1

Petite revue de la semaine : Atlantique à la rame + Grande Barrière de corail

La Grande Barrière de corail mal en point

Rien de nouveau dans ce fait, la Grande Barrière de corail se dégrade toujours un peu plus au fil des années. En presque 30 ans, elle a perdu la moitié de ses coraux. Nouveauté toutefois, le gouvernement d’Australie vient de reconnaître officiellement cette dégradation en jugeant son état de « médiocre ». Changements climatiques et événements météorologiques extrêmes d’une part, activités humaines et industrielles d’autre part, rien ne va pour aider le plus grand récif corallien à se régénérer. Au point que l’UNESCO menace de le placer au nombre des sites en danger en 2014. Un article à lire sur Le Devoir.

Photo extraite ici.

Photo extraite ici.

L’Atlantique à la rame

Ça y est, Mylène est partie! Mylène Paquette, c’est cette rameuse qui a entrepris de traverser l’Atlantique à la rame. Oui oui, à la rame, à la seule force de ses bras (bon, et aussi à celle du vent, quand celui-ci souffle dans la bonne direction). Une traversée de cent jours qui la mènera jusqu’à Lorient, en France, et que nous pouvons suivre en direct via la cartographie sur son site web. Tout au long de ces cent jours, Mylène relatera son aventure en solo sur son blogue, ainsi que sur Facebook et Twitter. À go, on l’admire et on l’encourage. GO, Mylène!

La petite revue fait relâche jusqu’à septembre. Bon été!

Lucie Bataille
www.luciebataille.com

 

Vous pourriez aussi aimer

1 commentaire

  • Commenter
    Jennifer
    13 juillet 2013 à 02 h 04

    Il faut le faire quand même, à la rame. Quel beau projet. Une aventurière des temps modernes!

  • Commenter

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.