Matériel de voyage en auto-stop - Anick-Marie la Globestoppeuse
13

Bagages et gadgets – que traînent les habitués – Entrevue avec Anick-Marie, la Globestoppeuse

C’est inévitable, on se pose toujours 36 000 questions à l’étape des bagages avant de voyager. J’ai donc voulu savoir ce qu’en pensent les autres habitués! Cette fois, c’est Anick-Marie Bouchard, la Globestoppeuse et SunTrotteuse qui se prête au jeu. Elle est reconnue depuis quelques années pour son bébé, la Bible du Grand voyageur, coécrit chez Lonely Planet, mais surtout pour son implication dans le monde des nomades et de l’auto-stop! Vous avez également pu lire plusieurs chroniques de sa plume sur Moi, mes souliers.

Anick-Marie et vélo-cargo électrique - SunTrip Suntrotteuse

N’hésitez pas à lui poser d’autres questions si vous êtes curieux. De plus, s’il y a d’autres voyageurs dont vous aimeriez connaître le contenu des bagages, proposez-les-moi ci-dessous!

Dans quoi transportes-tu tes bagages (sac à dos, valise, etc.)? Quel modèle? Que sont les avantages et inconvénients de ce modèle?

Mon sac est un Forclaz femmes 50L de chez Décathlon acheté en 2004.

Backpack Berlin Anick-Marie Globestoppeuse

Avantage – J’adore sa compartimentalisation, il est ajusté à mon dos (modèle ajustable) et sa taille représente ce que je peux porter confortablement en tout temps : 50 litres. On peut retirer les barres d’armature et les mettre en diagonale – ça passe en bagage à main.

Inconvénient – Il est un peu lourd comparativement aux nouvelles technologies de robustesse équivalente. Il est aussi de Décathlon, pas forcément très éthique, mais bon, plus éthique que d’avoir un nouveau sac aux trois ans.

Quel poids fait normalement ton bagage lorsque tu voyages? Es-tu satisfaite de ce poids?

6-8 kg + 2-3 kg à côté (sac fourre-tout) et c’est PARFAIT!

Que contient-il, hormis les appareils électroniques?

  • 3 slips
  • 2 brassières
  • 3 paires de chaussettes
  • 1 pantalon
  • 1 robe
  • 1 haut à manches courtes
  • 1 short (ou autres vêtements convertibles)
  • Trousse de toilette
  • Trousse à pharmacie
  • 3-4 livres
  • 1 gri-gri (porte-bonheur)
  • 1 gros pull accroché à l’extérieur
  • Parfois, une tente et un duvet, mais c’est rare.
  • Un calepin de notes, des crayons, cartes d’affaires, papiers et cartes de paiement, etc.

Quels appareils électroniques et gadgets technologiques transportes-tu (ordinateur, appareil photo, gadgets et patentes, etc.)?

  • Asus Transformer T100T (ou avant ça mon Netbook ou mon Ultrabook)
  • J’avais un Panasonic Lumix DMC-FT5 (submersible), perdu au Kazakhstan.
  • Mon vieux téléphone indestructible Nokia
  • Depuis quelques mois, mon dildo ultra silencieux (je vous imagine en train de dire : LOL).

On m’a donné un téléphone intelligent (Samsung Ace) récemment, je m’en sers pour les photos rapides…

J’ai aussi ma GoPro Hero 2, mais je me rends compte que je ne l’utilise pas. Je n’ai pas encore vraiment l’œil pour la vidéo. Je commence tout juste à prendre des photos!

J’ai donc mon Nikon D7000, mais d'emblée, je dis que c’est trop lourd! J’ai un peu fait une erreur en achetant ce modèle et je me force à l’utiliser quand même en voyage, car si je m’habitue à sortir ce gros machin, je n’aurai aucune gêne avec un bon petit compact haut de gamme dans le futur!

Auto-stop Kherson

Photo courtoisie de Ярослав Михалыч

As-tu un sac de jour? Si oui, lequel et que conserves-tu toujours sur toi?

Oui, un ultraléger de Nature et découvertes, 30 litres (celui que j’avais au Kazakhstan). JE L’ADORE. Mais pour mon dernier voyage, j’ai pris un sac Lowepro spécifique à mon appareil photo.

Mon verdict? Il est pratique, mais je finis par juste transporter le cube molletonné qui protège l’appareil photo dans un sac ultraléger 15L. Dans tous les cas, je préfère voyager avec un sac en tissu sans marque, si possible avec fermeture éclair ou encore très profond, type fourre-tout.

Matériel de voyage - Anick-Marie Globestoppeuse

Quel est l’objet que tu apportes toujours, mais dont tu ne te sers jamais?

Ma statuette de bouddha en fonte. Ou mon bouchon de liège qui est mon gri-gri, mon talisman de voyage. Faut voyager léger!

De quel(s) objet(s) ne pourrais-tu jamais te passer?

Mon gadget, c’est sans doute le foulard tubulaire Buff ou son équivalent (je viens de m’en acheter un à 12 $ chez MEC), le truc que j’avais tout le temps sur la tête pendant mon rallye SunTrip… ou sur le visage. Vraiment pratique! Pas de coupe de cheveux à gérer, protège des intempéries, du soleil, etc.

