Agrotourisme - Zone Boréale - Saguenay-Lac-Saint-Jean
5

Agrotourisme, je t’aime d’amour!

*Enregistré dans la voiture, à chaud, lors de mon retour du Saguenay-Lac-Saint-Jean où j’étais partie à la découverte de la nouvelle Zone boréale gourmande et ensuite mis par écrit!

Agrotourisme - Zone Boréale - Saguenay-Lac-Saint-Jean

Je me rends compte en faisant des tournées comme celle-là, c’est-à-dire en découvrant des gens qui sont tellement passionnés, à quel point je suis heureuse d’avoir pris cette décision dans ma vie, moi aussi.

Ils me prouvent successivement que j’ai pris la bonne décision de laisser tomber « ma carrière, l’argent », en gros la facilité de payer les comptes à la fin du mois. Je l’ai fait pour faire ce que j’aimais, ce qui fait que je me lève facilement tous les matins, le sourire aux lèvres. Je me rends compte que c’est la bonne affaire quand j’en rencontre tellement d’autres qui ont pris ce même chemin et qui ont des petits joyaux entre les mains, qui font connaître notre province de façon tellement originale, tellement le fun. Ils ont les yeux qui pétillent quand ils en parlent.

Bouchée de fromage - Auberge des Battures - La Baie - Saguenay-Lac-Saint-Jean

Ça me fascine de voir cet amour-là pour ce qu’ils font. En pensant aux ambassadeurs de saveurs rencontrés ce week-end, je ne peux qu’espérer qu’on voie la même chose en moi quand je parle de Moi, mes souliers, quand je décris ce que je fais.

Pourtant, je n’ai pas la prétention que ce soit ça, parce que Seigneur que ces gens-là ont l’air tellement bien, tellement zens, malgré toute la difficulté qu’ils ont. Il faut s’entendre qu’au Québec, ce n’est pas facile d’être un petit producteur, d’œuvrer dans l’agrotourisme. Ils ne le font ni pour la gloire, ni pour l’argent, mais plutôt par désir intrinsèque, parce que ça se passe de génération en génération dans leur famille.

Ou bien parce qu’un jour, ils ont viré boutte pour boutte, qu’ils avaient toujours rêvé d’avoir cette belle grange-là ou d’élever des animaux dans la campagne tranquille, de faire des produits transformés pour les papilles québécoises. Certains ont toujours eu ce petit plaisir-là et ils se sont écoutés. Kin! C’est maintenant, pis c’est ça!

Paysage d'hiver - Agrotourisme - Zone boréale - Saint-Félicien Vue de l'Auberge des Berges - Zone boréale - St-Félicien

Je le dis souvent, mais jamais assez : la passion, c’est palpable et c’est ce monde-là qu’il faut visiter quand on se promène partout dans le monde. Ces passionnés sont les meilleurs ambassadeurs de leur pays, de leur province, de leur ville.

La Zone boréale, c’est l’exemple le plus récent que j’ai visité. Ça me reconfirme encore et toujours pourquoi j’adore les petits producteurs! En plus, au Québec, on est chanceux, ce n’est pas la seule organisation qui les met en valeur.

C’est une si belle façon de découvrir le Saguenay-Lac-Saint-Jean, la Zone boréale. Pour une gourmande, c’est facile, ça va presque de soi que c’est par le ventre que je visite une région. Qu’on soit gourmand ou pas, l’agrotourisme, c’est une porte qui s’ouvre toute grand!

Visiter les ambassadeurs gourmands, c’est une façon de poser des questions, de découvrir plus de choses sur l’histoire locale et régionale, même provinciale. On s’entend que les produits du Nord, les produits boréaux et nordiques du Saguenay-Lac-Saint-Jean, ils proviennent du cœur de notre Histoire, des Autochtones, des mélanges de cultures. Ça inclut tout, ça englobe tout, la nature, la géographie, la science des lieux qu’on visite.

Église de Chicoutimi - Saguenay Lac-Saint-Jean St-David-de-Falardeau - Lac gelé - Saguenay-Lac-Saint-Jean Vue de ma chambre à l'Auberge Carcajou - Zone boréale

Que ce soit ici ou ailleurs, c’est la plus belle façon de mettre les pieds dans une région, de piquer votre curiosité, d’aller au-delà des guides touristiques. Pour vivre l’expérience, ne soyez pas gênés de poser des questions, c’est normal de ne pas savoir. Après tout, à l’épicerie, c’est rare qu’on se demande d’où proviennent les ingrédients qu’on mange. C’est une tout autre histoire lorsque le producteur devant vous y a mis corps et âme. Le produit prend vie, il goûte meilleur, juste comme ça!

Pensez à toutes ces personnes que vous n’auriez peut-être pas connues autrement et qui sont réparties dans le Québec dont on n’entend pas trop parler. Finalement, ce sont elles les vedettes de leurs régions.

Sortez de ce que vous faites habituellement en voyage, profitez d’un séjour au Québec (ou ailleurs!) pour visiter au moins un nouvel endroit, un petit producteur, un restaurateur qui met de l’avant les produits de son coin de pays, etc.

Osez, goûtez, questionnez. C’est si bon, je vous le promets!

Pour toutes les adresses de la Zone boréale : 

Zone Boréale - Saguenay-Lac-Saint-Jean - Agrotourisme

Surveillez Moi, mes souliers et le blogue de Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean, j’y parlerai de ma tournée un peu plus tard!

Ah, pis je sais qu’il n’y a pas assez de photos de bouffe ici, mais je n’arrive juste pas à choisir parmi mes centaines d’images 🙂 Ça s’en vient bientôt!

Avez-vous déjà visité des producteurs? Et le Saguenay-Lac-Saint-Jean?

Bon voyage!

Vous êtes sur Pinterest?

Agrotourisme - Zone Boréale - Saguenay-Lac-Saint-Jean

 

Vous pourriez aussi aimer

5 commentaires

  • Commenter
    Et si je vous envoyais prendre le champ cet été?
    26 avril 2016 à 10 h 51

    […] Vous aimez manger autant que moi? L’agrotourisme au Québec vous passionne et vous êtes curieux d’en apprendre plus? Si vous aimez découvrir les personnages derrière ce que vous mangez, procurez-vous le livre Prenez le champ de Julie Aubé, qui vient tout juste de sortir. Un parfait timing avec ma déclaration d’amour aux produits locaux! […]

  • Commenter
    Voyage Nord du Perou
    30 avril 2016 à 05 h 05

    Magnifique région que le lac Saint-Jean en effet. Bon quand on y était avec les enfants il y avait moins de neige, hein?(début juin). Philippe

    • Commenter
      Jennifer
      30 avril 2016 à 08 h 31

      hahahah, c’est en effet pas la saison sans neige 🙂

  • Commenter
    6 coups de cœur gourmands au Saguenay-Lac-Saint-Jean
    23 novembre 2016 à 11 h 29

    […] Agrotourisme, je t’aime d’amour! […]

  • Commenter
    De l’audace et du fromage au Lac-Saint-Jean! | Moi, mes souliers
    27 mars 2018 à 09 h 35

    […] Agrotourisme, je t’aime d’amour! […]

  • Commenter

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.