Emmanuel - Journaux de voyage - Plusieurs utilisations pour un seul objet - Réduire le poids des bagages
10

10 conseils d’habitués pour voyager léger

Avec la hausse des frais d’enregistrement de bagages et le désir de se déplacer plus facilement et efficacement, de nombreux voyageurs souhaitent réduire le poids de leurs sacs à dos et valises. Ce n’est pourtant pas si facile de voyager léger; ça demande un changement d’habitudes et des petites concessions ça et là pour y arriver, mais c’est tout à fait possible. Ces conseils d’habitués pour voyager léger devraient vous aider à dire adieu aux kilos en trop lors de votre prochaine escapade!

Acheter un plus petit sac

À mes débuts comme backpackeuse, je partais avec un gros sac de 70 litres! Vous pouvez imaginer? Allo, le look tortue de mer. Et puis, le problème avec les humains, c’est qu’on a un peu peur du vide, donc impossible de garder le gros sac en ne le remplissant pas. Ma solution pour voyager léger? Acheter un plus petit sac à dos, et ne vous sentez pas coupable de le remplir. Le truc est d’acheter un sac qui vous apparaît un peu plus petit que vos besoins, ce sera sûrement amplement suffisant. Pour les rares occasions où vous aurez besoin de plus d’espace, vous pourrez simplement attacher des éléments à l’extérieur, et le faire emballer à l’aéroport pour éviter les objets perdus.

Annie, Annie Anywhere

Annie Anywhere avec un trop gros sac au Portugal

Se vêtir de polyester

Mon conseil pour voyager léger est d’avoir des vêtements en polyester. Pourquoi? C’est une matière qui sèche très vite. Vous pouvez laver vos affaires dans le lavabo tous les deux jours et les faire sécher très rapidement. Partir avec seulement deux tee-shirts et un ou deux shorts ne pose plus de problème. Ce conseil est toutefois plus adapté aux pays chauds et demande un peu plus de travail de votre part. Pour dans les pays froids, vous pouvez les acheter une fois sur place.

Stefan, Conseil-voyageur

Stefan Tanned à Zakopane

Acheter sur place et redonner en partant

S’il y a une chose que nous avons apprise en voyage, c’est qu’un sac à dos c’est lourd, et que ça ne sert à rien de l’encombrer de tas de machins et bidules qu’on trouve facilement sur place. Le réflexe est d’emporter tout ce qu’on pense être nécessaire à notre survie. Or, on se rend compte assez rapidement qu’on n’a pas besoin de grand-chose, et qu’on se serait bien passé des kilos en trop de la méga trousse de médicaments, des produits cosmétiques format géant, des 2-3 jeans qui ne sèchent jamais, du sac de couchage et même des bottes de trek. Tout s’achète sur place, même dans les coins les plus reculés, à des prix dérisoires, qui plus est. Pour ce qui est des vêtements, c’est toujours une bonne idée de se vêtir sur place de manière à se fondre avec la population locale. Emportez votre matériel technique, les 2-3 accessoires voyage spécialisés, votre porte-bonheur préféré, et pour le reste, faites un peu de shopping sur place! Votre dos vous en remerciera. L’avantage aussi d’acheter et de redonner sur place est de contribuer à l’économie locale et de faire bien des heureux.

Par exemple, avant d’entamer notre trek au Népal, nous avons pu nous procurer tout le nécessaire pour la randonnée en montagne à Katmandou, incluant des vêtements chauds, des tentes et des sacs de couchage. Nous avons ensuite redonné notre matériel aux prochains trekkeurs et à des guides locaux avant de continuer notre périple vers un pays plus chaud, légers comme des plumes.

Nadia & Mike, lovetrotters.net  

Nadia et Mike de Lovetrotters - Annapurna au Népal

Apporter une liseuse électronique

Je me souviendrai toujours de la préparation de mon sac pour mon premier grand voyage. Ma plus grande angoisse : ne pas avoir assez de lecture! 