Matériel de voyage en auto-stop - Anick-Marie la Globestoppeuse

Quels gadgets recommandes-tu le plus aux voyageurs novices?

Ça dépend du climat. Disons que pour l’auto-stop au Canada en hiver, je recommande des chaufferettes, une veste de haute visibilité et petite lumière de vélo clignotante à DEL. En fait, je me sers presque systématiquement de ces deux derniers trucs en tout temps à présent. La visibilité et la sécurité sont mes priorités dans la pratique du stop.

Quels sont tes conseils pour bien faire ses bagages?

Lire le chapitre Faire son sac dans la Bible du grand voyageur! C’est la section du guide sur laquelle nous avons les meilleurs retours, alors ça semble utile aux gens!

Bible du grand voyageurAchetez La Bible du grand voyageur sur Amazon

Bonne lecture!

Merci pour ta participation Anick-Marie!

Quelles sont vos questions pour la Globestoppeuse?

Vous aimeriez en savoir plus sur ce que traînent les habitués dans leurs bagages? Lisez les entrevues de Fred et Typhania!

Pour d’autres conseils liés aux bagages, cliquez ici.

 

Vous pourriez aussi aimer

13 commentaires

  • Commenter
    Sebaroudeur
    15 janvier 2015 à 01 h 59

    Pas de photo du Dildo ?

    • Commenter
      Sebaroudeur
      15 janvier 2015 à 02 h 05

      ok, je sors …

    • Commenter
      Anick-Marie
      15 janvier 2015 à 10 h 28

      J’ai choisi le Gigi 2, le plus vendu des vibros de Lelo, en rose pâle. Maintenant, bonne chance pour ne pas le (nous) imaginer 😉

      Et oui, mon dildo est beaucoup plus haut de gamme que mon sac à dos ! Mais je fais plus attention à ce qui entre dans mon corps qu’à ce qui reste en-dehors. Cela dit… silencieux et waterproof, et la charge dure plus longtemps que le petit lapin Energizer….

      • Commenter
        Jennifer Doré Dallas
        16 janvier 2015 à 03 h 36

        Hahha, sacré Anick-Marie 😉 J’t’adore toi!

      • Commenter
        Sebaroudeur
        16 janvier 2015 à 04 h 14

        La solitude est en effet une composante importante du voyageur (ou de la voyageuse) nomade 🙂 et c’est important de le rappeler !

  • Commenter
    Jennifer Doré Dallas
    15 janvier 2015 à 02 h 58

    Mouahaha, je savais trop que ça arriverait ça. Je laisse Anick-Marie répondre 🙂

  • Commenter
    Tiphanya
    16 janvier 2015 à 09 h 58

    3-4 livres ! Je comprends, j’ai voyagé avec 3-4 livres pendant longtemps. Mais maintenant que j’ai découvert le kindle, je doute de pouvoir rajouter de nouveau le poids de plusieurs livres.

    • Commenter
      Anick-Marie
      16 janvier 2015 à 10 h 54

      Depuis 2012, j’ai généralement des BDGV avec moi. Ça se kindelise mal, mais ça s’échange bien ! C’est plutôt ma nouvelle réalité d’auteur…
      Pour le reste, ce sont des bouquins collectors sur le stop que je finis par poser ailleurs, à ramener sur un camp de base. C’est l’aspect nomade qui détermine tout ça.

  • Commenter
    Johanna
    27 janvier 2015 à 10 h 08

    C’est drôle, j’ai aussi eu un temps le sac à dos ultraléger de Nature et découvertes et c’est le pire sac que je n’ai jamais eu à porter. Le poids se répartit mal, impossible de transporter un appareil photo DSLR là-dedans, et la ceinture ne sert à rien, tout le poids est sur les épaules. Toutes les personnes à qui je l’ai prêté sont unanimes. L’horreur.
    Bref, à croire que je suis tombée sur une série avec des défauts à lire tes éloges.

    • Commenter
      Jennifer Doré Dallas
      29 janvier 2015 à 11 h 29

      Ouppss…. ici on dirait un citron!

    • Commenter
      Anick-Marie Bouchard
      7 mars 2015 à 04 h 27

      Pour moi la ceinture servait surtout à garder la monnaie et le couteau à portée de main, en plus de servir principalement de poche à eau. Il a malheureusement rendu l’âme depuis, je m’en suis séparée il y a deux semaines. J’imagine qu’on devait l’utiliser très différemment ! Mais le problème des ultra-légers pour moi, c’est leur robustesse… 🙁 Enfin, on ne peut pas tout avoir…

  • Commenter
    Bagages et gadgets – que traînent les habitués – Entrevue avec Safia de Nomad Junkies
    26 juin 2015 à 09 h 19

    […] Bagages et gadgets – que traînent les habitués – Entrevue avec Typhania […]

  • Commenter
    7 livres incontournables pour voyageurs
    21 décembre 2015 à 01 h 08

    […] n’est pas papier, mais il a été écrit par une bonne amie que vous connaissez peut-être, Anick-Marie Bouchard, la Globestoppeuse et ancienne chroniqueuse Moi, mes souliers. Elle y raconte son […]

  • Commenter

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.