Carte du monde par Carte-france.info
23

Mes 6 premiers mois en tour du monde

29 janvier 2013. J’enfile mon sac à dos pour la première fois depuis un bon bout de temps. Je viens d’atterrir à Panama City. C’est le début de ma grande aventure, ce tour du monde dont je rêvais depuis longtemps.

29 juillet 2013. Déjà six mois. C’est incroyable comme ça passe vite. Quand on a onze mois devant soi, on se dit qu’on a amplement le temps de voir plein de choses, de vivre des expériences hallucinantes et de prendre du temps pour soi. Onze mois, c’est long.

Comment je me sens?

Ça passe trop vite. Certes, j’ai vu une multitude de choses extraordinaires, rencontré des gens qui resteront à jamais gravés dans mon cœur, partagé des moments avec des gens que j’aime, connu mon lot de frustrations, mais j’ai profité au maximum de ces 180 derniers jours, comme j’ai pu.

Jen et son sac à dos en tour du monde

Est-ce que j’aurais pu faire différent pour en profiter encore plus? Peut-être, mais ça n’aurait pas été pareil, j’aurais probablement été fatiguée, ce qui m’aurait fait rater autre chose au bout du compte. Je n’ai pas de regret, mais je prends quand même le temps de réfléchir aux cinq autres mois qui viennent.

Côté budget, il est certain que j’ai dépensé bien plus que prévu, mais je suis partie avec la philosophie que je voulais faire du backpacking à petit budget, sans toutefois rater ce qui me tenait à cœur et en m’offrant de petits luxes de temps en temps. Les coûts prédépart et le prix des billets d’avion ont été beaucoup plus élevés que pour la plupart des voyages de ce genre, j’en conviens. J’aurais pu couper là aussi. Disons simplement que j’ai fait un voyage entre le budget et le luxe!

Au programme pour la deuxième moitié

Déjà la deuxième moitié qui commence aujourd’hui. Je sais bien qu’il ne faut pas faire de projets, car les plans changent, mais voici un aperçu de ce que je me réserve pour les prochains mois :

Le 30, j’ai repris l’avion vers Bangkok et hier, même chose, direction Hanoi. J’y rejoins une amie le 7 et nous parcourrons le Vietnam jusqu’au 24 août où nous devrions être à Ho Chi Minh City.

Ensuite, je traverserai la frontière du Cambodge et j’explorerai le pays jusqu’au 23 septembre, date à laquelle je devrais m’envoler pour Kuala Lumpur où je passerai deux jours pour voir quelques attraits et diminuer le prix de mon billet d’avion vers l’Europe.

Le 25 septembre, c’est à Istanbul que je m’installerai jusqu’au 1er octobre, afin de visiter cette métropole qui m’enchante depuis si longtemps. Une autre petite surprise que je me fais, histoire de pimenter le parcours que j’avais tracé dans ma tête.

Les 3 et 4 octobre, j’assisterai pour la première fois à TBEX Dublin, une conférence pour blogueurs voyage qui me fait envie depuis un bon moment. Après, j’ai quelques partenariats avec des compagnies locales qui me permettront d’explorer le reste de l’Irlande, du moins en partie.

Ensuite, un grand mystère. Je vagabonderai en Europe chez la famille et les amis avec pour but principal de faire les marchés de Noël en France et en Allemagne début décembre, avant de rentrer pour les Fêtes, à moins que mon chéri ne puisse me rejoindre dans la famille en Lorraine.

Entre-temps, 15 000 possibilités de changements de plans, c’est la beauté des voyages au long cours, non?

Bilan des 6 premiers mois

Et parce que tout bon bilan mérite une panoplie de statistiques, voici un résumé de mon tour du monde à ce jour. S’il y a d’autres données que vous aimeriez y lire, ne vous gênez pas pour m’en faire part!