En plus des guides de voyage, je n’imaginais pas partir pour des mois sur les routes sans emporter tout un tas de romans avec moi. J’ai vite dû me rendre compte que je n’allais pas pouvoir garder les proportions dont j’avais l’habitude lors de mes vacances : c’est-à-dire minimum un roman par semaine. Imaginez cela sur un an de voyage : mon sac ne comporterait que des livres… et serait très lourd !

Pour ce premier voyage, j’ai donc emporté 3 livres en plus du premier guide de voyage; et j’ai réussi à échanger mes romans sur la route, dans les auberges proposant de prendre un livre et d’en laisser un en échange. Très vite, j’ai retrouvé toujours les mêmes livres sur les étagères. Une technique qui a donc ses limites. Pour mon second grand voyage, j’ai décidé de troquer mes livres de papier pour le format électronique et j’ai ainsi emporté une liseuse pleine d’ebooks de romans et de guides de voyage.

Tant qu’à prendre une liseuse, j’ai décidé d’emporter une tablette. Cela me permet de faire d’une pierre deux coups et, en plus de transporter mes livres, de pouvoir aller sur Internet pour chercher des informations en cours de route et envoyer quelques messages à mes proches pour leur dire que je suis toujours vivante!

Amandine, Un sac sur le dos

Amandine - Un sac sur le dos - Voyager léger

Voyager déconnecté

A chaque fois que je me demande comment je pourrais alléger mon sac, j’ai beau trier, inspecter, je vois peu de choses inutiles. Quoi qu’à bien y regarder, si j’observe mon petit sac à dos qui m’accompagne en plus du principal, je pourrais trouver de quoi gagner quelques kilos.

Comment? Tout simplement en imaginant voyager complètement déconnecté. Exit l’ordinateur portable, le téléphone, l’appareil photo (et ses nombreux objectifs), la caméra et les innombrables accessoires qui s’entremêlent.

J’avoue ne pas m’être résolue à tester. Cependant, sans être complètement déconnecté, il est possible de s’alléger en choisissant un matériel polyvalent et moins encombrant. Les appareils photos hybrides commencent déjà à détrôner les réflex et allient qualité (photo et vidéo) et aspect compact.

Pour sélectionner votre matériel et de ne pas vous encombrer inutilement, réfléchissez à ce que vous souhaitez réellement immortaliser. Le choix en sera facilité.

Voyager déconnecté c’est aussi voyager léger … dans sa tête! Plus besoin de penser à ce qu’on va photographier, publier, au bon cadrage, à l’angle original. Vous n’avez plus qu’à profiter de l’instant.

Laura et Seb, Les globe blogueurs

Laura - Les globe blogueurs - Voyager déconnecté et léger

Faire ses bagages comme si on partait trois jours

La composition de vos bagages ne devrait pas être bien différente que vous partiez pour une semaine ou pour une année. Ma règle à moi, c’est de faire mon sac pour partir trois jours, pas plus.

Quelques semaines avant de reprendre la route pour une longue période, je mets dans un coin de ma chambre ce que je compte emporter, de façon à voir chaque item d’un coup d’oeil. Puis, je teste : pendant trois jours, je n’utilise que ce qui sera dans le sac pour vivre. Ainsi, je peux rapidement savoir quels morceaux de vêtement je ne porterai pas vraiment, lesquels me manquent, ce qui est futile, etc. Je laisse le tas bien visible jusqu’à la veille du départ. Plus j’ai confiance en ce voyage, plus je finis par enlever du matériel et m’alléger à la fois littéralement et figurativement !

Anick-Marie, La  Globestoppeuse

Anick-Marie - Voyage léger aux îles de la Madeleine

Emporter que ce dont on a besoin, le strict minimum!

Voyager léger peut s’avérer compliqué. Par la force des choses et des soucis de dos quelques années après avoir commencé à parcourir le monde, j’ai appris à n’emporter avec moi que le strict minimum. Pour cela, il faut d’abord avoir le maximum d’informations sur la destination et les activités que l’on compte faire. Un bagage sera plus léger si l’on s’envole pour l’Asie du Sud-Est que pour la Nouvelle-Zélande, par exemple.

