2

Aventure solidaire au Zanskar

Au nord de l’Inde, la neige et les montagnes isolent l’ancien royaume du Zanskar plus de six mois par an. Les routes se ferment et l’endroit devient alors parfaitement inaccessible… à moins d’emprunter à pied le cours d’une rivière gelée quand le froid se fait intense, c’est le fameux Chadar.

J’ai donc découvert le bonheur de marcher sur ce fleuve gelé plusieurs jours durant, au rythme des bivouacs dans des grottes par –30 °C, en apprenant à lire la glace et les lignes des montagnes.

Je savais que je voulais prendre mon temps pour découvrir la région, y passer tout l’hiver même très certainement, mais sans avoir le mode d’emploi précis pour y parvenir.

La traversée, Zanskar par Anne Bécel

Au village de Lingshet, des nonnes bouddhistes m’ont proposé de rester auprès d’elles en échange de cours quotidiens. Elles m’ont offert le gîte et le couvert contre des leçons d’anglais et de géographie. Dans l’intimité qui se créait jour après jour, j’ai eu le sentiment d’un échange juste.

Amis voyageurs, vous savez combien il est délicat parfois de créer des rencontres « équitables », où chacun donne et reçoit à la fois. Parfois le voyageur aura, à raison, l’impression de payer un prix exorbitant pour une chambre d’hôtel. À d’autres moments, il se verra offrir l’hospitalité pour la nuit sans même pouvoir offrir une compensation en échange. C’est très bien ainsi. Un voyage n’est pas une équation parfaite qu’il faudrait résoudre chaque jour. Mais quand vient le moment d’un échange juste, il est très agréable de le savourer.

Moment de tendresse par Anne Bécel

Pour les plus aventuriers d’entre vous, ceux qui voyagent au long cours, sachez qu’il est souvent possible de s’organiser directement sur place pour donner des cours, une fois votre voyage commencé. Pour ceux qui préfèrent organiser les choses à l’avance, de nombreux organismes proposent des séjours payants de volontariat dans des écoles aux quatre coins du monde. Un conseil : vérifiez la part des frais de missions et la part qui revient aux populations locales, n’hésitez pas à poser des questions.

Plus d’informations sur des cours de soutien scolaire dans le monde :

L’organisation internationale Projects Abroad propose des missions de volontariat – de soutien scolaire notamment – à travers le monde pour permettre aux volontaires de progresser dans leur développement personnel. Une antenne est basée à Toronto.

Au départ de France, les missions courtes de la Guilde européenne du raid proposent aux jeunes de 18-35 ans de vivre une expérience de solidarité internationale – de soutien scolaire entre autres – dans différents pays.

Aux États-Unis, un groupe d’anciens élèves de l’Université d’Harvard a créé un organisme qui coordonne des cours d’anglais à l’étranger. Un bon niveau d’anglais est requis.

Les enfants au Zanskar – Anne Bécel

Plus d’informations sur la région du Zanskar :

L’association de tourisme équitable Rencontre au Bout du Monde, établie dans le sud de la France, propose des voyages solidaires dans le Zanskar en été comme en hiver. Les départs sont possibles depuis le Canada.

Anne Bécel
http://annebecel.uniterre.com

Vous pourriez aussi aimer

2 commentaires

  • Commenter
    Karine
    11 juillet 2012 à 12 h 10

    Comment tu avais organisé tout ça?

    • Commenter
      Anne
      14 août 2012 à 10 h 12

      Salut Karine,

      Je n’avais rien organisé. J’étais déjà en voyage depuis plusieurs mois, avec l’envie de passer l’hiver dans la vallée du Zanskar. Donc je suis arrivée dans la région à la fin de l’automne et j’ai laissé les choses venir. Mais si tu préfères t’organiser, je te recommande l’association de tourisme solidaire Rencontres Au Bout du Monde, basée dans le sud de la France. Bien à toi, Anne

    Commenter

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.