Carte de mon parcours

Carte du monde par Carte-france.info

Le trajet approximatif de mon tour du monde

 

  • Kilomètres parcourus : 52 552
  • Pays visités depuis le départ : 8 (Panama, Argentine, Chili, Bolivie, Pérou, Taiwan, Thaïlande, Singapour)
  • Visa demandé : 1 (Thaïlande, Vietnam en cours et un paiement de frais de réciprocité pour l’Argentine)
  • Nombre de villes visitées : 43
  • Déplacements en avion : 12
  • Nombre de lits différents dans lesquels j’ai dormi : 60
  • Nuits chez l’habitant : 9, chez Linda et Dan à Panama City. Au final, les réponses de CouchSurfing ne viennent pas et le prix des dortoirs est si peu élevé en Asie que ça ne vaut pratiquement pas le coup.
  • Point le plus haut en altitude : 4950 mètres pendant notre excursion dans le Sud Lipez et le désert en Bolivie
  • Plat mangé le plus souvent : définitivement le pad thaï en Thaïlande. À 1 $ le repas, pourquoi se priver!

pad thaï Thaïlande

  • Coups de cœur gastronomiques :
    • Panama : sans conteste les jus de fruits frais qu’on nomme batidos et les patacones (plantain écrasé et frit) sans parler du ceviche du marché aux poissons de Panama City. Le restaurant Manolo Caracol dans Casco Viejo était assez décadent également.
    • Argentine : alors là, franchement impossible de choisir, tout était trop bon! Vraiment un paradis. Un coup de cœur pour les empanadas. La meilleure soirée bouffe fut lors de mon activité à The Argentine Experience à Buenos Aires (empanadas, vin, steak, provoleta et alfajores!). Mention spéciale pour la tarte au thon du restaurant Esmeralda à Valle Fertil et le lama mariné dans le nord à Humahuaca.
    • Chili : le terremoto, un cocktail qui n’a pas froid aux yeux, et les repas locaux au marché de la Vega, sans trop pouvoir décrire ce que j’ai mangé.
    • Bolivie et Pérou : ce ne sont pas les pays les plus riches en découvertes côté gastronomique, mais j’ai mangé de l’excellent poulet rôti et j’ai dégusté une soupe au quinoa à quasiment tous les repas, c’était si bon, surtout par temps froid!
    • Taiwan : enfin, j’ai pu me régaler de sushis! Pas très typique, mais délicieux! Mon restaurant et repas préféré, le Din Tai Fung où je me suis bourré la fraise de dumplings de porc (Xiao Long Bao), un classique!
    • Thaïlande : ici aussi, c’est le délire culinaire, tout est bon et on en redemande. Mes préférés : pad thaï, satay au poulet, brochettes de rue, curry massaman et j’en passe!
    • Singapour : le Hokkien mee (nouilles aux œufs dans un bouillon de fruits de mer), l’omelette aux huîtres, le Nasi Melak (riz à la noix de coco servi avec poisson, légumes, noix, sembal (chili) et un œuf) servi pour déjeuner.
  • Alcools/bières différents testés : plus de 40 après l’Amérique du Sud, j’ai arrêté de compter
  • Piqures de moustiques : 15 millions, mais ça aussi j’ai arrêté de compter
  • Nombre de photos prises : 14 880 (ah, les joies du numérique, on n’a pas à trier tout de suite!)
  • Ce qui me manque le plus : mes proches, c’est certain, et, chaque fois que je suis dans un lit inconfortable, mon propre lit! J’aimerais ça aussi ne pas avoir à penser au shampoing, au savon et au rasoir chaque fois que je passe sous la douche. C’est le genre de chose auquel on ne pense pas à la maison, ça reste au même endroit. Côté bouffe ; un bon brunch du dimanche est ce qui me manque le plus! Les repas sushi réguliers aussi!
  • Plus long trajet en bus : El Chalten à Bariloche par la mythique route 40. 29 heures qui m’ont paru, au final, moins longues que sept heures dans les bus boliviens!
  • Ville visitée le plus grand nombre de fois : Bangkok, la base de notre séjour en Thaïlande, une ville que beaucoup détestent, mais que j’ai adorée!
  • Objet perdu le plus dispendieux : le seul objet réellement perdu est mon rasoir oublié dans une salle de bains, sinon ils ont été volés : mon imperméable Sportive Plus à plus de 200 dollars, la première fois de ma vie que j’aime autant un manteau!
  • Activité la plus dispendieuse : l’excursion de deux jours, une nuit dans la Vallée sacrée et au Machu Picchu pour 285 $ et le tour privé entre filles dans le Salar d’Uyuni que nous voulions vivre que les trois pour 224 $