Pour les vêtements, prenez tout en un seul exemplaire (à part les sous-vêtements évidemment). Privilégiez les vêtements techniques et faites en sorte que tout s’accorde. Cela ne veut pas dire qu’il faut se négliger en voyage, mais vous n’êtes pas là pour faire un défilé non plus. N’emportez pas des vêtements et ou accessoires « au cas où », mais plutôt des choses qui peuvent s’utiliser de différentes façons. Par exemple, pour les filles, un paréo peut se transformer en foulard, en jupe, en robe, top ou en serviette de plage. Pour les chaussures, 1 paire de chaussures de marche, 1 paire de sneakers et 1 paire de tongs/gougounes suffisent!

Côté électronique, c’est le même principe, prenez ce qui vous sera vraiment utile : votre ordinateur si vous êtes un nomade numérique, et votre appareil photo. Si vous avez un réflex, n’emportez pas tous vos objectifs! Optez pour un grand-angle, grande amplitude et une focale fixe 50 mm.  En bref, soyez malins, raisonnables et faîtes des concessions. Votre dos vous remerciera plus tard de voyager léger!

Clo, Évasions Gourmandes

Clo, Évasions gourmandes - sac à dos léger

Avoir plusieurs utilités pour un même objet

Il y a moyen d’économiser du poids très facilement en repensant l’utilisation des objets embarqués en voyage. Pourquoi ne pas utiliser du savon d’Alep qui peut laver beaucoup de choses (corps, tête, vêtements), prend peu de place et ne se stocke pas dans un contenant en plastique (poids inutile). Votre matériel électronique? Vraisemblablement, la plupart des produits utilisent des connectiques USB et n’embarquer qu’un seul câble pour l’ensemble fait aussi gagner pas mal de poids. J’en ai fait la preuve. Si vous faites du camping, vous pouvez très bien ne prendre qu’un petit matelas et utiliser vos vêtements pour « épaissir » le tout. Un tour de cou (on peut en trouver des « fashion ») fait office de tout : bonnet, couvre-tête et écharpe. Enfin, avant d’investir dans un sac de couchage parfois lourd, réfléchissez aux solutions alternatives comme le quilt, pouvant être utilisé soit en couette, soit en sac de couchage ouvert au dos. Vous pouvez aussi prendre des pantalons convertibles en short pour qu’ils fassent deux en un.

Ces conseils sont encore plus pertinents à partir du moment où l’on voyage à plusieurs, car beaucoup de choses peuvent être mises en commun.

Emmanuel, Journaux de voyages

Emmanuel - Journaux de voyage - Plusieurs utilisations pour un seul objet - Réduire le poids des bagages

Voyager léger en mode tout-terrain

Pour moi, voyager léger, c’est surtout savoir voyager en mode tout-terrain. J’ai beaucoup appris de mes séjours en camping et en randonnée. Que ce soit pour un voyage en sac à dos, ou avec une grosse valise chargée de cadeaux, je respecte souvent les mêmes règles…

Pour commencer, peu importe si c’est pour 3 jours ou 2 semaines, je n’emporte jamais plus de 4 paires de sous-vêtements. Je me limite à un seul sac ou bagage. On peut toujours laver ses habits sur place. Je voyage beaucoup entre le Canada et l’Europe. Il m’est arrivé plusieurs fois de passer de -15 à 25 degrés pendant le même voyage. Pourtant, hors de question de me surcharger. Je préfère opter pour plusieurs couches de vêtements…

Pour remplacer mon gros manteau, je compte sur 3 éléments : un coupe-vent imperméable, un sweat à capuche, et une chemise épaisse en coton. Avec cet équipement, je n’ai jamais eu froid. J’utilise ensuite ces 3 éléments au gré de la météo pendant mes voyages dans les pays plus chauds.

Pour gagner de l’espace dans votre bagage et garder vos vêtements secs, je vous recommande aussi d’emporter des sacs de compression étanches. Pour votre trousse de toilette, un savon de Castille en barre, du dentifrice et une bosse à dents peuvent suffire. Enfin, pour de belles photos souvenirs, vous pouvez opter pour un appareil photo hybride. L’appareil et les objectifs sont 2 fois plus petits comparés à un réflex. Idéal pour être glissé dans un sac à dos et partir en randonnée!

