voir 😉

        • Commenter
          Jennifer
          25 mars 2014 à 05 h 01

          Ah ben chacun ses goûts! Parfois c’est le naturel qui charme! 😉

          • Myriam
            25 mars 2014 à 06 h 25

            Jennifer! Comment est ce que je peux te joindre par mail? J’aimerai t’envoyer quelque chose!

          • Jennifer
            26 mars 2014 à 10 h 45

            info à moimessouliers.org

  • Commenter
    Marie-Anne
    25 mars 2014 à 11 h 43

    Ah! Que je comprends plusieurs de sujets de cet article!

    Se laver les cheveux à l’eau froide en Bolivie (ah!), les vêtements troués et réparés…mais surtout mous! Je vais travailler très fort pour trouver des vêtements de bureau confortables.

    Avant de partir en long voyage, je n’avais jamais dormi une nuit de plus de 8h. Et que dire de se lever sans cadran… quand on est reposé et qu’on a assez dormi. Il y en aura clairement pas de facile au retour!

    • Commenter
      Jennifer
      25 mars 2014 à 12 h 38

      Oh non, ce n’est pas facile, mais ça vaut tellement le coup! 😉

  • Commenter
    Lili
    26 mars 2014 à 04 h 29

    J’ai bien rigolé en lisant ton article car je suis en plein dedans…
    La nourriture : je me fais plaisir et pas qu’avec de la cuisine asiatique. Une bonne pizza quand y e na marre du riz, ça fait du bien. Et je me gave de papaya salad (ma révélation culinaire).
    Côté look : j’ai oublié la coquetterie. J’ai maigri donc je perds mes pantalons… Alors à part quand je suis en robe, c’est pas super sexy !!! Et je n’ai pris que tu mascara pour me maquiller. Que j’ai rangé parce que ça coule avec la chaleur !
    Et merci pour le passage sur les séries car je culpabilisais d’en télécharger… En me disant que j’étais au bout du monde et que je ne pouvais pas passé ma semaine sans regarder Walking Dead (entre autre). 🙂
    très très bon article !!!
    Je crois que dans les mauvaises habitudes, il y a aussi ne jamais regarder les news et ce qui se passe dans le monde !!!
    Bises

    • Commenter
      Jennifer
      26 mars 2014 à 10 h 39

      Oh my god, la salade de papaye verte. À MOURIR! J’ai tellement aimé ça! Je l’ai trouvée meilleure au Cambodge par contre.

      Aie, moi aussi, mes pantalons étaient trop grands, c’était hilarant, j’avais l’air d’une pouilleuse pas possible!

      Est-ce que ne pas regarder les nouvelles est vraiment mauvais? Perso, je pense que ça aide à être dans le présent!

  • Commenter
    Amandine@Unsacsurledos
    31 mars 2014 à 11 h 45

    Salut Jennifer, je valide complètement !!!

    Des petits travers … et parfois des grands ! Et moi, peu importe si ce soit des grands voyage ou des courts séjours : je saute à pieds dans ces « travers » !

    Par exemple pour notre voyage de noce, nous sommes partis 1 semaine à Venise : mais qu’est-ce qu’on a mangé !!! Restaurant sur restaurant, avec des glace pour agrémenter le menu … des glaces tous les jours ! Bon évidemment, quand on rentre, on regrette le temps de passer sur la balance ou de remettre certains vêtements plus serrant. Mais au final, je ne regrette absolument pas et ne me sens même pas (ou même plus ?) coupable : j’ai profité à 100% du voyage ! 😉

    Bon, il n’y a pas que la nourriture comme « travers », mais je ne suis pas une grande coquette, donc je ne me maquille ni en voyage ni dans la vie sédentaire, et je ne passe pas des heures à me coiffer : un coup de peigne et c’est bon (oui, je ne fais pas beaucoup d’efforts ! 😉 ).

    Le plus difficile je pense au retour, c’est retrouver des contraintes horaires et contextuelles : plus question de faire ce qu’il me plait quand il me plait au rythme où ça me plait … Plus question d’être distrait et de se laisser dériver : il faut être concret, avoir des objectifs précis, savoir ce que l’on fait, avoir des responsabilités (alors que la seule responsabilité en voyage est de veiller à répondre à ses besoins primaires !).

    Et marcher aussi, cela me manque quand je rentre : j’ai l’impression d’être enfermée ; on est tellement toujours dehors lorsque l’on voyage ! ^^

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      31 mars 2014 à 07 h 39

      Tellement vrai!
      Tu me fais réaliser à quel point c’est vrai que je suis à l’intérieur comparé à quand j’étais sur la route. Bon, l’hiver québécois n’aide pas, mais le soleil me manque!

  • Commenter
    JB
    23 avril 2014 à 02 h 42

    Salut !
    Ne crois tu pas que les mauvaises habitudes sont celles que l’on prend au retour ?
    « métro boulot dodo », comme je lis ici plus haut.. au secours !!! C’est ça la vie pour vous ? 🙂

  • Commenter

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.