Jen dans le Salar d'Uyuni en Bolivie

Expériences coups de cœur

  • La nuit passée chez une famille Embera, dès les premiers jours de mon voyage
  • Le tour de voilier sur le Canal Beagle à Ushuaia
  • Entendre la glace qui craque au Perito Moreno en Argentine
  • Ma rencontre avec Dan et Débo avec qui j’ai fini par passer plus d’un mois sur la route
  • La soirée de tango et de fiesta avec des Argentins à Valle Fertil en Argentine
  • Les couleurs de Valparaiso au Chili et l’art de rue fantastique
  • Fouler le sol du Salar d’Uyuni en Bolivie, un endroit que je rêvais de voir avec mes amies depuis longtemps
  • Arpenter le Machu Picchu en tentant de comprendre comment ils ont bien pu construire un pareil chef-d’œuvre avec les moyens de l’époque
  • La bouffe de rue de Thaïlande, si peu chère et si variée
  • Nos nuitées aux Pavilions de Phuket en villa avec piscine privée
  • Le panorama nocturne du centre-ville de Singapour

Expériences moins plaisantes

  • Le vol de mes biens dans mon sac à dos pendant le vol Buenos Aires – Iguazu et toute la chnoute qui s’en est suivie (toujours pas réglée d’ailleurs!)
  • Mon otite à Ko Samui en Thaïlande
  • Une grande part de mon budget qui s’est envolée en Argentine, notamment dans les déplacements en bus
  • M’obstiner avec les chauffeurs de taxi dans les pays sans taximètre et les fameux chauffeurs de tuk-tuk harcelants de Bangkok
  • Le vol de mes aliments à l’auberge de Buenos Aires (je n’ai toujours pas compris…)
  • Le sentiment que malgré tout le temps que j’ai devant moi, je ne vois pas tout ce que je voudrais à chaque endroit. On pourrait rester un an au même endroit sans avoir tout vu, il faut simplement que je me résigne…

Bilan budgétaire

Ouch, j’avoue que je fais un pareil bilan pour la première fois depuis mon départ. Ça fait mal de voir des sommes pareilles, car au quotidien on s’en rend moins compte (et j’essaie de ne pas trop regarder mon compte en banque, haha!).

Je me situe un peu plus loin dans mon budget que je croyais à cette étape, mais comme je l’ai mentionné plus haut, mon but était de prévoir sur onze mois, mais de vivre intensément et à fond, sans rater des activités ou expériences en raison du budget (sans exagérer bien sûr!).

Pesos argentins et chiliens

Pour le moment, je crois que je peux encore bien vivre jusqu’en décembre comme prévu en faisant bien attention. J’ai vécu à un niveau bien supérieur à celui escompté pour le montant dépensé, alors en conclusion, je dirais que je m’en suis bien tirée!

Hébergement

1925,82

Activités

1893,28

Épicerie

1935,00

Transport intérieur

666,50

Varia

275,32

Vols

4555,02

Cartes postales et timbres

127,98

Restaurant

2098,72

Souvenirs et cadeaux

171,37

Transport hors ville

1353,53

* Montants en dollars canadiens

À noter : Les dépenses prédépart ne sont pas incluses (matériel, assurances, ordinateur, etc.). Les grosses dépenses de ma première semaine de luxe en Thaïlande ne sont pas incluses, car c’est mon chéri et un remboursement d’assurances qui ont couvert les frais.