Vincent, Regard Nomade

Voyager léger par Regard Nomade

Planifier en amont

Pour voyager léger, j’essaie toujours de planifier mon voyage en amont du mieux que je peux. De cette façon, j’arrive à prendre le temps de réfléchir à l’avance à mes besoins et je ne me retrouve pas à la dernière minute à douter et mettre trop de « au cas où » dans mes bagages. Et puisqu’on apprend bien de ses erreurs, je fais toujours un bilan à mon retour pour noter mentalement ce qui était superflu. Au voyage suivant, je me rappelle (ou en tout cas, j’essaie!) d’éviter de les emmener.

Catherine, The Go Fever

Catherine - The Go Fever - Voyager léger

Quel est votre méthode ou votre conseil pour voyager léger?

Retrouvez également d’autres conseils de voyageurs d’expérience pour voyager léger dans cet article précédent :

18 CONSEILS de voyageurs d'expérience pour voyager léger

Vous êtes sur Pinterest?

10 conseils pour voyager léger de blogueurs voyage

 

Vous pourriez aussi aimer

10 commentaires

  • Commenter
    Fontaine
    20 septembre 2016 à 03 h 10

    Pour : Le Voyage déconnecté……..un petit crincrin de portable……..et les cyber café…………ou cyber INTERNET 🙂 voilou 😉

  • Commenter
    laura
    20 septembre 2016 à 04 h 30

    Avec tout ces conseils, plus aucune excuse de voyager trop chargé !

  • Commenter
    Yves
    20 septembre 2016 à 05 h 41

    Merci pour cet article super intéressant. Je me permets de rebondir sur le conseil numéro 2 : il est en effet plus agréable de porter un tshirt ou des vêtements en laine mérinos que du synthétique. Les qualités du mérinos sont identiques (temps de séchage rapide notamment), il régule la température dans le chaud comme dans le froid, mais surtout il ne développe pas d’odeur…un vrai plus !

  • Commenter
    Christine-Famille Nomade Digitale
    23 septembre 2016 à 04 h 48

    Merci pour tous ces bons conseils.
    Je suis adepte de la superposition de vêtements pour les jours ou il fait plus frais/ froid 🙂
    Une petite veste polaire / un coupe vent cela ne prends pas beaucoup de place.

  • Commenter
    Michaël
    11 octobre 2016 à 03 h 18

    Tout-à-fait d’accord avec Emmanuel pour les pantalons convertibles. Non seulement je besoin de prendre des shorts en plus de pantalons, je peux aussi passer du pantalon au short (ou le contraire) en fonction de la température, surtout lorsque je pars tôt le matin pour une randonnée/visite de plusieurs heures.
    Je prends aussi toujours ma liseuse Kindle. Enormes avantages para rapport à une tablette, vu la technologie e-ink: bien plus agréable pour lire et moins fatiguant pour les yeux, et durée de vie de la batterie vraiment beaucoup plus longue.

  • Commenter
    Bons Plans Voyage au Canada
    13 octobre 2016 à 06 h 24

    Superbe article merci pour toutes ces astuces !!! 🙂

  • Commenter
    Bons Plans Voyage au Canada
    13 octobre 2016 à 11 h 29

    Tout a fait d’accord avec Vincent, il faut utiliser le même objet pour différentes utilisations ! Pas sure d’être aussi confiante pour utiliser les memes vetements à -25 et +25 degrées, je suis un poil plus frileuse pour le coup !! 🙂

  • Commenter
    Bilan 2016 et de futurs voyages à venir...
    7 janvier 2017 à 09 h 20

    […] Quelques astuces pour voyager léger partagées chez Jennifer […]

  • Commenter
    12 articles les plus populaires de 2016
    8 février 2017 à 11 h 40

    […] 7.  10 conseils d’habitués pour voyager léger […]

  • Commenter