Total : 15 002,54 $
Moyenne par mois : 2500,42 $
Moyenne par jour (incluant vols) : 82,89 $
Moyenne par jour (sans vols) : 57,72 $

Facile pour vous de voir où je me laisse tenter par le luxe, hein? (Clairement au restaurant! Il me faut bien entretenir mes courbes, après tout!). Et j’ai pris plus de vols que je ne suis fière d’admettre, mais il faut préciser que chaque fois, c’était parce que c’était l’option la moins chère (Argentine, surtout) ou que je n’avais pas le choix (Bolivie-Pérou, faute de temps et en raison des blocages). J’ai aussi ajouté un voyage à Singapour pour mon anniversaire qui a augmenté le budget!

Alors, me voilà mise à nue! Si vous avez des questions, n’hésitez pas, et, surtout, notez qu’il est possible de faire le même genre de voyage pour un prix nettement inférieur (je dirais facilement la moitié), tout comme il est possible de dépenser le quadruple sans s’en apercevoir. Comme je dis toujours, chacun son rythme et chacun son aisance financière. Si vous envisagez un voyage au long cours, il est possible de le faire, peu importe votre budget! Alors, go!

D’autres questions sur mon périple? Je dévoile tout! 🙂

 

Vous pourriez aussi aimer

23 commentaires

  • Commenter
    Rémi et Natalia
    2 août 2013 à 11 h 02

    Plutôt bon bilan 🙂 Mais ne me dis pas que tu es passée à coté du ceviche au Pérou ?!

    • Commenter
      Jennifer
      3 août 2013 à 04 h 24

      J’en ai mangé une seule fois, et il n’était pas terrible. Nous sommes passés plutôt vite au Pérou, il faudra que j’y retourne absolument! Mon ventre était bizarre lors de mon passage, alors j’ai évité le ceviche 🙂

  • Commenter
    yolande ratelle
    2 août 2013 à 01 h 31

    bonjour jennifer je te trouve tres inspirante. j ai beaucoup voyage mais je reve de partir longtemps comme toi. j ai tres hate de voir les experiences des 6 procains mois. combien de temps as tu consacre a la preparation de ton voyage et sans indiscretion combien avait-tu projeter pour l annee merci a l avance je te tutois parce je suis probablement plus age que ta mere

    • Commenter
      Jennifer
      3 août 2013 à 04 h 31

      Merci pour tes bons mots Yolande! Quand on veut, on trouve toujours le moyen à un certain moment, je te le souhaite aussi.

      J’ai prévu cela dans ma tête, longtemps d’avance, mais la préparation officielle s’est faite quelques mois avant, comme la réservation des premiers billets d’avion, l’achat de l’équipement manquant, etc.

      Côté budget, personnellement, j’avais prévu environ 20 000 $CAD, mais je pense que ça varie tellement par personne qu’il est difficile de donner des conseils à ce sujet. Mon argent passe surtout dans la bouffe locale et les activités, mais certaines personnes sortent et boivent plus, mais mangent pour moins ou dorment dans du luxe et économisent sur le reste. Ça varie beaucoup d’une personne à l’autre, il y a moyen de faire bien moins cher et de faire bien plus cher!

      Si tu as des questions, n’hésite pas du tout!

  • Commenter
    Véronique Lareau
    3 août 2013 à 11 h 31

    Je te trouve vraiment super le fun ! C’est vraiment riche ce que tu vis là. J’ai voyagé et il m’en reste beaucoup à voir. Présentement, je suis dans une période de ma vie ou je termine un baccalauréat donc j’ai mis un bémol sur les voyages, mais je reprendrai de plus bel après. Merci de me faire voyager dans ma tête. Comptes-tu aller en Islande ? Ce sera sûrement, pour ma part, ma prochaine destination !:) Prends soin de toi et profittttttttes !:)))

    • Commenter
      Jennifer
      3 août 2013 à 01 h 26

      Aww, merci Véronique! On a tous des périodes où on peut moins voyager, mais l’important c’est d’y penser et continuer de rêver! 😉

      J’aurais vraiment voulu aller en Islande, c’est un vieux rêve, mais malheureusement, je ne crois pas que ce sera pour cette fois, car si j’y vais, je devrai couper les coins ronds et ça ne me tente pas de sacrifier ce beau pays, je veux le voir BIEN!

  • Commenter
    Lucie
    3 août 2013 à 02 h 46

    Attention au budget en Europe Jennifer:)
    Sinon, sais-tu si tu reprendras la route après ton retour?

    • Commenter
      Jennifer
      4 août 2013 à 04 h 49

      Hahha, je sais, le budget est mortel en Europe, mais comme je risque de ne pas payer de logement et de pouvoir cuisiner, au moins, ça aide!

      Repartir en longue durée tu veux dire? Je ne pense pas, pas tout de suite, mais qui sait, moi et mes projets! 😉

      • Commenter
        Lucie
        4 août 2013 à 05 h 31

        Ah ça va alors!
        Oui, c’est ce que je voulais dire, juste pour savoir 🙂

  • Commenter
    babette
    4 août 2013 à 04 h 14

    quelle belle aventure et que de beaux reves tu nous donne. c’est génial que dan débo et toi vous ayez vous rencontrer et partager un moment de votre aventure. bonne continuation sois prudente et si un jour tu passes dans notre région et bien nous serons ravis de t’accueillir chez nous; bisous

    • Commenter
      Jennifer
      4 août 2013 à 04 h 50

      Merci Babette, c’est vraiment gentil! J’espère vous rencontrer!

  • Commenter
    Cécile
    6 août 2013 à 11 h 32

    Aaaaaaalalalalalala le Hokkien Mee à Singapour, je suis bien d’accord avec toi, c’est TROP BON. J’en mangeais très souvent, et effectivement pour les prix que ça coute en Asie…. autant ne pas se priver 😉

    • Commenter
      Jennifer
      6 août 2013 à 12 h 55

      C’est telllllllllement bon, ça me manque déjà! Un bouillon débile. J’ADORE!

  • Commenter
    Le Fil de Lau
    6 août 2013 à 03 h 44

    Intéressant ce bilan de mi-parcours. Bonne continuation pour la suite !

    • Commenter
      Jennifer
      7 août 2013 à 03 h 35

      Merci bien! N’hésite pas si tu as des questions!

  • Commenter
    annick
    7 août 2013 à 08 h 08

    Si tu passes en France (Alsace ) passes nous faire un coucou, nous te recevrons avec plaisir!

    • Commenter
      Jennifer
      12 août 2013 à 10 h 06

      Dans quel coin es-tu?

      • Commenter
        annick
        12 août 2013 à 02 h 49

        je me trouve à Pfastatt, petit village à 5km de Mulhouse, 30 km de Colmar et 100 de Strasbourg, et tout à côté de la Route des Vins c’est dans l’Est de la France près des frontières Allemande et Suisse
        Si tu aimes faire des rando , nous en faisons régulièrement dans les Vosges
        bon séjour au Vietnam (faut absolument goûter au Pho)
        j’espère te dire à bientôt

        • Commenter
          Jennifer
          17 août 2013 à 09 h 05

          Une Pho c’est délicieux! 😉 Je connais bien le coin, mon conjoint est de Forbach en Lorraine! 😉

          • annick
            17 août 2013 à 09 h 55

            Comme le monde est petit, et bien tiens nous au courant si tu passes, tu pourras venir nous conter des histoires de voyages , on est très friands…

          • Jennifer
            18 août 2013 à 12 h 44

            Parfait!

  • Commenter
    Annie
    20 novembre 2013 à 09 h 18

    Bonjour Jennifer…..
    Comme je t’envie d’Avoir pu réaliser ce projet….. C’était mon reve aussi…. J’Ai beaucoup voyagé , je me considere chanceuse d’Avoir vu tant de beautés mais toi tu me clenches… J,ai pas encore fait l’Amérique du sud..l’Afrique…J’ai bientot 58 ans…. pe est ce encore possible…. les reves sont nécessaires pour vivre..

  • Commenter